dimanche 9 février 2014

Petite réflexion

Hier en allant faire mes courses, j'ai vu passer un ado français de souche, en pseudo-uniforme, bleu très sombre, rasé à l'allemande d'une certaine époque, avec pantalon dans les ranjos... Et c'est pas la première fois que j'en vois des comme ça...

J'ai pas bien compris.

Et puis je me suis dit...

Si ça se trouve, ce gusse a grandi dans des quartiers popus, à se faire tabasser, humilier en toute impunité par l'immigration la chance archi subventionnée, qui entre le RMI, les allocs et le deal de shit se fait un niveau de vie très correct, qui avait toutes les gonzesses, quand lui était trainé plus bas que terre, dans le même temps que le système lui expliquait que tout ça, c'était sa faute à lui de petit blanc raciste et colonialiste...

Il n'a peut-être fait finalement que s'assimiler à ce que le système attendait de lui...

Au moins là, il a une petite chance d'exister... Et peut-être de retrouver une fierté et une dignité et de serrer une "meuf"...

30 commentaires:

  1. Oui, vous voyez juste! Hélas... et tant mieux. La force des immigrés est entièrement le fait de notre faiblesse. Par lâcheté, nous bradons la démocratie. Honte à nous!

    RépondreSupprimer
  2. ... et je poursuis, à cinquante ans, donc quelques années après mes moments punk, j'éprouve grand plaisir à être affublé de la sorte ne serait-ce que pour disputer nos trottoirs aux hordes de noirs qui, casquettes à l'envers et T-shirts Che Guevara (qu'ils prennent pour un chanteur rasta) ressemblent à des sapins de Noël décorés par les multinationales.

    RépondreSupprimer
  3. Retrouver ses racines, très bien. Oui ... sauf que l'identité française c'est Clovis et non Adolf. Se réfugier dans ce truc là, ca n'a aucun sens. C'est un combat perdu d'avance, c'est exactement l'échappatoire sans issue, ou le système veut vous conduire. C'est un piège. Pour savoir ou on va, il faut savoir d'ou on vient, or ce n'est plus enseigné.

    Alors je sais bien qu'on va me sortir une vidéo de ca m'intéresse qui dit que Clovis est roi des franc donc barbare donc germanique. C'est à peu près aussi intelligent que de se demander si un spermatozoide est déjà un humain. Clovis est le créateur de l'embryon de France. "L'Histoire de France commence avec Clovis" (de Gaulle). Clovis premier roi de France, Louis XVI le dernier (Louis en romain s'écrit LOVIS auquel il manque le C du Christ). Un mélange de 3 peuples, gaulois, romain et franc lié par quelque chose. Mais quoi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh... je sais que l'EN fait des ravages, mais Louis XVI, c'est pas le dernier roi de France...

      Supprimer
    2. Les Français descendent des...gaullois.
      Les Romains et les francs n'ont apporté génétiquement qu'ue influence trés marginale. C'etait pourtant des peuples conquérants et aux cultures tres proches.
      Les Gallo-romains etaient paiens, et un syncrétisme religieux paien s'etait crée. Bref, rien a voir avec votre christianisme made in Judée.

      La France ce n'est pas Clovis, cela commence BIIIIIEN avant !
      Sinon, vous pouvez raser des villes comme Arles ou Nimes, par exemple.

      Supprimer
    3. N'importe quoi ça ! Personne n'a dit que l'identité française était Adolf ! Encore un bel exemple de quelqu'un qui même s'il prétendra le contraire a le subconscient branché sur la pensée unique (crane rasé = nazi ... à l'armée on a le crâne rasé / il n'y avaient pas que des rasés chez les nazis qui eux même rasaient les déportés) comme un câble électrique sur le CRIF ...

      Supprimer
  4. Bon Tonio... on sait tous que les ados ne sont pas sérieux... Nous étions comme eux à leur âge.

    Il y a des choses immuables. Puberté, révolte contre le père etc.
    ;-)

    Donc, je n'en tirerai pas vraiment de conclusions, politiques en tout cas.

    Si tu veux vraiment aider cet ado... conseille lui gentiment de :
    -apprendre l'anglais (mieux que toutes les autres brèles étudiantes)
    -et se barrer, vite, loin

    C'est son seul salut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fuite en avant c'est ce que vous lui conseillez ?
      Belle mentalite...
      L'aider à reconstruire son pays serait plus approprié je crois !

      Supprimer
    2. Se barrer où ?

      Supprimer
    3. Sûr d'avoir tout compris ?

      http://www.ispot.tv/ad/7T9M/coca-cola-super-bowl-2014-its-beautiful

      America is beautiful...

