mardi 29 avril 2014

[autarcie] Petit rappel : Dominique Soltner : le potager sans travail du sol

Alors que la nature se remet à foisonner de partout, que les tontes de gazon, les tailles s'accumulent, une petite piqure de rappel...

Une saison de jardinage
29/04/2014 (en Français texte en français )
→ lien


De quoi voir la corvée de tonte différemment... Tondre, ce n'est plus produire du déchet, c'est produire du légume...

Pour ma part, j'ose pas trop encore coller le paillage aux plants. Surtout quand il fait encore humide et un peu froid. J'ai un peu peur de les bruler et qu'ils chopent des maladies... Mais à 3 cm autour, c'est impeccable. Pas de mauvaises herbes, pas d'arrosage, une terre meuble, des vers de terre partout, et un compostage à froid en permanence qui nourrit le sol... Et par contre, quand les pieds ont bien forci, et que l'été approche, là, pas de pitié, on tartine généreusement...

Par contre, prévoyez le ferramol contre les baveuses !

Petit exemple perso :

Poivrons paillés, le 5 avril :


La terre que je cultive est tout de même très argileuse et gagnerait à ce que j'y mette plus de matières carbonées, comme du bois broyé... Mais ça m'emmerde d'investir dans un broyeur... Va falloir faire chauffer le coupe branches... L'idéal étant d'arriver à alimenter son sol en matériaux pour un compostage à froid équilibrant matières azotées (tontes, déchets vites décomposés) et matières carbonées (bois, feuilles)...

Ou encore les courgettes...


Tout ça a été paillé le 5 avril, et j'ai du recharger en paillage samedi dernier... Les tontes de gazon sont très vite "mangées" par le sol... Et on se rend vite compte que le facteur limitant, ce sont les tontes... On est content de pouvoir sortir la tondeuse, sachant que chaque zone paillée, est une zone qu'on n'aura ni à arroser, ni à désherber...

J'en suis même à récupérer désormais les tontes du voisinage   

Par contre, il faut le savoir, dès que vous arrêtez le paillage, le sol se couvre de mauvaises herbes très rapidement. Le fait de ne pas le labourer, de l'alimenter en permanence (notamment en graines de mauvaises herbes) fait que dès que vous arrêtez, ça pousse d'un coup. A l'automne, un semis d'engrais verts bien étouffants peut servir à nettoyer...

Mais bon... La règle de base c'est de ne jamais laisser un sol nu. Si vous vous lancez dans des méthodes de jardinage sur sol vivant (et légumes gouteux), faut bien avoir ça en tête. Et avoir une zone de culture extensive (pelouse, haies, feuilles mortes) suffisante pour alimenter votre zone de culture intensive en permanence. La taille du potager est conditionnée par l'apport de matières organiques que vous pouvez fournir...

12 commentaires:

  1. en déchèterie tu as de la terre gratuite par contre t'as plein d'insecte dedans.

    RépondreSupprimer
  2. Oui mais le ferramol ou autres poisons contre les escargots, c'est sain pour l'homme tout ça ?
    Les escargots c'est vorace, ça se reproduit vite, ça mange les feuilles des légumes... et ça adore le paillage qui maintient l'humidité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contre les limaces, si vous avez de la place, installez quelques canards ;-)

      Supprimer
    2. Le framol, c'est du phosphate de cuivre. C'est autorisé en bio, mais effectivement, ça me laisse dubitatif. surtout que le cuivre tue les vers de terre. Mais bon, c juste quelques granulés. Les baveuses sont attirées par les granulés plus que par les légumes, à ce que j'ai compris. On en met très peu.

      Supprimer
  3. Moi aussi j' aimerais couvrir le jardin mais il faut un sacré paquet de déchet vert et c'est pas forcement facile a trouver............

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout l'enjeu. Concentrer la fertilité sur un espace restreint. A vous de trouver les sources diverses d'approvisionnement, ou de vous les créer (en rasant par exemple une haie de cyprès pour mettre à la place une haie de feuillus).

      Supprimer
  4. Avez-vous pensé aux cartons ?

    Votre entreprise, vos voisins et collègues doivent bien se faire livrer des choses. Enlevez les bouts avec de l'encre, (genre logo amazon). Vous les ouvrez, et vous les jetez comme des couvertures au sol. Une fois cela fait, un arrosoir, on mouille bien les cartons et voila.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les cartons, ça marche. Mais c blindé de produits chimiques, même sans encre. Ça nourrit peu le sol. Et surtout c'est pas très joli. Mais ça marche, c'est sur.

      Supprimer
    2. Ensuite, le carton, c'est du déchet carboné, pas azoté. Donc c un peu le même pb qu'avec le BRF. Les champignons qui le mangent ont énormément besoin d'azote et vident le sol, dans un premier temps.

      Supprimer
  5. contre les baveux de manière écolo faut favoriser les predateurs http://www.gireaud.net/ennemis.htm
    ma plus grosse surprise vient des vers luisant . J'ai decouvert ceci il y a 1 semaine en ayant découvert mon premier vers luisant dans le potager depuis , ... , au moins 20 ans !
    pour la source du paillage , soit l'herbe du jardin , mais il ne faut pas trop tailler car il faut laisser le cycle végétal aller à son terme ( bon pour les insectes , bon pour la plante , bon pour l'écosystème , bon parce que la plante injecte des molécules via la sève elaborée dans le sol utile à d'autres plantes ) , l'herbe hors jardin si à la campagne , de la paille si vous avez des amis agriculteurs , sinon achetez ça ne coute pas cher , et enfin du brf , très utile le brf ( j'ai la chance d'avoir une benne pour les dechets verts à moins de 50 mètres , les gens ne se rendent même pas compte qu'ils jettent de l'or , du vrai , de l'utile ) . ET d'accord avec notre hôte , virez les résineux pour y mettre des feuillus .

    RépondreSupprimer
  6. très interessante la vidéo de soltner. Mais du coup, est il vraiment indispensable d'acheter son livre car tout est dit dans la vidéo non ?
    comme mon jardin est tout petit, rentabiliser l'achat du livre serait long.....
    un avis ?

    RépondreSupprimer
  7. bravo et merci pour ce partage, très intéressant, à voir aussi Claude BOURGUIGNON si vous ne connaissez pas déjà, concernant les limaces, qui a déjà essayé de faire autour des cultures une barrière de plantes répulsives, on en parle sur le net, bonne journée.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.