mardi 24 juin 2014

Point de rupture...

On sent qu'on arrive à un basculement de l'histoire...

Je passe rapidement sur les marchés, à un niveau bullesque rarement atteint, et que même l'injection permanente de fausse monnaie n'arrive plus à faire monter. La reprise américaine est une escroquerie sans nom (voir les graphiques de la conférence de Mish dans ce post de Bruno Bertez ou le passage de Delamarche sur BFM où il dénonce les statistiques de croâssance mensongères fabriquées à la main puis systématiquement révisées à la baisse).

Sur les marchés, on semble très près d'un gros retournement.

L'Allemagne abandonne l'idée de rappatrier son or des USA, le chef de la diplomatie polonaise déclare qu' « on a taillé une pipe aux Américains », le pentagone se prépare à d'immenses émeutes en occident...

En France, l'économie continue de dévisser avec un PMI à 48. Le parti socialiste de droâte L'UMP est au bord de la faillite, l'hyper atlantiste Lellouche demande l'arrêt du traité transtalantique, le PS est effondré et n'a plus les moyens de diriger. Tout indique que Hollande n'arrivera pas jusqu'en 2017, en tous cas, pas sans dissolution...

Aux franges des blocs civilisationnels, le chaos s'installe. Cf l'Irak ou l'Ukraine. En toute logique, ce chaos a vocation à se propager de plus en plus vers le cœur...

Il y a eu un changement de climat après les élections européennes. C'est indéniable... Soit qu'ils ont tenté d'enfumer avant, pour que le populo ne vote pas trop mal, soit qu'ils commencent à prendre conscience du sol qui s'effondre sous leurs pieds, je ne sais pas trop. Quoi qu'il en soit, où que je regarde, je vois une forte accélération de la dégradation, une rupture dans le status quo intenable. Et je suis pas le seul...

La dégradation va aller s'amplifiant désormais en occident, pris en tenailles entre de multiples impossibilités :
   le vieillissement rendant impossibles à tenir les fausses promesses d'argent gratuit,
   le peak everything,
   le surendettement et l'insolvabilité généralisée,
   une immigration n'importe quoi et un multi culturalisme, qui couplés à une culture de l'irresponsabilité systématique, ont enlevé toute résilience et tout sentiment de faire corps aux peuples...

Le système est coincé par la loi des exponentielles, entre des promesses d'argent gratuit en hausse de 2% à 3% l'an, et une économie réelle en chute d'autant par an... La composition de ce différentiel de 5% l'an sur une seule dizaine d'années suffit à rendre obligatoire une ponction de quasi 100% sur l'économie réelle... Je vous remets pas le graphique de Charles Hugh Smith sur la bureaucratie... Et 10 ans, ça va très très vite. Et ça fait déjà 5 ans que ça se dégrade...

Partout la population se scinde en deux blocs irréconciliables de takers (les ultra riches, les kleptos, la bureaucratie et leur alliés marginaux du lumpen prolétariat et de l'immigration festive) versus le cœur de la société désossée par les deux bouts... Cf ce graphique via Mish...

Et on les voit bien désormais, nos dirigeants, qui sont comme des lapins dans la lumière des phares, incapables de réagir... Et on a même carrément un Michel Sapin, ministre des finances, avec un patrimoine de quasi survivaliste, avec ses 500 hectares dans le Gers et pas un rond à la banque...

   Et cet immobilisme, cette incapacité à réagir, c'est justement, surement, la tenaille la plus importante. A savoir que les systèmes politiques sont désormais tellement complexes qu'ils en sont devenus ingouvernables.

Je suis informaticien. En informatique, on a de vieilles applications comme ça, qui ne sont plus que des tas de rustines empilées, mal branlées, pas performantes, fonctionnellement hyper complexes, avec du code spaghetti, placé n'importe où sans découpage par couches, avec des technos obsolètes, impossibles à maintenir, dans lesquelles 50 développeurs sont passés (chacun avec son style), et où chaque changement de ligne de code provoque 10 effets de bord improbables à des endroits divers et variés de l'application. Normalement, quand une application atteint ce stade, on la réécrit de 0.