      Supprimer
  5. Entre les 'petits blancs' qui se sapent en noir américain, entre ceux qui se croient dans le liverpool des années 70 'pseudos-rockers crasseux', entre ceux qui se prennent pour des allemands des années début 40, entre les beaufs qui se disent "portugais, italiens.." alors qu'ils n'en parlent pas un mot...

    Les seuls "français" qui restent sont des bon vieux cathos-tra, de la moyenne-bourgeoisie.*

    Bref, je n'ai pour ma part aucune empathie à l'égard de la majorité de zombies acculturés, nourris au mc'merde, qui se gouiffrent de culture et de produits americains; l'exemple type: le petit gus qui écoute bieber avec son iDaube en casque audio beats 'bite-by-dre' dans un starbucks, sans oublier de consulter son compte fesseboucq en y donnant toutes les infos de sa vie minable à nos amisaméricains de la nsa...

    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les catho tradi ? Tu parles de ceux qui changent de trotoire quand ils croisent un ban de racailles et qui ont voté Sarko en 2007 ?
      C'est avec les précieux qui défilent en couleur pastel que tu veux sauver la France ?
      Tu vas pouvoir attendre alors !

      PS: les milieux catho tradi pour bien les connaitre, ce sont de vrai baisodrome. Chassez le naturel il revient au galop !

      Supprimer
    2. Les cathos tradis t'emmerdent, c'est qui la colonne vertébrale de la résistance contre les lois sociétales ? Garde tes préjugés pour toi.

      Supprimer
  6. Bravo aux Suisses ! Victoire ! La votation contre l'immigration de masse est passée... d'un cheveu.

    50,3%

    Il faut dire que la propagande avait mis tout son poids dans la bataille.

    Et malheureusement on retrouve la fracture culturelle.
    Les francophones ont voté contre, en bons gauchistes bobos qu'ils sont, et les germanophones ont voté oui.

    Enfin bref. La Suisse montre le chemin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A chaque fois que ce genre d'évenement se produit, je fais le tour des sites internets d'informations. A chaque fois, la volonté du système apparait. Ici, la première chose que l'on met en avant, c'est la "punition" que va infliger l'UE à la Suisse (très drôle). Par contre, dans les commentaires, l'opinion va de plus en plus contre le système.
      La question qu'on peut se poser est pour combien de temps encore la Suisse va-t-elle rester une démocratie (l'une des dernière). ?

      Supprimer
    2. Bah, ils vont les faire revoter ou mieux inventer la nationalité suisse temporaire.

      Les immigrants seront donc temporairement Suisse et voilà l'affaire est dans le sac.

      Un peu comme le principe du mariage temporaire pour avoir des relations hors mariage.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_temporaire_dans_la_tradition_musulmane

      Supprimer
  7. hachis parmentier9 février 2014 à 18:17

    Bonjour disco,
    Je croyais tu habitais a bordeaux?, c'est pas réputé pour être la zone.
    Si je peux me permettre, je te conseille de faire une pause. Tes articles sur la patrie, les français de souche, l'influence grandissante des francs maçons tournent à l'obsession. On dirait un fumeur en manque qui voit des cigarettes partout. tu sembles être de moins en moins objectif.

    Perso, j'ai arrêté de suivre Jovanovic, Shedlock, gold/silver, drac, Gorgio il y a deux ans. au départ car j'avais plus le temps. Je me suis rendu compte à quel point j’étais prisonnier de leurs pensées. J'étais cynique sur tout, je tournais presque au survivalisme. J'avais même mis la moitie de mes économie dans l'or physique.

    Maintenant, je ne regarde plus du tout la TV, je parcours encore quelques blogs, dont le tient et quelques journaux. Je me sent moins intoxiqué.

    Je ne nie pas les problématiques abordées sur ce blog, mais je le relativise.

    Je te conseille vraiment de tenter l’expérience. la TV et internet sont des drogues dures.

    La vie est trop courte pour attendre la révolution, la baisse de l'immobilier, ou pour être frustré




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, okay mais le porno alors ?? Ben comment qu'on f'rai ??? On s'réfugierai dans la conso (de biens de conso) à outrance ?! J'hésite, mon coeur balance, pis sans job ni flouse, même grassement allocationné, rmisubvenpayé, la conso à outrance...

      Supprimer
    2. D'accord avec hachis parmentier...Si on y réfléchit trop, on arrête de vivre!
      J'ai vécu en Seine Saint-Denis, bossé dans une grande boîte dont le siège était à la Plaine, pété un câble à force de stress et après agression, partie à l'étranger, revenue en France en province...Et là je respire!
      Je me laisse un peu vivre...On ne peut pas vivre qu'en pensant aux problèmes, qu'en voyant l'avenir comme un mur qu'on va se prendre en pleine face.
      Prends du recul pour faire la part des choses. Tu te radicalises.

