mercredi 4 juin 2014

Hollande à 18% de popularité

Hollande à 18% de popularité, au plus bas depuis 2012
RTL, 04/06/2014 (en Français texte en français )
→ lien
François Hollande subit une nouvelle baisse de sa cote de popularité (-3 points), s'établissant à 18%, son plus bas depuis 2012, selon le baromètre Ifop pour Paris Match publié ce mercredi 4 juin.



François Hollande, bouc-émissaire de l'aboulie des Français
La lime, Fboizard, 01/06/2014 (en Français texte en français )
→ lien
Pour la deuxième fois en quelques jours, Maxime Tandonnet me coupe l'herbe sous le pied en écrivant un article que j'avais en tête :

Les non-dits d’une descente aux enfers

Ce n'est pas la première fois que j'évoque Hollande-bouc émissaire (voir François Hollande n'est pas une erreur de "casting"). Un an et demi après le billet en lien, je ne peux qu'accentuer mon propos.

Ceux qui ont voté Hollande ou appelé à voter Hollande et font mine d'avoir été trompés, d'être déçus, sont des hypocrites (pour ne pas dire des cons ou des salauds) :

♘ : il n'y avait pas de doute raisonnable possible sur la personnalité de François Hollande.

Ses «amis »socialistes, y compris son ex-compagne, s'étaient chargés de nous informer sur la question. Un scrupuleux nourrissant des doutes sur ces avis partisans pouvait consulter la carrière de petit arrangeur (dixit DSK) de François Hollande pour lever l'incertitude.♘

♘ : il n'y avait pas de doute raisonnable possible sur le programme de François Hollande.

François Hollande était le candidat de la fonction publique et, donc, de l'immobilisme. Tout le monde avait compris que son slogan «Le changement, c'est maintenant» était une forme d'humour hollandiste.♘

Pas de doute raisonnable, ni sur la personnalité ni sur le programme : les électeurs de François Hollande sont soit des cons (ils n'ont pas compris ce que dix minutes de surf sur internet suffisaient à comprendre), soit des salauds (ils ont voté Hollande en connaissance de cause, ils ont choisi l'immobilisme et la mollesse).

De plus, il n'y a aucune raison de penser que le politique de François Hollande est vraiment différente de celle qu'auraient menée un Sarkozy, un DSK ou un Valls : technocratique, paramétrique, européiste, progressiste, suivant la pente de remise en cause minimale, préférant les ajustements aux réformes profondes et radicales. Il est outrancier de lui mettre tous nos malheurs sur le dos alors que les autres auraient fait comme lui.

C'est là que nous en venons à Hollande bouc-émissaire.

Il paraît que 3 % des Français ont une bonne opinion de François Hollande. C'est un peu exagéré, non ? Les Français devraient se regarder en face.

Car François Hollande n'est pas un perdreau de l'année. Il a une longue carrière derrière lui. Il n'est pas arrivé à l'Elysée par surprise, avec un coup d'État, mais en gravissant les marches de la politique une à une pendant trente ans. A chaque marche, il a trouvé des partisans, des journalistes, des alliés, des électeurs, pour l'aider à grimper la marche suivante. Alors, tout lui reprocher aujourd'hui, c'est gonflé. Avant d'engueuler le roi, il faudrait se rappeler qui l'a fait roi.

On charge le bouc-émissaire de tous les péchés de la tribu et on l'expédie dans le désert. C'est bien pratique, mais c'est encore et toujours un mensonge. Les Français en veulent à François Hollande d'avoir fait exactement ce qu'ils attendaient de lui : ne rien bousculer.

Si les Français pouvaient cesser de se mentir ... Mais non, ce n'est pas comme cela que ça va se passer.

Avec la complicité active des journalistes, on (les mêmes salopards qui ont joué les groupies de Hollande) va nous sortir un nouvel homme providentiel (je parie pour Valls ou pour Juppé, voire les deux), qui, tout aussi technocrate, européiste, progressiste et immobile que Hollande, fera à son tour, après son échec prévisible, un excellent bouc-émissaire.

(Nota : pour mes puces, je voulais mettre un fou du jeu d'échecs ♗, qui me paraissait bien correspondre à François Hollande, tout de biais, j'ai finalement choisi un cavalier ♘, par antiphrase, car la noblesse du cheval relève ce billet plein de désespoir.)

13 commentaires:

  1. Fboisard se trompe, hollande a été élu par défaut. les électeurs ne voulaient plus de Sarko, ce n'est pas un vote d'adhésion. Au PS c'est pareil, Hollande a occupé les postes que les autres ne voulait pas (secrétaire général) et à la primaire, il prend la place de DSK trop occupé à s'occuper des miches des femmes de chambre d'hôtel. Ce mec a fait une carrière par défaut et avec notre système anti-méritocratie, il arrive à la fonction suprême: Vive la république et vive l'aristocratie.

