dimanche 25 mai 2014

Le meilleur clip pour l'Europe qu'il m'aie été donné de voir



Peste ou choléra...

14 commentaires:

  1. On pourrait aussi avoir un état qui gère bien.
    Ce qui m'ennuie c'est de devoir accepter encore plus de libéralisme pour fuir les abus. .
    C'est un éternel débat ou on ne présente que deux issues : soit un état qui fait obligatoirement mal son travail soit le saint-libéralisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien d'accord. Hélas, cette dialectique est la réalité de ce pays...

      Supprimer
    2. On pourrait aussi avoir des fonctionnaires qui n'ont pas le statut de la fonction publique, des services publics qui ne font pas grève, des politiciens qui ne font pas de clientélisme, des entreprises en monopole qui essaient de faire leur travail aussi bien que si elles étaient en concurrence, voire une Corée du nord où il fait bon vivre... mais il faut être réaliste...

      Supprimer
  2. Pour info, dans certain cas, pour avoir un bon professionnel et pas un charlatan, aux Etats-Unis, genre Californie, la journée d'hospitalisation peut atteindre 10000 USD. Je parle pas des soins, hein, juste la chambre.

    Si quelqu'un a une maladie grave, il a interet d'être dans les clous contractuels de son assurance santé privé, et ou d'avoir un travail...

    Les français sont des veaux d'avoir acceptés la gabegie de la secu et autres caisses professionnelles géré par ces salopards de syndicalo gaucho qui ont plombé le systeme, mais ceux qui veulent le dynamiter sont naif de penser que sans la secu, les couts vont rester aussi bas...

    La fin de la sécu ou de son monopole déclenchera une EXPLOSION des couts. Les cliniques, les bons spécialistes, chirurgiens et soins seront TREEEES cher. Les hopitaux publics seront des poubelles et des mouroirs.


    La France d'après, ca sera comme les années Yeltsin en Russie, faudra avoir du fric, parce que pour ce qui concerne la protection santé et les retraites.... ca sera nada....

    Les français, y vont aimer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. +1:la sécu c'est la plus belle réalisation de notre société d'après guerre.Les gens ne savent pas l'apprécier et essayent pour la pluspart d'en tirer profit.

      Supprimer
    2. Je suis totalement d'accord mais je suis une de ces personnes qui veulent quitter la sécurité sociale car on peut voir qu'elle ne fait plus sont travail ou alors très mal. Aujourd'hui une personne qui travaille même à un salaire faible doit tout payer, même avec une mutuelle on doit en sortir de notre poche. L'état s'insinue dans les sociétés privées pour faire baisser les remboursements et en même temps augmentent le nombre de CMU. Regarder le coût d'une personne qui travaille et d'un CMU environ 1400 pour une personne qui travaille et plus de 2400 pour un CMU .... vous trouvez cela normal ?. Cet organisme demande plus en plus d'argent mais le gère extrêmement mal en faisant aucun contrôle. Je ne vais pas gâcher ma vie pour les autres et considère que je donne largement avec mes impôt. Qu'on me laisse gérer ma santé et surtout ma retraite !

      Supprimer
  3. Pitié !! Pas d'Europe antidémocratique et ultralibérale... réglons nos pbs nous-mêmes !

    RépondreSupprimer
  4. salut.. je suis l'auteur du clip ... pour information, notre mouvement souhaite simplement l'application des lois ... l'europe a bousillé les monopoles .. pour un bien ou pour un mal ... on verra ... nous voulons que la France applique les lois pour lesquelles l'europe l'a déja condamné plusieurs fois pour non application.... soit la mise en concurrence de la sécu ... nous ne demandons pas l'abolition de la sécu .... nous souhaitons un système un peu comme en allemagne ... où les gens peuvent choisir d'aller dans le privé ou dans l'assurance publique ....c'est tout... et il semble qu'en Allemagne, les gens ne s'en plaignent pas ...

    je remercie en tout cas Tonio... j'ai bcp pensé à lui en faisant cette video .. il reconnaîtra sans doute certains commentaires sur les conflits de génération et sur la gabegie publique /générationnelle ....

    pour info, les lois qui autorisent de s'assurer ailleurs qu'à la sécu sont en place dans le droit depuis des dizaines d'années ... et les politiciens font tout ce qu'ils peuvent pour empêcher l'application des lois ....

    article L111-2-2 du code de la sécu : l'affiliation est obligatoire à UN organisme de sécurité sociale ...

