vendredi 6 juin 2014

Bienvenue dans notre futur

Peak everything oblige...

Quoi qu'il en soit, il fera meilleur en Aquitaine qu'en Bourgogne...

Être sans avoir
France 3, 21/05/2014 (en Français texte en français )

9 commentaires:

  1. J'imagine sur android que c'est le Mr de 57 ans, j'en (ai) regardé les maisons troglodytes sur leboncoin.

    RépondreSupprimer
  2. Vite zappé, en avancant et sautant les passages...

    Ce brave monsieur, toujours en train de se justifier... avec des vérités à deux balles... qui embarque dans son gros délire psychotique toute sa petite famille...
    Les immigrants africains traversent la mer sur des planches pour fuir cette misère, et le gus lui, son reve, la misère c'est d'y retourner.

    Et puis faut pas tomber malade, hein... heureusement, c'est pas dit, mais certainement, le RSA et la CMU sont là...

    Pour la troglodyte, "trois trous, un par chambre..." c'est une bonne idée, comme ça la tombe est déjà creusé. C'est économique, comme le reste.

    En se disant bien que, grosse probabilité, si ca tourne mal, la femme sera la premiere à se barrer, avec ses gosses.....

    Sais meme pas pourquoi je commente tellement tout est grotesque. Sais pas... en pensant aux gosses qui n'auront aucun choix dans leur vies. Ca fait des belles images mais la lampe à petrole, le froid, la maladie qui n'a pas interet a venir, ppffffff

    Des mecs un peu dans le genre, j'en ai connu. Jeune ca va.... En veillissant, bof... car au début c'est marrant mais ensuite souvent les femmes se barrent... laissant le reveur seul dans son délire, et son avenir derrière lui...

    Si ça te fait rever, et que t'es bien atteint, le nain :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C pas que ça me fait rêver, c'est juste que si ça se confirme qu'on a effectivement en face de nous la double claque du peak everything et du vieillissement, c'est clair qu'on va aller de plus en plus vers ça.

      Supprimer
    2. C'est ton avis. Alors :
      Sur le rêve du monsieur de redevenir pauvre, c'est pas ca. Il a CHOISI un mode de vie, de sortir de la consommation parcequ'il n y était pas heureux. Il dit pas que c'est tout rose. Il y a toujours des avantages et des inconvénients.

      "Il faut pas tomber malade", je suis d'accord, si il y a un gros pépin, c'est la merde. Maintenant, les vrais hommes sont plus solides.
      Le RSA, oui mais c'est expliqué. Il avait surement un petit pécule avant de se lancer, sans aucun doute il fait des petits boulot au black ... etc.
      Madame aussi.
      Madame a choisi de vivre avec. Elle avait déja les enfants. L'histoire ne dit pas ce qui s'est passé avant. Tu interprète mal leur relation. Elle le dit à un moment, que c'est pas sa vie rêvée. Mais si à un moment elle s'est retrouvée à la rue avec ses deux gamines, elle a peut-être choisi une solution provisoire. Et le provisoire finit par durer.

      Alors pour les deux gamines, déja elles sont TRES intilligentes, elles n'auront aucun mal à s'intégrer au "système" si elles le veulent, peut-être même dans une certaines élite, quoi qu'il faut du poignon pour les grandes écoles. La ou je suis d'accord c'est le décalage quand elles se retrouvent avec leurs copines de classe qui ont des fringues neuves et des portables. Pas évident de vivre pauvrement avec des enfants. Maintenant, on en reparle dans 10 ans, et la courbe des pauvres/riches qui va s'inverser.
      Sa femme se barrera pas, c'est certain.
      Pour la lampe à pétrole et les devoirs à la frontale, moi aussi j'ai tiqué. Mais il faut pas oublier non plus qu'on vit dans une société ultra lumineuse. D'un point de vue du rythme circadien, franchement ca se discute. Certains pensent qu'il y a des types de cancers qui sont liées aux lumières artificielles et au déficit de mélatonine.

      Personne ne dit qu'il faut aller aussi loin dans l'autarcie. Mais on peut concilier les avantages des deux mondes. Deux mondes d'ailleurs qui se distancent uniquement par la quantité d'hydrocarbures disponibles.
      Si le club de Rome a raison, dans 20/30 ans on y est. Ou alors les hydrocarbures marins + la fusion nucléaire nous permettrons de continuer un peu à danser.

      Supprimer
    3. Faut arrêter de vouloir monter des théorèmes socio-économiques sur des anecdotes... Difficile de caser cette "famille" dans un groupe social; d'une part: pas assez d'éléments dans ce reportage pour le faire, d'une autre part: quel bordel leur histoire (famille recomposée, quel est le métier de la femme? ont-ils des amis proches de là où ils habitent?) !

