dimanche 21 décembre 2014

Vivre libre

J'ai pas mal lâché le blog ces derniers temps. Parce que tout ceci me semble vain. Et que j'essaie de franchir l'étape suivante de la prise de conscience. Étape de l'action, d'autant plus difficile que suis un citadin salarié.

J'ai dit ce que j'avais à dire et je n'ai pas vocation à me répéter ad nauseam à contempler et commenter notre déclin programmé.

Je remarque que mon silence a quelque peu ralenti la réflexion collective. Ça cogite moins ces derniers temps. Je ne suis pas du genre imbus de moi même mais je soupçonne que beaucoup me lisaient sans jamais le dire. Trop sulfureux sans doute...

C'est ce que l'anonymat permet...

Pourtant je n'ai fait qu'énoncer des évidences à mon sens. Je n'ai pas eu un grand talent. J'ai surtout essayé de faire la jonction, la synthèse, entre différentes contestations du système, qui me semblaient fondamentalement d'accord sur le fond. Et surtout, le système est devenu une telle usine à mensonge généralisé que quiconque ose se mouiller et faire émerger un peu de vérité de bon sens passe pour un oracle.

A mon sens, il est temps de passer à autre chose. Le totalitarisme qui s'en vient crève les yeux de toutes parts. Et ça va pas aller en s’arrangeant. Surtout quand on voit ceux qui sont au pouvoir, les 68ards de gôche libertaires mondialistes anti-nations et anti leur propre peuple (et donc pro groucho business), et qui voient leur assise populaire s'effondrer.

En tous cas, je sais des gens qui me lisent, d'où qu'ils viennent, qu'ils sont des hommes libres, comme moi. Ou en tous cas qui essaient de l'être. Chacun à leur façon.

Mais gardez bien à l'esprit que vous êtes minoritaires. Très minoritaires.

La plupart des gens, genre 90%, surtout les mères (qui veulent de la sécurité), ne veulent pas être libres, avec ce que ça implique. Se battre pour libérer la populace, dans une séquence d'effondrement du groucho capitalisme collectiviste est vain. Les gens sont intoxiqués. La religion de l'argent gratuit a trop bien imprégné les esprits. Ils ne comprendront que confrontés au réel et à la faillite. En attendant, ils continuent de bouffer le mensonge de la solvabilité de l'occident.

De plus, on voit bien de partout, que le système de la religion maçonnique, mondialiste, nihiliste rentre en phase de panique tant il a fait de fausse promesses de toutes parts. Prospérité, "progrès", le moteur crache des gros glaviots verts. Chaque jour, ça se verra un peu plus. Les masques tombent, comme annoncé depuis un moment ici. La démocratie n'est que très secondaire. L'agenda prime.

Tout ce que j'écris est pour moi de l'ordre de l'évidence. Ça n'est même pas discutable. Le système peut très bien en avoir encore pour 10 ans (ou même 20 avec un miracle) que sa faillite est programmée quoi qu'il arrive.

Retraites, vieillissement, bureaucratie, peak everything, immigration la chance, ponzi éducatif, tout se combine dans une sorte de tempête multi séculaire.

La religion du progrès est en faillite généralisée. Et les moines frères la truelle au pouvoir ne tolèrent aucune dissidence à leur vérité révélée, grotesque, de l'Homme Dieu Universel et tout puissant.

Avec la robolution et l'informatique, le système de la démocrature va tenter de vous asservir de plus en plus.

Plus le temps passe, plus leurs promesses s'effondrent, plus je constate, pour le petit citadin locataire salarié que je suis, que la liberté, l'autonomie, exigent bien des compétences, de la pratique qui ne s'invente pas. Sa liberté, il faut aller la chercher, la mériter.

Votre liberté, personne ne vous la vendra dans un Pack Liberty.

Mettez en premier de tout, les solidarités familiales. (Re)faites bloc. Faites l'effort de (re)trouver votre (belle) famille. Proche physiquement.

Apprenez de nos anciens (ceux d'avant, pas les papy boomers, génération de traitres intégraux, en plus d'être incapables en tout). Tous les savoirs sont bons à prendre. Moi j'ai fait par exemple ces dernières semaines une formation rapide et pratique en coupe du bois et en ramassage de champignons.

Faites flèche de tout bois. Soyez proactif. Ne procrastinez pas. Motivez votre entourage par votre exemple. Montrez que vous êtes déjà au delà, à l'étape d'après.

Sortez vous les doigts, retrouvez votre dignité. Soyez décents.

