mercredi 26 février 2014

Peak Oil

Une conférence particulièrement intéressante trouvée sur le blog de yoananda. Assez technique, en anglais, elle reprend nombre de données que j'ai postées ici de ci de là.



Plusieurs choses. Le peak oil global a légèrement commencé, mais alors que la consommation des émergents augmente, pour l'occident, il a très largement commencé.

Pas de pétrole, pas de mobilité. Pas de mobilité, pas de croissance. Surtout dans le monde mondialisé ultra spécialisé qu'ils nous ont pondu.

La chute post peak oil aurait du commencer en 2005.


Elle n'a été empêchée que par une explosion des dépenses d'investissement (sur ce graphique, celles des majors du pétrole, passées de 50 à 262 milliards de $ (plus de x 5 en 12 ans), pour une production peakant à 16.1 millions de barils, et redescendue depuis à 14 millions).


Or, le prix du pétrole ne montant plus, les compagnies du pétrole n'arrivent plus à suivre. Leurs profits s'effondrent, elle sont obligées de brader des actifs pour continuer de lever du cash, d'emprunter pour payer les dividendes, les cours plongent, et elles vont être obligées dans les trimestres à venir de sabrer dans ces dépenses d'investissement.

Je termine sur un dernier graphique, donnant leurs prévisions de consommation du pétrole par grandes zones, d'ici 2030, en supposant que la production passe de 80 à 100 millions de barils...


La consommation de l'Europe est divisée de moitié...

22 commentaires:

  1. Consommation divisée par 2 ... et encore c'est dans un scénario optimiste de croissance de la production globale.
    parce que quand les marchés vont se rendre compte que les majors ne valent plus rien, il va se passer quoi au juste ?
    Autant dire que si le pic arrive en 2017 avec celui du gaz de schiste, ca va être encore moins drôle.

    RépondreSupprimer
  2. Le transport de marchandises ne sera pas trop impacté je pense, puisqu'il existe déjà des moyens de transport très sobres: porte-conteneurs, péniches, trains...
    En plus beaucoup de productions peuvent être relocalisées (agriculture, élevage, textile...).

    En revanche la voiture risque de perdre sa place de reine du transport individuel mais les alternatives existent déjà: deux roues de faible cylindrée, vélos, vélos à assistance électrique, trottinettes, transports en communs, véhicules à traction animale...

    La mobilité risque de beaucoup régresser dans les campagnes mais pas dans les métropoles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vive la trottinette !! Voilà le futur emblème de l'Europe, ça va trottiner... lol

      Supprimer
  3. Je suis pessimiste sur l'économie mais pas les réserves d'énergie. Il y a des réserves suffisantes pour continuer pendant des décennies. D'ici là on aura des voitures très frugales, petites (la spécialité des Français) la voiture aux 2L/100 est tout à fait possible en 2020, j'attend beaucoup de la C4 Cactus Hybrid Air. Les performances des moteurs, de l'allègement, etc. sont spectaculaires.

    Et surtout le 21ème siècle sera celui du gaz naturel. Pas le gaz de schiste, le gaz tout court. Le conventionnel a d'énormes potentiels. En Norvège ils trouvent encore des gisements faramineux. Le problème c'est que cela demande des infrastructures plus complexes que pour le pétrole, liquide par nature. Mais ça va bien se passer et le transport va progressivement passer au gaz. Propre, dense, efficace. Camions, locomotives puis voitures. L'Europe est de ce point de vue très bien desservie entre pipelines et GNL.

    L'électricité en France est nucléaire et le restera. On a 4 ans de production électrique grâce aux réserves d'uranium sur le sol français, enrichi, traité, recyclé, stocké. Génie français. On rajouté l'hydraulique et quelques EnR, on est auto-suffisant en électricité.

    Reste à développer la rénovation thermique et le transport en commun. Investissement par une banque publique après l'effondrement de l'euro pour relancer le pays avec un discours national sympathique "on est dans la merde, mais dans la merde ensemble" et voilà !

    La vraie économie, c'est l'économie du pays réel, interne. L'Allemagne va s'en apercevoir avec une remontée du mark et un vent sur ses excédents. D'ailleurs il faut se demander où ses excédents sont partis pendant toutes ses années, dans le pays ? Non. Ailleurs, en Europe, Grèce, Espagne... aux Etats-Unis, les subprimes... Le peuple allemand a été floué aussi. Ça par contre c'est dangereux. La méthode allemande ce n'est pas de virer ses élites, c'est de partir en vrille avec elle... Je ne suis pas germanophobe (ou pire germanophile) mais l'Allemagne devient le problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1- et le charbon ? les USA possèdent 50% des réserves mondiales, et déjà leur électricité bascule sur cette énergie. D'où :
      2- et le climat ?
      3- pour l'Allemagne je renvoie à Delamarche : un gars qui achète une Mercedes se fout de la payer 10% de plus en mark. Vraiment il s'en fout.

