jeudi 13 mars 2014

"We are Legion" : le constat que le système ne peut plus matériellement corrompre tout le monde

"We are Legion" : le constat que le système ne peut plus matériellement corrompre tout le monde.
L'Etape suivante, 15/09/2013 (en Français texte en français )
→ lien
Petite expérience amusante : sortie parisienne (« journée du Patrimoine »), je suis accompagné de plusieurs inconnus. Dans le groupe spontané ainsi formé, la discussion se lance sur le monument visité, les qualités architecturales, son histoire et ses anecdotes.

Rien de bien méchant jusque là.

Puis, au fil des minutes, les participants dévoilent un peu leur vie personnel. Celui-ci est commerçant, celle là infirmière, celle là travaille comme secrétaire pour la mairie de Paris.

Et là, mon esprit taquin veut faire une expérience sociologique.

J'essaie d'abord de savoir où chacun habite.

Le premier me dit qu'il habite dans un studio à 1000€ par mois dans le lugubre 18eme arrondissement à Paris. L’infirmière habite en proche banlieue dans un 2p à 900€ par mois et enfin, l'employé de la mairie de Paris habite seule dans le 1er arrondissement (Note du rédacteur : pour les non-parisiens, c'est un quartier ultrachic et donc racialement blanc, à coté du musée du Louvre), dans un … 82 m2.

Elle m'avoue assez rapidement qu'il s'agit d'un bel immeuble haussmannien, de type hôtel particulier, faisant partie de la dotation HLM de la ville de Paris.

Juste une digression pour les banlieusards et les provinciaux : quand un « apparatchik » vous dit qu'il habite en HLM, ne soyez pas assez crétin pour croire qu'il s agit du même HLM pourri que votre immeuble infesté d'immigrés analphabètes de votre cité. En fait, il s'agirait plutôt de son exact opposé ! Là où habitent nos amis bobos, c'est un bel immeuble en pierres de taille, en plein centre de Paris, occupé par des pistonnés de blancs parisiens.

L'employé de mairie me glisse dans l'oreille qu'elle paye un loyer de 800€ par mois. (dans le privé, ce type d'appartement serait à 3000€ par mois)

Et c'est donc à ce moment que je lance mon expérience : certes, j'aurais pu tenter le « point Godwin » (parler d’Hitler et du nazisme) mais j'ai opté cette fois ci pour le « point Dieudonné ».

Je balance négligemment une liste d'humoristes français au hasard, en y glissant le nom de Dieudonné.

ET que croyez vous qu'il arriva ?

Le commerçant et l’infirmière ne relevèrent pas mais l'employé de la mairie de Paris me dit :
« oh non, celui-ci, c'est le discours de la HAINE »

Bingo !

Mon hypothèse était vérifiée : le système corrompt suffisamment son personnel pour rejeter toute idée alternative mais ... il n'arrive plus à convaincre ceux qui en sont exclus.

Le système achète son électorat.

Mais le problème auquel il est confronté, c'est que ce coût est de plus en plus élevé : Vous imaginez ! pour éviter que son cerveau fonctionne et se rebelle face à l'injustice du système, la mairie est obligée de mettre à disposition d'une vulgaire employée de catégorie B un luxueux appartement à Paris !

Il y a encore quelques décennies, un studio en banlieue aurait suffit à la corrompre !

Face au coût exponentiel que cela lui coûte pour être soutenu, comment le système va t-il faire pour survivre face aux légions que nous sommes ?

17 commentaires:

  1. http://www.youtube.com/watch?v=prIZVZ3rl5g

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très bon message mais il vaut mieux voir le film complet, ça nuance beaucoup.

      En réalité, on est à 100% sur la critique des classes supérieurs qui laisse les classes inférieur dans la merde qu'ils ont eux même crée.

      Ça ferait chier Coline Serreau de le reconnaître mais on est pile poil sur la ligne de Soral.

      Timsite dans le film a été élevé par sa belle mère qui est arabe et qu'il adore, d'ailleurs tous ses potes sont arabes et tous détestent les cons d'arabes.

      Et pour les jeunes qui pensent que la crise c'est nouveau, ce film date de 1992 et quand j'avais 20 ans en 1984, c'était déjà le chômage, les délocalisation et la délinquance issus de l'immigration.

      Il nous manquait juste les banksters, l'euro et les salaires délirants, bien qu'à l'époque on trouvait déjà très élevé certains salaires qui ont depuis été multiplié par 100.

      Supprimer
    2. Bien vu !
      Pendant qu'on s'indigne sur quelques malheureux technocrates, on oublie les kleptocrates !
      Mais ils ont un avantage : dans l'inconscient collectif, il est toujours plus légitime de piller au nom des riches qu'au nom du peuple.
      C'est génial !

