samedi 1 mars 2014

Babel contre le reste du monde

   Après l’Ukraine, l’Islande? Les manifestants veulent eux aussi que leur pays adhère à l’UE… (Les Moutons Enragés). Ils manifestent pour avoir un referendum sur l'entrée dans l'UE. Pourquoi pas après tout... Mais si on a le droit de faire aussi des referendums pour sortir de l'UE.

   La scandaleuse impunité de l’assassinat par drones – 98 % des victimes d’attaques sont des civils (Les Moutons Enragés)

   SCOOP – Le réacteur EPR de Finlande est en cours d’abandon par Areva qui retire ses salariés… (Les Moutons Enragés)

   Un lobby israélo-américain aurait financé François Hollande pour battre Martine Aubry (Panamza via E&R)
Interrogé par The Jewish Journal, Larry Hochberg se vanta ainsi, sans vouloir donner des détails spécifiques, d’avoir influencé – avec succès – des dirigeants européens et notamment français. Il expliqua que la position française sur l’Iran, largement alignée sur celle de Tel Aviv, n’était « pas accidentelle » : selon lui, elle trouvait son origine dans la proximité cultivée par ELNET-France (fondée en 2010) avec l’Élysée.

   This Is A Food Line In Venezuela (Business Insider)


   Brèves de trottoirs du Vendredi 28 Février 2014 : Un banquier mort, cela ne parle pas! Et quelques autres nouvelles Par Bruno Bertez (Le blog à Lupus)
USA :
- L’Office Budgétaire du Congrès US a calculé que 2,5 millions de personnes vont quitter le marché du travail en raison d’Obamacare.
- La participation au marché du travail, la Labor force continue de chuter, on est à 63% contre 66,4 en 2006.
- Les ménages américains se précipitent à nouveau sur le crédit à un rythme record jamais vu depuis 6 ans.
- Le boom des prix des terrains agricoles US qui durait depuis 5 ans se termine, beaucoup de transactions en cours ne sont plus finalisées.

Asie :
- Le Japon enregistre un déficit record de son commerce extérieur, ce qui fait monter les risques d’échec pour la politique dite Abenomics.


- Les chiffres officiels montrent que la Chine vend des montants record (50 Milliards en décembre 13) de Treasuries US.
- En Chine, plusieurs banques stoppent les prêts à l’acquisition d’immobilier.
- Les défauts cachés dans le shadow système bancaire chinois se multiplient, beaucoup de produits high yield ne sont plus honorés.
- Dérapage record du crédit en Chine en janvier, on fait 35% de plus que les estimations, la pente annuelle est à +17,5%. Mais le PMI déçoit à 48,3.

- On commence à voir des attaques sur le Yuan sur le marché de changes.

- En Thaïlande, le run sur les banques se développe et les retraits s’amplifient.
Le gouvernement indien va injecter 1,8 milliards de dollars dans ses banques d’Etat pour les maintenir à flot.

Europe :
- En Espagne, on parle de créer une deuxième structure de defeasance, seconde bad bank.
- En Espagne, les prêts pourris avoués atteignent 13,6% des encours.
- Le taux de chômage des moins de 25 ans en Espagne atteint 54,3%.
- Espagne toujours, les objectifs de déficits ne seront pas tenus malgré leur révision continuelle en hausse, on sera à 6,8% au moins contre un dernier objectif de 6,5%.

- Les banques italiennes ont besoin de plus de 20 milliards pour faire face aux pertes sur les prêts non performants « Ces prêts sont dissimulés sous les tapis ».

- La hausse spéculative des prix du logement en Allemagne atteint un record de 10 ans en raison des taux d’intérêt bas.

   China Currency Plunges Most In Over 5 Years, Biggest Weekly Loss Ever: Yuan Carry Traders Crushed (ZH)

5 commentaires:

  1. Samedi 1er mars 2014 :

    Russie : la Douma demande à Poutine de protéger la population en Crimée.

    Ukraine : le ministre de la Défense ukrainien affirme que la Russie a envoyé 6.000 hommes en Crimée.

    Durant son discours, le nouveau Premier ministre ukrainien a évoqué la situation en Crimée, péninsule du sud de l'Ukraine, où un commando pro-russe a pris d'assaut le Parlement.

    "L'intégrité territoriale est menacée, on assiste à des manifestations de séparatisme en Crimée. Je dis aux Russes : "ne nous affrontez pas, nous sommes des amis et des partenaires" , a-t-il déclaré, avant de marteler que l'Ukraine voyait "son futur en tant que membre de l'Union européenne" .

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140227trib000817545/ukraine-arseni-iatseniouk-dirigera-un-gouvernement-de-kamikazes.html

    L'Ukraine est au bord de l'effondrement.

    L'Ukraine est un pays en faillite totale.