    On est bien soigné en France parce qu'on a de bons médecins ... pas parce qu'on a la sécu .. il faut arrêter ce raccourci qui veut que c'est la sécu qui soigne ....et je rappelle également que la sécu gère aussi les retraites .... retraites pour lesquelles , nous actifs, nous cotisons à fond perdu ...et nous ne reverrons jamais cet argent ....

    saviez vous que les URSSAF n'ont aucune existence légale ???? -> d'après les lois européennes, elles devraient être immédiatement dissoutes ... car elles sont des mutuelles, et elles ne sont pas inscrites dans le registre des mutuelles ... c'est obligatoire, mais elles ne le font pas ... ceux qui s'intéressent au sujet découvrent des trous dans la légalité du système qui ne peuvent laisser indifférents les citoyens ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis l'auteur du premier commentaire. Le clip est très drôle et dénonce des choses justes. Simplement, il ne propose pas une solution qui me convienne. Je ne supporte plus que l'europe décide. Donc quand l'europe condamne la France, je ne dis pas que la sanction n'est pas méritée je dis juste que ce n'est pas à eux de décider. On a une cours des comptes, mais elle ne sert à rien puisqu'elle n'a pas de pouvoirs.

      Supprimer
    2. malheureusement, nous avons tous voté pour cela ... certains ne votant pas, d'autres en votant à côté ... le résultat, c'est que nous avons accepté cette Europe ... Philippe Seguin avait prévenu tout le monde, nous ne l'avons pas écouté, et nosu avons préféré suivre le PS et l'UMP... voila ... maintenant la grande europe anti-démocratique a fait tomber plusiers tabous en france... Pour ma part, il y a plein de choses qui me font gerber dans l'Europe ... mais elle a également produit quelques bonnes choses en france... pays de l'immobilisme.

      QLSS.fr milite simplement pour l'application des lois.... et la loi, c'est le choix c'est l'obligation d'être assuré à un organisme de sécurité sociale (la loi autorise des sociétés européennes à venir faire en france de l'assurance branche entière, comme la sécu)... nous ne demandons nullement la destruction de la sécu ... la mettre en concurrence ne pourra lui faire que du bien, en la poussant à mieux s'organiser, à réduire les coûts etc .... l'état régalien sera toujours là pour donner les grands axes et les grandes règles, et pour vérifier que tout le monde respecte les lois ... encore faudrait-il que l'état applique ses propres lois ...

      https://www.facebook.com/erresse.roux?ref=tn_tnmn

      Supprimer
  5. j'ai glissé un petit merci et un lien vers ton site sur notre page facebook ... y'a pas de raison, juste retour des choses ! bon courage et continue à commenter l'actualité .... tu touches le bout, l'aboutissement de la réflexion qui sera: l'action ..... pour ma part, l'action, ce sera de créer un SARL 'en plus d'être salarié) , et de ne plus cotiser au RSI/URSSAf, me faire ma retraite moi-même, et de faire crever la bête en l'affamant , tout en protégeant ma retraite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je suis libéral en plein boom de CA j'apprécierais de pouvoir ne pas cotiser pour la masse des inactifs.
      Si je suis libéral qui trinque à cause de la crise, j'apprécie que le mécanisme de solidarité joue en ma faveur, après toutes ces années où j'ai cotisé pour les autres.

      On oublie un peu trop souvent et trop vite le contrat moral lié à l'histoire.

      Si on pense qu'à sa gueule, bien sûr, c'est différent.
      Mais la plupart des gens ont une conscience.

      Affamer la bête, c'est précipiter la mort de la solidarité qui va avec, jeter le bébé avec l'eau du bain. A cet égard je trouve Bertez plus constructif, plus révolutionnaire, car il pointe directement l'origine du mal : les kleptocrates, comme il dit.

      Qu'on laisse donc la Sécu là où elle est, les pauvres se serreront les coudes dans le naufrage du paquebot occidental. Mais empêcher les riches de prendre les seuls canots de sauvetage qu'il y a, et y mettre juste les femmes et les enfants, ça c'est faire progresser la nature humaine.

      Déconsommez, cultivez votre jardin et votre famille, vos amis.

      Et réfléchissons à ce que nous allons construire comme Europe. Parce que bon, là on a bien rigolé, mais les bruits de botte c'est pas non plus la panacée. Il faut se mettre au boulot, là.

      Supprimer
    2. Ztong,
      chaque assurance est un système solidaire ...
      quand je paie mon assurance auto, je paie pour les autres ...et si un accident arrive, les autres paieront pour moi ...