Et le système d'exploitation occidental en est indéniablement arrivé à ce stade de pourrissement.

Or, ils continuent d'essayer de le rustiner, avec des rustines toujours plus complexes et imbitables (cf la réforme de la santé d'Obama). C'est devenu indémerdable. L'État est devenu tellement omniprésent, incompétent, spoliateur, que la seule option décente, c'est de le faire reculer.

Nos dirigeants, eux, se retrouvent à vouloir aller toujours plus avant, un peu comme si il ne leur restait des manettes que la pédale d'accélérateur. On voit le mur arriver, mais comme personne ne peut plus tourner, ils font avec ce qu'il leur reste... Alors ils appuient sur la pédale d'accélération comme des malades.

Et tout se met en place pour l'instauration de l'Empire babélien, et du socialisme intégral mâtiné de corporatisme, couplé à un fascisme sécuritaire et économique visant les populations "de souche" refusant de se faire transformer en plèbe débilitante déracinée. Comme Rome en son temps...

Le système va continuer de tenter de masquer l'appauvrissement généralisé en empoisonnant la population à la lasagne de cheval et au poisson sans poisson, en réduisant la taille des paquets, en claironnant des statistiques bidon d'amélioration perpétuelle du bien être, etc etc... Tentatives dérisoires... On voit bien au passage d'ailleurs comment leur système soi disant libéral n'est qu'un communisme privatisé, alors que sous couvert de concurrence, tous les plats avec de la bolognaise de quasi toutes les marques étaient faits avec la même viande de la même usine... Competition is a sin !

La seule option qui me paraît viable, si ça devait se confirmer, c'est de sortir du système. D'aller chercher de l'autonomie. Travailler pour soi va devenir de plus en plus intéressant, plutôt que le travail dans un système devenu tellement spoliateur qu'il en finit par annuler les gains élémentaires de la division du travail. Ceci ne pourra se faire qu'en s'enracinant à la campagne, avec du terrain, et en fuyant les mégapoles devenues anachroniques...

Et devant la faillite généralisée, et le besoin de pognon gratuit pour tous les glandus de la plèbe lobotomisée et autres clientèles, une fois la spoliation des patrimoines réalisée, l'étape suivante, ça sera le retour du servage, c'est à dire l'impossibilité légale qui sera faite pour les productifs de travailler pour soi au lieu de travailler pour le système... Ca passera surement par une confiscation de la terre (via une taxation démentielle du foncier)...

Histoire de les "restaurer dans leur dignité de decurions"...

Juste un dernier truc... Si je vois juste sur ce qui nous attend, alors dans ce cas, je promets de beaux jours au christiannisme. Rome en son temps, est passée de son panthéon de dieux vengeurs, identitaires, méritocrates et darwiniens à un dieu universel, misérabiliste, de la charité obligatoire. Et vu comment la religion synthétique maçonnique ne prend pas, le pouvoir aura bien besoin d'un truc un peu crétinisant, pas trop difficile à comprendre, pour faire tenir tranquille la plèbe, trouver de la cohérence a un peuple qui n'en a aucune, et le piller tranquillement sans qu'il bronche...

24 commentaires:

  1. Michel Sapin est dans l'Indre :

    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/declaration-de-patrimoine-le-ministre-michel-sapin-estime-une-ferme-de-433-ha-dans-l-indre-a-590-000-71291.html

    590.000 euros pour 433 hectares. Pas mal...

    RépondreSupprimer
  2. L'hiver vient...
    Le sapin s'est toujours utile.

    RépondreSupprimer
  3. Oh je pense qu'il y a beaucoup plus efficace que Jésus pour tenir la plèbe.

    Le christianisme c'est trop "ancien monde"... Trop aléatoire maintenant. Pas assez "efficace".

    Alors que des campagnes récurrentes de.... "terrorisme" ! Plus simples, plus rapides à mettre en place, plus efficaces, résultats immédiats.

