dimanche 11 mai 2014

[autarcie] la couverture de sol à la bâche plastique tressée

J'étais hier chez un maraîcher qui produit son compost quasi industriellement (4 baies de stockage remplies de fumier de vache). Niveau prix, c'est imbattable vis a vie de jardiland et consorts...

Je discutais avec ce monsieur, et quand je lui ai parlé de paillage aux tontes de gazon, il a rigolé en coin... Pour de très grandes surfaces, le paillage à la Dominique Soltner n'est pas adapté.

Lui paille à la bâche plastique tressée et il en vend lui-même d'ailleurs. C'est d'ailleurs aussi ce que préconisaient les maraîchers québecois du jardinier maraîcher.

On en trouve ici par exemple.

83€ le rouleau de 100m.

De ce que j'en ai compris :
   C'est laid

   L'eau passe au travers, mais pas le soleil.
   Ça n'empêche pas de tartiner un max de truc dans et sur son sol. On doit même pouvoir pailler par dessous la bâche vu que ça sera décomposé (pour le compostage, l'essentiel est d'avoir de l'eau et de l'air, le soleil on s'en moque, à la rigueur, c'est même nuisible). La bâche ne dérange pas les vers de terre non plus. Mais le mieux reste de composter ses déchets, et de les mettre une ou deux fois par an.
   C'est laid !
   Une bâche peut durer 5 ans.
   Il faut concevoir son potager de telle sorte qu'il y aie des formes de taille régulière. On taille des bâches à la taille de ces formes, et on fait des trous dans les bâches correspondant au légume cultivé (la bâche est alors affectée à telle ou telle culture).
   Avec ça, plus aucune mauvaise herbe.
   C'est laid ... et en pétrole ! (même s'il en existe de couleur marron, et que c'est du pétrole pas trop gaspillé)

Mais ça a l'air drôlement efficace... Et j'ai bien envie d'essayer, parce que le désherbage me fatigue franchement... Mais mon potager est petit, et somme toute, hormis quelques zones, pour l'essentiel du potager, le paillage marche très bien moyennant peu d'efforts...

C'est surtout sur les carottes, les fraises ou les salades (que j'ai du mal à pailler) que ça me tente bien...

Je vais réfléchir au truc. N'hésitez pas à me donner vos opinions, conseils...

Sinon, j'ai reçu ce commentaire sur mon post précédent "Si j'avais un marteau"
Arrêtez les appellations ronflantes, c'est pas une micro ferme mais un potager et un élevage de poules de simple particulier.
Imaginons quelqu'un........
Tes cochons tu va les faire mourir de faim avec tes pseudos déchets, tu les crois au régime comme toi ? Tu en a déjà vu de prés adultes ? tu as vu les monstres ? 15 litres de pâtée x2 repas par jour
Au fait, les poules aussi ça mange, toute la journée.
2000 m² c'est vraiment que dalle pour un tel projet,surtout si c'est pour vivre dessus, en famille, toute l'année.
500m² de potager... il en faut au moins 300 rien que pour les patates de toute l'année
400m² de verger...mdr c'est une blague ? les arbres se plantent aux moins par trois
Il y a aussi un facteur à ne pas négliger : les conditions climatiques selon la région ou l'on est.

Ça me fait penser à tous ces guignols qui achètent un cheval en croyant qu'un terrain grand comme un mouchoir , avec trois poignées de foin par jour, ça va aller...pfff


Je le répète, l'idée est d'arriver à augmenter son autonomie. Le titre [autarcie] est un peu ambitieux (mais ça claque)... Vous aurez peut-être pas les 300m² de patates (et les 600 kilos associés), mais même avec 40 kilos de patates, c'est déjà ça de gagné... Je parlais d'ailleurs de remplacer un demi smic sur deux smics, pas d'arrêter totalement de bosser...

Pour ce qui est des news, je vous ferai peut-être un topo rapide demain. Mais je vous avoue que ça me fatigue. C'est désormais clair que le système devient fou, et que le totalitarisme républicain de la modernité, du progrès et de l'Homme Nouveau hors sol pète un plomb généralisé... Et qu'il pète d'autant plus un plomb qu'il se ramasse sur le mur de la réalité... Je vais voir si je ne vais pas me concentrer désormais sur le fait de se sortir de ce merdier, plutôt que de tenir la chronique journalière de l'effondrement...

20 commentaires:

  1. Tu sais que cette décadence ne sera pas brutale et totale, mais progressive et déséquilibrée, affectant certains pour en privilégier d'autres, avec des incertitudes en chemin qui peuvent accélerer ou ralentir le processus (guerres, innovations technologiques).
    Ta transition personnelle doit donc être opportune. Il ne faut ni se condamner à une paupérisation familiale précoce par excès de vitesse, ni se laisser prendre de court. Ainsi qu'avant le divorce d'avec ce capharnaüm décadent, il faut continuer à en prendre le pouls.
    C'est là la grande valeur de ton suivi quotidien, plus qu'un almanach de la décrépitude de notre civilisation, il s'agit un baromètre quotidien de son risque d'explosion, pas encore imminente.
    Un homme averti en vaut deux.