      Supprimer
    2. J'avais déjà posté ce lien précédemment dans ce blog, mais la voiture à 2L / 100 existe déjà ou presque, juste il faut une volonté pour mettre la en production.

      http://www.lefigaro.fr/automobile/2013/10/22/30002-20131022ARTFIG00212--bord-de-la-208-hybrid-fe-la-voiture-a-2-litres-au-cent.php

      Vs

      Supprimer
    3. Il y a un truc qu'il s’appelle la 2CV.

      On n'a jamais rien fait de mieux en terme de voiture économique.

      Supprimer
    4. La 2 cv consomme entre 5 et 7l au 100 selon les parcourts. c'est pas si économique que cela en carburant. Pour le reste 'pneu, réparations) oui, c'est très économique

      Supprimer
    5. "On a 4 ans de production électrique grâce aux réserves d'uranium sur le sol français, enrichi,"

      La bonne blague.... 4 ans c'est que dalle quand on sait le temps qu'il faut pour changer de mode de production électrique.

      "L'Allemagne va s'en apercevoir avec une remontée du mark et un vent sur ses excédents"

      Je ne saisi pas. L'Allemagne n'est plus dans l'Euro ???

      Supprimer
    6. 2L aux 100 pour l'hybrid-air c'est un peu du marketing. Probablement plus près des 3 L en utilisation normal. Quand à la 2CV, on les moyens de faire largement mieux maintenant à condition de pouvoir se contenter d'une petite voiture de 600kg pas très rapide, sans clim, sans airbag... etc. C'est comme ca pour tout : la meilleure des économies c'est aussi de renoncer un peu à son confort. Est-ce qu'on est pret à le faire ? La réponse est non.

      Supprimer
    7. C'est claire qu'une 2CV avec un moteur 0,9L actuel ça consommerait rien. la solution est portant simple. Une voiture écologique est une voiture légère. virer tous les équipement moderne qui encombre pour rien (un petit confort bourgeois dont ont se passait très bien il y a 30 ans. Une 504 de l'époque était moins lourde qu'un clio ou 208 actuelle.
      Les vrais écolos devrait demander la limitation du poids des VL. 800kg pour une 4 place par exemple. Il n'y aurait rien d'insurmontable au niveau industriel est l'économie d'énergie serait totale tout le long de la chaine de production. Moins d'énergie pour extraire et transformer des ressources en carrosse moderne, moins d'énergie pour les assembler, moins d'énergie pour transporter des passagers.

      Supprimer
    8. La Cactus a une masse de 965 kg pour une cinq places, une C1 (ancienne génération) c'est 805 kg.

      Supprimer
  4. Pourquoi les prix n'augmentent-ils pas ?
    Ce n'est pas logique pour une ressource qui se raréfie.
    Si les prix étaient flottants comme ils le devraient, la régulation de la demande par l'offre devrait se faire naturellement.
    C'est comme les prix du gaz, ça sent l'intervention étatique à plein nez, mais à grande échelle.

    Avec les mêmes conséquences dommageables que pour les QE.

    Des lecteurs de ce blog auraient-ils des infos ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prix flottants... dans la limite où les pays de l'OPEP jouent sur le robinet.

      Ont-ils vraiment intérêt à voir les prix grimper en flèche ? Psychologiquement, non. Un prix trop élevé trop rapidement provoquerait la panique avec pour conséquence une chute drastique de la consommation et une accélération de la substitution du pétrole par d'autres énergies.

      Simple hypothèse on s'entend.

      Supprimer
    2. Les prix du petrole ont ete multiplies par 10 depuis 14 ans et 2013 est l' année où la moyenne s' est etabli au dessus de 100 $:

      http://lachute.over-blog.com/article-la-crise-n-est-pas-financiere-mais-energetique-122595859.html

      Supprimer
  5. http://www.bfmtv.com/economie/canal-plus-a-perdu-360-000-abonnements-un-an-719700.html

    Canal plus a perdu 360k abonnements en un an. Lien intéressant je pense pour le prochain babel contre le reste du monde.

    Vs

    RépondreSupprimer
  6. Je lis les commentaires et je me demande si vous avez bien regardé attentivement la vidéo !!!???
    Vous avez compris ce qu'il dit ou simplement lu vite fait les commentaires de Tonio ?
    J'ai vraiment un gros doute.