    Faut juste faire un rappel, comme pour les vaccins, de temps en temps.

    Et ca tombe bien, le Système a pris soin d'"élever" les terroristes : les djihadistes, les enfants perdus de l'immigration musulmane. Et ce depuis de nombreuses années.

    Ils sont des centaines, des milliers, des dizaines de milliers.

    Tu penses bien qu'on en trouvera 3 ou 6 pour se faire péter dans un wagon de RER aux heures de pointe à la gare du nord.

    C'est très sérieux : le scénario est écrit.

    Des mecs se font péter aujourd'hui en afghanistan, syrie, irak... S'ils ne l'ont pas ENCORE fait en Europe... c'est parce que le Système n'en a pas donné l'ordre.

    Mais ce moment se rapproche.

    Ainsi, vous noterez que personne n'évoque cette possibilité pour sauver Hollande. Tout le monde dit qu'il est fini, qu'il n"ira pas jusqu'en 2017.

    Erreur grossière.

    Une campagne de bombinettes bien sales, à la Madrid, ou à la Kelkal.... Emballé pesé. "Union sacrée". Le Système gagnera un temps précieux.

    La phase de "terrorisme domestique" est INELUCTABLE.

    RépondreSupprimer
  4. Le christianisme ?
    Tu as déjà l'Islam qui est censé jouer ce role de religion du pauvre ...
    ca ne marche pas.
    Pas a l'heure d'internet.
    Va falloir qu'ils le bouclent avant, et toi et moi et tous les bloggueurs avec !!!

    Impossible sinon.

    RépondreSupprimer
  5. D'un point de vue thermodynamique nous sommes au sommet de ce que le systeme a été capable ici de donner et faire perdurer en illusions diverses et variées: la narrative orwellienne, que véhicule notre pravda évangélique du mondialisme "meilleur des mondes", prend l'eau de toute part, ellle a buté sur l'énergie pas chère et se cherche encore un échappatoire en faisant se jouer plus fortement encore l'orchestre monétaire. L'illusion, l'enfumage n'empeche pas le choc des réalités.
    Les politiques monétaires expansionnistes poussent les acteurs, le plus près de la fontaine de jouvance, a faire le pleins de profit au détriment de l'économie reelle,et, tel des vautours ils se disputent les meilleurs morceaux puis les bas morceaux... Ce délire collectif de la meute des banques "too big to fail-to jail" sont dans une stratégie d'obésité maximale... mortifère pour l'hote, c'est entendus, mais aussi pour le parasite!. Leur avenir est scellé par leur hybris, meilleur atout du contrat faustien qu'ils ont signé aveuglément et pour lequel ils se condamnent.

    Le systeme, pour enfler démesurément, a besoins de s'assoir sur une énergie abondante et peu chère. Ses structures, constructales et complexifiées necessitent toujours plus d'energie reelle (gaz, petrole, uranium...) mais aussi virtuelle puisque sous tendus par la monnaie généreusement agrémentée d'interet qui permet une nécessaire et subtile servitude a qui en a recours. La selection naturelle conditionne les échanges et hisse le principe de compétition au rang de légitimité sacerdotale. La coopération n'existe que dans la mesure du gains qu'elle promet aux parties.

    master t 1

    RépondreSupprimer
  6. Continuons et démasquons la sémentique funeste d'une maffia qui a pris soins d'enfanter sa propre matrice. La sacro sainte croissance trouve ses limites dans les lois de la physique et sa raison d'etre dans le creuset du pathos des betes-humaines qui nous dirigent et dans lequel nous nous retrouvons tous, à divers degrés.. la reponse des peuples y trouve une réponse favorable, un suivisme qu'acte nos instincts grépaires... mais déjà poind à l'horizon les nuages noirs de la dissonance cognitive, celle qui nous fait aimer notre bourreau tout en nous faisant prendre conscience que ce systeme a ses limites et que nous sommes entrain de les franchir inéluctablement - la peur s'installe et le dénis de réalité s'efface-.
    La décroissance est notre obligé circonstanciel, mais non point conjoncturel, car tant qu'un substitut d'énergie abondant et CONTROLABLE par nos maitres n'émergera pas dans notre réalité collective, quotidienne, rien ne pourra endiguer l'effondrement de notre société basée sur le consumérisme démesuré, à l'image de l'HYBRIS GLOBAL qui s'est jusqu'ici répandus comme norme de nos actes/pensées. Nous allons devoir, le pied au cul, sortir de la caverne!!