Arrêtez de vous plaindre de l'islamisation de la France et de voter FN tout en ayant l'air de parfaits américains. Lâchez le jogging pour un pantalon et la casquette pour un chapeau. Laissez la voiture au garage autant que faire se peut et prenez le vélo (même pour les courses, avec une carriole, votre moral et votre corps vous remercieront). Faites le potager. Faites des poules, des lapins. Coupez votre bois. Bricolez. Et refusez le médiocre, pour tout ce qui est durable.

Et surtout, ETEIGNEZ LA TELE ! 4h par jour par français en moyenne. En plus de ne plus vous faire lobotomiser, imaginez ce que vous pourriez faire/apprendre avec 4h par jour.

Faites honneur à ces dizaines de générations de français qui ont édifié ce pays, pierre par pierre, avec un sens incontestable du beau et du pérenne.

Soyez français, battez vous. Préservez le beau authentique, dans les pierres comme dans les valeurs.

Et essayez autant que faire se peut de vous rendre imperméable à la prédation fiscale de la France parasitaire du "progrès et de la modernité".



43 commentaires:

  1. Je comprends ta lassitude, avertir les gens me fait passer pour un dingue. Ma femme m' a suggéré d'aller consulter !

    Mais je continue les préparatifs, pour le cas ou.

    Je ne pense pas que ça tiendra encore 10 ou 20 ans

    RépondreSupprimer
  2. le système peut trés bien en avoir encore pour 10 ans....ce n'est pas à espèrer ; dans quel état sera le monde , ses habitants , ses paysages , si tout continu ainsi ?putain , je préfère que tout cela se casse la gueule , qu'on morffle une bonne fois pour toute , ça nous donnera une bonne leçon , et nous ferons ainsi le tri de ce qui est valable ou pas ;mais il faut que ce système crève , il en va de notre avenir ;

    RépondreSupprimer
  3. Ton silence en disait aussi long, Mister le Nain…

    Passe de bonnes fêtes, toi avec toute ta famille.

    Au plaisir de te lire encore pendant très longtemps, ta longue traîne en touchera plus d'un…

    RépondreSupprimer
  4. Pour ceux qui onet éteint la télé .... Lisez le livre Médium de Sollers (auteur diabolisé par les
    élites) qui est explicitement un manuel d'anti-folie.

    RépondreSupprimer
  5. Je suis moi aussi désabusé.
    Quand vous essayer de parler de certains problèmes autour de vous. Soit on vous prend pour un fou, soit on vous traite d'éternel pessimiste.
    Je ne crois pas au long déclin du système. Ils vont mettre des pansements et des rustines partout et tout s'effondrera d'un coup.
    Le pire dans cette histoire. C'est que ce seront les gens (les 10% qui je pense honnêtement sont beaucoup moins) qui ont prévu cet effondrement qui seront les premiers touchés.
    La populace ne leur pardonnera pas d'avoir anticipé la situation.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Disco,

    Je fait parti des ces anonymes qui ont un peu le même ressenti que vous et qui, oui ça existe, mettent leurs actes en conformité avec ce qu'ils pensent.

    Vous nous faites une listes de bon conseils.

    Et bien je vais vous donner le mien:

    Non, contrairement à ce que vous pensez, vous n'êtes pas coincé en ville: Il est maintenant possible d'acquérir une maison avec un grand terrain en pleine campagne (certes, sacrément paumé) pour des prix ne dépassant pas 50 000 euros.
    Un mixe d'épargne et de prêt sur 3 à 5 ans, et vous aurez votre camp retranché en cas de pépin sans mettre votre niveau de vie de citadin locataire en danger.

    De mon coté, j'ai sauté le pas, et je m'en félicite tous les jours.

    Sur ce, passez de bonnes fêtes, vous et vos proches.

    RépondreSupprimer
  7. Pas grand chose à rajouter à cet excellent billet. Pour 2015, trois mots d'ordre : Résister, résister et résister.
    L'année prochaine, il y aura du changement, c'est certain. La France subira son destin, mourir puis renaître avec ceux qui le mériteront.
    En attendant, Joyeux Noël, pardon, joyeuse fête des enfants.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    Moi, je vous lisais sans trop intervenir dans les commentaires car c'était évident et donc à quoi bon commenter.

    Dès le tout début, j'étais en phase avec vos constats, et c'est dur d'être pratiquement seul à voir la disparition programmée de la France, de la Belgique dans mon cas, la civilisation européenne.