    Exemple : La voiture a 2L au 100.
    Super. Mais la C4 cactus, c'est déjà 15 000€ de base. Donc pour gagner 1 ou 2L au 100, vous pensez que les gens vont dépenser 15 ou 20 000€ ?
    15 000€ a 1,5€ le litre, ça fait (pour une voiture a 5L au 100) 200 000 Km ...
    Va falloir pédaler pour que les 2L gagnés valent le coup d'investir autant.
    Même si les français savent plus faire une règle de 3, y a le compte en banque qui les oblige à faire durer leur vielle caisse toute pourrie.

    Le moteur 2L/100 c'est de la haute technologie, ça se paye, c'est pas gratos.
    La moyenne d'age du parc automobile est 8.3 ans en France, en augmentation (surtout depuis les primes à la casse, tous ceux qui pouvaient ont déjà renouvelés leur voiture), et 11 aux USA en augmentation aussi.
    Sauf qu'en 10 ans, on va avoir moitié moins de pétrole conventionnel (-6% par an officiellement).

    Et je sais pas si vous avez remarqué, mais, la baisse de consommation de pétrole pour l'Europe est déjà commencée, et c'est les pays du sud qui l'absorbent (d'ou la méga crise chez eux) et on est DEJA dans la crise de la dette ...
    Et ca va s'accélérer.

    Ils vont faire comment les grecs pour relancer leur économie avec les C4 Hybrid Air a 20 000€ alors qu'ils n'ont plus de quoi se payer une sécu digne de ce nom ?

    Et vous pensez qu'en France, qui est un pays latin, même économie que les autres du sud va y échapper longtemps avec Hollandreou aux manettes ?

    Les réserves d'énergie n'ont JAMAIS été la question. Des réserves y en a pour des millions d'années : sur Jupiter, sur le soleil, ou dans les sous-sol. La question, c'est les ressources exploitables a bas coût !!! C'est une question de technologie et pas de réserves (qui sont un chiffre politique qui ne veut rien dire).
    Et ces ressources, on peine de plus en plus a les extraire, et la crise en est le symptome.

    L'Italie est un prototype : depuis la baisse de consommation de pétrole, ils ont compensés pendant une poignée d'année par du gaz, mais ensuite, ça a finit par chuter globalement (la consommation énergétique, ainsi que le niveau de vie, même si le PIB fait illusion à grand coup de dette et de manip comptables)... et une fois la spirale infernale lancée, c'est terminé. C'est beaucoup plus difficile de relancer la machine.

    Et la France, désolé de vous le dire, s'est engagée sur cette voie.

    Les pays du nord de l'Europe s'en tireront (relativement) bien, parce qu'ils ont des pays mieux gérés, plus modernes, et qu'ils ont déjà entamés une transitions (l'Autriche par exemple à fait le virage renouvelable il y a 30 ans, quand tout le monde aurait du le faire en fait)

    Ha oui, le nucléaire ... c'est vrai, nous on a le nucléaire ! lol
    On a mis en place un système qui se révèle coûter beaucoup plus cher que prévu et qui sert essentiellement à chauffer les rivières. On a atteint le pic uranium pour ceux qui n'ont pas suivi. On ne sait pas traiter les déchets, on ne sait pas démanteler, et on arrive en fin de vie des centrales actuelles. Ça va nous coûter un bras d'éviter l'accident majeur !

    Mais oui, c'est sûr, avec des vélos et des 2CV on va croire qu'on est un pays qui devient écologique, c'est ça le mantra ?
    On est en train de s'appauvrir, et notre système de retraite, de sécu, et d'aides sociales vont exploser en plein vol.
    Pour commencer, parce que la chute du pétrole conventionnel, c'est maintenant;
    Quand Shell ou je ne sais qui va faire faillite ... ça pourrait s'accélérer rapidement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est frappant. Les gens -pourtant intelligents pour la plupart- n'écoutent pas, ne lisent pas, ne cherchent pas à comprendre, tordent le sens des mots, modifient les concepts, changent de sujet.

      S'exciter sur la "C4 Cactus" (voir commentaire suivant) qui ferait du 2 L au 100... c'est en effet vertigineux quand on replace cette idée... dans le contexte actuel : Terre, 2014.

      Quelle poilade !

      Je me demande ce qu'en pensent les millions de chômeurs en Espagne, France, Grèce, Italie.

      Sans parler des 1,3 milliards de chinois, les 1,3 milliard d'indiens... le bientôt milliard d'Africains...

      Quant au nucléaire, je ne chercherai pas à polémiquer sur le recyclage, les déchets, le peak uranium... en revanche ce que je sais... donnée objective... c'est que devrons démanteler des dizaines de réacteurs, en fin de vie...

