jeudi 24 avril 2014

Composition du corps électoral français, "à la grosse louche"

Je m'appuie sur les graphiques du dernier post ainsi que sur cette page wikipedia sur la démographie française.

En France, on a quasi 66 millions de personnes.

Dont 25% de moins de 19 ans (soit 16 millions de gens).

Ce qui me laisse grosso modo, un corps électoral de 49,4 millions de gens.

Sur ce corps électoral, j'ai
   28% de retraités (13,6 millions). Qui plus est à très forte participation lors des élections.
   38% de travailleurs du privé (18,5 millions).
   13% de fonctionnaires (6,2 millions)
   10% de chômeurs officiels (5 millions)
   4% de chômeurs officieux et de lumpen prolétariat (2,1 millions)
   3% de femmes au foyer (1,5 millions)
   5% d'étudiants en ponzi éducatif (2,5 millions)

C'est à la grosse louche...

En tous cas, comprenez bien que les travailleurs du privé, ça ne fait que 38% des gens.

62% des gens sont autre chose. Et tous ces gens ne vivent mathématiquement que de la ponction sur ces 38%. "There is no free lunch".

On comprend mieux pourquoi depuis 40 ans, les soviétoïdes du PS et de l'UMP n'ont de cesse que de ponctionner ces malheureux 38%, de les faire fondre, pour maximiser et augmenter sans cesse le tribut versé aux 62%. Et ces 62% ne vivant que de la ponction sur les 38% organisée par l'État, ils sont forcément pour plus d'État, plus de soviétisme. Nos politiques les adorent !

D'ailleurs, 75% des jeunes rêvent de devenir fonctionnaires, ayant parfaitement compris où étaient l'argent et la vie faciles... La belle qualité de vie étant en France proportionnelle à l'âge et à l'emploi de fonctionnaire, le must de la réussite dans ce pays étant le couple de jeunes retraités de 60 ans, multi proprios, cadres B tamponne papier de l'UNEDIC ou de profs de sport en lycée...



Sauf que voila, in fine, il faut bien produire ce que les gens consomment... Et à force de fermer les usines, de sacrifier les 38% de gueux, et de donner des rentes aux 62 autres %, il y a de moins en moins de gens qui bossent...

C'est Laffer qui se rappelle à notre petite clique de traitres au pouvoir...

Normalement, la réalité du déficit commercial (rappelons le : 100€ par mois et par personne de produits importés qu'on ne paye pas (au prix importé, pas en magasin) !) aurait dû servir de force de rappel depuis longtemps et ramener tout ce petit monde les pieds sur terre.


Et c'est là que l'euro sauve jusqu'ici notre petite clique...

Ce déficit commercial, ils le font peser sur les autres. Sauf que les autres ne veulent plus payer. C'est grosso modo ce qui se joue en ce moment au niveau européen quand l'Europe envoie bouler la France sur ses demandes de nouveaux délais... Et Valls, d'arriver en expliquant qu'il va redonner de l'air aux 38%, essayer de remettre les incitatifs à l'endroit, baisser le niveau de vie des 62%, etc etc... Et la fausse gôche de ruer dans les brancards pour crime de lèse soviétisme...

C'est ce que j'annonçais déjà en 2010 dans "la déflation des goinfres".

J'aime quand un plan se déroule sans accrocs... Faut juste être patient...

Là où je ne pensais quand même pas que le système était pourri à ce point, c'est que le pouvoir n'ose même pas assumer le fait qu'ils redonnent de l'air aux 38% en reprenant aux 62%... Ils le font en mentant, en louvoyant, sans jamais l'assumer... Quitte à être à moins de 20% d'opinion favorable, bien en deça des sus-dits 38%... Comme si prendre le parti de ces 38% de sacrifiés depuis 30 ans était la honte ultime pour nos socialistes fabiens au pouvoir...

35 commentaires:

  1. En effet, le plan se deroule comme prevu.

    Ce qui est fascinant est que rien ne peut empecher son accomplissement : le systeme va se "devorer" lui-meme.

