mercredi 12 février 2014

Parlons vrai

Je commencerai par une affirmation : la politique de discrimination positive, c'est à dire de racisme institutionnel anti hommes blancs, est depuis quelques années déjà largement en place.

La France est dirigée quasi exclusivement par une oligarchie de mâles blancs en faillite absolue qui nous a amené dans la situation catastrophique actuelle.

Dans le même temps, jamais à court d'une idée foireuse pour hâter notre suicide, cette oligarchie a décrété depuis 10 ans qu'ils fallait aller à marche forcée vers le babelisme intégral.

Et vu qu'il est hors de question pour ces blaireaux de laisser leur place juteuse, afin de rééquilibrer les structures de pouvoir avec la nouvelle diversité la chance, il s'est mis en place une politique systématique de promotion et de recrutement quasiment orienté vers la diversité et/ou la féminitude.

On a d'ailleurs pu en voir un exemple avec les nouveau ministres mis en avant par le PS. Pellerin, Belkhacem et Batho. 100% de femmes, 0% d'hommes. 66% de diversité, 33% de souche. Et la seule à avoir été virée, a été la blanche.

Dans les grosses multinationales du privé, c'est la même chose. Vue la situation de non diversité d'où elles partaient (ce qui est d'ailleurs démographiquement logique), il s'agit du coup de rééquilibrer le personnel pour le faire correspondre aux nouvelles visées mondialistes de ces boîtes. Et donc mise en place de racisme anti blanc à l'embauche des jeunes. Promotions majoritairement accordées à la diversité/féminitude.

Idem sur les emplois d'avenir, très majoritairement orientés vers la diversité qui sait rien faire de ses 10 doigts. Et vu comment ça se passe dans la fonction publique, pour peu que ces gusses fassent à peu près l'affaire (ce qui signifie la plupart du temps à ce niveau de la fonction publique, daigner venir au travail), ils finiront avec un statut de petit fonctionnaire.

D'où ma conclusion : dans les 10/20 ans à venir, il sera à peu près aussi difficile de réussir socialement pour un homme blanc sans héritage, que pour un immigré malien dans les années 60. Avec naturellement, la réalité exactement inverse pour le fils de cet immigré malien. Quant à celui avec héritage, il adviendra de même, mais juste un peu plus tard, quand les Etats occidentaux ruinés n'en pouvant plus, organiseront la Grande Spoliation et la redistribution au profit de ceux qui détiennent le pouvoir de violence.

Vous vous dites que j'exagère ? Qui vivra verra...

16 commentaires:

  1. Non je vous ai lu avec intérêt et je trouve même que vous êtes nuancé.
    A la flopée de féministes du gouvernement, vous avez oublié un bel échantillon de ce que naguère, on appelait les dames des bonnes œuvres: la Mariesol ! Celle qui sait ce qui sera bien pour vous, en s'asseyant sur ce que vous en pensez, d'ailleurs on ne vous rien demandé.
    Je note avec plaisir que toutes ces hétaïres se sont tues dans toutes les langues quant à l'appréciation de Goujat sieur de Talonnette II. Dans ces sphères là, la répudiation des concubines se traite en privé et ne concerne pas les droits de la femme. Non mais, quand même!
    La castration du mâle local est le sujet de prédilection suite aux pressions des lobbys représentant massivement l'important population dite autrefois des coiffeuses: 4%!
    C'est cela la démocratie vue par ces zélites. Le diktat des minorités aux cercles agrandis.
    Tout en découle.
    L'école n'est plus là pour instruire l'enfant, mais bien pour le conditionner. Parents circulez, il n'y a plus rien à voir.
    Famille, base vitale de la Nation, circulez, y a plus de nation. Les barbares gardent nos limes.

    Le Gaulois a du bon sens et une patience absolue jusqu'à ce qu'il soit concerné à la bedaine. Viendra forcément le moment ou acculé et enc.., il se réveillera mort de faim et on ne pourra pas, plus le raisonner. Allô, je voudrais le guillotin 1789 pour urgence! Ne coupez pas s'il vous plaît.

    RépondreSupprimer
  2. "D'où ma conclusion : dans les 10/20 ans à venir, il sera à peu près aussi difficile de réussir socialement pour un homme blanc sans héritage, que pour un immigré malien dans les années 60."