    MASTER T 2

    RépondreSupprimer
  7. Excellent article (je n'ai pas encore consulté les liens).

    Ça me fait penser à la dernière interview de Todd dans laquelle il avoue qu'il est incapable de faire des prédictions fiables tant le nombre de paramètres inédits est important...

    L'alcool pas cher peut aider le peuple à tenir le coup. La légalisation du cannabis pourrait aussi être intéressante pour le pouvoir. La France est déjà le premier consommateur européen, reste à encadrer la production, la mécanisés et la taxer. Et contrairement à l'alcool qui désinhibe, le cannabis ramollit...

    Le christianisme a fait son boulot d'opium du peuple, mais (un peu comme l'idéal communiste) il est devenu franchement anachronique.
    Le virtuel est aussi un bon opium.

    RépondreSupprimer
  8. Je n'arrive pas à imaginer nos grosses têtes pensantes complétement à l'ouest, déconnectés à ce point du terrain.

    Z'avez vu les derniers équipements dont sont dotés les policiers US ? Sont prêts pour une guerre civile. En Europe, les exercices BlackWater pour la répression de mouvements sociaux ont eu lieu.

    Je me demande s'ils ne tiennent pas dans la désinformation le plus longtemps possible, histoire d'avoir un barrage plein à craquer qui entrainera le plus de monde possible quand ça va lacher...

    Jovanovic commence même a parler de s'armer.

    Le plus désolant est que ceux qui nous ont mis dans la situation actuelle seront à l’abri, et que les gueux vont s'entretuer pour survivre.

    C'est d'ailleurs le but, à moins que nos gouvernements ne voient rien, ou autre option, que je sois fou.

    RépondreSupprimer
  9. Notre avenir, dans sa transition de phase, sera chaotique et à certains égards "apocalyptiques"... apocalyptique à la fois selon son acception courante mais aussi première de révélation en tant que ce qui, jusqu'ici, était resté voilé à l'entendement
    Il n'ya rien de faussement prophétique dans mes propos car tout cela tient de l'analyse rationnelle et se déduit de réalités concretes fondées sur une position philosophique (non séparabilité entre l'Homme et la Nature et compréhension de l'intime des lois que cette alliance sous tend).
    Les noumènes sont la mesure des phénomènes et ce qui se concoit abstractivement bien s'énnonce concretement bien. Notre société vit dans une pathologie mortifère, ayant perdus le sens de ses actes elle évolue dans un labyrinthe qu'aucun fil d'ariane ne permet de relier à la raison d'etre de son existence... nous vivons pour manger, plutot que manger pour vivre. Notre société babélienne s'est convertie depuis des lustres au sacrifice de soi (notre dignité), au seul profit de chimères que la bete-media sait si sournoisement distillée et fait de nous des "néo-barbares" accros-assistés.
    En conclusion, je pense que passé l'incertitude du terrible inconnus en devenir proche, se profile aussi les possibilités d'un meilleur monde rénové ou l'Homme Nouveau ne serait pas le fruit d'une expérience pathologique d'égos surdimensionnés.

    master t 3

    RépondreSupprimer
  10. "d'un truc un peu crétinisant, pas trop difficile à comprendre" quand j'ai lu ça j'ai pensé à st thomas d'aquin et sa somme théologique....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci mon pote, je crois que Tonio ne connait du christianisme que le curé 68ard de sa paroisse... Sans recherche de la vérité, la charité chrétienne vire au bisounours guimauve. Lis du Benoit XVI, tout son boulot a été de redresser la barre du navire pour que la charité soit ordonnée à la vérité, tu verras si c'est crétinisant.
      Les dégâts étant lourds dans le clergé (et la population cf Tonio) ça prend du temps et il va falloir que les 68ards meurent (et avec eux leurs délires) et que la nouvelle génération plus réaliste arrive aux manettes pour que ça change.
      Pour le reste un très bon billet.