    RépondreSupprimer
  2. Au Japon j'ai vu des jardiniers recycler la paille des vieux tatamis pour pailler !
    Astucieux !!

    RépondreSupprimer
  3. Baromètre ? Il s'est affolé ce week-end.

    Considérez la séquence suivante :
    -un trav
    -avec une barbe
    -autrichien
    -qui s'appelle Conchita Wurst

    ... C'est pas une synthèse ça, comme disait Audiard, hein ? ! C'est pas du scénar' ça, hein ?
    ;-)

    Ce monde de merde est devenu fou, obscène, mortifère.

    Il faut en tirer les conséquences et se retirer.

    Atlas Shrugged.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le plus choquant était que sa victoire était courue d'avance. Propagande digne du temps de l'URSS...

      Bon, moi j'ai déjà la barbe. Faut-il que je mette une robe pour enfin devenir "l'homme nouveau" tant apprécié du système ?

      Supprimer
  4. Zut, j'ai laissé mon commentaire sur François le liquidateur.
    En effet, le nom Conchita Wurst, a un petit coté Mustapha Menier. Mi-homme, mi-femme ; mi-autrichien mi-latino. Pour gagner il faut être trans-genre, trans-ethnique, trans-religion. Dans 10 ans, le gagnant sera un trans-humain, mi-homme mi-robot. Il aura survécu à un terrible accident et gràce à son courage et à la technologie, il aura atteint son rêve : chanter une chanson bidon devant des millions de crétins béas d'admiration. Il ressemblera plus à Astro qu'à Terminator, parce que quand même il faut pas effrayer les enfants et les mamis.

    RépondreSupprimer
  5. Ce blog mûrit, comme une belle pomme.
    Ca fait penser à M. RUPPERT (celui qui avait tout annoncé avant tout le monde), il termine sur des conclusions identiques : pas la peine d'aller plus vite que la musique, l'essentiel est de ne pas se trouver dans la masse de ceux qui se laissent prendre par surprise.
    Pour mémo, son film visionnaire : https://www.youtube.com/watch?v=J9-ElTW3p4E (enregistrez-le, il disparaît périodiquement !).

    Comment faisaient les Russes pour survivre avec 100 m², vu le climat russe ?

    A mon avis, il va falloir apprendre à bouffer un peu moins, moins de viande, etc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi attendre ? J'ai arrêté viande carnée, gluten, produits laitiers et sucre blanc depuis 5 mois et après une période d'adaptation un peu rude mais nécessaire (le corps en profite pour faire le grand nettoyage), les résultats sont là : beaucoup plus d'énergie et de résistance, fini les maux de tête, lourdeurs d'estomac, coup de pompe. Une peau de pêche, un transit au top et quelques kilos en moins pour le plaisir. Et au final, des besoins alimentaires quotidiens moins importants car l'assimilation des nutriments est beaucoup plus performante. Bref, je carbure une journée de jardinage avec quelques bananes, salades, crudités et fruits secs sans ressentir ni faim ni fatigue. Je conseille à tous d'essayer, ça change vraiment la vie.

      Supprimer
    2. pour info , concernant Michael Ruppert :

      Le 13 avril 2014, il est retrouvé mort dans son appartement à Calistoga (Californie). Son associé, Wesley T. Miller, annonce qu'il s'est suicidé avec une arme à feu.

      Supprimer
  6. Bonjour,

    pour les carottes et les salades ,à la limite utiliser la bache pour la saison , par contre pas pour les fraises car la population s'accroit naturellement par marcottage ce qui serait empeché par la bache . Pour les carottes et les salades il faut de toute manière enlever la bache en fin de saison pour y mettre un couvert sol végétal , sinon il n 'y a pas de nourriture pour les vers de terre , pas d'abris pour la faune l'hivers et la terre n'est pas enrichie .
    Il est vrai que perdre du temps pour désherber ou toute autre activité répétitive et non intellectuellement utile n'est pas agréable . Il faut éviter les interventions inutiles , laisser la nature pousser tranquille ,trouver l'équilibre ... pas évident .

    RépondreSupprimer
  7. Pour ce qui est de la bâche plastique, j'ai un commentaire à ajouter : c'est laid !
    Efficace ou pas, attention à la déprime à chaque visite au potager, c'est à dire assez souvent...

    La beauté du potager est un atout irremplaçable pour la résistance à notre monde, n'oubliez pas ça ! Il faut garder le moral, et avec un sol entièrement couvert de plastique, je vous souhaite bien du courage.

    Donc pour moi c'est NON, efficace ou pas. Trouvons autre chose.

    RépondreSupprimer
  8. Si on parle de surface de plusieurs hectares, il est normal qu'un maraîcher professionnel rigole quand tu lui parle de tontes de gazon, tout comme de BRF. Imagine pour une couche de 20cm de matériaux frais broyés qu'il faut alimenter régulièrement la quantité nécessaire. Les Bourguignon l'ont très bien dit, c'est LA solution à adopter pour les particuliers, mais en revanche depuis que le remembrement a arasé la France et ses bosquets, il n'y a clairement plus assez de ressources de tailles pour les agriculteurs. C'est pourquoi il est nécessaire de vite replanter des arbres, arrêter la "bitumisation", déjà que la France patrie de l'agriculture n'est même plus autosuffisante alimentaire.