    Yann

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @Anonyme 4 juin 2014 11:09
      "hollande a été élu par défaut"

      Et c'est tout à fait normal : "au premier tour on choisit, au second on élimine".

      "les électeurs ne voulaient plus de Sarko"

      Bien sûr, mais ce n'est pas une raison, ni une excuse !
      Je ne voulais plus de Sarko. J'ai voté Sarko, puisque Hollande est encore pire. Et au delà des présidents (qui sont la partie visible de l'iceberg), il y a les députés.

      Boizard se trompe effectivement quand il écrit : "il n'y a aucune raison de penser que le politique de François Hollande est vraiment différente de celle qu'auraient menée un Sarkozy (...)".

      Or :
      - Réduire les charges des entreprises (via la "TVA sociale") est différent d'annuler cette "TVA sociale".
      - Ne pas remplacer un fonctionnaire sur deux partant à la retraite est différent de créer des emplois aidés et d'augmenter les impôts.
      - Défiscaliser les heures sup. est différent de les refiscaliser.
      - Instaurer un jour de carence dans la fonction publique est différent de le supprimer (pour rappel, dans le privé, c'est trois jours).
      - Etc. etc., je me limite à quelques points économiques objectifs, mais il y a aussi tout le côté "sociétal", répression, manipulations... Tonio effleure ces sujets dans le billet précédent.

      Que Sarkozy soit antipathique ne doit pas nous faire oublier ces faits.

      Supprimer
  2. Et pendant ce temps, le Système poursuit à marche forcée ses plans mortifères.

    La zone Euro souffre de la non convergence de ses membres ? Pas de problème. Ajoutons de nouveaux membres ! Un grand bordel c'est mieux qu'un petit bordel !

    Les Bruxellois sont hystériques, fanatiques.
    **************************
    La Commission européenne et la Banque centrale européenne ont donné mercredi leur feu vert pour l'entrée de la Lituanie dans l'euro en janvier 2015, devenant ainsi le 19e membre de la zone euro.

    La Lituanie "remplit maintenant tous les critères de convergence", a indiqué l'exécutif européen, qui propose "que la Lituanie puisse adopter l'euro le 1er janvier 2015". La décision devra encore être confirmée par les Etats membres.

    RépondreSupprimer
  3. Et encore une autre ! Le "fil d'Ariane" est évident.

    Un délire unique, une volonté obsessionnelle, un grand plan... voilà ce qui guide tous les crapules bruxelloises et ceux qui les supportent dans toute l'UE.

    ********************
    La Commission européenne a confirmé aujourd'hui sa recommandation d'accorder le statut de candidat à l'UE à l'Albanie, ouvrant la voie à une décision par les chefs d'Etat et de gouvernement des 28 lors du sommet européen fin juin. "La Commission confirme sa recommandation que les Etats-membres devraient accorder à l'Albanie le statut de candidat" à l'adhésion à l'UE, a annoncé le commissaire chargé de l'Elargissement, Stefan Füle, dans un communiqué. "Je suis encouragé par les efforts de réforme" engagés par Tirana, a-t-il expliqué.

    RépondreSupprimer
  4. Le type qui à écrit ce truc est un con,salaud,hypocrites.
    Mariage pour tous, banque lazard, open bar, plus de justice, monté dramatique des antifascistes etc chirac lui faisait rien une fois au pouvoir les deux petits sont des agités.

    RépondreSupprimer
  5. Bof... Bouc-émissaire ou pas, on s'en fout un peu. De toute façon, les Français qui n'auraient pas voté pour lui auraient voté pour Sarko, ou bien se seraient abstenu. On en serait au même point. Le mot le plus juste pour qualifier Hollande, je l'ai trouvé sur http://www.lecontrarien.com/ : "François vient de faire encore une énorme connerie qui va achever de le faire passer pour le président le plus niais que nous ayons jamais eu". Un niais, ni plus ni moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas un niais !

      UN TRAITRE !

      Supprimer
  6. Suffit d'aller faire un tour sur un forum bourse, pour voir sa réputation lol
    En tout cas sur les personnes qui traitent les marchés financiers.

    RépondreSupprimer
  7. Réponse d'un "ancien" con !!

    J'ai voté pour Hollande ou plutôt contre Sarko la fripouille. J'aurais du regarder plus en détails mais j'avais les messages de l'empire dans la tête et avec le recul, ce n'est pas du tout anodin.
    NB : J'étais à Gauche comme Papa depuis toujours et pour le côté redistributif des gains du capital. C'est mon dada :-) Là, je ne suis plus nulle part.