    Tout ce que nous pouvons faire c' est accelerer le processus.

    RépondreSupprimer
  2. C'est vraiment pas sérieux. Ton gros 62% des "autres choses" n'a que peu de sens. Il y a des gens très productifs dans ce morceau:
    - les profs
    - les flics
    - le service hospitalier
    - les militaires et gendarmes

    C'est peut-être à ce genre de poste que les jeunes aspirent. Ya pas que des "tamponne papier" ! A moins que tu vois un prof comme un parasite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. +1.et il y a beaucoup de gens improductifs dans les 38%:banques ,assurances,finance,véolia,edf gdf etc...

      Supprimer
    2. -(+1)
      ...Bouahhhhhhhhhhhhh!

      Un prof productif,... un flic productif.
      ..De quoi?
      De PV et décérébrés ?

      Supprimer
    3. un prof est un lien social qui veut rentrer chez lui le soir et passer des vacances tranquilles.

      Supprimer
    4. Qui t'a appris à lire à écrire ?

      Supprimer
    5. prof productifs???? ils sont le double de l'effectif nécessaire pour les autres categories il en manque, effectivement.

      Supprimer
    6. Non seulement Ced a raison mais 100% des travailleurs du privé vivent de la ponction sur les autres. Aucun particulier ne crée de la monnaie que je sache et personne ne produit l'essentiel de ce qu'il consomme.

      Le problème se situe au niveau du mérite. Hors si le fonctionariat ne mets pas en valeur le mérite, le moins que l'on puisse dire, c'est que le privé fait pire.

      Je pense comme toi que le "salarié" du public est mieux loti que le salarié du privé et c'est un comble car c'est le deuxième qui rémunère le premier. Mais c'est principalement dû au massacre du salarié du privé.

      Ce massacre n'est d'ailleurs pas le fait du petit patronat mais la faute revient à l'association mafieuse entre la finance, le grand patronat et le monde politique.

      Supprimer
    7. Les profs du publique produisent du temps libre pour tout les parents du privé. Et ils sont très productifs: par exemple, 1 instit instruit 25 gamins, donc il produit du temps libre pour 50 parents.

      Sans prof, notre très cher nain serait obligé de faire l'école à la maison à sa gamine. Il ne pourrait donc allouer qu'une infime partie de son temps à son activité rémunératrice privée. Conclusion, on peut donc dire qu'il vit de la ponction du temps libre produit par l'instit de sa gamine.

      Supprimer
    8. Du gros n'importe nawak, Ced, les gens du public n'ont de légitimité que dans les fonctions régaliennes, pour tout le reste, ils fournissent de plus mauvais services pour bien plus cher. Un membre du secteur public de plus, c'est au bas mot 3 chômeurs de plus pour le pays. Le plein emploi serait retrouvé en 2 ans si l'état revenait à son rôle, et n'envahissait pas tous les secteurs de la société au détriment de celle-ci

      Supprimer
  3. Remarques sur le profil de ce blog:
    - Franchement, tenir un blog quotidien et se prétendre être dans les productifs me semble être contradictoire.
    - Taper toujours sur les retraités coquins, bien! Mais lesquels? Ceux qui ont bossé jusqu'à 65 ans, anciens commerçants, agriculteurs, ceux qui faisaient partie de vos 38% d'actifs?
    - 38% d'actifs? Considérez vous que les actifs se valent, dans l'effort, la responsabilité, la difficulté du boulot? Un cadre administratif de Bordeau serait-il plus à plaindre qu'un agriculteur ardennais?
    Soyez donc plus modéré et plus réfléchis, bien que j'approuve 70% de vos commentaires qui sont frappés du coin du bon sens. Pour le reste, vous m'énervez.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne tape pas sur les retraités il dit qu'ils coûtent.
      Et c'est vrai.
      Et cela, quelque soient leurs légitimités intrinsèques et personnelles, par ailleurs!

      ..Faut pas confondre sens moral et réalité crue.

