jeudi 13 mars 2014

L'escroquerie immobilière

On était hier en RTT, ballade sur le bassin d'Arcachon...

Ballade Lacanau, Moutchic, Le Porge, Cap Ferret, Andernos...

On m'explique que le moindre terrain au Porge vaut 80 000€ les 500m²...



Pourtant, partout là bas, c'est que du rien...

En gros, le papy boom s'est autorisé à construire dans les années 70, s'est fait des merdes hideuses en béton plastique, et depuis, au nom de Sainte Gaïa, interdit de construire...

Et maintenant, le moindre T2 immonde à Lacanau océan se vend 150 000€...

C'est comme le Cap Ferret. C'est hors de prix, parce que c'est très beau. Mais la beauté du lieu ne vient pas du fait qu'il y aie du marbre partout et des lampadaires en or. C'est tout le contraire... C'est beau parce que c'est biscornu, vivant, boisé, les maisons, moches comme partout dans le coin, ne sont pas visibles, les rues sont juste en sable, les clôtures abimées par l'âge...



Avec un PLU bien fait, et un foncier pas cher, vous refaites des zones comme celle du Cap Ferret autant de fois que vous voulez, entre Lacanau et Le Porge...

Et puis préserver vierges ces fausses forêts de pin pour quoi faire ? Il n'y a rien ni personne là dedans. Sur des kilomètres... C'est même pas exploité. Et même exploité, ça rapporte rien...

Un bel urbanisme du style de celui de la pointe du Cap Ferret, ça serait bien mieux. Et même du point de vue de l'écologie, à peine 10% du sol serait construit, et vous auriez bien plus de richesse avec des jardins fleuris et des arbres, selon un PLU exigeant, qu'avec juste des forêts de pins... On peut même imaginer des zones avec juste quelques routes principales goudronnées, tout le reste en terre et sable, et des petit mobiles homes ou cabanes en pin des landes... Et de la verdure partout... Rien de définitif, et rien qui défonce le cadre...

Sauf que voila, au lieu d'avoir 1000 maisons dont chaque terrain vaut 500 000 et le bâti 50 000, ils auraient 10 000 maisons dont le terrain vaut 100 000 et le bâti 100 000. Le capital total financier serait de 2 milliards au lieu de 5 milliards, mais vous auriez 10 000 maisons au lieu de 1000, et du travail pour 9000 maisons...

Tout est là... Ils organisent une fausse pénurie pour créer de la valeur fictive...

Et le travail ne rapporte plus rien...

Génération d'enfoirés... Qui nous interdit d'avoir notre petit bout de prospérité.

Vivement qu'ils crèvent...

15 commentaires:

  1. Il est vrai qu'il y a une rétention du foncier en France, d'ailleurs un économiste avait cité le cas d'une ville de banlieue parisienne éloquente....
    Les personnes qui voulaient habiter dans cette ville juste à côté du périphérique (désolé mais je n'ai plus le nom...) dans une maison moche et toute petite (au mieux car sinon c'est un immeuble hideux) devaient débourser une fortune. Rien de neuf jusque là... Mais dès l’acquisition faite la première chose qu'ils faisaient était de s'inscrire à l'association contre les nouvelles constructions ! Et il y avait beaucoup de terrains disponibles !!

    Ceci dit, pour nuancer un peu, le problème avec la construction de maisons individuelles est l'étalement urbain : en effet il faut amener l'eau, l’électricité, les transports scolaires (c'est cher ça !) des crèches, et autres qui finissent par coûter cher à la ville ! Souvent bien plus que ce que les nouveaux habitants rapportent en taxes locales...
    Et les immeubles, personnes n'en veut de toute façon, sauf au centre des très grandes villes.

    RépondreSupprimer
  2. "Vivement qu'ils crèvent."

    ---> Patience, le Great Oil Crunch arrive. Et p'têt une guerre contre la Russie avant. Car, oui ! je crois que les ricains sont assez cons pour y aller.

    RépondreSupprimer
  3. Nous vivons ce que vivent les jeunes italiens depuis plus longtemps ......un pays musée l' Italie où les forces vivent part de chez eux . Tant que la génération 68 n' est pas morte , il vont nous pourrir la vie....Mais dès qu' ils dégagent , il faudra couper le robinet de l' immigration au cas où les héritiers héritent de leur mentalité

    http://blogs.rue89.nouvelobs.com/storitalia/2012/03/13/suicides-mafia-fuite-des-diplomes-la-crise-fait-flipper-litalie-226859

    RépondreSupprimer
  4. Il ne vont pas helas crever vite, la vie leur a été tellement facile...
    Toi tu risque de vivre moins longtemps qu'eux !
    Apres y a le grand remplacement qui nous arrive dessus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, et ils ont absorbé moins de pesticides, d'ogm, de nanoparticules, d'ultraviolets.... que la jeune génération, du moins pendant leur enfance.

      Supprimer
  5. A qui profite le crime ?

    => Une bulle immobilière c'est très pratique car ça permet de créer de la croissance du PIB sans brûler d'hydrocarbures, donc sans affecter la balance des paiements extérieurs....croissance qui sera surtout captée par les banquiers et l'état qui peut s'endetter encore un peu plus pour le bonheur des banquiers.
    La boucle est bouclée et l'on repart pour un tour de gonflement de la bulle.

    => De plus si les terrains étaient enfin abordables, les acheteurs feraient construire de belles maisons coûteuses en ressources , en matières premières, en hydrocarbures ! A éviter donc ! Et tant pis pour le chômage, que les gueux restent des gueux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette explication tiens beaucoup plus la route que le complot du retraité qui exploite sa progéniture.

