samedi 7 juin 2014

h16 : Quelques mots d’Arthur

Quelques mots d’Arthur
hashtable, H16, 07/06/2014 (en Français texte en français )
→ lien
Ne regardant la télévision que de façon extrêmement épisodique et me limitant toujours à l’une ou l’autre rare émission d’intérêt, je n’ai jamais développé une quelconque curiosité pour l’animateur Arthur. Vaguement au courant de son existence sans pour autant ni connaître son parcours, ni ses faits d’armes, je n’avais donc de lui aucune espèce d’opinion.

Magie des intertubes et des réseaux d’asociaux connectés : entre deux lolcats et autres petits trolls poussifs, je suis tombé sur une vidéo intéressante où, justement, l’animateur en question ne se contente pas d’animer mais va exprimer quelques opinions bien senties. Et, surprise, ses opinions sont à la fois intéressantes et éclairantes sur l’état général du pays.

Dans une interview, résumée à 7 minutes dans la vidéo ci-dessous, Arthur explique ses péripéties avec la radio d’état Le Mouv’ à laquelle il a proposé un partenariat avec Ouï FM, radio dont il est propriétaire. La proposition a été rejetée, ce qui peut se concevoir, mais elle l’a été dans des formes un peu étonnante de la part d’une station qui a bénéficié d’argent du contribuable, et qui n’a jamais réussi à frôler la rentabilité, même de loin. Ces contributions publiques font encore plus mal lorsqu’on met en regard le nombre rikiki d’auditeurs que la station parvient à fidéliser, tout en occupant cependant des fréquences que d’autres radios seraient certainement à même de mieux valoriser.



Quelques petits extraits croustillants :

(00:40) « Quand on voit le budget de cette radio, 17 millions d’euros par an, pour faire 165.000 auditeurs, je comprends qu’ils n’aient pas l’habitude de s’habiller chez H&M. Mais moi, mes auditeurs, vos auditeurs, s’habillent chez H&M. »

(01:28) « Si on prend le budget de BFM Business, Ouï FM, de FG, de Ado, de Nova, de TF6 Jazz, vous prenez toutes ces radios réunies, ça ne coûte pas 17 millions d’euros à fabriquer. »

(01:53) « Par exemple je n’ai pas d’auditeurs à Marseille, je n’ai pas d’émetteurs ni de fréquence à Marseille, le Mouv’ fait 1500 auditeurs à Marseille, ils ont deux fréquences. »

(06:17) « Aujourd’hui, vous avez des auditeurs qui tous les jours commencent à en avoir ras-le-bol de la pression fiscale qu’il y a dans ce pays. J’ai fait un petit calcul tout bête, le prix moyen d’un auditeur pour une radio. (…) Il n’y a aucune radio en France qui dépense plus de 9 euros par auditeur. Le Mouv’, une radio que personne n’écoute, ils sont à 100,9 euros par auditeur (…) depuis 16 ans. C’est-à-dire que c’est une radio qui a dépensé 300 millions d’euros pour faire 1500 auditeurs à Marseille. C’est inadmissible. »

Au-delà du franc parler de cet animateur, on ne peut s’empêcher de trouver une solide dose de bon sens dans ses propos en ces temps où le gouvernement fait soi-disant des pieds et des mains pour économiser l’argent public.

Après tout, 17 millions par an, c’est déjà un début, non ?

24 commentaires:

  1. Mouais, pour un exilé fiscal en Belgique il ferait mieux de fermer sa gueule.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. http://www.dailymotion.com/video/x38l6w_les-10-ans-caviar-du-mouv_news

      Supprimer
    2. Merci pour cette video!La ligne de la politique de Jack Lang est de retour,champagne et petits fours pour la Culture pendant que beaucoup de nos concitoyens ont du mal a boucler leur fins de mois.Il faudra couper la tete de tous ces nouveaux aristos.

      Supprimer
    3. Perso, le budget du ministère de la cul...ture ou le régime des intermitents du spectacle me fait beaucoup plus bondir que l'exil fistal de Depardieu ou d'Arthur.

      Arthur, qui ne faisait pas vraiment parti des personnes auquelle je trouvais quelque interêt, mais qui n'a que peu travaillé sur les chaines publiques, me paraitrait même plutôt sympathique à dénoncer l'enfer fistal dans lequel nous vivons pour financer (entre autre) la gabegie de quelques uns.

