mardi 25 mars 2014

Olivier Delamarche : "2 millions d’Espagnols dans la rue pour réclamer un peu de dignité"

Olivier Delamarche : "2 millions d’Espagnols dans la rue pour réclamer un peu de dignité"
BFM Business via Blog d'Olivier Demeulenaere, 24/03/2014 (en Français texte en français )
→ lien


"On voit la dichotomie entre les discours et la réalité. On voit 2 millions d’Espagnols qui sont allés réclamer un peu de dignité… C’est quand même énorme ! Ils ne sont pas allés réclamer des sous, ils sont allés réclamer un peu de dignité (…) C’est sûr que Monsieur Rajoy, quand il dit que ça va mieux, ça va mieux !"

Voir aussi : Espagne : défilé monstre à Madrid contre l’austérité

20 commentaires:

  1. http://fr.myeurop.info/2014/03/20/espagne-annonces-emploi-cherche-chomeur-exploiter-13409

    RépondreSupprimer
  2. Dans l'article de France 24 il est question de quelques dizaines de milliers, pas de deux millions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 50,000 selon la police, 2,000,000 selon les manifestants. Choisis ton camps.

      Supprimer
  3. Mardi 25 mars 2014 :

    Municipales françaises : un coup de semonce pour l’Europe.

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20140324trib000821580/municipales-francaises-un-coup-de-semonce-pour-l-europe.html

    Mais nous savons tous comment finissent les constructions supranationales.

    L’Union Européenne, comme toutes les constructions supranationales, finira par l’effondrement et par le chaos.

    Les passions nationalistes et les colères populaires vont faire exploser l’Union Européenne.

    La seule question est :

    "QUAND l’Union Européenne va-t-elle exploser ?"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BA... Notre joute dure depuis des années.

      Et là ce soir, je dois dire que je suis assez content de moi.

      Tu as vu la news ébouriffante ?

      "Bundesbank donne son feu vert à la BCE pour un assouplissement monétaire d'envergure" !!!

      http://tinyurl.com/omqetjm

      On en prend pour plusieurs années... de très longues années cher BA.

      Ta question ("quand l'explosion ?") est donc toute réthorique.
      ;-)

      J'ajoute :
      -le mouvement était évident. Après toutes les autres BC dans le monde. Et dernièrement l'Italie, ou le nouveau PM a annoncé une... relance

      -L'Espagne, le Portugal suivront bien entendu.

      -Et la crapule Hollande aussi ! Il le sait depuis longtemps. Voilà pourquoi il n'a jamais entamé de réelles économies et il savait que les taux français ne seraient jamais attaqués.
      Cela facilitera sa réélection en 2017.

      Bref, c'est maintenant CARTE BLANCHE.

      Le scénario à la japonaise se confirme donc : une lente descente aux enfers qui va durer longtemps... très longtemps.

      Bon courage.

      Supprimer
    2. @25 mars 2014 20:51

      Oh-la doucement l'ami…

      Tu as vu la news ébouriffant ? C'est juste pour combler les trous éééééénormes des BC dus aux erreurs éééééénormes des banques qui ont refilé une partie de leurs dettes aux contribuables et aux services de l'état. Bref, de la fraude en barre.

      Ce n'est absolument pas pour équilibrer les économies de la zone EU, et n'attendez pas que l'Allemagne vous offre ses excédants pour compenser nos pertes… (plus 1 trillion à combler ce-jour)

      Ta question ("quand l'explosion ?") est donc toute rhétorique.

      L'Euro est déjà mort, reste une vaste zone d'arrangements entre copains. De là à croire que nous sommes le centre du monde, il y a …un monde justement.

      Le FN aux Européennes sera le plus beau cadeau à faire pour ces escrocs de haut vol.

      Bref, c'est maintenant CARTON Rouge et noir pour une descente aux enfers qui peut déraper à tout moment. Et il n'y a pas que l'Ukraine…En EU.

      Supprimer
    3. Mais qu'est-ce que c'est que cette nouvelle religion qui a comme déesse la BANQUE CENTRALE ?

      C'est nouveau, comme religion, ça !

      Alors comme ça, la déesse BANQUE CENTRALE a le pouvoir d'empêcher l'effondrement des constructions supranationales ?

