samedi 1 mars 2014

Babel contre le reste du monde

   Moscou prêt à réagir à la demande d'aide de la république autonome de Crimée (Ria Novosti)
   Poutine propose au parlement de faire recours à la force en Ukraine (Ria Novosti)
   Pro-Russian Protesters Storm Kharkiv City Administration Building; Russian Flags Hoisted Across East Ukraine (ZH)
   Russian Troops Seize Crimea; UN Security Council Meets; Russian Flag Raised in Kharkiv (Mish)
   Russia vs Ukraine: The Infographic (ZH)

   Géopolitique Friction du Samedi 1er Mars 2014: Attendez-vous à ce que l’Ukraine soit partitionnée! Par Bruno Bertez (Le blog à Lupus)

Les adversaires qui se battent par Ukrainiens et milices fascistes- alliées des Européens et des Américains- interposés ne cessent de répéter qu’ils veulent sauvegarder l’intégrité de l’Ukraine.

Une telle unanimité met la puce à l’oreille et conduit à penser que la dénégation a pour objectif d’habituer les esprits à cette partition. L’analyse montre aussi qu’il n’y a pas beaucoup d’autres solutions sauf à risquer un conflit terrible.

Rappelons pour mémoire que l’Ukraine en sa forme actuelle est une création artificielle de 1945, avec une rigoureuse absence d’unité nationale, un peu ou beaucoup à l’image de l’ex Yougoslavie.

Voilà pourquoi les Ukrainiens de l’Ouest se battent, aidés par les milices fascistes venues des pays voisins et financées par la coalition anti-Poutine. Il n’y a pas plus de droits de l’homme ou de démocratie dans cette histoire que de beurre en branche, bien entendu.


Il est vrai que la bêtise et le hasard aidant, le pire n’est jamais exclu, mais la partition est la solution la plus probable, même si il faudra l’habiller.

   Éric Zemmour sur l’Ukraine, George Soros et BHL (Ça se dispute)


   Incendie des locaux du Mouvement d’action sociale/Méridien Zéro (Méridien Zéro via E&R)

   Ras-le-bol des César : une nouvelle preuve de la coupure entre les élites et le peuple (Le Figaro)
Selon des chiffres médiamétrie, la cérémonie des César a attiré 300.000 téléspectateurs de moins que l'année dernière.
Les récompenses du cinéma français n'attirent plus, à ce qu'on dit, que la moitié du public d'il y a deux ou trois ans.
On a l'impression d'une espèce de club
On voit circuler systématiquement les mêmes personnages qui véhiculent une pensée recommandée, parce que les programmes, les récompenses, sont soumis à la cooptation de gens qui se flairent comme les chiens de meute ...
Tout concourt à donner une prime à ceux qui pensent bien, mais le décalage s'accentue chaque année entre eux et le public, lequel, pour sa part, pense de plus en plus mal.

   En Italie aussi, les parents s’organisent contre le lobby LGBT et la théorie du genre à l’école (via E&R)

2 commentaires:

  1. Pour sur qu'on en entendra pas parler sur les antennes de l'attentat contre le MAS et MZ.
    Elle est belle la république Française....
    Une radio et un mouvement qui a n'en pas douter dérangent. Il semblerait qu'ils tapent la ou ça fait mal.

    RépondreSupprimer
  2. Dans un débat avec Jean-Luc Mélenchon, en octobre 2009, Alain Minc avait déclaré à propos de la dette publique :

    « La dette, à ce niveau, ne s’éponge plus que de deux manières : par la guerre ou par l’inflation. »

    http://www.youtube.com/watch?v=gKgtpZyBaBk

    Comment ça, par la guerre ?

    Par la guerre contre la Russie ?

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.