    Et bien ? C'est parfait....
    Regardez en Suisse, où bcp de jeunes du cru se retrouvent au RI parce qu'ils se font bouffer par des étrangers surmotivés...
    Reste à supprimer le RI et à leur expliquer votre phrase mise en exergue. Ainsi leur motivation sera restaurée.... Sinon nos pauvres gamins seront bientôt tous des abrutis. $Rien de mieux que la compète.
    C'est pas une pensée de droite ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas de la compète là, c'est du racisme inversé, où on promeut systématiquement la diversité/féminitude, sans regard quant au mérite réel.

      Supprimer
    2. Ah Disco, le souci est que tu t'exprimes sur un sujet que tu ne maîtrises pas.
      Et en plus tu t'emballes.
      "Je commencerai par une affirmation : la politique de discrimination positive, c'est à dire de racisme institutionnel anti hommes blancs, est depuis quelques années déjà largement en place." ==> c'est non prouvé. Les membres des conseils d'administration du CAC 40 sont très majoritairement des hommes blancs âgés.
      Et l'Assemblée Nationale? Idem. Le Sénat? Idem
      Les présentateurs des Mass Media? Idem. Bref tu prends tes fantasmes pour des réalités.

      "il s'est mis en place une politique systématique de promotion et de recrutement quasiment orienté vers la diversité et/ou la féminitude" ==> c'est faux il y a 18 femmes sur un total de 38 membres...
      Les personnes issues de la diversité comme tu dis: il y a qui? 3 personnes.
      Soit Kader Arif et Vallaud Belkacem et Bengugui nés en Algérie et au Maroc.
      Il n'y a aucun maliens... Sauf si tu considères Taubira et Pau-Langevin comme des étrangers. Pas de chance ils sont antillais donc aussi français de toi et surtout ils n'ont jamais demandés à être français.

      "Et la seule à avoir été virée, a été la blanche." tu oublies qu'à la base Batho était la ministre déléguée de Taubira. Batho avait fait des pieds et des mains pour ne plus être déléguée: Ayrault l'a promu entretemps car de déléguée à la justice elle est montée en grade pour devenir ministre de l'écologie. Sauf qu'elle a ensuite ouvert un peu trop sa gueule et comme en plus son poids politique était faible, elle a été lourdée.
      ==> là aussi tu racontes des conneries. Et tu oublies que le seul blanc à avoir été viré est Cahuzac.

      "Dans les grosses multinationales du privé, c'est la même chose. Vue la situation de non diversité d'où elles partaient (ce qui est d'ailleurs démographiquement logique), il s'agit du coup de rééquilibrer le personnel pour le faire correspondre aux nouvelles visées mondialistes de ces boîtes. Et donc mise en place de racisme anti blanc à l'embauche des jeunes. Promotions majoritairement accordées à la diversité/féminitude." ==> FAUX. Le monde a évolué beaucoup plus de gens font des études maintenant. Le niveau s'est élevé quant à la compétition, c'est tout.

      "Idem sur les emplois d'avenir, très majoritairement orientés vers la diversité qui sait rien faire de ses 10 doigts." ==> Tu connais leur niveau d'étude? Il est possible qu'il y ait des bacs +5 parmi eux.

      "D'où ma conclusion : dans les 10/20 ans à venir, il sera à peu près aussi difficile de réussir socialement pour un homme blanc sans héritage, que pour un immigré malien dans les années 60." ==> Cela veut dire que si l'immigré malien -que l'on avait fait venir légalement en France pour faire les boulots de merde- ne s'en sortait pas c'était normal? Tu te plantes.

      Bref tu mélanges tout, tu fais beaucoup d'approximations, tu ne comprends pas que le monde évolue. Et c'est toi qui parle de common decency du petit peuple?
      Avec les raisonnements simplistes que tu étales dans ton post, tu légitimises le mépris des élites de la France envers le peuple français.
      Tu as le droit d'être aigri; mais sortir des conneries pareilles...

      Supprimer
    3. Anonyme de 12 février 2014 10:14
      Tu as tout à fait raison, mais bon il faut comprendre disco: il est pour le libéralisme s'il s'enrichit. Il est pour la compétition s'il n'y a pas d'efforts à fournir et qu'il est certain de gagner. Il est pour le capitalisme s'il gagne...
      Bref il se comporte comme les 68 ards qu'il critique à longueur de poste il n'accepte que les avantages, pas les contraintes.
      Il veut les droits, pas les devoirs. On dirait le comportement d'un immigré la chance.

      Supprimer
    4. Pourquoi les nominations de femmes ministres seraient "sans regard quant au mérite réel"? D'où ça sort ça?
      Vous avez lu les stats sur la réussite au BAC selon le sexe (y compris en sciences!)
      Jusqu'à présent, c'était les hommes qui se cooptaient entre eux "sans égards pour leur mérite réel", et les femmes qui devaient faire bien plus leurs preuves malgré leurs mérites réels.
      Franchement, votre vision de la famille et des rapports de sexe ne fait pas très envie...

