mardi 13 mai 2014

Le point sur l'Ukraine

Tout d'abord, mes félicitations à Olivier Berruyer pour son boulot sur son blog. Je lui avais dit par mail au début qu'il devrait pas trop partir là dedans, que c'était pas trop son domaine... Je m'amacoulpe...

Donc voila, c'est officiel. Berruyer est dans la dissidence. Il est repris partout d'ailleurs. Ça m'étonnerait qu'il soit réinvité aux experts, vu le niveau de propagande (en mode désespéré) pro empire €URSS auquel on a encore eu droit hier chez eux... Mais c'est surement un bon calcul de la part de Berruyer. Je connais pas les audiences de BFM, mais celles de la dissidence sur le web sont appelées à exploser au fur et à mesure que l'Empire tombera le masque... Et puis c'est pas pour les 3 phrases qu'on l'autorisait à placer une fois toutes les deux semaines...

On l'a ainsi vu à Arrêts sur images s'emplâtrer une pressitute du très LGBT, pro immigration, anti-France Le Monde de Berger, Niel, Pigasse (D'ailleurs, j'ai du respect pour Niel, je me demande ce qu'il est allé faire avec les deux autres. Je comprends que pour un nouveau riche, s'acheter une place dans l'oligarchie "républicaine" française est indispensable pour survivre, mais il y a des limites). En tous cas, le pauvre gars du Monde ne savait plus où se cacher avec les mensonges à répétition du système...
[Arrêts sur Images] Débat sur l’Ukraine
Les-Crises.fr, Olivier Berruyer, 10/05/2014 (en Français texte en français )
→ lien


Ça surprend d'avoir de vrais contradicteurs empêcheurs de mentir en rond. Les peintres du système n'ont plus l'habitude visiblement.


Egalement ce très bon résumé de la situation ukrainienne en date du 5 mai :
Le point sur la Crise, TAFTA et l’Ukraine…
Les-Crises.fr, Olivier Berruyer, 08/05/2014 (en Français texte en français )
→ lien
Partie 1 : Pacte de stabilité et TAFTA


Partie 2 : Analyse de la crise ukrainienne



Pour ce qui est de la situation depuis, en gros, l'armée ukrainienne a attaqué l'est, pillone Slaviansk à l'artillerie. Donetsk et Slaviansk ont organisé un referendum, qui vaut ce qu'il vaut, avec plus de 90% de oui, et un taux de participation annoncé à plus de 80% par ria novosti. Et ils viennent de déclarer leur indépendance. Et ce, malgré les demandes de la Russie leur demandant de laisser tomber.

Le gouvernement putschiste est largement soutenu par l'Empire, avec visiblement des gusses de Blackwater, du matériel envoyé en urgence... Mais la légitimité du pouvoir semble plus que limite sur place, et l'armée aurait de gros problèmes de désertion (à se demander d'ailleurs si le pouvoir putschiste pro occidental va gagner sans tricher l'élection à venir).

Enfin, Moscou coupera le gaz à Kiev le 3 juin en cas de non-paiement.

12 commentaires:

  1. La presse Allemande est assez intéressante, quelques têtes déclarant ouvertement la mascarade de Maidan et l'ingérence de l'ouest.

    RépondreSupprimer
  2. incroyable le débat sur arret sur images.faut reconnaitre que Schneiderman est assez objectif et on ne peut qu'aimer Olivier Berruyer dans ses interventions.On sent quelqu'un de passionné et qui parle souvent sans arrière pensées.Merci Tonio pour avoir relayé l'émission!

    RépondreSupprimer
  3. Il y a un an environ je vous annonçais qu'il serait de plus en plus difficile de suivre les flux d'informations, nous y sommes.

    Ne décroche pas Tonio, ce n'est encore l'heure…!

    Chez Lupsus un texte de Bertez magistral, un oubli volontaire ?

    http://leblogalupus.com/2014/05/08/les-clefs-pour-comprendre-du-jeudi-8-mai-2014-comprendre-la-politique-etrangere-americaine-pour-sy-opposer-pour-le-bien-de-tous-par-bruno-bertez/

    Comment vous faire payer toujours plus avec un Point mort :

    http://www.lepoint.fr/economie/emprunts-toxiques-l-etat-refuse-de-payer-pour-les-collectivites-locales-12-05-2014-1821566_28.php

    Chez J-P Chevallier, les comptes et les décomptes s'empilent…

    http://chevallier.biz/

    Trop c'est pas assez, l'Euro plus personne n'ose l'ouvrir, normal il faut sauver l'EU d'abord. rassurez-vous, tout est déjà joué.

    Et encore Bravo à Olivier Beruyer qui a démontré, une fois de plus, que l'histoire n'appartient plus aux agences subventionnées. Si le conflit persiste, certains razeront les murs !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le texte de Bertez, je l'avais mis de côté pour un post à part ;)

      Supprimer
  4. Impressionnant Olivier Berruyer. Précis, calme. En face, il n y a rien, zéro, quelques pauvres nuances pour essayer de justifier l'injustifiable. Une vidéo à conserver.