      Supprimer
    2. @ Anonyme 24/04 10:26;

      +10
      Il y a les rentiers aussi qui n'ont, théoriquement, pas à bosser.
      J'en connais pas-mal. Où les classe-t'on ?
      Un emploi dans un secteur marchand générerait 3 autres emplois dits "locaux"...
      Il faut deux retraités pour générer 1 emploi local....Faute d'autre chose, c'est moins que rien!
      Un fonctionnaire génère 2 emplois voire trois, mais avec un gros % à l'étranger.....
      Si le fonctionnaire consommait un peu plus local et voyageait moins à l'étranger et plus dans l'hexagone ou ses Dom-Tom, là oui, sans aucun doute, les emplois générés seraient presque exclusivement locaux. Mais il paraît que ce n'est pas bien de parler (et encore moins d'écrire) comme çà, Koños !

      Supprimer
    3. Faux, aucun fonctionnaire de génère le moindre emploi, nulle part, au contraire, à terme il augmente le nombre de chômeurs. Un fonctionnaire consomme, certes, mais ne crée rien, ce qu'il dépense n'est pas dépensé par celui qu'on a privé de son bien pour le donner au fonctionnaire, c'est tout.

      Supprimer
  4. "Et Valls, d'arriver en expliquant qu'il va redonner de l'air aux 38%,"

    Euh, il a un truc que j'ai loupé ? Toutes les taxes du précédent gouvernement sont revues et corrigées ?

    Allons Tonio, le changement n'est pas pour demain, ils viennent juste d'embaucher encore plus de fonctionnaires… c'est dire !

    Tiens encore un exemple de ton changement dans la continuité : http://www.numerama.com/magazine/29183-taxis-le-rapport-thevenoud-a-trouve-comment-tuer-les-vtc.html

    Surtout pas de vagues jusqu'aux Européennes… Encore un mois à tenir, ce n'est pas insurmontable !

    RépondreSupprimer
  5. Fonctionnaire !!!! Mais ils n'auront pas la vie trépidante d'intérimaire que j'ai eu.
    Changer d'équipe, rencontrer de nouvelles personnalités, acquérir de nouvelles façon de bosser, les répandent, avoir personne à qui rendre de compte, être payé 20% au dessus de la normal (oui oui et dans certain cas 30% en dessous).
    Toujours les mêmes gens, toujours dans le même cadre.... Mais ces gens ne sont pas assez payés, un 100% d'augmentation pour le sacrifice d'une vie sans couleur est encore en dessous du prix réel, car comment racheter le manque de communication et l'enrichissement personnel... impossible.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec le commentaire de Roland. Il y a, chez beaucoup de fonctionnaires (de l'Education Nationale, notamment) une sinistrose et une aigreur communicative qui fait peur... et qui fait peine. Oui, ils font pitie, ces enseignants a 2000 euros par mois et qui se plaignent, se plaignent, et se plaignent encore. Et jalousent a longueur de temps "les riches". Pas etonnant qu'ils soient si nombreux a etre en depression, avec une telle mentalite.

      Supprimer
    2. Personnellement j'ai était faire un chantier sur un site médicalisé en RP, spécial à l'éducation national, les enseignants en dépression sévère existe. Une amie proche me disait le problème et que la foi n'y ai pas, vu le niveau, inintéressant inadéquate, en une phrase le nivellement par le bas nous fait gerber donc notre boulot nous fait gerber.
      Elle a fait une dépression puis une AVC
      Mais pour moi le pire sont les petites mains qui travaillent à la SS ou à l'AM, c'est gens on tout mon respect pour le coté stressant de leur condition de travail, car ils ne peuvent rien y changer.

      Supprimer
  6. "62% des gens sont autre chose. Et tous ces gens ne vivent mathématiquement que de la ponction sur ces 38%."
    En fait cela concerne encore mois que 38%.
    dans les 38 % il y a ceux qui sont certes dans le privé mais qui ne produisent rien à l'export.
    Or ce ne sont que ceux qui produisent à l'export qui permettent à tous les autres de consommer tous ce qui est importé. le pétrole par ex.
    d'où la situation critique du déficit commercial.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'importe quoi. Ton coiffeur ne produit rien à l'export et tu es pourtant bien content de pouvoir acheter ses services.

