dimanche 20 juillet 2014

Un expatrié qui décrit parfaitement ce que je ressens

Crise en Ukraine : le traitement par les médias occidentaux
MIR 24 via RealPolitik.tv, 10/07/2014 (en Français texte en français )


Vous pouvez activer les sous-titres français via le bouton CC.

Sur la pravda française, sur la chape de plomb qui règne dans ce pays... Encore un bel exemple de désinformation totale ici...

Babel a décidé d'abattre la Russie...

Bon courage...

Envoyez leur Conchita Saucisse, la diversité la chance et les Femen... Nul doute qu'ils vont envoyer du bois...

On comprend mieux l'urgence de l'armée de drones, faute de citoyens dignes ayant quelque chose à défendre... Athènes est bien loin...

En attendant, moi ce que je vois, c'est que les pays extérieurs sont de plus en plus immunisés à la guerre de 3ème génération du bloc occidental, à leurs révolutions colorées merdiques, au pognon de plus en plus dévalué de Soros, aux mensonges de l'occident. Comme on le voit en Ukraine, alors qu'une population pas si soutenue que ça par la Russie se lève contre l'impérialisme babélien.

Et que c'est justement, a contrario, le modèle maçonnique de multiculturalisme, de néo soviétisme et de trahison intégrale de ses peuples d'origine enracinés qui commence à péter à la gueule de l'occident en retour de flamme, comme on a pu encore le voir avec les manifs pro palestiniennes en France...

Maintenant méfiance... Un chien blessé acculé, ça mord.

Reste à savoir s'il lui reste des dents à ce vieux labrador mourant et obèse de 14 ans...

C'est moche un Empire qui meurt... Voire pathétique... On n'est plus très loin du grotesque...

Et tout le monde le voit désormais.

12 commentaires:

  1. "Nul doute "
    "ce que je vois"
    "Et tout le monde le voit désormais."

    D'où viennent toutes ces certitudes ? Elle est bien belle cette interview, mais lui i a pas autant besoin de manger qu'un journaliste français ?

    Je ne suis qu'un péquin moyen ne m'intéressant que de loin à ces choses là, mais j'ai du mal à croire à tes thèses.
    L'élection de Poutine n'est-elle pas complètement bidonnée ? A partir de ce moment là, le reste n'en-est il pas irrecevable ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'élection de poutine est trop loin pour me faire une opinion par contre celle de Hollande est grotesque chaque jour un peu plus.

      Supprimer
    2. -"Je ne suis qu'un péquin moyen ne m'intéressant que de loin à ces choses là,..."

      ouais, on voit ça

      Supprimer
  2. bjr ...

    aux anonymes précédents ... pfouh, vu le niveau de vos commentaires, abstenez vous ... merci.

    un excellent travail de fond sur ce dossier est dispo sur le site d' O.Berruyer,...

    RépondreSupprimer
  3. c'est justement parce que nos merdias font passer inlassablement les mêmes infos ou propagandes que je reccherche mes infos sur internet , et là , c'est autrement plus intérréssant ; quand à la vidéos , elle est pleine de bon sens ;

    RépondreSupprimer
  4. Peter Van Ham et le journaliste européiste Jean Quatremer avaient déjà annoncé la couleur en septembre 2008 :

    Puisque les 28 peuples européens aiment de moins en moins l'Union Européenne, il faut maintenant trouver un ennemi commun pour obliger les 28 peuples européens à faire l'Europe.

    C'est le seul moyen qui reste aux européistes pour forcer les 28 peuples européens à faire l'Europe : trouver un ennemi commun, et faire une propagande médiatique contre cet ennemi commun ... l'Europe par l'épée en quelque sorte.

    Lisez cet article très inquiétant.

    Cet article est révélateur de l'état d'esprit des européistes en septembre 2008 ... et en juillet 2014 :

    De «l'Europe par la paix» à «l'Europe par l'épée»

    Jean QUATREMER 9 septembre 2008

    http://www.liberation.fr/tribune/2008/09/09/de-l-europe-par-la-paix-a-l-europe-par-l-epee_79763

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'était pas fatal, à l'époque de l'article, que l'Europe adopte la voie de la médiocrité, savoir celle de l'ennemi fabriqué, pis-aller dont font usage les USA et qui reste le symptôme d'une démocratie en grave crise de repères.

      Mais force est d'admettre que c'est la voie du pire qui l'a emporté.

      Merci, en tout cas, pour ce lien.

      Supprimer
  5. Elle est belle l'indépendance médiatique, elle est garantie 100% fiable :

    http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/33224-presse-subventionnee-les-20-journaux-les-plus-aides-par-l-etat

    RépondreSupprimer
  6. Mardi 22 juillet, Eurostat publie les chiffres de la dette publique du premier trimestre 2014.