    RépondreSupprimer
  5. Et si vous avez lâché 1€ pour OB, je vous recommande aussi cette emission :

    http://www.arretsurimages.net/emissions/2014-03-21/En-Crimee-chaque-pro-ukrainien-avait-son-journaliste-id6638

    Où des journalistes officiels redorent un peu leur image.

    Du coup, c'est beaucoup plus équilibré qu'OB qui est obligé de ramer contre le système ce qui rend sa critique à sens unique.

    Le thème de l’émission, "c'est pourquoi lors des manif contre le rattachement de la Crimé, il y avait autant de manifestant que de journaliste ?" Poser la question, c'est déjà y répondre !

    RépondreSupprimer
  6. A noter: On trouve aussi sur l'Ukraine un tout autre point de vue, plus dissident que la dissidence, qui considère qu'appuyer l'impérialisme russe n'est pas un moyen de lutter contre l'impérialisme américain, Poutine étant un dictateur conquérant et grandement vénal (voir sa fortune et celle de ses oligarques dont il patronne l'affiliation à la City), et qu'il faut supporter les patriotes ukrainiens dans la défense de l'intégrité de ce vieux pays européen. Ca c'est un point de vue idéologique.

    Par contre ces gens ont aussi leurs démonstrations argumentées de la manipulation russe en action (une sorte de contre Berruyer du coup), comme aux plus belles heures de l'URSS:
    Voir de nombreux articles sur: http://verslarevolution.hautetfort.com/ et des débats agités sur fortune.fdesouche.com
    Nationaliste francais, anti-USA et anti-Poutine.

    Bref, on finit dans cette affaire par ne plus savoir jusqu'où vont les différentes propagandes et quels sont les intérêts réels de chacun, protagonistes comme commentateurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des logiques qui sont parfaitement identifiables quand on se donne la peine de les aborder avec un brin de bon sens, de la culture générale et notamment des capacités à savoir relier des disciplines comme l'Histoire, la sociologie et l'anthropologie.
      Par exemple, il est évident que faute de prédateurs, l'Homme est devenu son propre prédateur. La croissance sans fin ne peut aboutir qu'à des régulations brutales, sinon c'est la fin de l'humanité toute entière. Quand on retient la notion de ces repères ou balises spatiales, on ne peut qu'essayer de comprendre ce qui pousse certains acteurs de notre aventure collective, à l'échelle de la planète, à agir dans un sens ou dans un autre. Ma lecture à moi des événements récents et en cours repose sur une suprématie perdue de l'Occident sur le reste de la planète. Notamment au profit des asiatiques. La confrontation directe n'étant pas exactement inscrite dans les esprits, nous assistons à des contorsionnements d'ordre stratégiques plus ou moins guidés par son échéance.
      La meilleure position d'une héritière à De Gaulle serait, justement, de nouer des interdépendances fortes avec les chinois, notamment sur le continent africain. Le traité de libre échange transatlantique ne constitue pas à cet égard une liberté d'action pleine et sereine. Nous nous laissons donc enfermer dans une stratégie d'affrontements par procuration ......
      L'Europe telle qu'elle a été parrainée par les USA, ne représente plus qu'une camisole pour les européens du sud et pour tout le pourtour méditerranéen, Maghreb inclus.

      Supprimer
  7. Battre sa coulpe: je bats ma coulpe
    Car là ça me pique les yeux.

    RépondreSupprimer
  8. Infos a recoupé (1 seul source pour le moment)
    http://reseauinternational.net/veulent-tete-poutine/

    En gros poutine a laissé la bourse de Moscou s'éffondré.... et à racheter les actions de gazprom au mains des occidentaux (apparemment pour le compte de l'etat russe) une bouché de pain. Désormais l'intégralité des profits du pétrole et du gaz resterons en Russie. Pour le moment, la Russie sort renforcé par la crise ukrainienne,
    Peut importe qu'on apprecie ou deteste Poutine, c'est quand même un sacré dirrigants.
    Au dela de la prouesse politique, ça révélé que les capacités intellectuel de l'occident sont dans une situation bien pire que se que je croyais, ils sont incapable d’anticipé les décisions russes (tu m'étonne qu'ils le detestent)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et dire que les américains ont les plus puissants calculateurs et le plus puissant réseau d'interception electronique au monde ! Si c'est pour se faire bananer par les Russes de la sorte ,on se demande bien ce que les usa font de leurs machines ... jouer à Wow peut être ?

      Supprimer
  9. Petite idée pour François Glandu :

    - faire partir une rumeur que l'état français va faire défaut,
    - démentir maladroitement,
    - faire fuiter des indices,
    - laisser mijoter,
    - Bouyges et Bettencourt rachète massivement la dette à la casse sur le second marché,
    - coup de théâtre, le gouvernement français apporte la preuve que ces rumeurs et ces indices sont FAUX, l'état français est parfaitement en mesure de rembourser, surtout que ça tombe bien, Bouyges et Bettancourt ont fait des super plus valus et accepte une transaction avec le fisc pour un redressement fiscal imaginaire.

    Simple, efficace, inattaquable et cerise sur le gâteau, l'état français passe pour une victime.

    Juste, vu que c'est dans l’intérêt du peuple et non pas de l'oligarchie, ça ne se produira jamais.

    Et des plans comme ça, il en existe des dizaines.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.