      Supprimer
    2. Ced tu ni comprends rien. Tu mélanges service et production!
      Le service vit au crochet de la production.
      ..Bien qu'il soit utile. Dans la mesure, où il apporte un REEL service!

      Supprimer
    3. Toujours n'importe quoi. A vous écouter seules les pommes de terre et le pétrole devraient compter dans le PIB. Le service a pourtant une valeur tangible, palpable, réelle et comptable.

      Supprimer
  7. Hors sujet...
    Une petite vidéo pour bien vous motiver pour les élections européennes.
    Comment gagner 300euros/jour en foutant rien : http://youtu.be/YpyybLSSTCk

    RépondreSupprimer
  8. C'est dans ce genre de billet ou je me rend compte que je suis beaucoup plus à gauche, si ca a encore un sens, que pas mal de gens ici. Tout en votant pour un petit parti classé à droite.
    On est bien d'accord que le pays a besoin de créer de la vrai richesse (déja il faudrait commencer par arreter de brader notre industrie, PS comme UPM sont dans le même sac).
    Maintenant, il y a "fonctionnaire" et "fonctionnaire" comme il y a retraité riche et retraité pauvre. Franchement, entre des personnes agées qui ont une retraite de misère, 100% dépendantes de la redistribution ok, mais qui redonne tout en aide à domicile, loyer, et 4 légumes, 1 baguette et un peu de viande made in France et le jeune cadre dynamique qui va faire monter le Pib pour ensuite tout dépenser en BMW et vacances aux States, on peut discuter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu en connais beaucoup des jeunes cadres dynamiques qui roulent en BMW et partent en vacances a l'etranger regulierement? Perso, je n'en connais pas. Je connais des gens qui roulent effectivement en BM ou Mercedes et qui partent en vacances a l'autre bout du monde, mais ils ne sont pas jeunes. Enfin si, ils se croient jeunes en tout cas, ce sont de jeunes retraites.

      Supprimer
  9. La France n est pas très forte à l export sauf avec les pays frontaliers c est un de ses points faible

    RépondreSupprimer
  10. heureusement que l'on a le nucléaire !!
    le dernier rapport de la Cour des comptes indiquait une balance commerciale positive de 30 milliards par an du secteur nucléaire. Et oui, 30 milliards par an. Soit la moitié de notre importation de pétrole d'environ 70 mds/an.

    Décomposition :

    20-25 mds/an d'importation de gaz en moins (car ne voulant pas du charbon, nous remplacerions le nucléaire par le gaz, sachant que l'uranium compte pour 5% du prix de l'élec nucléaire, alors que le gaz compte pour 80-90% du prix de l'élec produite).

    5-10 mds/an d'exportation d'électricité à nos voisins et de services et produits de techno nucléaire.

    alors merci qui ??
    merci à Pierre Messmer et Georges Pompidou bien sûr
    merci surtout aux retraités du nucléaire
    merci surtout aux salariés actuels du nucléaire (environ 120 000 personnes seulement en comptant ceux dédiés au nucléaire au CEA, Areva, EDF, IRSN, ASN, ex-DRIRE ou DREAL...).

    après on peut relativiser, car on gaspille de l'électricité dans notre pays.

    (nb : pour les déchets, le rapport de la Cour des comptes indique que même si cela doit couter deux fois plus cher que provisionné actuellement, cela ne représente que quelques (dizaines?) centimes par kWh)

    cet exemple pour dire que "la grosse louche" avec ce 38% et 62% est critiquable. Mais je n'en veux pas à l'auteur.