      Alors comme ça, les décisions de la déesse BANQUE CENTRALE peuvent empêcher l'effondrement des constructions supranationales ?

      En France, en 1815, la déesse BANQUE CENTRALE a réussi à empêcher l'effondrement du Premier Empire, qui englobait toute l'Europe de l'ouest ?

      La déesse BANQUE CENTRALE a réussi à empêcher l'effondrement du Troisième Reich ?

      La déesse BANQUE CENTRALE a réussi à empêcher l'effondrement de l'Autriche-Hongrie ?

      La déesse BANQUE CENTRALE a réussi à empêcher l'effondrement de la Tchécoslovaquie ?

      La déesse BANQUE CENTRALE a réussi à empêcher l'effondrement de la Yougoslavie ?

      La déesse BANQUE CENTRALE a réussi à empêcher l'effondrement de l'URSS ?

      Non.

      Les banques centrales sont incapables d'empêcher l'effondrement des constructions supranationales.

      Supprimer
    4. Tu sais très bien que ce n'est pas le débat.

      Personne n'a dit que les BC avaient le pouvoir de transmutation (quoi que ... ;-) )

      Par contre, je dis que l'effondrement va prendre un temps très long. Vraiment très long.

      C'est précisément ce que tu refuses d'admettre depuis 2008 (!).

      Supprimer
    5. ... et depuis 2008, j'observe les bulles financières devenir de plus en plus gigantesques.

      Fin 2012, on en était à 100 000 milliards de dollars !

      http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0203361322650-l-encours-de-dette-mondiale-franchit-le-cap-des-100-000-milliards-de-dollars-655705.php

      DONC depuis 2008, tout se déroule comme prévu : la seule chose imprévue, c'est l'action suicidaire des banques centrales, qui créent des bulles de plus en plus colossales, plus grandes que tout ce que l'espèce humaine avait connu jusque là.

      L'éclatement de la bulle n'en sera que plus spectaculaire.

      L'explosion de l'Union Européenne n'en sera que plus violent.

      Supprimer
    6. @Anonyme26 mars 2014 17:42
      ca sera long s'il n'y a pas de pic pétrolier, sinon ça va être pour très bientôt ...

      Supprimer
    7. À 100$ le baril ça fait longtemps qu'on a dépassé la notion de pic pétrolier. On est sur un plateau où la demande s'adapte à l'offre.

      Il y aura toujours du pétrole mais il y aura un jour où l'on renoncera à aller le chercher.

      Supprimer
  4. Ils sont très chauds les Espagnols.

    Vidéo des "incidents".

    4mn et 6 mn

    http://www.youtube.com/watch?v=LWTnN0EEUhI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La France, l’Italie, l’Espagne et l’Angleterre seront en guerre ; le sang coulera dans les rues ; le Français se battra avec le Français, l’Italien avec l’Italien ; ensuite il y aura une guerre générale qui sera épouvantable.

      25 mai, dernière chance. On sort ou on crève. Après, il faudra assumer les conséquences notre passivité face au système.

      Supprimer
  5. Vous rêvez les gars.
    L'Empire a entamé sa contre attaque en Ukraine.
    Empire is back !
    Il est à la manoeuvre pour mettre les BRICS au pas.
    L'Europe est intégré à son projet. Que ça vous plaise ou non !

    C'est pas vos municipales ou les Espagnols qui vont les impressionner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autant que ceux qui sont à la manœuvre ne vont pas se mouiller, Ztong, puisqu'ils commandent à distance. En revanche, vous, les dommages collatéraux, vous allez vous les prendre en plein gueule, et avec le sourire si j'ai bien compris votre politique.

      PhiliP

      Supprimer
  6. Sans rapport.

    Une étude suggère que le français pourrait être la langue la plus parlée dans le monde en 2050, devant l'anglais et même le mandarin.

    http://www.forbes.com/sites/pascalemmanuelgobry/2014/03/21/want-to-know-the-language-of-the-future-the-data-suggests-it-could-be-french/

    RépondreSupprimer
  7. Les psychopathes de l'URSSAF.

    http://www.youtube.com/watch?v=-BBK7CRETdU

    Voilà nos ennemis. Voilà les parasites.

