mardi 8 avril 2014

Mur de la réalité

Emission très intéressante des experts... Beaucoup de franc parler pour une fois... Notamment le Denis "Père" (?) de nous citoyens et Christian Saint-Etienne...

Avec les cris d'orfraie récents de la fausse gôche, et son enfoncement dans le déni de réalité, on sent bien comment les millions de petits rentiers bénéficiaires de la gabegie publique voient venir la guillotine qui va les ramener au niveau du sol, et comment ils essaient de sauver leurs statuts de petits aristocrates modernes...

Les Experts
BEM Business, Les Experts Nicolas Doze, 08/04/2014 (en Français texte en français )
→ lien 

4 commentaires:

  1. Tu oublies que les petits rentiers sont le pilier des grandes fortunes.
    Leur disparition est certes moralement satisfaisante, mais elle n'augure rien de bon.
    Quand l'herbe se flétrit, les vaches grasses crèvent.

    Le système est impossible à réformer ; il faudra tout réécrire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant mieux.
      Du sang et des larmes, y a que ça de vrai.
      Pour moi, pas de problèmes : mon clan est planqué dans ses fermes, et armé jusqu'aux yeux.

      Supprimer
    2. Ah toi aussi.

      J'ai réussi à faire comprendre il y a un certain temps à mes parents retraités de la fonction publique, votant à gauche car le partage (du fric des autres lol) et la toléronce c'est bien, qui "gagnent" de loin plus qu'un Tonio qui bosse (y'a bon la hors-classe), d'investir dans la terre, un projet agricole autonome et que le FN finalement ne dit pas que des conneries.

      Ils savent que le vent va tourner et qu'il est temps d'arrêter de claquer du fric dans la consommation comme si c'était normal et éternel... même eux disent qu'ils n'y arrivent plus. LOL

      Tonio, si tu savais ce que peut toucher un fonctionnaire ayant travaillé en Métropole toute sa vie et qui part en retraite dans un DOM avec la sur-rémunération, je crois que tu ferais une insta-dépression nerveuse...

      Supprimer
  2. A bas l'Etat ! Vive l'Europe ! A bas la nation ! Vive la nation des anti-nations : l'Europe !

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.