      Supprimer
  3. Sauf que la discrimination des blancs, la persécution des blancs donc, ca a été déjà essayé ailleurs et ca ne donne jamais rien de bon. Rien, la faillite, le désert, des ruines, Détroit. La base idéologique de la persécution des blancs semble venir de l'abominable Noel Ignatiev et de ses ignobles théories.

    RépondreSupprimer
  4. la gueule des antifascistes mâle blanc, fils, petit fils de fonctionnaire qui n'ont même pas la chance d'être nourri logé en prison ils vont la sentir la quenelle à oui c'est vrai avec la théorie du genre ils ont une chance .

    RépondreSupprimer
  5. Je trouve ce genre de discours too much dans la bouche d'un ingé à 2500 boules par mois, qui est dans sa boite depuis ses 26 ans.

    Pour ma part, je pense être plus légitime pour parler de ce genre de sujets en tant que prolo cognitif à 860 euros par mois, qui est obligé de changer de boite et de ville comme de chemise s'il veut survivre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Anonyme, pourquoi ne pas quitter la France? Bac+5, bilingue Anglais, j'ai bossé plus de 3 ans à Paris pour 1200 euros/mois; je payais 500 euros/mois pour 14m2. Et puis j'en ai eu marre. J'ai quittée la France en Juillet dernier, j'ai maintenant une double-nationalité et je revis, loin de ce pays qui méprise ses jeunes et qui part en vrille! Rester, c'est aussi quelque part approuver tout ce système pourri et y contribuer. (Après, c'est évident que c'est plus facile en tant que célibataire sans enfants; pour celles & ceux qui ont déjà une famille, il est clair que c'est une toute autre histoire).

      Supprimer
    2. @Agan
      Non, je suis en Israël. J'avais sérieusement envisagé le Canada aussi, mais au final je me suis tournée vers une terre plus ensoleillée. :) Et toi, tu es où?

      Supprimer
    3. @Caro

      On peut s'installer durablement en Israël quand on n'a pas les parents qu'il faut ?

      En l’occurrence je parle d'un français blanc et athée.

      Simple curiosité, même question pour un français arabe et musulman.

      Supprimer
  6. "La France est dirigée quasi exclusivement par une oligarchie de mâles blancs en faillite absolue qui nous a amené dans la situation catastrophique actuelle."

    Heu... Quels mâles blancs exactement ? Les gaulois peut-être ?

    RépondreSupprimer
  7. Disco, désolé, Tu te plantes un peu dans ton analyse. Les mâles dans leur ensemble sont dans le viseur. Le mâle bronzé et surtout arabe est l’épouvantail absolu au moins autant que son alter ego gaulois ! Si tu en doutes, demandes à Elisabeth Badinter et Najat Belkacem. Cite moi le nombre de ministres hommes arabes ces 10 dernières années...

    RépondreSupprimer
  8. Vous exagérez ? sûrement mais il me semble que vous fantasmez de plus en plus !!!!

    Allez, un peu de repos, voire un tranquillisant pendant une semaine et on repart du bon pied en cherchant à comprendre, avec technique et raison, pourquoi ce système économique si décrié n'est pas encore mort et surtout estimer, chiffres à l'appui si possible, son espérance de vie ou, plus vraisemblablement, ses métamorphoses avant l'explosion finale qui fatalement surviendra un jour...

    A mon avis, lorsqu'on voit les possibilités de création de "monnaie de base" des principales banques centrales on peut considérer que la dette mondiale des états (environ 50000 milliards de dollars pour un PIB mondial autour de 75000 milliards) peut encore être considérablement augmentée pour certains pays (voir le Japon avec une dette supérieure à 200 % du PIB ou la récente décision des USA d'emprunter sans limite en fonction des besoins pendant un an). Pour l'Europe c'est un peu différent mais force est de constater que la France emprunte à des taux très bas (assez voisins des taux Allemands) et que, même les canards boiteux Européens trouvent de l'argent sur le marché mondial à des taux de plus en plus bas.

    Certes, ces dettes ne seront jamais intégralement remboursées mais est-il indispensable qu'elles le soient du moment que les échéances et les intérêts sont payés normalement... par de nouvelles dettes évidemment !...

    Les banques n'ont jamais totalement remboursé l'argent de leurs clients et elles ne le pourraient pas. Pourtant nous continuons à y placer nos avoirs. Un exemple à méditer...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.