      Supprimer
    3. hachis parmentier9 février 2014 à 20:12

      @Anonyme9 février 2014 19:05
      vu comme cela , c'est moins facile.

      tout est bon pour remplacer la TV, le bénévolat par exemple semblerait plus gratifiant que la TV.

      l'ennui est mère de tous les vices

      Supprimer
    4. Je suis Anonyme 1905 @PhiliP en fait.

      J'en fait du bénévolat, depuis un bail. Je m’occupe de ma copropriété...

      Petite anecdote. Je demande la permission a une copropriétaire de tailler les lauriers de son jardin privatif (privatif à elle) qui dépassent sur la voie publique. Elle me dit voui avec un super sourire. Manque de bol, les feuilles sont au bout des branches et après avoir coupé, on voit tout chez elle. Mais normalement on s'en fout, les branches ne doivent PAS empiéter tant que ca sur la voie publique. Je ne lui rappelle pas ; C'est dans le règlement de copro.

      Bref, elle vient vers moi...."Je viens vous dire mon mécontentement"

      Faites du bien à votre chien....

      Supprimer
    5. Faire du sport, écrire, bénévolat...j'ai testé et fini par arrêter, dégoûtée par ce que j'y voyais. J'invente aussi certains trucs...Oui, je m'occupe l'esprit, je crée ma bulle. La grande différence avec avant, c'est que j'essaie de me donner les compétences et de créer une activité qui me permette de bouger vite. A l'étranger, tu peux vite être viré pour des problèmes de visa (oui, à l'étranger ils sont moins cons que nous, si le chômage augmente on ne donne plus de permis de travail aux étrangers), ici, mon petit coin de paradis peut finir par mal tourner. Voilà. Ca c'est le travail de fond, sur la forme, je profite en espérant que ça dure.

      Supprimer
    6. "Si on y réfléchit trop, on arrête de vivre!"
      En même temps, l'histoire a aussi montré qu'elle ne laissait pas vivre ceux qui n'ont pas réfléchi... Réflechir n'est pas une garantie de survie, mais ça accroît quand même un peu les chances...

      Supprimer
    7. Bordeaux c'est aussi un repère d'antifa rouge crasseux ultra violents et généralement pas trop emmerdés par la police politique (de l ump ou du ps).
      Ils descendent régulièrement sur Toulouse pour une semaine anti fasciste ou ils tabasse tout ce qui peut leur sembler de prés ou de loin etre fasciste. Pas besoin de vous faire un dessin leur critères sont a géométrie variable, et ils se comportent exactement comme ce qu'ils prétendent combattre...

      Supprimer
  8. Moi ma réflexion du jour c'est : l'école doit-elle être obligatoire ? Après tout c'est une idée tellement ancrée, figée, incontestable, que comme toutes les idées qui se figent il est possible qu'elle soit devenue fausse. Je réfléchis...

    RépondreSupprimer
  9. Koño, un bleu de travail deux pièces (plus souple), des chaussures de montagne à toutes épreuves, un "makila" à la main, un foulard palestinien --à la rigueur-- autour du cou, un béret, un sac à dos avec sauciflard, oignons (comme Lino dans un film de révolutionnaires mexicains), pain,pinard et canif dedans, voilà la bonne tenue en périodes de misères. Ou une robe de bure, au choix !

    RépondreSupprimer
  10. A l'anonyme du 09 à 15h21 : non mais taisez vous tant vous déblatérez de fadaises !
    "Quand on sait pas, on dit pas !"
    Visiblement vous ne connaissez rien à l'histoire de mon très beau pays. Depuis quand Louis XVI est-il le dernier roi de France ?
    Louis XVIII, Charles X, Louis-Philippe, Louis Napoléon Bonaparte, cela ne vous dit rien ?

    Mais c'est quand vous nous parlez d'enseignement que tout dérape ; j'en suis mort de rire tant vous semblez confondre éducation et enseignement.
    Ce n'est pas grave, la très grande majorité de ceux qui s'expriment sur le net n'ont pas les compétences pour le faire.
    Bref, si l'on compte sur vous pour restaurer la grandeur de la France on est très mal barrés...
    Salutations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'est passé quoi en 1789 ? Que nous aurions pas compris ?

      Supprimer
  11. Euh......Louis Napoléon Bonaparte, un roi ?

    RépondreSupprimer
  12. les sentiments d'appartenance ça me fait chier à un point...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.