    Pour être plus clair, je croyais vraiment qu'on vivait en démocratie et que les dysfonctionnements ne venaient pas du modèle mais des hommes et qu'il suffisait de changer quelques vis pour repartir. J'y croyais d'autant plus que je suis en enfant de la chute du mur de Berlin et que j'ai entrevu la fin des Guerres, de la Barbarie ...

    Ce qui m'a réveillé et fait passé de naïf convaincu à naïf complotiste, c'est quand Hollande a menacé de bombarder la Syrie. J'ai vite été relire le programme de 2012 ... non je rigole. Et tout ce qui bouillait en moi a explosé. Littéralement, je suis passé d'indigné à très très en colère mais une colère froide et depuis je me reconstruis. C'est un boulot à plein temps.

    1 an plus tard
    - J'ai crée un blog pour lister les meilleurs blogs, vidéo, articles (http://peakoil.blogs.letelegramme.com/)
    - j'ai découvert la dissidence
    - J'ai visionné quelques centaines de vidéo
    - J'ai lu des milliers d'articles sur tous les sujets
    - J'ai acheté et lu les meilleurs livres de la dissidence
    - Je traduis des articles étrangers pour ajouter ma pierre
    - Je participe au travail d'un site de réinformation
    - Je suis devenu "expert" sur le marché pétrolier, sur le marché de l'Or, les réserves fractionnaires, l'histoire de la Fed, de l'UE, la biographie des Rotschild, la monnaie et tant d'autres.
    - Je réveille les gens ... non j'ai arrêté, les meilleurs esprit sont complètement lobotomisés au moins autant que je ne l'étais avant mais je plante des graines et j'attends que ça pousse.
    ...
    - je m'interroge sur le prochain False Flag qui va permettre de faire passer la refonte du système monétaire international. Après le 11/9, il va falloir du lourd ce coup ci et faire aussi le ménage en terme humain pour réduire la pression sur l'énergie restant à partager. Je dirais bien une petite bombe nucléaire tactique sur une capitale catholique (Dédicace à Pierre Hillard). De quoi installer définitivement le NWO ou la faire disparaître.

    Bref les gens qui ont voté Hollande ne sont pas con enfin pas tous :-) mais ils n'ont pas les billes ni le début de la corde qu'il faut tirer pour se réveiller. La puissance du contrôle mental est vraiment incroyablement forte, j'en sors à peine et je suis stupéfait ... littéralement. C'est juste incroyable de ce que l'Empire peut faire. Il ne faut pas le sous estimer. Les gens ont au moins autant envie de confort mental que de savoir une vérité qui dérange.

    Alors continuons notre travail de sape, les cons aiment leur famille, leurs enfants et mêmes les valeurs de leurs ancêtres. Ils les ont juste oubliées, ils ont peur pour certains. Mais moi, je suis réveillé et j'ai ma famille à sauver même si l'Empire s'effondre ou arrive à nous asservir encore plus et je ne vais rien lâcher.

    L'ex con qui te dis merci pour tout ton travail. Sincèrement.

    PS : J'ai planté mes 1ère patates et oignons ce Printemps et je pense à ton jardin à chaque fois que je suis devant le mien :-)

    RépondreSupprimer
  8. J'ai voté Hollande en toute connaissance. La gauche avait tous les pouvoirs aux niveaux Local, Régional, Etat (Assemblée Nationale et Sénat) Syndicats, etc. Donc Hollande pouvez faire TOUTES les réformes sans problème. Mais j'avais un doute sur la capacité de l'homme vu les qualificatifs dont l'affublaient sa Compagne, Fabuis, etc. J'ai dit à plusieurs personnes "S'il ne fait rien, le PS disparaitra". Eh bien, le PS est entrain de disparaitre élection après élection
    Historien prenez des notes, c'est un moment historique !

    RépondreSupprimer
  9. Je ne comprends pas. Hollande perd 3% tous les mois, et stagne néanmoins entre 15 et 18% de côte de popularité à chaque publication. Il devrait être au niveau réel du PIB étasunien depuis le temps. C'est un nouveau concept la chute décroissante?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque sondage mesure les choses différemment, par exemple la question "avez-vous une bonne image d'untel" ne produit pas les mêmes résultats que "approuvez-vous l'action d'untel en tant que président de la république" ni que "voteriez-vous pour untel si des élections avaient lieu demain"...
      Il faut donc regarder l'historique de chaque sondage indépendamment des autres.

      Supprimer
    2. Ici il est à 16% :
      http://www.lefigaro.fr/politique/2014/06/05/01002-20140605ARTFIG00125-sondage-francois-hollande-toujours-au-plus-bas.php

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.