    yongtai

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout ces chiffres seraient exaltants s'ils intégraient le coût réel du démantèlement des centrales nucléaires. Estimations basses d'EDF : 70 milliards d'€. Estimations hautes d'EDF : 100 milliards. Selon des sources japonaises l'estimation haute de l'EDF serait très, très nettement inférieure à la réalité. Coût du stockage en Sibérie à "ciel ouvert" de nos déchets les plus ultimes (on a belle gueule de vouloir intimider Poutine rien qu'avec cette dépendance-là !).....: incalculable, si ce n'est que notre indépendance diplomatique y est inexistante, inopérante, nada, que dal !
      Un petit Fukushima en France, le pays où l'on repousse sans cesse l'échéance du démantèlement des centrales, engendrerait des coûts directs liés à la catastrophe et en plus, en qualité de première destination touristique au monde imaginons juste un peu les conséquences induites................... Notre déficit de la balance commerciale tomberait dans des abysses proches des 90 - 100 milliards d'€.
      Youpi, on reste les champions du monde des schémas technologiques à la mord-moi le nœud !!

      Supprimer
  11. Le CSA veut censurer internet
    http://fr.novopress.info/163991/csa-veut-censurer-internet/
    La Suède veut rendre illégale les critiques de l'immigration sur internet http://fr.novopress.info/163143/suede-veut-rendre-illegales-les-critiques-limmigration-internet-dici-fin-lannee/

    RépondreSupprimer
  12. En France, on est toujours persuadé que ce sont les "travailleurs" qui créent la richesse cependant que les patrons sont - et c'est évident Watson ! - des salauds. Donc en France, on extirpe aux forceps de la loi le bien d'autrui que l'on redistribue pour se venger de cet autrui malfaisant, sans s'oublier naturellement, ben tiens, pas fou non, puisqu'on prélève la dime à son profit parasitaire en passant et mine de rien. MDR. Donc, en France, on vote socialiste pour se faire justice, c'est à dire, pour s'hériter de force sur la laine du dos de ce salaud d'autrui, et parce que on est égal et patati. Bon à présent que ya pu, faut passer la à caisse les potes, le bal des Vampires est terminé.

    RépondreSupprimer
  13. Il est probable que l'évolution technologique fasse un saut qualitatif majeur, avec la fusion nucléaire puis surtout la "téléportation" quantique parmi les diverses branes multidimensionnelles. Il sera alors possible d'aller sur Kepler-186F (ou une des milliards d'autres pseudo-terres dans l'univers) comme on prend le RER.

    RépondreSupprimer
  14. Mais bien sûr qu'il faudra diminuer les pensions. Il reste cependant encore une vingtaine d'années pour serrer progressivement la visse et on commence maintenant...

    Vous allez vivre cette période d'aventure formidable, veinard !... et finalement devenir vous même un retraité qui pourra être fier de son sacrifice pour les futures générations...

    RépondreSupprimer
  15. débat droite / gauche , privé /public ...

    supprimons tous les fonctionnaires , tous les statuts , et revenons à l'esclavage pour tout le monde , plus aucune protection sociale , des food stamps à l'américaine , des jobs à 1 euros , ou encore mieux des jobs contre logement et nourriture ...pour chiens ...produit en chine .

    De toute façon le modèle français est une illusion qui va se fracasser contre un mur de réalités qui dépasse le niveau intellectuel de la plupart des veaux à bac - 3 ou bac +10 qui constituent la population de ce pays en voie de décomposition avancé .
    la france est elle auto suffisante sur le plan monétaire ? alimentaire ?énergétique ?militaire ?
    NON

    depuis des années les traitements de ses dits privilégiés de fonctionnaires et les retraites sont payés par des ....emprunts ...je vous laisse imaginer ce qui va se passer quant le système fera reset ... et que ce beau ponzi va s'écrouler ....

    mais bon il est vrai que cela ne peut pas arriver dans une dite démocratie moderne ....

    dormez brave gens .



    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Revenons sur terre, restaurons la liberté individuelle associé à la responsabilité qui va avec, et restaurons le droit de propriété ! Virons tout ce qui n'est pas régalien du giron de l'état ! En 2 ans, on peut revenir à la prospérité, pour peu qu'on ne laisse pas le capitalisme de connivence que les idiots appellent libéralisme par ignorance prospérer.

      Supprimer
  16. 4% de chômeurs officieux et de lumpen prolétariat (2,1 millions) comment tu arrives à ce chiffre?

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.