      En tout cas il m'a l'air bien équipé pour un "pauvre", je connais pas beaucoup de pauvres dans la définition commune qui ont une grue sur le chantier de leur maison sans avoir un crédit sur 30 ans pour ne citer que ça de ce qu'on voit dans la vidéo...

      Bref, ce schéma du tout débrouille, de ce que je comprends, c'est la base pour reconstruire un système sain. Dans l'idéal, d'autres viendront se greffer à ceux déjà en place, et dans ceux là... il y aura aussi des médecins (pour répondre au commentaire du dessous qui a la critique facile). A terme, tout cela s'équilibrera avec les "avantages des 2 mondes" pour reprendre l'expression ci-dessus...

      ... dans l'idéal encore une fois: On peut rêver? :)

      Supprimer
    4. "Sa femme se barrera pas, c'est certain."

      Tout comme la tienne et celle de monsieur tout le monde. On ne peut pas faire la course au pavillon sur trente ans et à la mercedes pour garder une femme. Tant mieux pour lui si elle se barre pour un énergumène à fond dans notre système vacillant. Elle quittera ce dernier pour un autre énergumène autonome le moment venu. C'est fini le monde des princes et des princesses. Si jamais elle reste, il sera sûr au moins d'avoir trouvé la bonne. En revanche, le richard en berline ne saura jamais si sa femme reste pour son pognon ou pour lui...

      (Non non il n'y a aucune amertume dans ce que je viens d'écrire... :o))

      Supprimer
  3. Moi aussi j'avais un peu les mêmes restrictions qu'anonyme 6:59 hrs, mais en moins agressif. J'ai pas trop compris d'où lui venait son agressivité. Peut-être qu'il a vécu ça. Le mec il est triste parce que les gamines ne rentreront pas dans le moule. Elles n'auront pas de i-pad, MSN et ses chatons craquant, les nichons de rihanna ou de nabilla TOUS les jours et autres merdes. La vie c'est plus que ça. On vivait comme ça il y a 60 ans au Canada. C'est pas facile, ça non. Je fais mon bois de chauffage pour nous chauffer l'hiver et c'est une satané corvée croyez-moi 14 cordes de bois à se taper, couper, scier, fendre dans 4 pieds de neige c'est la merde intégrale et encore je vis dans le gros luxe comparé à lui. C'est sûr que cette vie sans confort est infernale à la longue.

    Ce qu'il faut comprendre, je pense, ce n'est pas que Tonio adhère ou pas à cette façon de vivre, ce qu'il a voulu illustrer c'est que nous allons tous, éventuellement, nous retrouver là à cause du peak everything. Trop de monde pas assez de ressources va nous conduire là où est ce type et sa famille. Déjà l'IEA prévient que nous serons en pénurie de pétrole avant la FIN DE L'ANNÉE si l'OPEP ne pompait pas 900000 barils de plus par jour. C'est pas une crosse c'est sur 2000watts.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 1% d'hyper riches avec l'immortalité à la clé (biotechs, nanotechs), 20% de grouillots qui leur servent la soupe avec un niveau de vie de type occidental et le reste (nous) avec un niveau de vie style 19è s. + vie virtuelle porno-merdique pour faire passer la pilule à la sauce titytennement. Futur possible malheureusement. Le tout sous un système "libéral"-sécuritaire ou un système à la chinoise...

      Je me trompe p-ê mais je me dis que les premiers placés pour cette nouvelle-donne ne seront pas les plus malheureux. Par ailleurs, même si le thorium ou autres innovations technologiques arrivent à être efficaces au fil du temps, retrouver sa dignité et sa souveraineté n'a pas de prix. ;)

      L'autonomie. A ne pas confondre avec l'autarcie. Surtout pas.

      Tonio, qu'attends-tu pour acheter du terrain agricole ? Cela ne changera rien au fait que tu pourras acheter de la pierre à côté dans l'avenir à vil prix... ;)

      L'anonyme de 6h59 n'a pas totalement tort d'une certaine façon. Nos madames ne sont pas toujours prêtes à nous suivre si elles se comportent comme des "consommatrices d'hommes". (Les hommes faisant pareil de la même façon de leur côté, mais cela concerne de moins en moins ceux qui fréquentent ce blog semble-t-il...)

      Un avis féminin peut-être ? Ca changerait !

      http://www.youtube.com/watch?v=djZm7gDd_WI

      Même si je pense que c'est possible uniquement dans le cadre d'une société telle que la notre, je lui apporte tout mon soutien ! :)

      Supprimer
  4. J'ai retenu un passage, celui ou le gars a dit aux jeunes indignés Espagnols de venir le rejoindre dans les champs pour cultiver leur propre nourriture, il les attend toujours....

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.