      Rappel : Le budget du ministère de la cul_ture (qui finance ces enculés) est plus important que celui de la justice qui inculs entre autres celui de la pénitentière et celui de la protection de l'enface...

      Bref, laissons toutes ces chaines de merde payées avec nos impôts montrer que les programmes de qualitay qu'elles proposent savent attirer les auditeurs (et les financements privés) !

      Ras le bol de payer l'hélico à Drucker (encore qu'il ait un certain talent et qu'il trouvera sans doute un poste bien payé dans une chaine privée - sa fille en revanche, je n'en suis pas sûr...)

      Supprimer
  2. si le gouvernement faisait des pieds et des mains pour économiser notre argent , ça se saurait ; il dilapide le fric des contribuables comme s'il avait à sa disposition une tirelire toujours pleine et sans dond ; ces gens là ne savent pas faire des économies , personne ne leur a appris ;

    RépondreSupprimer
  3. ARTHUR ??!! c'est un non-sujet, purée tonio tu racles les fonds de tiroir des merdias pour nous balancer une inepsie pareil...

    RépondreSupprimer
  4. Il ferait mieux de se taire.Il fait partie de tous ces producteurs privés qui font fortune sur le dos des chaines et particulierement du service public,profitant du regime des intermittents,d'une plethore de stagiaires.Personnellement je ne regarde plus cette télé depuis longtemps et ne paie donc pas de redevance,ma maniere a moi de refuser ce racket.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et..? Il force les gens à le regarder ? Les chaines à acheter ses émissions ?

      Supprimer
    2. Quand un enculé dit un truc de bon sens, c'est forcément un truc d'enculé.

      Les gens ont du mal à faire le tri parmi les opinions (il faut écouter et puis se faire un avis critique), c'est pourquoi ils font le tri parmi les personnes (ce qui a l'avantage de trier rapidement, et d'économiser son esprit critique...)

      Supprimer
    3. Bien sûr qu'on me force à acheter cette merde, je ne regarde pas et je finance tout ces clowns à travers la pub.

      Qui payerait pour votre cette merde ? Personne, les gens regardent parce que ça à l'air gratuit, mais le pognon, il le prend bien dans ta poche !

      Alors le libéralisme, ça commence par pas me prendre mon pognon pour intoxiquer mes compatriotes avec leur saloperie de pub qui finance la plupart des médias, footballeur, chanteur et même en partie le cinéma.

      Et après tous ces connards méprisent les gars comme nous qui n'avons pas la chance d'être sous la gouttière à pognon.

      Et je ne parle pas des intermittents, des subventions et du protectionnisme qui leurs est réservé.

      Réveille toi citoyen.

      Supprimer
    4. arthur, il bosse pas sur tf1 ? dans le privé et donc sans redevance ??????

      Supprimer
    5. "arthur, il bosse pas sur tf1 ? dans le privé et donc sans redevance ??????"

      Qu'est-ce qui n'est pas clair pour toi ?

      TF1 est une chaîne payante ? Y a-t-il une taxe spéciale pour les abrutis qui regardent TF1 ?

      "JE finance tout ces clowns à travers LA PUB."

      ou si tu préfères, malgré que je ne regarde pas TF1, je paye pour cette chaîne (et plein d'autre chose), à mon insu, lors de mes achats de tout les jours.

      Et contrairement à la redevance, je ne peux pas éviter cette taxation.

      Supprimer
  5. Autres exemples d'économies potentielles de publication récente (même pas encore la partie émergée de l'iceberg) !

    http://www.mediapart.fr/journal/culture-idees/070614/laffaire-du-musee-picasso-deconvenue-coloree-du-hollandisme-culturel

    http://www.lepoint.fr/politique/anne-hidalgo-a-t-elle-recase-ses-amis-a-la-mairie-de-paris-06-06-2014-1833453_20.php

    RépondreSupprimer
  6. Si la pression fiscale nous permet de nous débarrasser de ce genre de guignol, je suis pour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu dois pas en avoir beaucoup de pression fiscale pour te permettre ce genre de commentaire. plus d'impôts mais pour les autres , hein ?

