vendredi 7 mars 2014

Après la "chute finale", le "froid de l'homme"

La Grèce montre le chemin :

7 commentaires:

  1. j'ai du mal à comprendre cette statistique. quelle est son sens ? quand on deviens pauvre on ne meurt plus ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, on recommence à mourir (stagnation et légère augmentation depuis 5-6 ans alors qu'il y avait une baisse continue auparavant).

      Supprimer
    2. "The probability per 1,000 that a newborn baby will die before reaching age 5."

      Donc plus c'est bas et mieux c'est. On voit que la courbe cesse sa décroissance et stagne à partir de 2009. C'est difficile d'interpréter sur une période aussi courte. Les chiffres sont agnostiques. On peut comparer à d'autres pays et constater que:

      - la mortalité infantile en Grèce est encore inférieure à celles des USA et du Canada
      - la variation est beaucoup moins violente que le "pic" qu'a subit le japon en 2011 suite à Fukushima

      Donc à priori (car le mieux serait d'aller sur place pour constater), la Grèce subit un "gèle" des progrès médicaux, vraisemblablement lié à sa situation économique.

      Il serait intéressant d'avoir des données plus longues et de comparer cela aux données de pays ayant eux même vécus de graves crises économiques dans le passé (il y a plus de 20 ans).

      Les commentaires du genre "La Grèce montre le chemin" par contre c'est pas très sérieux.

      Supprimer
  2. Non, c´est le taux de mortalité qui remonte très sensiblement dans ce pays touché par la crise depuis quelques années, c´est peu visible sur la courbe mais cela remonte un peu dernièrement.
    Il est bon de comparer avec d´autres courbes de pays européens qui continuent de voir baisser ce taux, qui est quoique l´on en dise un indicateur fiable de l´évolution sanitaire générale.
    Quand on observe finement la France on voit des variations de ce type en 2010 et une stagnation relative sur cette période de crise, même si la tendance de fond est a la baisse...on lit bien qu´il y a des difficultés.

    RépondreSupprimer
  3. Sébastien Tellibag7 mars 2014 à 11:37

    Comme quoi on a bien fait de les foutre au régime sec les pousse crotte!

    RépondreSupprimer
  4. L'obscénité absolue, brûlante.

    Alors que Pôle Emploi totalise plus de 6 millions de chômeurs et de sous-emplois... !

    *************
    Quatre syndicats de Pôle emploi (FO, Snu-FSU, CGT, Sud) appellent à la grève le 18 mars "contre le pacte de responsabilité" et pour "dénoncer les conditions de travail en interne", selon le Snu-FSU.

    Dans un tract, les quatre syndicats de Pôle emploi dénoncent "une politique salariale qui frise l'indécence". La "politique d'austérité menée par les gouvernements successifs" a, selon eux, entraîné "une perte de pouvoir d'achat collective de plus de 6% en 4 ans, qu'on soit agent public ou agent privé" (les deux statuts coexistant au sein de Pôle emploi).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux pas m'empêcher esquisser un sourire. Récemment inscrit à popole emploi (ce n'est malheureusement pas la première fois que je dois côtoyer "ces gens" pour rester poli, je me suis fait traiter comme un voleur alors que je suis "porteur de projet" comme on dit maintenant.

      Un projet qui a de l'avenir et que l'agent qui m'a reçu (très mal) n'était pas foutu de comprendre n'étant lui-même pas quelqu'un de productif. Ce sont juste des contrôleurs sociaux méprisables et tous leurs ateliers obligatoires à la con ne rapporte quelque chose qu'à ceux qui les animent. Il y a une hypocrisie sans borne chez eux. (une formatrice dans ma famille qui bosse avec eux, et ne se fait pas payer en queues de cerises croyez-moi, disait à demi-mot, contente d'elle, qu'elle ne risquait pas le chômage avec la précarité grandissante en France. Qui a dit exploitation de la pauvreté ?)

      Ayant reçu un sondage anonyme ipsos à remplir à la suite de mon inscription j'ai pu dire ce que je pensais de ces incapables kapos du système. On verra qui fera la leçon aux autres quand les choses vont se corser. ;)

      (oui j'ai la rage contre ces gens qui coûtent cher et sont incompétents, pourquoi ne pas leur coller des contrats à 800€ par mois et s'ils ne sont pas contents ils giclent. Normal quoi, vous savez les droits et les devoirs...)

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.