mercredi 9 avril 2014

Revue de presse de Jovanovic avec Rougeyron

P. Jovanovic / P-Y Rougeyron : Revue de presse "spéciale municipales"
02/04/2014 (en Français texte en français )



Européennes: selon un sondage, le Front National talonne l'UMP
La Tribune, 09/04/2014 (en Français texte en français )
→ lien
D'après un sondage TNS Sofres-Sopra pour RTL et Le Nouvel Observateur, les listes du Front national (24%) talonneraient celles de l'UMP (25%), largement devant celles du Parti socialiste et du PRG (19%)....Et il reste encore six semaines de campagne. Au FN, on rêve d'arriver en tête.

Suivraient ensuite à distance raisonnable, les listes UDI-MoDem (9%), orphelines de leur chef de file Jean-Louis Borloo, qui a mis fin à ses mandats politiques pour des raisons de santé et celles d'Europe Écologie-les-Verts (9%). Le Front de gauche suit, deux points derrière (7%).



Un jeune sur 5 en quête d’emploi 3 ans après ses études
Ouest France, 09/04/2014 (en Français texte en français )
→ lien
Plus d’un jeune sur cinq n’avait pas réussi, en 2013, à décrocher un emploi, trois ans après sa sortie du système scolaire, selon une étude publiée mardi par le Céreq, montrant aussi que les peu ou pas diplômés sont plus que jamais exposés face à la crise.

9 commentaires:

  1. rien sur l'UPR ??? et bin il va leur falloir faire une belle pub pour envoyer asselineau au parlement européen... j'espère qu'il y arrivera ... je l'imagine mettre une beau bazard oratoire comme le fait régulièrement l'anglais du UKIP.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Asselineau n'aurait pas droit à la parole si il ne peut constituer un groupe.
      D'autre part, si ce sondage se trompe comme ceux sur Henin qui donnaient tous Briois battu au second tour. On risque d'avoir une surprise.
      Alors je sais bien que le FN ne présente pas d'autres solutions à part l'arrêt de l'immigration la chance ou la sortie de l'Euro.
      Mais rien que pour emmerder la bande de kleptomanes en place depuis 40 ans. Toute la famille votera FN.
      Ca ne rapporte rien, mais ca soulage :-)

      Supprimer
    2. C'est en effet le seul choix rationnel : le vote FN doit être puissant en mai.

      Ca foutera la merde au parlement UE (c'est déjà ça) ralentissant le fanatisme des bruxellois (ne soyons pas naifs... on parle simplement de "ralentissement"... les mafieux bruxellois sont violents et ils n'hésiteront devant rien pour pousser leur projet démentiel).

      IL FAUT VOTER FN.

      Sortez-vous le doigt du cul, mettez de côté vos "peurs" franco-française ("le FN ? Ils sont rawacistes non ? C'est l'extrême drouâte ? C'est mal ? Oui ?"), et dites un grand "merde" aux bruxellois.

      L'Europe bruxelloise vous maintient en esclavage. Révoltez vous bon sang.

      Supprimer
    3. Asselineau oui (j'ai fais un don sans adhérer), ou abstention, mais en tout cas je ne voterai pour aucun candidat de la télécratie, pas plus Mme Le Pen que les autres : elle est leur faire valoir ! Si elle fait peur aux élections européennes alors les téléspectateurs voteront pour l'UMPS en 2017... Guignol ! Guignol !!
      f.

      Supprimer
  2. ouai on est est tous la...... espoir ................

    RépondreSupprimer
  3. Mercredi 9 avril 2014 :

    Chypre, Grèce, Irlande, Italie, Espagne, Portugal et Slovénie : les banques de ces sept pays ont dans leurs livres 800 milliards de dollars d'actifs pourris, soit 580 milliards d'euros d'actifs pourris.

    Ces sept pays sont en faillite.

    Les banques de ces sept pays sont en faillite.

    La question est donc : "En zone euro, QUAND va éclater la prochaine crise bancaire ?"

    Lisez cet article :

    Zone euro : le FMI inquiet du "fardeau" des créances douteuses.

    Le Fonds monétaire international (FMI) a mis en garde mercredi contre le "fardeau" grandissant des créances douteuses dans la zone euro à l'heure où le secteur financier européen est soumis à un examen de santé.

    "Les banques dans les pays en difficulté de la zone euro restent plombées par un stock important et grandissant de créances douteuses, résultant du poids de la dette au sein des entreprises et du ralentissement économique", écrit le Fonds dans son rapport sur la stabilité financière mondiale.

    Ce stock a doublé depuis 2009 et s'élève aujourd'hui à "plus de 800 milliards de dollars" sur l'ensemble de la zone euro, affirme le Fonds, qui se penche plus particulièrement sur les pays européens en difficulté financière (Chypre, Grèce, Irlande, Italie, Espagne, Portugal et Slovénie).

    http://www.romandie.com/news/Zone-euro-le-FMI-inquiet-du-fardeau-des-creances-douteuses/466552.rom

    RépondreSupprimer
  4. Borloo l'alcoolo... aucun intérêt.

    RépondreSupprimer
  5. Bernard Maris vient de comprendre.

    L'économiste Bernard Maris vient de publier une chronique explosive dans l'hebdomadaire Charlie Hebdo, mercredi 9 avril 2014, page 6 :

    "Je vire ma cuti.

    J'ai voté oui à Maastricht, oui au traité constitutionnel. Aujourd'hui, je pense qu'il faut quitter la zone euro."

    Lisez la suite à la page 6 de Charlie Hebdo.

    Bernard Maris dans Wikipedia :

    Diplômé de Sciences Po Toulouse en 1968, Bernard Maris obtient ensuite un doctorat en sciences économiques à l'université Toulouse-I en 1975 avec la thèse intitulée « La distribution personnelle des revenus : une approche théorique dans le cadre de la croissance équilibrée », préparée sous la direction de Jean Vincens.

    Maître-assistant (puis maître de conférences à partir de 1984) à l'université Toulouse-I, il devient professeur des universités par concours d'agrégation (science économique générale) en septembre 1994 à l'Institut d'études politiques de Toulouse.

    Il est actuellement professeur des universités à l'Institut d'études européennes de l'université Paris-VIII.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Maris

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les traitres retournent leurs vestes.
      Et nous, on paie nos traites...

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.