mardi 4 mars 2014

Une image qui dit tout de l'état de décrépitude de l'hégémonie culturelle occidentale

Si la crise ukrainienne révèle bien quelque chose, c'est que dans le monde non occidental, tous les mensonges occidentaux sur la "liberté", la "démocratie" (représentative naturellement, c'est à dire la dictature de la Banque), n'enfument plus grand monde...

Cette image là, je trouve, résume parfaitement la situation de la Crimée et le mode de pensée de plus en plus partagé dans le monde non occidental :



Géopolitique Friction du Lundi 3 Mars 2014: Chaud devant! Voici le retour de la Pax Americana….Par Bruno Bertez
Le blog à Lupus, Bruno Bertez, 04/03/2014 (en Français texte en français )
→ lien
Depuis la chute du mur de Berlin, la guerre froide n’a jamais vraiment cessé. Il y a une courte interruption lorsque les américains ont cru pouvoir profiter de la faiblesse d’Eltsine pour coloniser économiquement et financièrement la Russie par le biais de l’idéologie des Chicago boys. Les dégâts et le pillage des boys ont provoqué une réaction nationaliste dont Poutine a parfaitement tiré parti, Lutte contre les oligarques qui n’étaient pas dans son camp, politique extérieure de stabilisation de l’influence russe, puis reconquête quand cela s’avérait nécessaire. Utilisation de l’arme du gaz.

Le jeu américain est devenu trop répétitif pour être encore efficace. Il consiste à alimenter et financer les mouvements de révolte nationalistes, religieux, culturels, quels qu’ils soient du moment qu’ils bousculent le statu quo. Peu importe les légitimités, les risques et bien sur le nombre des victimes. On l’a vu lors de l’éclatement de l’ex Yougoslavie. (Coïncidence d’ailleurs on a vu à cette époque BHL sortir de ses résidences somptueuses).

Les Russes et les Chinois ont parfaitement assimilé la leçon, ils savent que tout cela n’est que la répétition et qu’un jour lorsque la situation sera favorables, eux aussi seront victimes de soulèvements du même genre et de même origine. Au nom de la démocratie, des droits de l’homme comme en Irak – 700 morts encore le mois dernier- ou en Libye.

C’est la raison pour laquelle au lieu de se "démocratiser", Chine et Russie renforcent la répression. Ils ont compris et savent que s’ils faiblissent, alors les mouvements «spontanés" vont se multiplier chez eux. Par ailleurs, ayant compris, ils devancent et cela a été toute la stratégie de Poutine; devancer et faire ce qu’il avait à faire. L’avantage quand on est seul, isolé, c’est que l’on peut décider vite et sans consulter. Pas besoin de faire comme les USA, faire semblant de ne pas être unilatéral!

Avez-vous remarqué le tollé des Chinois quand Obama a remué l’épine dans le pied que constitue le Dalai Lama. Certainement. Mais en revanche la récente répression en décembre dernier, des Ouigours soutenus par Américains et Canadiens n’a pas fait les titres des journaux et pourtant elle a été terrible. Les Ouigours jouent en Chine le rôle que les USA font jouer partout aux minorités, ils sapent, affaiblissent.

Ils préparent le terrain, pour un jour ou l’autre… on ne sait jamais…

5 commentaires:

  1. ce qui explique notre cas et la répression qui commence a s’accélérer chez nous inversement promotionnel . Que reste t-il d'un pays isolé homogène contre un pays isolé de perspective avec une population en déclin.

    RépondreSupprimer
  2. Nous sommes depuis longtemps dans une logique de bloc, et inféodés (à notre corps défendant !) au Grand Maître Too Big To Fail USA.
    Si Poutine se débine, c'est que ses oligarques sont trop compromis dans les intérêts occidentaux.

    Hypothèse à observer ; nous autres Européens sommes les idiots utiles qui signent les chèques pour acheter sur place les soutiens dont personne n'aurait voulu spontanément (franchement, aller faire l'esclave moderne en Allemagne, vous trouvez ça sexy ?).

    Une chose est sûre : la France est aux abonnés absents de l'Histoire. Avons-nous manqué un coche ?

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  4. Il y a un an, j'étais en Ukraine, et je suis aussi allé en Crimée et notamment à Sébastopol.
    Mon observation de la société ukrainienne est sans appel. Un monde - ultra riche, minuscule, d'oligarques parvenus par le vol et le détournement des anciennes industries et richesses nationales - côtoie un autre monde, d’extrême dénuement, et surtout - de totale absence d'avenir -. Je n'ai vu aucune PME en Ukraine, la plupart des ukrainiens vivent d'expédients ou de postes situé hors d'Ukraine.
    Je suis allé à Balaklava en Crimée, "Saint Tropez" local ou des dizaines de yachts Russes et Ukrainiens passent la l'hiver en attendant le départ pour Ibiza ou StTropez. Le plus petit yacht à vendre était déjà vendu (pour 800.000 $US) !!!
    Il serait salutaires que les commentateurs qui n'ont jamais mis les pieds en Ukraine cessent de donner leurs inutiles avis.

    En Ukraine, ils vivent d'expédients, un retraité de mes connaissances touche 60 Euro de retraite par an et doit travailler sur des bateaux au long court six mois de l'année !
    La nourriture coute jusqu’à 2 fois plus chère qu'en France. Il y a jusqu'à 2 pharmacies dans chaque rue à Kiev - tout le monde est malade - m'a dit une amie (Tchernobyl était construit sur le réservoir d'eau douce de Kiev !!!!!!).
    Un ami en fac de droit à Kiev m'a dit "si tu n'as pas d'argent en Ukraine, tu n'as aucun droit"


    Beaucoup d'Ukrainiens trouvent du travail en Pologne et veulent la même chose pour leur pays.

    La vitrine de l'Europe pour l'ukrainien est la Pologne conquérante et non la France vieille et molle. Ils se comparent d'ailleurs très justement aux polonais.

    Beaucoup de mes amis sont très heureux de cette nouvelle révolution, ils ne supportent plus d'être dirigé par des clans de voleurs maffieux - Ils ont plus de courage et d'énergie que les français sur ce sujet !

    La Crimée est un sujet différent :
    J'ai une amie à Sébastopol son père est un officier Russe, elle est Russe et m'a donné de ces nouvelle. Elle est très contente que l'armée Russe soit intervenue et me dit que la révolution à Kiev a été faite par des néo-nazis.
    La Crimée est Russe et l'a toujours été, la population est contre la révolution, mais ils espèrent tous être autorisé à vivre et travailler en Europe ou aux USA !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les polonais sont des sous merdes et le resteront toujours, ça c'est la vérité, pro américain et qui travaillent pour rien, pas des exemples à suivre,

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.