dimanche 30 mars 2014

2ème tour et branlée

C'est l'hécatombe. Que de postes de politiques professionnels perdus pour le PS... Parti qui tient justement par son ossature et son réseau de petits apparatchiks locaux.

A partir de là, petit pari sur le remaniement annoncé demain...

   Valls à Matignon, populaire, car réservé sur le festivisme migratoire. De plus, légitime, car la nouvelle ligne politique était la sienne aux primaires.
   Les écolos dégagent.
   Hollande a vu Renzi en Italie, la méthode, et débarrassé de sa clique de gôcho trotskistes babeliens agressifs, va pouvoir lancer l'offensive, en gouvernant sans l'assemblée, par 49.3 si besoin.
   Tous les babeliens dégagent.
   Gouvernement resserré.
   Royal revient (et Hollande se recase avec elle, peut-être...), histoire de redonner au gouvernement un minimum de ressemblance à son électorat, de sortir du déni, d'assumer un discours d'autorité et d'élitisme, et de se recentrer sur la vraie République, et non sa destruction...

Ça pourrait devenir intéressant...

17 commentaires:

  1. Désolé voisin, mais tu es d'une naïveté...

    RépondreSupprimer
  2. Hollande avec la fille de ségolène, peut-être (si elle en a une) mais sûrement pas avec elle.
    Quand au Babelisme, il monte partout en occident, et tu crois que Hollande va les virer alors que ses maîtres vont lui demander d'en remettre une couche !! Tu rêves ;-)
    Tu oublies la réforme pénal de Taubira, qu'il a lui même nommée ...
    Ce gus se moque des électeurs.
    On verra bien, mais a mon avis tu te goures sur les motivations de cette clique.

    Ils demanderaient plutôt de l'aide a des pays tiers plutôt que de lâcher un pouce de leur idéologie.
    La réaction contraire ne va que les encourager a aller plus loin encore.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ultime sanction de ces bouffons c'est le vote au Européenne votons les partis politiques qui souhaitent la sortie de la France à l'Europe !!!

      Supprimer
    2. "Ce gus se moque des électeurs." (yoananda)

      Mais pas du tout ! Au contraire, ce gus fait bien ce que lui ont demandé ses électeurs. Moi j'ai voté contre mais d'autres (comme Tonio) ont préféré ne pas le faire, et ils ont gagné, c'est la démocratie.

      Supprimer
  3. Ouh la la la Tonio, comme d'hab' (à mon humble avis)... tu t'emballes !

    Voici mon pari ;
    -Ayrault reste : Hollande ne peut pas se dédire. Lâcher Ayrault, ce serait trop.

    -la folle du Poitou arrive (malheureusement)

    -les écolos restent : tu fais une grosse erreur, car sur ce coup là les écolos progressent aux municipales... regarde Paris... Hidalgo a dû doubler le nombre de conseillers à leur filer. Donc les écolos, malgré les engeances Dufflot / Placé.. sont paradoxalement renforcés.

    -Hollande va juste changer les têtes, et nous faire le coup du "resserré"... et puis la seule "nouveauté" politique qu'il fera c'est.... refaire la promo de son minable "pacte de compétitivité".
    Il n'a rien d'autre dans sa boîte à outils.

    Seuls Mitterrand pouvait en son temps, tout changer. Hollande est un minable à côté. Pris dans une procrastination perpétuelle.

    L'idée de la "conversion" de Hollande, d'un changement en profondeur, est une fiction. Un mythe qui amuse les journalistes parisiens.

    RépondreSupprimer
  4. Valls faux.
    Ecolo faux.
    trotskistes babeliens agressifs Euh! delanoy ?
    Tous les babeliens dégagent euh ! remplacés par d'autres.
    Gouvernement resserré, oui facile.
    Royal revient (et Hollande se recase avec elle, peut-être...) Alors là fait péter le champagne pour la prochaine déculottée !

    Arrête la politique Tonio. prochain rendez-vous les zeuropéenes… Les munichipales, tout c'est passé comme prévu…

    RépondreSupprimer
  5. "Tous les babéliens dégagent" ???? Cela veut dire qu'il n'y a plus de politiciens pour diriger la France !

    "Hollande se recase avec elle"..... Je ne porte pas Royal dans mon coeur mais je lui attribue assez de dignité pour envoyer Flanby se pignoler en solo s'il fait une tentative de ce genre.