    Au boulot, j'évite bien sur de partager mes opinions dans ce domaine car en plus de collègues lobotomisés, les muzzs et subsahariens sont déjà présents avec des syndicats et patrons qui n'hésiteront pas à me lyncher. Et comme l'homme est un animal grégaire, j'en suis réduit à parler de foot (que je n'aime pas vu les suédois qui y pullulent), de météo et de cul.

    La télévision, je n'en ai plus depuis belle lurette, que je suis seul en fait. Pourtant, la télé était ma drogue et je passais mon temps à programmer films et documentaires. Puis, les films, docus et infos sont devenus tellement dégoulinant de vivreensemble parsemé de muzzs et de subsahariens que j'ai inconsciemment été voir ailleurs sur le net, et progressivement recommencé à bricoler avec plaisir.

    J'ai une vie qui vous ressemble sauf que je n'ai malheureusement pas de famille ni un emploi hautement qualifié comme le vôtre mais je bricole à mon petit niveau dans mon atelier avec mes fraiseuses, tours et machine. Je ne fais pas de vélo mais me sers beaucoup de mes pieds, et de mon pick-up Logan pour les matériaux.

    Les poules, les lapins, j'en avais eu mais plus maintenant et seul, c'est difficile à gérer en plus de mon travail de salarié. Et ce n'est pas si rentable actuellement. Auparavant, je coupais du bois mais il faut se rendre à l'évidence, l'idéologie bute sur le réel car l'effort, la souffrance physique consacré à la coupe fait perdredu temps et de l'argent par rapport à l'offre d'énergie fossile ou pas disponible. De plus, la coupe du bois devrait être réservée à la construction en général. Mieux vaut planter des arbres qui produisent des châtaignes, noix, noisettes, fruits en éclaircissant éventuellement autour.

    Pour finir, je me compare à un passage d'un livre d'Orwel (que je n'ai jamais vraiment lu) où le héros vit isolé dans un monde lobotomisé et hostile qu'il hait mais avec lequel il doit composer en faisant le caméléon. Pourtant, il n'était pas si seul mais il l'ignorait jusqu'à une rencontre dans une salle de cinéma...

    Bon réveillon à tous ici qui partager tout ou partie de ma vision de l'avenir de la France et pas de Francarabia, de la civilisation européenne.

    Eric

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Bismark, c'est master t, j'en profite pour te et vous souhaiter à tous une année 2015 pleinement profitable (culturelle, santé et financiere... pour vos projets libérateurs).

      Sinon de mon coté j'entrevois l'horizon europeen sous le signe de Mars, les USA nous poussent à la guerre contre une Russie contrainte à la contre attaque face aux assauts occidentaux et sa sempiternelle propagande.

      Autour de moi, les gens deviennent soucieux de leur avenir, en fait cela s'explique par les projections que j'écris dans mon coins depuis 2006 (mars 2006 les USA suppriment l'indicateur monetaire M3 et le 06.06.2006 le mariage boursier d'Euronext et New york stock exchange révélait intuitivement qu'une crise financiere majeure couvait et induisait que le léviathan boursier, qui n'étatit pas unique en son genre, offrait une fragilité derriere son apparente et nouvelle force... plus il y a complexité plus il y a possibilité qu'une faille s'ouvre et joue à pleins son role de retourneur de tendance longue (c.à.d systémique).
      Notre démocratie, qui est senescente depuis longtemps, vient de rejoindre les soins palliatifs... sa fin me semble tres proche, il suffit d'observer l'état actuel de nos politiques, médias et autres nécroses institutionnelles pour sentir la puanteur de l'oligarchie qui se cachait derriere celles-ci et qui se préparent quand la division et l'opposition dans notre pays basculera en conflit larvé et sanguinolant et qu'il sera temps de nous imposer le rouleau compresseur du fascisme... pour notre bien! (ironique, cela va sans dire).