    Dans l'Union Européenne, neuf pays sont en faillite.

    1- Médaille d’or : Grèce. Dette publique de 314,801 milliards d’euros, soit 174,1% du PIB.

    2- Médaille d’argent : Italie. Dette publique de 2120,143 milliards d’euros, soit 135,6 % du PIB.

    3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 220,696 milliards d’euros, soit 132,9 % du PIB.

    4- Irlande : dette publique de 202,920 milliards d’euros, soit 123,7 % du PIB.

    5- Chypre : dette publique de 18,206 milliards d’euros, soit 112,2 % du PIB.

    6- Belgique : dette publique de 404,248 milliards d’euros, soit 105,1 % du PIB.

    7- Espagne : dette publique de 989,925 milliards d’euros, soit 96,8 % du PIB.

    8- France : dette publique de 1985,918 milliards d’euros, soit 96,6 % du PIB.

    9- Royaume-Uni : dette publique de 1486,878 milliards de livres sterling, soit 91,1 % du PIB.

    La question est :

    “QUAND ces neuf pays vont-ils se déclarer en défaut de paiement ?”

    http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/2-22072014-AP/FR/2-22072014-AP-FR.PDF

    RépondreSupprimer
  7. @ Tonio : tu ěcris > "... trahison intégrale de ses peuples d'origine enracinés qui commence à péter à la gueule de l'occident en retour de flamme, comme on a pu encore le voir avec les manifs pro palestiniennes en France... "

    ?!?! Les palestiniens sont importěs en France ! J'ai l'impression que sur ce coup lá tu te cocontredis, j'ai du mal à comprendre Tonio ..

    Vinz

    RépondreSupprimer
  8. En attendant, ce Poutine joue un jeu dangereux, à commencer pour son pays.

    Il envahie l'Ukraine, certains naifs occidentaux le soutienne.... Et après ? Invasion de la Moldavie/Transnitrie ? Invasion de la Lettonie pour les mêmes raisons ? Et pourquoi pas envahir la Lituanie ou la Pologne et créer un corridor pour relier Kaliningrad.

    Il est dans une logique du pan russoslavisme. Et sans personne qui l'arrête cette logique ne peux aller qu'à son terme. Pourquoi s'arrêterait elle ? On connait le truc, on a des précédents.

    Attaquer et envahir un état souverain voisin qui ne vous à rien fait... (car il ne s'agit de rien d'autre...). A légitimer ce jeu et se donner ce pouvoir, les autres peuvent le faire aussi.

    La Sibérie est vide. La Chine est trop pleine.

    Et la Russie est multiculturelle, légitimer l'agression d'un autre pour des raisons de slavisme et autre nationalisme, attention au boomerang.

    Et tout ces gugus, ces zigotos de salon qui ont une illumination pour une cause qui ne les concerne pas, c'est un peu spécial, pourquoi ils vont pas se battre ou s'investir la bas, comme Malraux en Espagne, comme les mecs de banlieux en Syrie (au moins, y en ont eux).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben putain, t'en a bien bouffé de la propagande occidentale.

      Alors allons-y.

      La Crimé a voulu la Russie, la Russie a voulu la crimé, elle l'a prise.

      Dans quel film tu as vu que la Russie voulait l'Ukraine, la Moldavie, la Lettonie ... Même les oblasts ukrainien de Donetsk et Louhansk, la Russie n'en veut pas, sinon ça fait longtemps qu'ils y seraient.

      Et donc en Libye, on a Kadhafi qui bombarde Benghazi et là c'est crime contre l'humanité, il faut assassiner Kadhafi (ok pourquoi pas).

      Mais quand Porotchenko bombarde Donetsk, là c'est bon, il faut lui dresser des couronnes de fleurs ?

      Les Russes soutiennent les séparatistes Ukrainiens car DEPUIS QUE L'UKRAINE EXISTENT ces régions sont ,à une écrasante majorité, pro-russe et anti-europe. Les populations ne veulent pas d'un destin commun avec l'Ukraine de l'ouest qui les détestent.

      Je n'ai pas l'impression que les pro-russes Ukrainiens sont aller bombarder les pro europe à Kiev, c'est bien l'inverse qui c'est passé !

      En supposant que 80% des catalans, des écossais, des corses veuillent leur indépendance, on va les bombarder ? C'est bon ça ?

      Faut que tu arrêtes la presse aux ordres : http://www.les-crises.fr/tag/ukraine/

      Même Attali peut t'expliquer ça : http://rutube.ru/video/c4449505eb15daee41ca271fadce2518/?ref=logo

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.