      Supprimer
  11. L'OCDE vient de publier ses prévisions : 11 pays sont en faillite.

    Le Japon, la Grèce, l'Italie, le Portugal, l'Irlande, la France, Chypre, l'Espagne, la Belgique, les Etats-Unis, le Royaume-Uni vont se déclarer en défaut de paiement.

    La question est :

    "QUAND ces 11 pays vont-ils se déclarer en défaut de paiement ?"

    Prévisions de l'OCDE :

    A la fin de l'année 2014, la dette publique du Japon atteindra 229,6 % du PIB.

    La dette publique de la Grèce atteindra 188,7 % du PIB.

    La dette publique de l'Italie atteindra 147,2 % du PIB.

    La dette publique du Portugal atteindra 141,3 % du PIB.

    La dette publique de l'Irlande atteindra 133,1 % du PIB.

    La dette publique de la France atteindra 115,1 % du PIB.

    La dette publique de l'Espagne atteindra 108,5 % du PIB.

    La dette publique de la Belgique atteindra 106,8 % du PIB.

    La dette publique des Etats-Unis atteindra 106,2 % du PIB.

    La dette publique du Royaume-Uni atteindra 101,7 % du PIB.

    Mais l'OCDE ne parle pas de Chypre :

    Au 31 décembre 2013, la dette publique de Chypre était de 18,442 milliards d’euros, soit 111,7 % du PIB.

    (La dette publique de l'Argentine est de 45 % du PIB.)

    http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2014/06/19/la-grosse-dette-qui-monte-qui-monte%E2%80%A6-vers-un-%C2%AB-defaut-%C2%BB-partiel/

    RépondreSupprimer
  12. Du très bon Disco. En pleine forme, continue, j'adore.

    RépondreSupprimer
  13. Une belle vision de la complexité cher Nain, un sacré billet.

    RépondreSupprimer
  14. http://www.courrierinternational.com/article/2014/06/18/g77chine-le-nouvel-ordre-mondial-passe-inapercu

    RépondreSupprimer
  15. Grand commentaire Tonio, si tu voulais tu pourrais avoir ton succès public comme les autres "dissidents" et te faire ton beurre toi aussi ;-)

    RépondreSupprimer
  16. La décadence est proportionnel a l absence de générosité,de vertu,de sagesse,de moralité,d effort,de patience, de sérénité et d amour.

    RépondreSupprimer

  17. Toi au dessus (00.36) ..."t'es un bon" (et je suis sincère). De croyance tu as oublier "de croyance" et je ne parle pas EN son ministère au Vatican.

    Oui comme il est dit plus haut "joli billet" mais tu t'emporte un peu. Quoique j'adore ton:
    - "Commencent à prendre conscience du sol qui s'effondre sous leurs pieds". J'aimerais seulement savoir comment ils peuvent l'ignorer (lol) ... car, "L’Allemagne ne demande plus le rapatriement de son or" hoax ou référence à ta phrase précédente.

    - "Le besoin de pognon gratuit pour tous les glandus de la plèbe lobotomisée" Tonio, ami, ils déversent déjà du pognon gratuit sur les États, les entreprises !! Ils ne peuvent pas le déverser sur les peuples.... Mais ils devront forcément en passer pas là pour garder leurs misérables avantages matérialiste; de toute façon cela sera un juste retour du vol perpétré sur les parents, en espérant qu'ils (glandus/plèbe) sortent tous de leur inculture avec cette manne providentielle.