      Supprimer
  7. Petite larme pour le pauvre arthur, petit chef de micro entreprise qui se bat sans se verser un salaire pour faire la faire survivre en se faisant "marcher dessus" :'(

    Sketch de arthur mis à part: évidemment d'accord avec h16 sur le gaspillage... mais si c'est pour refiler les fréquences voire le pognon à la mafia de l'abrutissement médiatique que représente très bien arthur non merci.

    RépondreSupprimer
  8. Le "Mouv'" et ses 17 millions c'est une petit larme dans un océan d'eau salée.

    TOUT l'appareil d'état est devenu un fromage, une source de privilèges, de prébendes pour tel ou tel groupe, telle ou telle clientèle.

    Si les 17 millions du "Mouv" sont scandaleux... Que dire de toute la redevance (pardon "contribution à l'audiovisuel public" ) ?

    3,5 MILLIARDS D'EUROS en 2014 !

    Pour financer des parasites, des émissions à la con, les copain (et d'ailleurs le père Arthur en profite largement indirectement).

    Et que dire de tout le budget du ministère de la "culture" ? Hein ? 7,26 milliards d'euros en 2014 !

    L'obscénité elle est là.

    C'est tout l'appareil d'état qui est devenu une obscénité, illégitime, monstrueuse. Il est urgent de le démanteler.

    Les veaux et les profiteurs (2 groupes formant la majorité dans ce pays) ne le voudront bien entendu jamais. Le "vote" ne sera donc jamais une solution.

    La mise en faillite du Système est la seule solution, c'est à dire l'assèchement des sources de revenus.

    Cet assèchement est soit volontaire (expatriation, baisse revenus, baisse consommation) soit involontaire (chômeurs etc.).

    Mais il est inéluctable.

    Il faut simplement accélérer le mouvement.

    Refusez le pouvoir illégitime.

    Hollande qui fait le clown en Normandie, qui bloque les rues à Paris pour ses copains, est illégitime.

    Filippetti, la pseudo ministre de la culture, qui pavane au festival de Cannes, est illégitime.

    Belkacem qui nous pourrit la vie avec ses délires, est illégitime.

    Ils sont tous illégitimes. Leur pouvoir de nuisance et leurs privilèges se nourrissent directement de l'argent qu'ils nous volent et qu'ils volent aux générations futures (via la dette).

    Refusez ces gens. Combattez les. Ils ne sont rien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente analyse que je partage. Et j'irai encore plus loin, Arthur fait partie intégrante de ce Système pourri, qui bénéficie également des subventions de la redevance, et dont il a accumulé une fortune indécente sur notre dos, qu'il veut exhiler.
      Pour moi ce genre de faux débats récurrents est un leurre, opposer 2 cerbaires du Système, pour nous inciter à prendre parti, et à ne pas trop réfléchir aux raisons sous-jacentes.
      Etant donné que l'effondrement est certain, inévitable et peut-être même imminent, étant donné que nous allons tous devoir payer l'addition (nous pas eux), j'espère néanmoins, que ces zouaves narcissiques et nihilistes seront déchus de leur privilège, et disparaîtront de la vie publique ...

      Supprimer
  9. Mon avis sur la question est simple. On s'en fout qu'Arthur, homme estimable ou pas (je vote pour "pas"), s'exile en Belgique ou reste payer ses impôts en France.

    Le problème selon moi est qu'il ait pu se monter une telle fortune en donnant de la merde à manger aux gens. Oui, le problème est là. Mais c'est voulu. Abrutir la plèbe.

    M'ame Michu et Thomas Thorsol sont trop peu formés politiquement et ont abandonné leurs valeurs contre des merdes en plastok ce qui les empêche de rechercher autre chose qu'Arthur et cie à se mettre dans les oreilles.

    De deux choses l'une :

    1) Arthur : crève pauv' type. Ton avis ne nous intéresse pas. Tu n'es rien. Une verrue au mieux. Le SIDA mental incarné...
    2) M'ame Michu et Thomas Thorsol : j'aurais un réel plaisir à vous former politiquement à coup de pied au c**. Votre 19è s à venir, vous le méritez, c'est la seule chose qui ne me donne pas envie de guillotiner à sec le sieur Arthur...