      Supprimer
    2. "L'horizon européen" passe par les coups tordus que la finance fourbie.
      Les appâts des rendements élevés pour relever la pesquite avec laquelle il sera possible de pêcher au vif pour de plus gros poissons....
      Toute la question réside dans l'art suprême qui consiste à pouvoir jauger des moyens de riposte de l'ultime proie qui est visée par la finance des Rotschilds et consorts. L'épisode baissier sur le rouble lui a ramené l'information suivante : La Chine peut mordre à l'hameçon qui est en train de se constituer comme tel avec la Russie. C'est le refus de la finance et des institutions chinoises de se soumettre aux règles des transactions obligataires édictées par la finance anglo-américaine --suite à la mise à mort du système financier nippon avec les accords de Plaza (85) et de Bâle I et II-- qui pose un problème dans la stratégie d'instaurer une gouvernance mondiale au club restreint des Rotschild, Morgan et consorts.
      La spéculation intellectuelle d'un rebond du dollar avant que cette phase de racket des actifs que les cours baissiers des hydrocarbures préparent et ce, principalement en Russie, présente conséquemment un caractère parfaitement abscons. Quelques jours seulement avant la regrettable disparition de l'éminent décrypteur de ce genre de scénarios qu'était Christophe de Margorie, Le groupe Rotschild n'avait-il pas fait filtrer par une certaine presse son retrait sur toutes ses positions liées à l'énergie ...... ?!
      Effet de levier dans la baisse des cours du baril de pétrole, qui, ensuite, se retrouve prolongé par une attaque des fonds spéculatifs US sur toutes les valeurs libellées en rouble. En une autre époque il suffisait de se faire affronter iraniens et irakiens pour aboutir à de pareilles baisses télécommandées du pétrole afin de mettre à terre le régime soviétique. ou encore , à l'inverse, de programmer la guerre du Kippour afin de faire disparaître les menaces de fission du dollar suite à la fin de sa convertibilité décrétée par Nixon en 71 en faisant exploser ainsi les cours du pétrole de près de 400% en moins de 20 mois.... comme en 1815 lors du fameux coup de bluff baissier de Rotschild semblant traduire ou indiquer que lui seul savait à cette heure- là l'issue de la bataille de waterloo et une fois les bons du trésor de la couronne au plus bas et quelques deux heures seulement avant que la nouvelle de la victoire de Wellington de fut connue, un coup de godille à 180° afin de s'approprier de 80% de la banque d'Angleterre....
      Depuis c'est au moins à 10 reprises que cet hydre tentaculaire de la finance ne cesse de répéter avec toujours le même succès ce même coup. Et nous restons toujours aussi nombreux à n'y voir que le bout de la moleta qui nous mène sur des analyses à la mord-moi le nœud !!
      Quant à l'esprit de résistance, qu'est-ce qu'on fait d'autre sur ce blog dans l'océan de censures qu'est en train de devenir la France ?
      Pour accéder à des infos, pas forcément à caractère hyper sensible, il faut parfois accéder à la presse écrite espagnole. si ce n'est pas un comble !

      Supprimer
  9. ils sont capable d'enfiler plusieurs générations dans la joie et la bonne festivité

    http://blog.myheritage.fr/wp-content/uploads/2013/11/Living-Together-2.jpg

    RépondreSupprimer
  10. Bonnes fêtes, Mr Lenain. (un français qui a décidé de faire son trou en Scandinavie)

    RépondreSupprimer
  11. Pour revenir sur la liberté... on ne va pas tout jeter... surtout l'informatique. Il est important maintenant de sortir le plus qu'il est possible de la triade Google - Microsoft - Apple... En se mettant à Ubuntu par exemple. Se retirer à la campagne c'est bien (j'y suis) mais sans laisser le champ désert. Une fois les poules nourries et nettoyées on reprend beaucoup d'efficacité pour ce combat. Il est important de rester connectés, grâce à des blogs de ce genre... Il y en a des tas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis 3 ans je suis passé à Linux, c'est une jouissance de se savoir couper du système marchand !

      Supprimer
  12. On comprend Tonio, et on s'en doutait un peu du pourquoi de ce silence.
    Et on est j'imagine beaucoup à être un peu seul dans nos familles sur la prise de conscience (notre femme souvent nous écoute avec distance sur tout ceci). Tu as bien résumé : liberté ou (semblant de) sécurité ?
    Au boulot, j'ai dit que je regarde 15mn par semaine la TV (avec ma fille). Tout le monde était étonné...
    On ne pourra pas sauver tout le monde. Chacun ici doit préparer son arche de noé.

    un livre m'a beaucoup aidé à prendre du recul : La Thermodynamique de l'évolution de François Roddier. Juste excellent !

    yongtai

    RépondreSupprimer
  13. Un peu prétentieux oui... d'autres que toi réfléchissent disco et tu t'en inspirais aussi largement !

    RépondreSupprimer
  14. salut le nain,
    ta lassitude se comprend aisément et comme disait le proverbe,
    d'un âne on ne fera jamais un cheval de course...
    toutefois il est utopique de penser changer la plebe,
    si déjà une partie du peuple commence à prendre conscience de son état
    c'est déjà une belle réussite, tu en as toujours été conscient.
    Et encore une fois le grand soir,
    n'arrivera que par le chaos, guerre, ruine, famine etc.
    ce n'est pas souhaité et pas sur que nous en sortions gagnant...
    merci pour tous tes articles, qui comme beaucoup mon fait grand plaisir.
    joyeuses à toi et à ta petite famille.