      Supprimer
  2. Yamina Benguigui a-t-elle menti sur sa déclaration de patrimoine ?

    «Transparence financière de la vie politique», réclamait Jean-Marc Ayrault. La ministre vient d'empocher 430 000 € en Belgique.

    Yamina Benguigui cacherait-elle des choses ? A Marianne, ce ne serait pas un drame. A la République, ce serait plus ennuyeux. Il y a moins d'un an, comme tous les membres du gouvernement, la ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères, chargée de la Francophonie, a rempli une déclaration de patrimoine rendue publique pour la première fois dans l'histoire de nos institutions.

    Mises en ligne le 15 avril 2013, ces déclarations étaient censées donner corps à l'exemplarité revendiquée par l'équipe de Jean-Marc Ayrault en matière de «transparence financière de la vie politique», après l'affaire Cahuzac. Le préambule méthodologique est parfaitement explicite : «La déclaration prend en compte tous les éléments composant le patrimoine, quelles que soient leur nature, leur importance ou leur situation géographique. L'ensemble des biens doit être déclaré, y compris ceux détenus à l'étranger et ceux n'entrant pas dans l'assiette de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF).»

    Dans la case n° 10 de sa déclaration, celle qui concerne les «biens mobiliers, immobiliers et comptes détenus à l'étranger» et leur valeur, Yamina Benguigui a inscrit «Néant». Or, le 29 janvier 2014, la ministre-réalisatrice-écrivain, qui mène actuellement campagne pour les municipales dans le Xe arrondissement de Paris sur la liste du socialiste Rémi Féraud, a vendu les parts qu'elle détenait dans une société anonyme de droit belge, G2. En l'occurrence, 20 % du capital.

    Le rachat par ladite société «des 12 actions émises près de Mme Yamina Benguigui» d'une valeur nominale de 1 000 € a été décidé «au prix de 35 833,33 € par action», indique le document enregistré au greffe de Bruxelles le 13 février dernier. Soit, au final, un joli chèque de 430 000 €. On est loin du «néant».

    Voilà quelques mois, dans un grand dossier sur l'évasion fiscale (Marianne n° 841), nous avions décortiqué les liens entre G2, une coquille créée en 2000 par le producteur Philippe Dupuis-Mendel, et Yamina Benguigi, deux amis de longue date. Cette structure belge contrôle une autre société, française celle-ci, Bandits Production, qui a financé l'essentiel des œuvres de cette cinéaste engagée, dont Mémoires d'immigrés, le documentaire en trois parties qui l'a fait connaître.

    Dès octobre 2005, Yamina Benguigui, ex-adjointe de Bertrand Delanoë aux droits de l'homme et à la lutte contre les discriminations, a siégé sans discontinuer au conseil d'administration de G2. Elle n'a démissionné de ce mandat qu'en août 2012, deux mois après son entrée au gouvernement. «Je ne détiens aucune part dans cette société», nous avait-elle répondu par mail lors de notre enquête, en mai 2013. Une information alors impossible à vérifier, l'entreprise belge ne détaillant pas la structure de son actionnariat dans ses comptes annuels. Mais en rachetant récemment ses actions à Yamina Benguigui, G2 a dû se plier à l'obligation légale de publicité qui entoure ce type d'acte. Et dévoiler incidemment le pot aux roses ? Contactée par Marianne, la ministre n'avait pas retourné nos appels à l'heure où nous bouclions ces lignes.

    Le 27 février sur le plateau de Canal +, elle avait lancé en riant au sujet de l'affaire Copé : «Ça fait du bien à notre gouvernement !» Nul doute que les révélations de Marianne sur cette histoire belge la mettront tout autant en joie.

    http://www.marianne.net/Yamina-Benguigui-a-t-elle-menti-sur-sa-declaration-de-patrimoine_a237392.html

    RépondreSupprimer
  3. Intéressant et félicitation pour ta petite quenelle Dieudonesque.

    RépondreSupprimer
  4. non mais la déclaration de patrimoine tout le monde a décrypter cela en déclaration du : pas vue pas pris

    tous pourris

    RépondreSupprimer
  5. Ravier (FN) à Menucci (PS-EELV) : “C’est vous qui êtes un négrier de l’immigration, ce n'est pas moi.”

    Bien envoyé.

    RépondreSupprimer
  6. Il se passe des choses en Italie avec me nouveau PM.
    Quand il dit que le pacte de stabilité est un pacte de stupidité je me dis que l'Euro n'en a plus pour longtemps....
    A suivre s'il rentre dans le rang piteux ou s'il poursuit son programme !