    RépondreSupprimer
  6. Delanoë à Matignon, coté communication ça va être nettement plus performant.
    Le pacte de responsabilité va devoir, ce coup-ci, vraiment être mis en place.
    La TVA sociale, nous n'y couperons pas eu égard aux fameux 50 milliards à trouver.
    On écope, on écope, juste histoire de repousser à plus tard le naufrage.....
    Que le chef de l'Etat fasse ce qu'il a à faire sans chichi et faux-semblants.
    Adieu les questions d'ordres sociétales comme cache-sexe à une politique de droite.
    Que les choses soient claires, il n'y a pas de véritable gauche, du vent !

    RépondreSupprimer
  7. Si je ne m´abuse, pour un ancien de bulle-immo, tu n´arrêtes pas de taper sur les écolos et la Dufflot en particulier...mais pour le coup sa politique du logement est certainement la plus digne de ce gouvernement, elle a au moins le mérite de tenter de limiter la spéculation sur les loyers en instaurant un systéme proche de celui existant en Allemagne aujourd´hui. C´est peut être la seule vraie politique de gauche menée par l´actuel gouvernement. Et quoique l´on en pense, elle a bossé...

    RépondreSupprimer
  8. - Il va juste arrêter sont agenda de festivité, Juppé la annoncé

    - Delanoë ministre des femmes de l'aculture et du cancer de la prostate pour les moins de 12 ans.

    - menace, contre-menace, menace avec la tour de Bruxelles.

    - épuisement de valls et segolèche a l'intérieur pour préparer 2017, si ils existent encore.

    RépondreSupprimer
  9. Tonio tu dérailles, là... Tu as déjà vu Hollande prendre des décisions radicales et se fâcher avec quelqu'un ?

    RépondreSupprimer
  10. T'es sous ecsta, Tonio ? :)

    RépondreSupprimer
  11. Ce serait en effet valide si Hollande avait les pleins pouvoirs de sa fonction. Hors il est comme Sarkozy, voir même pire. Aux ordres. Aux ordres de ceux qui sont dans l'ombre, ceux qui lui déjà signifier un avertissement. Virer des Babeliens ? Impossible, ils sont infiltré partout dans l'appareil d'état.
    Les écolos ? Pas sur aussi qu'il puisse les éjecter comme çà, au contraire, je pense qu'il va avoir cruellement besoin d'eux pour les européennes. Je dirais même que Duflot pourrait monter en grade dans le remaniement, tous comme Placé qui pourrait aussi y débarqué.
    Ségolène ? A mon avis elle est certainement sur ce coup là plus intelligente, comme un certains nombres de socialistes qui ont compris que vaut mieux attendre de toucher le font, pour mieux revenir sur le devant de la scène et éliminé ceux qui ce pavane actuellement autour d'Hollande. Delanoë ? hummm un choix un peu facile, mais aujourd'hui on est tellement dans le surréaliste, que mettre un type comme lui premier ministre, ce serait pour le symbole, pas pour la compétence. Car dans ce domaine, le monsieur n'a jamais oeuvré autrement qu'a la Mairie de Paris, et n'a pas un CV tous ce qu'il y a de plus éclatant, si ce n'est pour la clientèle culturo intello bobo parisienne. Mais ceci dit, l'idée qu'il puisse intégré un ministère n'est absoluement pas exclu.
    Valls ? Trop affiché, trop étiqueté, et surtout a trop montrer dans ses rangs son ambition, et au vu de son penchant désormais très affiché, il a fait perdre un électorat de banlieue qui a sans nul doute fait cruellement défaut a ces municipales, et fait parfois la différence dans certaines villes tant convoitée. Par contre, il pourrait bien prendre la place de Fabius aux affaires étrangère.
    Et Fafa ? Notre sang contaminé du "non il ne faut pas" et de la certitude affirmé qu'Assad a pratiqué les chambres à gaz ? Bah comme il a déjà été premier ministre, pourquoi pas lui donner une seconde chance. Et au moins, en matière de com, çà passe mieux du fait qu'il a déjà eu l'expérience aux affaires.... mais ceci dit, sans que cela n'améliore le shmilblick.

    RépondreSupprimer
  12. "assumer un discours d'autorité et d'élitisme"
    De qui l'élite détient-elle son autorité?

    RépondreSupprimer
  13. T'as écrit ça au beau milieu d'une soirée festive, Tonio ?

    Moi je vois bien un tiercé Delanoë-Lang-Mitterrand pour redresser la France LOL

    RépondreSupprimer
  14. Valls, premier ministre...... bah vous avez pas finit de vous amusez les cops.... et je ne parle même pas de ceux qui vont fêter çà avant de ce rappeler au bon souvenir du bonhomme, "quand même" !

    RépondreSupprimer
  15. C'est Bibi Netanyahou qui doit être content...

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.