    RépondreSupprimer
  15. Je trouve que ces photos d'été sont magnifiques et montre toute la richesse botanique de notre magnifique pays.

    RépondreSupprimer
  16. "Je remarque que mon silence a quelque peu ralenti la réflexion collective. Ça cogite moins ces derniers temps." : tu nous fais une soralite aigüe ou quoi ?

    RépondreSupprimer
  17. "quiconque ose se mouiller et faire émerger un peu de vérité de bon sens passe pour un oracle." non, il passe pour un fasciste, un antisémite, un anti-américaniste primaire, ou tout autre anathème choisi par le système.

    "Votre liberté, personne ne vous la vendra dans un Pack Liberty." Oh que si ! le système cherche à la vendre en pack, en vrac, en bloc ou sur abonnements : les élections, la téléphonie, la voiture ... n'importe quoi est censé nous rendre plus libre. Mais comme tu le dis juste avant "Sa liberté, il faut aller la chercher, la mériter.", oui pour la véritable liberté.

    RépondreSupprimer
  18. Merci pour ce blog, que je consulte depuis longtemps, silencieusement, parce que la débauche de commentaires me paraissait vaine. Je n'ai jamais eu de télé. J'ai depuis des lustres essayé de sensibiliser autour de moi par l'action. Il me semble qu'il y a un destin collectif auquel on n'échappe pas. Mais Dieu que c'est inconfortable d'être conscient de tout cela. Ceci dit, lire ici tes réflexions et suivre de loin en loin ton parcours, c'est se sentir dans une sorte de "fraternité des marginaux" - et ça fait du bien !

    RépondreSupprimer
  19. Beaucoup de lecteurs de ton blog se considèrent comme des amis proche de toi, même si physiquement il ne t'ont pas rencontré, merci pour ton travail, infiniment, Très Bonnes Fêtes de fin d'année. Pierre

    RépondreSupprimer
  20. 20 ans, ca me parait encore un minimum avant que ca craque
    Dans 20 ans normalement la courbe de l'industrie sera a zero, et je doute qu'on puisse etre tous ans le tertiaire a faire un boulot inutilise comme publicitaire ou aide a la personne.
    Bonnes fetes.

    RépondreSupprimer
  21. Merci le nain pour tes compilations d 'information.

    Convaincre les gens de la réalité de notre pays et du monde ne fait que s'attirer des ennuis. Les gens n'aiment pas les Cassandres et préfèrent les sacrifier qu'écouter leurs oracles.

    La meilleur stratégie consiste donc à leurs montrer les faits sans en débattre pour laisser infuser et briser doucement les blocages mentaux.

    Il ne faut pas non plus parler de calendrier : je vous renvois au blogalupus pour les explications précises. "Ils", "les élites", "etc" ont le temps et les moyens de faire durer les choses en empirant la situation. Leur devise pourrait être "après moi le déluge".

    Pour l'argument de la télévision, proposez plutôt l'échange de la télévision contre un ordinateur. Vous y gagnerez en plus la redevance télé. Télévision contre rien fait peur. Jeter votre télévision et remplacer ce vide par un ordi, une tablette convainc plus

    Bonnes fêtes au nain et ses lecteurs

    RépondreSupprimer
  22. Merci Tonio, je me sentais effectivement proche de toi.
    J'ai abandonné la tv il y a plus de quinze ans et les journaux il y a 5 ans, ce qui me permet, lentement, de recommencer à penser par moi-même. Tu m'as aidé à conceptualiser certaines choses que je sentais, mais que je n'arrivais pas à exprimer. Et maintenant que j'ai pris le pli, je peux le faire pour plein de sujets. Le net est la vraie source d'informations, mais passablement pollué, il faut donc trier. Et à force de trier et de lire les bons canaux, dont le tien, la vérité se fait lentement connaître. Bon, ce n'est pas si beau que cela, mais, au moins, je m'en approche, ce qui n'est pas la moindre des satisfactions.¨

    Merci

    RépondreSupprimer
  23. "J'ai dit ce que j'avais à dire et je n'ai pas vocation à me répéter" (Disco T.)

    Alors qu'avant, c'était "la répétition est la base de la pédagogie" ou quelque chose comme ça.
    PREUVE s'il en fallait encore une, que le nain s'est finalement vendu au système ! Mais cela n'étonnera pas ceux qui ont été témoins de la consternante période pro-hollandiste du blog en 2012.