    RépondreSupprimer
  7. Il se passe des choses intéressantes en Italie. Passons sur les délires de Renzi, énième premier ministre, non élu, désigné par un énième coup d'état institutionnel, au sujet des grandes réformes qu'il ne fera jamais (exemple : supprimer le Sénat).

    Non, ce qui est intéressant sont ses idées... de relance budgétaire.

    http://tinyurl.com/lhfhfx7

    On y vient.

    Son vrai programme consiste simplement à réactiver la pompe à dépenses. Et il attaque le "pacte de stabilité" en le rebaptisant "pacte de stupidité".

    C'est intéressant car cela préfigure ce qui va se passer à l'échelle européenne, avec la BCE en appui.

    Tout ça pour dire : Hollande va prendre exactement le même chemin.

    Afin d'assurer sa réélection en 2017.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais les émergents vont-ils être d'accord pour que "l'ancien monde" s'engraisse toujours et encore plus???

      Supprimer
    2. La BCE peut bien sur financer la relance Italienne en fournissant les 60 ou 100 Md€ nécessaires.
      Mais alors quid du pacte de l'Euro, des règles etc ... ?
      Remarquez, l'aspect positif sera peut-être une baisse de l'Euro vs l'USD. Positif pour les exportateurs. Négatif pour les autres.
      Car alors les MP et autres Hydrocarbures seront plus chers => Inflation importée comme au Japon en ce moment.

      Depuis 2008, on tourne en rond il me semble....

      L'Euro va avoir de plus en plus de mal à résister, à ne pas exploser en vol. Grèce, Portugal, Espagne, Italie et bientôt la France...ça fait beaucoup de boulets "quand même".

      Supprimer
    3. Renzi dit ce que la BCE lui dit de faire.Une constante en Italie depuis que Monti et autres "vertueux"sont au pouvoir:les petites entreprises sont surtaxées,massacrées,bref le travail des petites boites est devenu déficitaire.Bref,ça on ne vous en parle pas.Le QE existe sur l'italie puisque les taux sont capés a la hausse,mais ça ne suffit pas,le pays s'enfonce.Deux solutions:la faillite ou un QE géant.Dans un pays hyper corrompu et hyper clientéliste,on devine le choix.L'Italie c'est la France avec quelques années d'avance

      Supprimer
    4. @anonyme 10:1
      Les émergents suivront jusqu'à ce qu'ils prennent conscience que l'alternative, c'est eux.

      Supprimer
    5. Hier-soir lors de l'émission "Ce soir où jamais" de Fred Taddeï, Corine Lepage nous a fait un exposé éloquent sur les mécanismes de prises de décisions exécutoires au sein de l'UE. Le parlement est complètement écarté du cercle même de réflexion et à fortiori encore plus des instances décisionnelles. Ce fut le cas pour la voie choisie de la cure d'austérité administrée tant à la Grèce, et ce uniquement avec pour objectif prioritaire d'y sauver la mise des grandes banques françaises et allemandes fortement impliquées à l'échelle de la péninsule, qu'au Portugal et à l'Irlande. On en connait les résultats alors que dans le cas du Portugal les ratios d'endettement et d'équilibres budgétaires étaient encore dans les clous, idem pour l'Irlande. Maintenant, et selon les révélations faites par Mme Lepage, le contenu de la feuille de route des accords de la future zone du libre échange transatlantique à la seule échelle du Canada est inaccessible au Parlement de l'UE. Comme le souligne fort justement cette respectable dame, on se demande à quoi ça pourrait bien servir d'aller déposer dans l'urne des prochaines élections européennes de juin son bulletin ?!
      Les technocrates qui y prennent autant de libertés dans les décisions stratégiques sont à la solde du FMI et des USA, et bientôt le nouveau "Dalaï-Lama" de l'orthodoxie économique en France va être Pascal Lamy......
      On aura presque tout vu !

      Supprimer
  8. Hors sujet mais puisqu'il est souvent question ici de "l'achat" du vote musulman :

    --> http://udmf.fr/

    Progression inéxorable du communautarisme ou normalisation de l'islam à la façon des démocrates chrétiens?

    RépondreSupprimer
  9. En même temps; le mbala mbala , qu'est ce qu'il va apporter pour ton pays l'ami

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que Dieudo soit dans le vrai ou qu'il se plante complètement, il a le mérite de mettre en évidence la dictature de la clique médiatico-politique.

      Je ne doute pas que le sionisme soit un problème bien moins important que la monnaie ou le manque de démocratie mais il se trouve que les responsables sont les mêmes : les politiques et les médias.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.