    - "L'étape suivante, ça sera le retour du servage, (là tu vas pas assez loin à mon gout) c'est à dire l'impossibilité légale qui sera faite pour les productifs de travailler pour soi". Oui avec l'auto-entreprenariat obligatoire et généralisé.
    L'esclavage peut productif
    Le servage moyennement productif
    Le salariat mieux disant productif
    L'auto-entreprenariat dernière étape avant le retour à l'esclavage
    Vu la raréfaction du travail cela ne devient plus une question de productivisme.

    Seul question qui demeurent entre ma vision et la voie babélienne ..... que fera la police et l'armée dans le conflit qui opposera le peuple au pouvoir.
    La bonne nouvelle est le fait que c'est deux composants civile soit issus du peuple.



    RépondreSupprimer
  18. Bjr ts.

    ."Rome en son temps, est passée de son panthéon de dieux vengeurs, identitaires, méritocrates et darwiniens à un dieu universel, misérabiliste, de la charité obligatoire."

    Tonio, félicitation pour ce post, je t'aime bien dans ce style là. Concernant Rome, pourrais tu, à l'occasion, y a pas d'urgence, développer la phrase précitée, et surtout le choix des adjectifs ?

    je te conseille cordialement de regarder du côté de 'Rome + Mithra", 'Rome + Sol Invictus, 'Rome + Octavius Augustus" avant peut être d'utiliser les mêmes adjectifs ... n'hésite pas à placer des dates en regard ...

    RépondreSupprimer
  19. Préparez-vous à subir un nouveau choc pétrolier.

    Mercredi 25 juin 2014 :

    ALERTE - Kerry se rendra vendredi en Arabie saoudite pour discuter de l'Irak.

    http://www.romandie.com/news/ALERTE--Kerry-se-rendra-vendredi-en-Arabie-saoudite-pour-discuter/491431.rom

    L'EIIL et al-Qaida fusionnent dans la principale localité à la frontière syro-irakienne (ONG).

    Les deux frères ennemis, l'État islamique d'Irak et du Levant (EIIL) et le Front al-Nosra, la branche syrienne d'al-Qaida, ont décidé de fusionner à Bou Kamal, la principale localité frontalière entre la Syrie et l'Irak, a indiqué aujourd'hui une ONG.

    L'acte d'allégeance du Front al-Nosra à l'EIIL permet à ce dernier d'être désormais des deux côtés de la frontière puisqu'il contrôle déjà la localité frontalière d'Al-Qaïm en Irak, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/06/25/97001-20140625FILWWW00094-l-eiil-et-al-qaida-fusionnent-dans-la-principale-localite-a-la-frontiere-syro-irakienne-ong.php

    L'EIIL et al-Qaida commencent à fusionner ? 

    Ouh la la …

    Faire le plein.

    Je vais aller faire le plein de ma bagnole, vite, très vite.

    Je sens que le prix du pétrole va bientôt exploser.

    RépondreSupprimer
  20. Ce qui est rigolo avec le prix du pétrole, c'est que l'Irak représente 4 % de la production mondiale mais que ça impact le baril comme si ce pays était le seul fournisseur

    RépondreSupprimer
  21. A propos de la bulle sur les marchés actions, lisez cet article :

    Hallucinant : les banques centrales achètent massivement des actions.

    La présidente de la Fed, Janet Yellen, a confirmé la semaine dernière la baisse des injections de liquidité dans l’économie. Le Quantitative easing diminue de 10 milliards de dollars par mois depuis décembre 2013, et il est ainsi passé de 85 milliards l’année dernière à 35 milliards au mois de juillet, pour une extinction complète à la rentrée, normalement. Cette disparition progressive du QE se justifie, selon Yellen, par une reprise de l’économie qu’elle entrevoit en 2015-2016…

    Dans le même temps, elle a pourtant revu à la baisse la prévision de croissance pour 2014 (entre 2,1 et 2,3 % au lieu des 3 à 3,5 initialement prévus). En fait depuis la crise de 2008, les prévisions de croissance du PIB américain par la Fed sont systématiquement revues à la baisse, mais cela n’empêche pas cet optimisme irréel de l’institution monétaire…