    Sans rancune et au plaisir de te lire de nouveau, j'espère :)

    RépondreSupprimer
  24. Quelle démocratie ?
    2017, ce sera une victoire du gars de l'UMP face au FN, le PS étant hors course.
    DONC :
    Le (ou les) gars qui choisira le candidat de l'UMP est celui qui a véritablement le pouvoir.
    Et le choix est fait : Fillon.

    Rendez-vous en 2017, chers moutons compatriotes.

    RépondreSupprimer
  25. Salut du Canada où la situation avec les subsahariens et les soussahariens et les sursahariens les postsahariens et les présahariens commence à ressembler à celle de la France. J'ai mal à mon pays.

    RépondreSupprimer
  26. salut le Nain,
    tadémarche se comprend mais il ne faut pas lacher le morceau pour autant.
    peut être es tu un poil trop en avance de phase. ce n'est pas bon d'être trop visionnaire, on n'est jamais compris.
    pour ma part j'ai commencé à ammorcer la pompe aupres de mes proches avec des sites comme le contrarien. une petite chronique simple et "palpable" sur la réalité du quotidien.
    et ça marche, mon entourage est passé de la surprise à la curiosité et maintenant une prise de conscience claire est amorcée.
    l'important était de leur faire comprendre que le systeme est foutu mais surtout qu'est ce que le systeme.
    là comme tout le monde a compris que l'on va dans le mur à 200 à l'heure il est facile de faire comprendre que la plupart des metiers d'aujourd'hui sont foncièrement inutiles, qu'il faut se préparer à la gamelle et que faire qques stocks c'est bien. voir pour ça le site le survivaliste par ex.
    En conclusion, continue le Nain, le lache rien, la résilience se développe en réseau.
    En attendant de continuer à telire je te souhaite un joyeux noel.

    RépondreSupprimer
  27. Bonjour Le Nain,
    Je partage ton difficile périple à lutter contre une crise qui est perpétuellement repoussé grâce des artifices comptables et une hypocrisie politique... Je me résigne à accepter le principe de ce vieux proverbe: 'il vaut mieux avoir tort avec tout le monde que raison tout seul'.
    Bonnes fêtes.

    RépondreSupprimer
  28. "Je remarque que mon silence a quelque peu ralenti la réflexion collective. Ça cogite moins ces derniers temps."

    Ça va sinon les chevilles ? Ça doit être crevant d'être le maître à penser de tout un pan de l'humanité. S'il t'a invité pour ton anniversaire (c'est probable vu ton importance), demande à Jésus comment lui faisait pour tenir le coup.

    RépondreSupprimer
  29. On ne peut pas faire le bonheur des gens contre leur gré. La plupart sont intox à la télé réalité, la console de jeux et les ragots twittés sur le net. Tout notre société est devenue un gigantesque FAUX dans lequel tout est manipulé transformé, amplifié. Le seul recours : des petites cellules (famille, amis proches, associations...) qui vous permettront de retrouver de la chaleur humaine dans vos relations. Ce retranchement est aussi un moyen de rester à l'écart de toutes ces infos +/- vraies (mais attention à une dérive sectaire). Bonne fin 2014 et meilleure 2015.

    RépondreSupprimer
  30. C'est marrant, je viens de lire "Devenir soi" d'Attali, c'est exactement le même discours: recherche de la liberté en sortant du systéme, prise de conscience pour résister au capitalisme déshumanisant. La seule différence de taille est que Attali détaille que des chemins pour s'en sortir individuellement existent, alors que Tonio est éternellement pessimiste et malthusien.

    Et comme la méga crise de systéme finalement n'est pas du tout apocalyptique, le blog tourne en rond, tout comme celui de Delamarche ou Jovanovic qui intéressent de moins en moins, Berruyer qui faut de munition s'est improvisé expert géopolitique pro-russe, même Jancovici jadis oracle scientifique provoque maintenant beaucoup de commentaires acides...

    Certes, l'occident va s'engluer dans une déflation déprimante, perdra 20% de son niveau de vie dans les prochaines années, mais ce n'est pas un retour á Cro Magnon non plus, et les gens gueuleront un peu mais sans plus: il suffit de voir ce qui se passe déjá dans les pays plus avancés sur cette ligne comme la Gréce ou l'Espagne, mais surtout le Japon.
    Cette crise molle devient un peu ennuyeuse, et surtout pas assez radicale pour envisager de vraiment changer les choses (s'expatrier, monter sa propre affaire), tout le monde reste bien docile, la masse s'accomode du tittytainment (lisez sur cette article les réactions de la jeunesse francaise désabusée, c'est miévre au possible : http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2014/12/27/la-jeunesse-actuelle-a-t-elle-envie-de-devenir-adulte/ ), et notre Tonio face á cette réalité tiéde n'a pu convaincre son entourage de prendre des risques, et finit par se replier sur le jardinage, ce qui aprés tout est bon pour la santé physique et mentale.