    Le problème n'est pas la fiscalité ou quoi. Le problème c'est nous. Réveillons-nous.

    RépondreSupprimer
  10. Pour ma part, j'encourage vivement les gens à pratiquer l'exil fiscal.
    La raison est très simple : c'est parfaitement légal.
    C'est légal parce que les traités européens nous l'imposent. Si ça pose vraiment problème, nos "zélites" doivent rendre ces pratiques illégales, et donc se défaire des traités européens.
    Là, en nous sermonnant que ce n'est pas moral, les "zélites" nous disent que tout est fait pour que la France soit pillée et que ce n'est pas bien si on refuse de faire partie de la masse des gros pigeons.
    Mais qu'ils rendent sa dignité à la France, bon sang !! Qu'ils lui rendent sa capacité de décision !

    Oui, pratiquez l'exil fiscal ! C'est légal (je ne cesserai de le dire) et c'est un acte militant. L'exil fiscal entraine des pertes de recettes pour l'Etat, et un appauvrissement du pays : à terme, cela entraine une révolution. Ca serait malheureux d'en arriver là, mais s'il le faut...
    Comme on dit : il vaut mieux une fin dans la douleur, qu'une douleur sans fin.

    Pratiquez l'exil fiscal ! Non seulement cela vous mettra à l'abri de cette folie, mais surtout cela obligera nos "zélites" à faire enfin le choix entre le retour à la dignité de la nation, ou la révolution.

    Je soutiens pleinement Arthur, moins mouton que la masse qui se laisse tondre sans broncher avant de passer à l’abattoir.

    RépondreSupprimer
  11. Je connaissais le scandale OuiFM/ Le mouv depuis quelques mois (Arthur avait remonté dans mon estime, vu qu'il était déjà au fond), et après cette vidéo, il continue de monter.
    Maintenant, je vois ce mec comme un "clown" (pas dans le sens négatif du terme), à savoir il fait son boulot d'animateur/amuseur de galerie qui plait beaucoup au système actuel car ça abrutie les gens. Mais il fait ça seulement pour lui, de façon complètement individuelle je pense et en profite pour amasser le pactole là où il se trouve comme beaucoup le feraient. En gros, il se calque sur la pensée unique mais pense (en partie) l'inverse.

    D'un autre côté il est patron d'une radio et vu les commentaires, ça se voit que vous n'écoutez pas ouiFM, car, sans faire de pub, je découvre beaucoup plus de choses (musicalement) sur cette radio que le mainstream à gerber sur les autres : du rock des années 50 à 2014 (bref, tout ce que j'aime personnellement).

    RépondreSupprimer
  12. Le Mouv, ?
    Ben heureusement qu'il y en a des comme eux, c'est comme ARTE, demande aux majoritairement spectateurs de TF1 ce qu'ils en pensent...

    Ce type est en train, au nom de l'optimisation de son profit personnel, de prôner l'abrutissement des masses (auquel il a largement contribué, et basé sa fortune).

    L'acculturation massive, le pain et les jeux, c'est ça que vous voulez ?

    Encouragez-le !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. commentaire a côté de la plaque.
      va voir le lien plus haut de l'anonyme du 8 juin de 9h07 et si tu n'es pas outré, révolté par ce ramassis de co..ard, , si ca ne te fais pas vomir. alors c'est grave alors de 2 choses l'une, soit tu aimes te faire ch.ier sur la tête soit tu fais partie de cette caste de parasites.

      Supprimer
    2. Ben non, je maintiens ce que j'ai dit.
      Et pourtant, je suis profession libérale, donc je finance tout ce bataclan.
      C'est grâce au Mouv' que tu entends des chansons qui passent jamais sur les Majors, c'est grâce à un statut privilégié que des gens ont un boulot agréable et sont pas les esclaves d'un patron qui ne pense qu'au profit, et il y en a même certains qui bossent bien !
      Bon, je ne dis pas qu'il n'y a pas là une niche pour quelques branleurs incompétents, mais dans l'ensemble ça fonctionne plutôt pas mal.

      Là où franchement c'est n'importe quoi, la culture, c'est quand on défiscalise les oeuvres d'art pour permettre aux riches de spéculer hors impôts en toute légalité.

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.