    Cette croissance anémique, cette reprise sans cesse reportée, et cette baisse du QE devraient inquiéter les marchés actions, pourtant on ne note rien d’inquiétant pour le moment. Comment expliquer cela ? Un élément de réponse déterminant nous est apporté par le Financial Times (repris par Zero Hedge) qui cite une étude du Official Monetary and Financial Institutions Forum (OMFIF). L’information est stupéfiante : les banques centrales investissent sur les marchés actions, elles le font secrètement et pour des montants qui les placent parmi les principaux investisseurs mondiaux. Cela ne correspond pas du tout à leur fonction, elles se trouvent en plein conflit d’intérêt, étant donné qu’elles conduisent la politique monétaire, mais qu’importe. Par contre, elles contribuent artificiellement à la hausse des cours, et c’est tout l’objectif recherché.

    Les banques centrales n’agissent pas toujours en leur nom, mais au travers de filiales comme, par exemple, "l’Administration d’Etat des devises étrangères de la Chine", qui fait partie de la Banque de Chine, et qui est devenue la plus importante structure publique au monde détentrice d’actions. Parfois elles le font en leur nom, comme les banques centrales de Suisse (qui peut investir 15% de son bilan en actions) ou du Danemark (qui détient 500 millions de dollars d’actions). L’OMFIF a identifié 400 investisseurs publics répartis dans 162 pays qui détiennent au total 29.000 milliards de dollars d’actions…

    Pour donner un ordre de grandeur, ce chiffre équivaut à presque deux fois la dette fédérale américaine. A un tel niveau, il est évident que cette intervention pousse les actions à la hausse, autrement dit que les banques centrales contribuent à former une énorme bulle sur les marchés financiers.

    Manipulation, mensonge, dissimulation, les mots manquent, les théoriciens du complot sont dépassés ! Absolument rien ne justifie qu’une banque centrale acquière des actions, et dans une telle quantité, cela ne correspond en rien à sa mission qui est de veiller à la stabilité de la monnaie et du système financier. Ce comportement traduit plutôt une fuite en avant, une volonté de créer un environnement optimiste par la progression des indices boursiers, de façon à inciter les ménages à consommer et les entreprises à investir, pour enfin enclencher une reprise économique. Mais celle-ci n’arrive pas et, entretemps, la bulle sur les marchés actions continue de gonfler. Tout cela va très mal se terminer.

    https://www.goldbroker.com/fr/actualites/hallucinant-banques-centrales-achetent-massivement-actions-527

    RépondreSupprimer
  22. Et ce n'est pas tout ! (comme dans la pub...)

    Il y a également les sociétés qui rachètent leurs propres titres grâce à l'argent pratiquement gratuit que leur impriment les banques centrales. Avec les licenciements de masse pour préserver les dividendes, et attirer d'autres gogos sur des bilans de plus en plus flores, malgré des CA en baisse.

    Ma grosse interrogation est: mais qui donc achète tant de bons US, au point que les taux à 10 ans on pratiquement chuté de .5. Aucune info sur les mystérieux acheteurs si sur du renouveau étatsunien, même les achats de dettes du proxy belge ne sont pas suffisant.

    A se demander si obama à prévu quelques chose, et que des pays au courant sont entrain de planquer, à défaut d'or, des lettres de crédits dans le pays ou les seules guerres ont toujours été menées contre leurs propres populations.

    RépondreSupprimer
  23. Record historique battu.

    Chômage en mai 2014 : catégories A, B, C, D, E :

    France métropolitaine :

    5 695 700 inscrits à Pôle Emploi.

    France entière (y compris l'outre-mer) :

    6 024 100 inscrits à Pôle Emploi.

    C'est un record historique.

    C'est la première fois qu'il y a 6 millions d'inscrits à Pôle Emploi.

    Variation sur un mois : + 0,5 %.

    Variation sur un an : + 5,1 %.

    http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle-CNMTPE.pdf

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.