    Francaises, Francais, merci de régler vos impôts á temps, ca nous évitera des problémes á tous, et joyeuse année 2015!

    RépondreSupprimer
  31. Bonjour,

    Je pense que le temps de la contestation est terminé. L'heure de l'action a sonné. Il y a plein d'initiatives qui méritent notre attention et notre participation.

    Voici quelque idées : http://bibicabaya.com

    À bientôt
    Il ne faut surtout pas désespérer !...

    Excellente fin d'Année !

    RépondreSupprimer
  32. Sur le fond, tu as raison. Cela ne peut pas indéfiniment continuer comme ça.
    Mais...
    1/ Si tout s'écroule, je pense que ce sera de toute manière la jungle. Mais est-ce que d'avoir des poules et un peu d'autonomie changera quoique ce soit, disons après quelques mois ? A mon avis, strictement rien. Si ce n'est de devenir la cible des autres.
    2/ Si tout ne s'écroule pas (que ce soit par une lente dérive totalitaire ou simplement parce que l'écroulement, déjà prédit dans les années 70, n'arrivera que dans 40 ans et que je décède de mort naturelle dans 39 ans par exemple...), j'aurais bien perdu mon temps de vie à me "préparer"...

    A moins d'avoir beaucoup de ressources, et de vouloir volontairement se couper de tout en allant habiter dans un coin reculé en montagne dans un semi-bunker, je ne vois pas ce que cela change. Évidement, je ne voudrais pas habiter dans une (grande) ville lorsqu'il y aura un vrai problème d'envergure...
    Par contre, ce qui est certain, c'est qu'un "retour à la campagne" et une vie plus saine permet de vivre plus heureux. Personnellement, j'ai fais ce choix il y a bien longtemps, et j'ai donné ma TV en 2006.

    Enfin, pour mettre un peu d'optimisme dans cette file, il se peut aussi que le modèle de vie évolue, avec des ressources plus rares, une population occidentale décroissante, etc. L'humanité n'a aucun intérêt à se détruire (d'ailleurs, lors de la Guerre Froide, personne n'a appuyé sur le bouton, et pourtant les occasions et les raisons étaient nombreuses...). Jamais nous n'avons été si nombreux sur Terre. Et pourtant, elle continue de tourner... Je ne dis pas que c'est plaisant pour un africain en zone de guerre par exemple, mais dans l'Antiquité était-ce mieux ? Certainement pas...

    Bonne année à tous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les spéculations sur un ou des avenirs tangibles sonnent un peu comme une forme intellectuelle et obsessionnelle de fuite en avant. Commençons par nous contenter d'analyser ce qui semble s'inscrire dans une stratégie vieille de plus de deux siècles. Une minorité a compris qu'en se positionnant dans le monde la finance et en en devenant petit à petit son gouvernail elle était en amont de toutes les initiatives qui gouvernent les activités humaines. Relisons encore et encore "La guerre des monnaies".
      Sous peu, et si nous ne nous y préparons pas, ce petit monde discret va faire main basse sur des pans entiers de tout ce qui n'a jamais encore été intégré en tant qu'actifs universels. Ce sont les terres à vocations agricoles, des joyaux comme l'Amazonie, nos cours d'eau, nos réserves souterraines minières et d'eaux fossiles, la qualité de l'air que nous respirons etc... Et ce, par le biais de " Environment Swaps". pour ce faire la recette reste inchangée. Par le levier de fonds spéculatifs et de notations biaisées d'agences, il s'agit dans un premier temps de créer des conditions propices à la fuite des capitaux d'une nation ou d'un continent. Un temps ce furent des guerres pré-financées qui participèrent à l'endettement des Etats avec en corollaire d'énormes bénéfices pour les prêteurs sous forme d'intérêts indexés sur l'or, ou carrément en or physique. Bref, ensuite ces charmantes entités, relayées et représentés par du personnel politique à leur seule solde (( comment interpréter qu'un ancien de chez Rotschild puisse laisser un job rémunéré --source: le fisc-- tarifé à près de 170 000€ mensuels pour embrasser un poste de ministre rémunéré quant à lui à moins du dixième de son ancien salaire ?????????)), vont déléguer la BRI et la FMI au chevet de ces mauvais gestionnaires pour leur proposer le deal d'actifs dénationnalisés (privatisés si vous voulez) contre la dette. Eta voilà ! comme on dit ici au PB.
      Il n'y a pas trente six choix pour nous prémunir de pareils scénarios. D'abord revoir de A à Z nos institutions. Une sixième République s'impose. Un régime fort et durable doit être pensé et qui soit au dessus du régime des partis qui sont tous à la solde de la finance. Un régime fort suppose que nous ayons encore un axe autour duquel nous puissions le construire. Or, il n'y a plus d'armée. Il faut donc nous inspirer de la résistance et constituer sur le terrain des zones autonomes mais parfaitement coordonnées entre elles. Si l'espace de l'ancien Empire colonial a permis aux forces françaises libres de faire parti des vainqueurs de la seconde guerre mondiale et d'assurer à la France avec De Gaulle à une politique de non alignement, à la décolonisation qui allait avec pour aboutir à une véritable indépendance, nos régions et nos identités locales pourraient participer de la même façon à relever ce nouveau défis.