      Qui paiera ?

      Le chômeur ? Le fonctionnaire ? Le retraité ? L'étudiant doctorant à roulette bac +10 en histoire de l'art ? L'immigré clando bac -10 fraichement débarqué de Lampedusa ?

      Bref...

      L'intelligence se brise sur les rives... du Réel. Du contexte.

      C'est désespérant.

      Supprimer
  7. Tiens on n'a pas encore parlé du moteur à eau...
    Plus sérieusement en 80 il y a eu Renault avec la VESTA 2
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Renault_VESTA_2
    globalement que des technos "sur l'étagère" d'il y a 30 ans.
    Mais pas de secret, aéro tip top, masse minimale, vitesse maxi et accélération bridées.
    Extrait, comparatif Vesta 2 Vs super5 :


    VESTA II se conduit comme une berline classique. En 1987, elle a été comparée par la presse (l'Automobile Magazine) à la Supercinq SL (1108 cm³, 47 ch, 725 kg), modèle le plus économique de la gamme Renault. VESTA II est bruyante car son insonorisation est plus que légère. Sur les trois premiers rapports, elle est plus vive que la Supercinq, les rapports supérieurs sont assez longs pour optimiser la consommation, la Supercinq reprend le dessus en nervosité. Le prototype vire parfaitement à plat dans les virages et gratifie les passagers d'un bon confort général. En consommation, la différence est flagrante entre les deux automobiles. VESTA II consomme environ deux fois moins que la Supercinq.
    Consommations (l/100km) VESTA II PV9 Supercinq SL
    A vitesse constante (km/h)
    50 1,6 3,10
    70 1,75 3,65
    90 2,15 4,45
    110 2,60 5,45
    130 3,30 7,15
    Maxi 3,70

    (138,2)
    8,90

    (143,2)
    En utilisation (1 personne à bord)
    Ville 4,25 7,29
    Route 2,81 5,85

    RépondreSupprimer
  8. -L'Hybrid Air c'est l'hybridation bon marché. Je parle C4 Cactus car c'est un modèle emblématique mais il y a bien sûr la C3/208/2008 et C1/108.

    -L'hybrid 208 FE est un proto hautement technologique, hybridation électrique. Elle atteint 1,8 L/100 km. Composite carbone, huile spéciale, etc. Mais c'est une projection réaliste. L’allègement et des moteurs sobres sont une réalité. Le nouveau Volvo V40 D4 atteint 3,3 L/100 km sans hybridation aucune. Il reste des gisements d'économies gigantesques. Vive (cette fois) l'Europe et ses objectifs stricts d'efficacité.

    -Conférence à ce sujet hautement intéressante : https://www.youtube.com/watch?v=ge4nnQzesZU

    -Visiblement vous ne comprenez rien au nucléaire ("chauffer les rivières" LOL apprenez la thermo toutes les centrales font ça)

    -Le nucléaire français est indispensable à la stabilité du réseau électrique européen. Il se construit et projette 10 GW d'interconnexions électriques avec les voisins. On fournit déjà 5% de l'électricité totale consommée en Grande-Bretagne. On va augmenter nos capacités et ça rapporte, tant mieux !

    -Pas de pic uranium, encore une vue d'obscurantiste... Et on développe ASTRID !

    -On sait très bien recycler d'ailleurs 20% de l'électricité consommée en France vient d'uranium recyclée. Quant aux déchets, ils sont extrêmement concentrés ! L'ensemble de la production de déchets nucléaires français peut se trouver dans cette photo : https://www.spe.org/jpt/img/posts/p752/ma5_768.jpg (oui sous leurs pieds les plus dangereux déchets nucléaires du monde, l'Enfer qu'on nous dit)

    Conclusion : votre texte en dit plus sur votre état psychologique que la véritable situation ! Je ne vous blâme pas, la France toute entière est dans cet état.

    Par contre, je crois aux prophéties auto-réalisatrices.

    Économiquement il est évident que l'euro va mourir et qu'une bulle financière va éclater. Historiquement les effondrements viennent plus de l'intérieur que de chocs externes.

    RépondreSupprimer
  9. Jancovici sur son site Manicore : http://www.manicore.com/ explique exactement la même chose...

    RépondreSupprimer
  10. visiblement il y a des relais marketing cornucopistes de nos industriels parmis les lecteurs du site ! lol
    pas fichus de comprendre ce qu'est un systeme économique et un retour sur investissement.
    mais bon, les riches peuvent continuer de rêver encore un peu, c'est leur privilège d'ailleurs.

    si si le pic uranium est atteint. il doit y avoir la courbe qq part sur blog.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.