vendredi 2 mai 2014

L'Empire annonce la couleur

Au moins on est prévenus...

Deux infos importantes.

D'abord des membres de l'UPR qui se font ratonner à Paris par des antifas. Le système, qui ne peut pas officiellement avoit de Gestapo s'est constitué sa police politique officieuse afin de terroriser la population et de ratonner les dissidents. En temps voulu (car vu l'appauvrissement qui s'annonce, ce temps viendra), les racailles seront très certainement enrolées et serviront de forces d'appoint au camp du progrès et de la modernité. D'ailleurs, en son temps, la Gestapo était remplie de psychopathes et de repris de justice...

Ensuite l'Ukraine. La pravda occidentale n'a pas osé aller jusqu'à qualifier ceux qui veulent s'extraire de l'Empire de terroristes, et on sent qu'ils n'osent pas trop en rajouter. Mais là encore, le système prévient... Ceux qui refuseront de se soumettre ou voudront s'extraire auront droit au traitement préférentiel : envoi de l'armée, avec soutien des gestapos locales (là-bas, c'est pas les antifas, c'est l'inverse, c'est les néo nazis du Prady Sektor).

C'est intéressant d'ailleurs...

Le système s'adapte au terrain. Il s’accommode de tous les tarés. Du moment qu'il peut les utiliser.

Dans le même temps, la Chine devient le plus gros PIB de la planète, devant les USA, 5 ans avant la date prévue. Alors certes, vu la bulle de crédit, la Chine ne va pas fanfaronner comme avant dans les années à venir... Elle a un peu mangé son pain blanc. Mais quand même... On voit bien que l'occident est en phase d'effondrement. Pour l'instant, à peu près relatif, mais bientôt, absolu... Peak Everything, fardeau de la dette et vieillissement obligent...

Et leur religion du "progrès et de la modernité", qui est une doctrine de la médiocratie, une doctrine sous-efficace de maintien au pouvoir de l'oligarchie en place, comme le communisme en son temps, doit s'imposer partout ou disparaître...

C'est d'ailleurs tout le projet du traité transatlantique. Il ne s'agit plus du tout pour nos dirigeants de faire de la qualité, il faut faire de la masse. Il faut créer une zone suffisamment grosse pour qu'elle puisse espérer imposer ses vues au reste du monde. Grosse... Pas du tout qualitative. La grosseur étant souvent incompatible avec la qualité, ou au moins avec la beauté. La laideur va s'imposer, partout. Je vous l'annonce. Leur seul espoir désormais, ce sont les économies d'échelle... Voilà à quoi ils en sont réduits... Vous le sentez bien là l'agenda de Lisbonne ?

Le temps joue contre nos amis de l'Empire de la Banque, du surendettement, de la croâssance, du "vivrensemble", de la démôcratie de marché et d'opinion, du béton plastique, du piétinement des décents, du déracinement obligatoire et de la Raie Publique.

Ils vont devenir méchants.

Tout ce à quoi on assiste n'est que le début.

Et je l'annonce. Les gens ne manqueront pas de faire des comparaisons avec les années 40. Mais cette fois, les "nazis", le camp des "méchants", le projet totalitaire, c'est nous...

Mais vue l'élection européenne qui s'annonce, les gens commencent à comprendre... Ils rattrapent leur retard à vitesse grand V. Même ma belle mère, communiste United Colors of Bennetton invétérée, commence à comprendre et à se poser les bonnes questions...

2014 est une année charnière, au moins en France. Une année de basculement de l'opinion. L'année où le peuple décent, enraciné, avec des valeurs, va arrêter de tout accepter et de reculer.

Viendra l'heure de la contre-attaque.

   Affreuse réaction conservatrice du ventre toujours fécond des heures les plus sombres antisémites toussa toussa, vous connaissez la merdasse du système par cœur :


   Progrès et modernité :

2 commentaires:

  1. Il n y a qu à voir ce qu il se passe en Ukraine si l on réfléchie sur la géostratégie européenne c est toujours les mêmes qui tire le ponpon curieux non !

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.