      Supprimer
  6. Pour avoir travaillé dans la gérance immobilière, je peux vous affirmer que ce que l'on voit est scandaleux.
    Nous sommes confrontés à des vieux possédants des terrains ou des immeubles entiers (et VIDES) dans des grandes villes et qui ne veulent pas que nous louions les appartements !

    C'est à se taper la tête contre les murs.

    Et quand on leur dit qu'on pourrait leur faire gagner beaucoup d'argent en les louant à des gens, ils nous disent crûment qu'ils en n'ont "rien à foutre" et qu'ils gagnent déjà 100 000 euros par mois.
    Beaucoup d’héritiers qui n'ont jamais bossé un jour de leur vie parmi ces vieux là.

    Croyez moi, on perd beaucoup de nos illusions sur la fraternité humaine en faisant ce métier.

    http://letapesuivante.blogspot.fr/2013/09/we-are-legion-le-constat-que-le-systeme.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rohhh salopard de communiste.

      Ben et la propriété privée sacrée ? On ne va quand même pas spolier des générations d'héritier méritant parce que papa a inventé la tablette, facebook ou Wathapps ?

      Par contre, toi le connard qui bosse 39h par semaine avec 5 semaines de congé pour 1500 euros/mois, change pas de main, je sens que ça vient.

      Et ferme là, ça pourrait être pire.

      Supprimer
  7. Autorise-moi d'être sceptique, voire critique sur ton post.
    S'il y a du rien, c'est que rien n'y sert à rien.
    Donc une fois passée l'ère pétrole, ce pays retournera au rien dont il est issu.

    Et les papy boomers seront dans la tombe, avec leurs plus-value.

    Donc (et je parle au nom du long terme) plus il y a de moins là-bas, mieux ça vaut.

    De toute manière, quand n'a pu pétrole pour fertiliser la terre, tout le monde repartira là où ça pousse, et pas là où ça pousse pas.

    RépondreSupprimer
  8. Tout le monde veut vivre près de l'océan ou de la mer... Ils ont beaucoup bétonné la côte méditerranéenne mais l'immobilier reste très cher quand même...

    RépondreSupprimer
  9. Le constat est juste mais taper sur les vieux est injuste.

    99% n'y sont pour rien. Ils profitent de la situation comme tu profites de la tienne (Blanc dans un pays occidental, y a pire).

    La faute au PLU ? QUI FAIT LE PLU ? Les retraités ?

    Voir des complots nulle part est ridicule, en voir partout aussi.

    RépondreSupprimer
  10. Rooh, c'est quoi ce post !!
    @Tonio, ça se voit que t'es pas originaire de cette région !
    Tu te comportes comme un bobo urbain qui s’embourgeoise et qui veut sa maison proche de la plage !
    Fais ton coming-out et arrêtes de te mentir à toi-même, ça fera baisser ton stress !


    "[...]Et puis préserver vierges ces fausses forêts de pin pour quoi faire ? Il n'y a rien ni personne là dedans. Sur des kilomètres... C'est même pas exploité. Et même exploité, ça rapporte rien...[...]"
    La sylviculture est une activité que tu sembles méconnaitre, ce n'est pas la même chose que ton potager ! Ni de l'agriculture intensive avec 2 ou 3 récoltes par an.
    Un cycle de culture pour du pin maritime, c'est minimum minimum 50 ans !
    Si en plus tu te cognes des incendies ou des tempêtes comme celles de 1999 et surtout 2009 ...

    @Tonio, je te conseille d'aller visiter l’écomusée de Marquèze pour comprendre pourquoi les Landes de Gascogne étaient appelées le Sahara de la France.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_agropastoral_dans_les_Landes_de_Gascogne
    http://www.photolandes.fr/index.php/galerie-1-felix-arnaudin.html


    "[...]On peut même imaginer des zones avec juste quelques routes principales goudronnées, tout le reste en terre et sable, et des petit mobiles homes ou cabanes en pin des landes... "[..]
    Bref un camping géant ! Ça ne manque pas dans la région.
    Les mobil homes et cabanes : c'est sympa l'été mais la majorité des gens veulent vivre à l'année dans du solide et du durable.
    Et toi, le premier !
    Surtout quand les tempêtes hivernales font tomber les pins sur ton mobil home ...


    @Anonyme 13 mars 2014 14:41 : +1000
    Un dicton de saison : "Un maire qui bâtit est un maire battu."

    @Ztong : +1000

    RépondreSupprimer
  11. Faut arrêter avec l'étalement urbain.
    Quand le litre de SP ou de gazole sera à 5 €, vous aurez l'air malins dans vos baraques loin de tout...
    Les gens veulent avoir un mode de vie urbain sans les inconvénients, c'est n'importe quoi...
    On fait comment pour organiser un réseau de transports en commun efficace avec des baraques à droite à gauche ?
    Quand on veut un mode de vie d'urbain, on doit accepter la densité qui va avec.

    Tu devrais faire un tour à Toulouse et dans son agglomération. Tout le monde veut sa maison individuelle et la circulation devient de plus en plus infernale... Mais les élus ont enfin compris et commencent à peine à densifier.

    Enfin habitat collectif ne veut pas forcément dire cité hlm ou mauvaise qualité de vie.

    RépondreSupprimer
  12. Tonio : "Et puis préserver vierges ces fausses forêts de pin pour quoi faire ? Il n'y a rien ni personne là dedans. Sur des kilomètres... C'est même pas exploité. Et même exploité, ça rapporte rien..."
    Je vis dans les Landes (entre Dax et la mer). Tous les villages ont une usine de transformation du in qui occupe chacune plus de 100 employés... Les villages grossissent, construisent des collèges...
    J'ai peur que tu te sois un peu emporté :)
    Regards sur google, les DRT, Darbo... et tu verras !

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.