      Pour la santé, c'est la même chose ...on cotise aussi pour les problèmes de santé des autres, et eux cotisent pour nos problèmes de santé ...

      Je signale qu'en France, la solidarité, c'est la CMU. et elle n'est pas financée par les cotisations de la sécu, mais par des impôts et des taxes ... exemple taxe sur le tabac, sur boissons sucrées,.. tout cela finance la CMU.

      je suis désolé de voir que la très grande majorité des français ne font que commenter une belle idée de la sécurité sociale ... mais ils ne connaissent rien à la sécu ...

      Tu crois vivre dans un système solidaire ????

      maius ouvre les yeux mon ami !!!! regarde en détail ce qu'est la sécu, intéresse-toi à son fonctionnement ...

      Un exemple: EDf est maintenant une entreprise, non ?
      c'est une SA à conseil d'administration ...
      http://www.societe.com/societe/electricite-de-france-552081317.html

      les gens qui y travaillent sont donc des salariés ...
      Ils devraient donc cotiser aux URSSAF....non ? Si toi même tu es salarié, tu cotises aux urssaf...

      et bin, non, ils cotisent à la CNIEG.

      Je cite;
      "Depuis le 1er janvier 2005, le fonctionnement du régime d’assurance vieillesse, invalidité, décès, accidents du travail et maladies professionnelles des IEG (prestations en espèces) est assuré par la Caisse Nationale des Industries Electriques et Gazières (CNIEG), organisme de sécurité sociale de droit privé placé sous la tutelle conjointe des ministres chargés de la sécurité sociale, du budget et de l’énergie dont les statuts ont été fixés par le décret n° 2004-1354 du 10 décembre 2004. La caisse est administrée par un conseil d’administration paritaire."

      Oui, tu lis bien:
      les salariés d'EDF cotisent à une caisse d'assurance privée .... eux ne cotisent pas aux URSSAF... ils ont droit à un autre régime ...

      C'est cela la sécurité sociale solidaire etc etc etc ????

      En passant, quand un organisme publique passe un mission publique à une société privée, l'Europe impose un appel d'offre ... j'aimerais bien savoir si la CNIEG a répondu à un appel d'offre ...


      et que dire des députés qui ont une caisse de retraites par capitalisation ... eux ils préconisent la répartition pour le bon peuple ... mais pour eux, c'est capitalisation ...
      bin tiens, les députés français sont donc des citoyens à part entière ??? il me semblait que la sécu, c'était national, pour tout le monde ... il y a donc des français qui ne sont pas assujettis à la sécu en france ??? mais alors, il n'y a donc pas de monopole ?!


      Otez vos oeillières, vous découvrirez que la sécu ne rembourse pas tout....la preuve, il faut prendre une mutuelle ... qui est une société privée d'ailleurs.. Certains sont obligé d'emprunter de l'argent pour payer le traitement de certains cancers ... ah bon, la sécu ne rembourse pas tout ??? arrêtez de vivre une chimère.... si la sécu était le système merveilleux que les français plébiscitent, pourquoi il n'y a que nous ??? pourquoi les autres procèdent-ils autrement ?? expliquez donc moi cela... c'est un peu comme les 35 heures alors ? tu peux me citer des pays qui passent actuellement aux 35 heures ??

      Alors comme la loi me donne la liberté de le faire, je préfère directement cotiser à une entreprise privée, qui rembourse mieux, et me coûte moins cher... et en plus, cela me responsabilise vis à vis de ma santé !

      Supprimer
    3. +1 vis-à-vis de ta conclu.
      En fait, on aimerait que les gens soient responsables comme s'ils étaient dans le privé, tout en restant dans le public, avec l'impeccable couverture (tendanciellement déresponsabilisante) qui va avec.
      On va pas se mentir : on n'en sortira jamais.

      Alors la question qui reste : qu'est-ce qui reste le plus efficient en période de décroissance structurelle (vieillissement + raréfaction des ressources) ?

      Réponse évidente au niveau individuel : la privatisation (alors qu'en fait, la solidarité est un matelas anti-crise).

      La privatisation, c'est le sacrifice des vieux par les jeunes, la solidarité c'est l'inverse !

      Choisis ton camp, camarade...

      Moi je me sacrifie pour mes enfants et j'approuve la privatisation, mais c'est perso. Sur le plan général, je ne suis pas sûr que ça n'engendre pas une société pourrie. D'autant que les profiteurs des mouvements de privatisation à la DSK/Sarko décrédibilisent l'ensemble.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.