mercredi 14 mai 2014

Sondage : Les Français et le libéralisme

Sondage : Les Français et le libéralisme
Contrepoints, 14/05/2014 (en Français texte en français )
→ lien
Le libéralisme semble avoir le vent en poupe auprès des Français, selon un sondage d’Ifop.



Bon dernier, le racket des fourmis par les cigales l’État providence...

15 commentaires:

  1. et l'Europe, tabou?
    Dans le libéralisme tu peux y mettre tellement tout et n'importe quoi, c'est un mot qui n'a pas de contours définis selon moi, chaque personne qui l'emploie ayant une définition spécifique en tête.

    RépondreSupprimer
  2. Entre "aimer" dans un sondage et le mettre en place activement, le vivre au quotidien et ainsi de suite il y a un énorme fossé... Le seul intéret de ces sondages sont dans les tendances et les évolutions. Je ne parle pas seulement pour le "libéralisme" mais pour l'ensemble des termes. Sans compter que, souvent, la question conditionne la réponse (ex. "Je peux pas ne pas aimer la solidarité c'est trop idiot... Y en a trop mais de là à pas aimer... Et puis bonjour le coeur de pierre... ").

    RépondreSupprimer
  3. Et le solidarisme ? 89% bien loin devant le libéralisme.

    RépondreSupprimer
  4. Et le gender, vous aimez ou pas ?

    http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/lycees-l-academie-de-nantes-demande-aux-garcons-de-se-mettre-en-jupe-le-16-mai-5320/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gender c'est hasbeen... On va passera à la mode suédoise d'ici qqs années je pense : parent1 et parent2 sur le livret de famille :
      http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/genre-l-unef-interroge-les-etudiants-sur-leur-parent-1-et-parent-2-5196/

      Supprimer
    2. Gender c'est hasbeen... On va passera à la mode suédoise d'ici qqs années je pense : parent1 et parent2 sur le livret de famille :
      http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/genre-l-unef-interroge-les-etudiants-sur-leur-parent-1-et-parent-2-5196/

      Supprimer
    3. Impressionnant de voir la vitesse à laquelle se propage l'idéologie du genre (puisque la théorie du genre , elle, n'existe pas).
      Parent 1 et parent 2, on en parlait dans d'autres pays il y a un an et c'est déjà presque là... Quand à la journée de la jupe, il faut se pincer pour le croire. "Génération réac'", réveille-toi.

      Supprimer
    4. génitrice 1 donneur 2

      ou matricule 1 matricule 2

      Supprimer
  5. Très interressant et il ya beaucoup de remarques à faire sans doute sur ce tableau.
    Déjà, 57% - 43%, c'est mitigé, ce n'est pas 90-10.
    Il faudrait voir quel était le chiffre sur la durée, il y a 5,10, 30 ans. Mais sans doute que ce chiffre monte. J'ai plutot une vision négative du libéralisme et j'aurais voté "n'aime pas", mais il faut savoir en reconnaitre les bons coté et que finalement, je me rattache à l'idée d'Asselineau : un système mixte avec du libéralisme pour booster l'économie mais un Etat fort pour faire la police (Asselineau ou Dupont-Aignan n'auraient jamais vendu ni Peugeot ni Alstom contrairement à Hollande et Sarkozy).
    La France est par nature un pays anti-libéral parce que d'essence catholique. Le catholicisme s'oppose à bon nombre de valeurs libérales. Là dessus, Peillon est d'accord et il l'a dit, la révolution n'est pas terminée : la victoire du libéralisme sera de fait la mort du catholicisme. Marion SIgaut a fait une conférence remarquable sur le cours du grain, le libéralisme et 1789.

    94% disent aimer la France, 86% pour la tradition (chiffre étonnant!) ca fait plaisir, dommage qu'ils ne les défendent pas.
    Idem pour la méritocratie et la (vrai) solidarité. Il faut dissocier la méritocratie à une valeur de droite et la solidarité comme une valeur de gauche.

    Bref, un beau sondage. Mais il parait que beaucoup disent regarder Arte et détester la téléréalité alors que les audiences montrent le contraire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 86% pour la tradition, oui, mais 92 pour la modernité ; on ne peut pas lutter contre une telle ferveur religieuse.
      En même temps à part capitalisme, crowfunding,économie de marché, état-providence, tout le reste sont des mots-chapeaux : on met ce qu'on veut dessous.

      Supprimer
    2. "La France est par nature un pays anti-libéral parce que d'essence catholique." (Anonyme 14 mai 2014 12:26)

      L'Irlande et la Pologne montrent pourtant le contraire de façon assez éclatante. Quand à la France, de la fin de la guerre à aujourd'hui, elle subit une baisse tant de son degré de libéralisme que de catholicisme.

      Supprimer
    3. je ne sais pas ce qu'on peut vraiment interpreter de ces nombres , il serait interessant d'avoir le vote par catégorie , histoire de voir le niveau de cohérence du genre médecine libérale et clausus numerus . La concurrence libre et non faussée , c'est bien ... chez les autres . Remarquez chez certains , la concurrence se règle à coup protection monnayée :-D

      Supprimer
  6. Bigre, l'Etat providence ce ne serait pas la solidarité, les services publics, le travail ?
    C'était pourtant le programme du CNR (qui n'a jamais promu le glandisme, n'en déplaise à certains idéologues).

    D'un autre côté, on respecte aussi manifestement l'esprit d'entreprise. C'est très positif.

    La seule leçon que je tire de ce sondage, c'est que la propagande s'exerce sur les mots. Quand on gratte vers les fondamentaux, on découvre dans les Français un peuple volontaire et travailleur, et non un ramassis de fonctionnaires feignasses.
    On en a un peu (comme partout) mais c'est loin d'être la majorité.

    Ce pays attend celui qui saura lui redonner non pas l'espoir, mais les conditions pour ouvrir ses ailes. Et il n'est pas exclu que Valls, après quelques tâtonnements, trouve ce type de voie.
    Fillon devra serrer les fesses (et ses rangs !) ; il a un challenger à la hauteur de Sarko.

    RépondreSupprimer
  7. Jeudi 15 mai 2014, la France va être plus riche !

    Jeudi 15 mai 2014, la France va être moins endettée !

    Enfin, François Hollande a réussi à inverser la courbe !

    Dans notre grande série "ils nous prennent pour des cons", lisez cet article :

    Pourquoi la France va se réveiller jeudi un peu plus riche et moins endettée.

    Jeudi matin, la France se réveille un peu plus riche et un peu moins endettée. Coup de baguette magique ? Envolée des ventes de voitures Peugeot et d’Airbus à l’étranger ? Création dans la nuit d’un Apple et un Google dans l’Hexagone ? Non, l’affaire est moins heureuse. Il s’agit simplement d’un changement statistique.

    http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/0203497042840-pourquoi-la-france-va-se-reveiller-jeudi-un-peu-plus-riche-et-moins-endettee-670868.php

    RépondreSupprimer
  8. Allez un p'tit cadeau pour les potes, à 15 jours des élections...

    Le syndicat mafieux a obtenu... de repousser la pré rentrée des profs en août. La kapo Hamon n'a bien entendu pas pu refuser.

    C'est si bon de se rendre des petits services, entre soi, entre gens de bonne compagnie, et entre électeurs.

    http://tinyurl.com/lfmphr3

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.