    ET DONC l'Ukraine remplit les conditions pour devenir membre de l'Union Européenne !

    Crions tous ensemble : "Bienvenue à l'Ukraine !"

    RépondreSupprimer
  2. Vous avez aimé la Géorgie en 2008 ?

    Vous adorerez l'Ukraine en 2014.

    Le siège des gardes-côtes ukrainiens dans la ville de Sébastopol en Crimée est assiégé par environ 300 hommes se disant mandatés par le ministre russe de la Défense, indique le service des gardes-frontières ukrainiens.

    "Une tentative est en cours pour occuper le siège des gardes-côtes à Sebastopol. Tous les navires sont en alerte", selon ce communiqué. Les assaillants ont déclaré avoir reçu du ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou "l'ordre d'occuper cette unité", ajoute-t-il.

    Samedi 1er mars 2014 :

    L'Ukraine accuse la Russie de déployer des milliers d'hommes en Crimée.

    L'Ukraine a accusé samedi la Russie de déployer des milliers d'hommes supplémentaires dans la péninsule pro-russe de Crimée, alors que Washington a prévenu Moscou que toute intervention militaire russe aurait un coût.

    Plusieurs sites stratégiques de Crimée sont désormais sous le contrôle d'hommes armés et en uniformes, mais sans signe permettant de les identifier. Ils contrôlent les aéroports de Simféropol, de Sébastopol, de Kirovske, ainsi que le centre ville de Simféropol et ont hissé le drapeau russe sur plusieurs bâtiments officiels.

    Selon un journaliste de l'AFP, des dizaines d'entre eux, cagoulés, patrouillaient samedi matin dans le centre de Simféropol et ont pris position aux abords du Parlement de Crimée à Simféropol où ils ont installé deux mitrailleuses en position défensive.

    Les troubles qui affectent la Crimée menacent par ailleurs de s'étendre à d'autres régions d'Ukraine. Plus de 10.000 personnes manifestaient samedi matin à Donetsk, fief du président déchu Viktor Ianoukovitch dans l'est de l'Ukraine, contre les nouvelles autorités de Kiev en brandissant des drapeaux russes, a constaté une journaliste de l'AFP.

    "Russie, Russie !", scandaient les manifestants en brandissant des drapeaux russes alors que, sur un podium improvisé, des intervenants déclaraient qu'ils soutenaient l'aspiration de la Crimée de rejoindre la Russie.

    La Russie a de son côté suggéré qu'elle pourrait avoir recours à l'arme économique : le géant Gazprom a indiqué samedi que l'Ukraine avait une énorme dette de gaz de 1,55 milliard de dollars à son égard. "Avec une telle façon de payer et de remplir ses engagements, l'Ukraine ne va selon toute vraisemblance pas pouvoir conserver le prix préférentiel dont elle bénéficie actuellement pour le gaz russe", a prévenu son porte-parole.

    http://www.romandie.com/news/n/_L_Ukraine_accuse_la_Russie_de_deployer_des_milliers_d_hommes_en_Crimee85010320141315.asp

    RépondreSupprimer
  3. Vous avez aimé la Géorgie en 2008 ?

    Vous adorerez l'Ukraine en 2014.

    ALERTE - Poutine demande au Conseil de la Fédération d'envoyer des troupes en Ukraine.

    (©AFP / 01 mars 2014 14h46)

    http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Poutine_demande_au_Conseil_de_la_Federation_d_envoyer_des_troupes_en_Ukraine83010320141448.asp

    RépondreSupprimer
  4. Tout concourt à donner une prime à ceux qui pensent bien, mais le décalage s'accentue chaque année entre eux et le public, lequel, pour sa part, pense de plus en plus mal.

    http://www.lefigaro.fr/vox/medias/2014/03/01/31008-20140301ARTFIG00148-ras-le-bol-des-cesars-une-nouvelle-preuve-de-la-coupure-entre-les-elites-et-le-peuple.phpv

    RépondreSupprimer
  5. "un référendum sur l'entrée dans l'UE. Pourquoi pas après tout..."

    Tu m'étonnes, les hommes politiques n'ont que le mot démocratie a la bouche, le minimum serait qu'ils consultent le peuple lorsqu'il y a un doute.

    Idem en Ukraine, imagine un référendum sur le maintient ou non du président pro-russe, il perd, il se barre dans le calme, il gagne, les manifestants n'ont plus qu'a rentrer chez eux et s'ils persistent, c'est eux les ennemies de la démocratie. La répression devient légitime.

    J'ai des opinions assez tranchées mais j'adorerai encore plus suivre les décisions majoritaires, dans le cadre de la constitutions qui défend les droits fondamentales des minorités.

    Et oui, si ils ont le droit de décider de rentrer dans l’Europe, ils ont le droit de décider d'en sortir !

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.