    RépondreSupprimer
  8. Initiative très intéressante, emmenée par l'infatigable Diego Cañamero Valle, aux côtés de Juan Manuel Sanchez Gordillo le maire de Marinaleda dont tu parlais il y a quelques mois. En elle même cette marche ne fera pas tomber Rajoy ni la troika, mais elle marque une étape et elle est un bon indicateur de ce qui tisse en Espagne et qui d'après moi (qui vis à peu près moitié en France et moitié en Espagne) aurait peu de chances de se construire de la même façon en France.
    En France les mentalités sont devenues trop apeurées, trop méfiantes, raleuses en privé et taiseuses en public, et la common decency (ou ce qu'il en reste) se cantonne à de tout petits cercles intimes.
    Un renouveau de la common decency aura plus de chances de venir d'Espagne, un pays où les gens se disent encore bonjour entre voisins, se parlent dans les transports en commun, sortent et font la fête autrement que dans le consumérisme faux-cul, ouvrent leur gueule, s'organisent et tiennent tête aux flics quand des élites veulent faire n'importe-quoi avec leurs impôts (autre exemple récent les émeutes de Gamonal http://es.wikipedia.org/wiki/Conflicto_de_Gamonal_de_2014), s'organisent en collectifs pour empêcher des expulsions des couillonnés par la bulle immo, se réinstallent dans des cambrousses abandonnées d'Andalousie ou des Pyrénées pour y construire une autonomie en réseaux, bref je pense qu'une vraie reprise en main des choses par le peuple, si elle peut encore avoir lieu, viendra plutôt d'Espagne, Etat aux élites tout autant faillies que les françaises (grosses affaires de corruption dans le parti au pouvoir, famille royale corrompue et de plus en plus indécente...) mais où le peuple a globalement conservé une fierté et un savoir-vivre qui se sont largement perdus en France, et où le cynisme et le dénigrement du voisin ne sont pas devenus des normes.
    J'ai été par exemple récemment très frappé de ce qu'est devenue Toulouse, ville où j'ai vécu quelques années dans ma jeunesse, et qui par rapport à il y 20 ans est aujourd'hui lourdement parisianisée, c'est devenu une ville de gens pressés, stressés, fermés, ne faisant plus attention les uns aux autres, soit exactement ce que la kleptocratie veut qu'on soit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toulouse, c'est une sorte de gros village qui a grandi à une vitesse hallucinante. Pendant longtemps elle a été la ville de France qui gagnait le plus d'habitants par an et c'est encore le cas je crois...
      Les nouveaux lotissements se multiplient dans les communes même éloignées, et la ville intra-muros est presque entièrement bétonnée...
      Le métro est de plus en plus bondé et la circulation est de plus en plus pénible en voiture...
      Au niveau économique, c'est une des seules métropoles à avoir à peu près été épargnée par la crise... Tant que l'aéronautique se porte bien...

      Au niveau de la population Toulouse ressemble de plus en plus à Marseille je trouve: de plus en plus d'extra-européens, de voiles islamiques, et de discours communautaires / racistes de tous les côtés.

      Supprimer
  9. Tiens, tiens... les rebelles avancent en Syrie, "grâce à de nouvelles armes" (missiles sol air).

    http://tinyurl.com/ozdulrn

    Je croyais que tout était fini ? Que Assad avait gagné ? Que l'Empire avait dû renoncer ? Qu'il était à bout de souffle ?

    Grosse pierre dans le jardin des bobos gauchos (De Defensa)...

    Il est stupéfiant de voir leur naiveté. Comment peuvent ils croire que les USA vont "renoncer" ?
    Par pure idéologie.

    Ils haïssent tellement les USA qu'ils en arrivent à annoncer leur chute chaque jour.

    Or, il faut évacuer tout affect.

    L'affaire de l'Ukraine montre au contraire que l'Empire fait feu de tout bois et attaque tout azimuth.

    Bien sûr, il fait face à des échecs, de temps en temps. Des revers. Enfin plutôt des contretemps. Et alors ?

    Durablement bloqué (semble t il) en Crimée, l'Empire remet le couvert en Syrie. C'est d'une évidence biblique.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.