    Concernant la bâche, à toi de voir. Dans l'optique permaculture, on va dire que si tu disposes déjà de bâches dont tu ne sais pas quoi faire c'est ok. Après acheter des bâches (en plastique c'est ça ?) ça veut dire avoir recours et encore dépendre du pétrole, donc bof bof...
    Et j'ai justement vu une vidéo d'un permaculteur qui voulait proposer un 13ème principe de permaculture simple et pas si bête qu'il avait remarqué au fil des années, le principe est : "si c'est magnifique, c'est mieux".

    En ce qui concerne les animaux, effectivement si t'as 2000 m² n'imagine pas mettre des cochons, où de gros animaux en général, qui eux aussi consomment. Un système de permaculture vise à recréer un écosystème. Or les grands animaux sont apparus sur terre longtemps après les plantes. Il faut commencer par là, le vert, et laisser à ton système le temps de se développer et de devenir assez fort pour résister à l'introduction d'animaux. On peut commencer par les poules généralement, mais tout en les contenant dans un parcours spécifique.

    Tiens, et comme la permaculture, c'est le monde du partage plutôt que le partage du monde, voilà un lien où on trouve notamment les 2 bouquins de Bill Mollison (Permaculture 1 et 2) et plein de ressources : http://verslautonomie.wordpress.com/category/bibliotheque-pdf/page/4/

    RépondreSupprimer
  9. Je crois qu'il faut évoluer. Il n'est plus temps, à mon avis, de palabrer et d'éduquer. Il est temps d'agir. Les carottes sont pratiquement cuites, c'est l'heure de passer à table et de consommer ce que nous avons cuisiné. L'info qui permet de comprendre ne sert plus qu'à conforter ceux qui "savent". Les autres ne comprendront jamais rien. Donc passons à l'action, donnons des exemples de méthodes, citons des cas d'école, construisons un nouveau paradigme.

    RépondreSupprimer
  10. Ztong, en effet un très bon film. J'ai remis plusieurs amis au jardinage suite à ce film.

    Mickael Ruppert est mort dans la misère le mois dernier. :-(

    RépondreSupprimer
  11. 1) avec cette bâche, tu fais un premier pas vers le côté obscur.
    2) Pour ma part je fais pousser du thym, de la menthe, de la ciboulette, du basilic, et du persil dans une jardinière sur mon balcon et j'en suis super content : vive l'autarcie !

    RépondreSupprimer
  12. J'utilise le paillage synthétique depuis 2 ans et j'en suis très satisfait notamment au niveau du désherbage évité.
    Il me semble bien moins cher ici: http://www.jardinet.fr/fr/p-toile-de-paillage-verte-130gr-m---1.05m-x100m-p337.html

    RépondreSupprimer
  13. Culte du corps 290p chance pour la France 2p

    +1

    RépondreSupprimer
  14. Moi, cette année je paille avec de la paille bien jaune.

    Avantages ? J'en sais trop rien.
    Pour l'instant, ça tient bien dans le temps. Au début de l'hiver, je bêcherai tout ça légèrement pour l'intégrer à ma terre plus ou moins, et je rajouterais du compost dessus et un peu bactériosol (sorte d'activateur de compost...pour le sol) trop cher mais je teste.
    Ensuite, je remettrai une couche de paille.

    Inconvénients ?
    Pas forcément facile à trouver dans un conditionnement facilement transportable car l'ancienne botte de paille avec laquelle je faisais des cabanes dans mon jeune temps à disparue au profit de l'énorme cylindre bâché...
    Mais bon, j'ai finit par trouver.

    Il faut dire que ma terre est difficile, argileuse, a été saccagée par des engins de travaux, tassée, remblayée, etc...Je suis parti de zéro quoi.

    N'abandonne pas la revue de presse. Trop souvent les gens oublient de dire merci sur l'internet...
    MERCI.
    A.

    RépondreSupprimer
  15. Ne laisse pas tomber ton blog Tonio, c'est toujours un plaisir de te lire.

    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  16. Disco.
    Merci pour ton blog.
    Je t'ai découvert en tant que lecteur anonyme sur bulle immo en 2007 (cocole, tout ça tout ça ^^ remember ze goude time, les soirées organisées au Sherlock holmes..., je suis de Paris, je n'ai pas pu venir...). Tu as analysé certains sujets avec précision, le tout en restant ouvert d'esprit. Tu fais progresser des gens dans leur analyse et mène un combat qui aide ceux qui te lisent et dont je fais parti ... sur le chemin de la compréhension des choses.
    Merci et stp, continue :)

    RépondreSupprimer
  17. Pour les salades (tu l'a surement deja trouvé) ou autre d'ailleur reutilise les palettes (il y en a en bois brut non traité qui sont non consigné):
    http://ledouavert.wordpress.com/le-doua-vert/projets/potager-palette/

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.