      Supprimer
    2. Merci à vous,
      d'avoir partagé tout cette dernière année 2014 sur ce blog, quelle ténacité, et quelle générosité!
      C'est ainsi que depuis ces dernières années, en suivant votre exemple : un potager et une serre alimentés par eaux pluviales sur mon petit bout de terre de France, des poules, des abeilles et aller faire du bois de chauffage...sont devenus notre raison d'être et remplissent bien nos journées.
      Nous progressons tous les jours et apprenons, nous aussi, et goûtons à cette sensation de vivre libre en restant zen, à défaut de l'être réellement, mais nous espérons ensemble que le système explose tout seul,
      Faisons nous mêmes l'histoire, la vraie et non pas celle qu'on nous a racontée ou qu'on nous raconte et, soyons prêts et confiants car nous sommes nombreux, on ne peut rester dans l'ombre éternellement !,
      encore merci!
      Nos meilleurs voeux pour 2015

      Supprimer
  33. Vivre libre oui ! Et contre la censure que ces collabos veulent mettre en place (voir decret passé discretement le 24/12), et vive la liberté.

    Parce que je sais pas si vous avez croisé beaucoup de néo-nazis, dans votre vie ?

    Moi pas.

    Par contre, j'ai croisé ça :
    https://www.youtube.com/watch?v=QWaWsgBbFsA

    RépondreSupprimer
  34. TROIS DROITS IMPORTANTS


    Trois Droits qui, à mon avis, devrait être préservés:
    .
    1 - Le droit à la Monoparentalité dans les Sociétés Traditionnellement Monogames: voir blog "The Origin Of Sex-Taboo". [en anglais]
    .
    2 - Le droit au veto de qui paie (le contribuable) - Démocratie Semi-Directe: voir blog "Fim-da-Cidadania-Infantil". [en portugais]
    .
    3 - Le droit à la survie des identités autochtones: voir blog "SEPARATISM-50-50". [en français]
    .
    .
    .
    P.S.
    Les séparatistes-50-50 ne cherchait pas des prétextes pour refuser le droit à la survie des autres ... les séparatistes-50-50 revendiquent seulement le droit à la survie des Identités Autochtones (lire: les 'globalization-lovers' doit respecter les droits des autres ... et vice versa!)


    F.R.A.R.

    RépondreSupprimer
  35. Le bateau « Union européenne » est en train de couler.

    Deux pays européens se préparent à quitter le bateau.

    La Grèce et le Royaume-Uni se préparent à quitter le bateau.

    Dimanche 4 janvier 2015 :

    Le Premier ministre britannique conservateur David Cameron a déclaré dimanche souhaiter organiser plus tôt que prévu le référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne, promis en 2017.

    Sous la pression des eurosceptiques au sein de son propre parti et face à la popularité croissante du Parti de l’indépendance du Royaume-Uni (UKIP), qui prône une sortie de l’UE et un durcissement de la politique d’immigration, David Cameron a promis de rénégocier le traité qui lie le Royaume-Uni à l’UE et d’essayer de récupérer certains pouvoirs auprès de Bruxelles.

    Il a promis pour cela d’organiser un référendum en 2017, en cas de victoire des conservateurs aux élections législatives de mai prochain.

    «  Le référendum doit avoir lieu avant la fin de 2017. Si nous pouvions faire cela plus tôt, j’en serais ravi. Plus tôt je pourrai tenir ma promesse d’une renégociation et d’un référendum (...), mieux ce sera », a déclaré le chef du gouvernement lors d’une émission de la BBC.

    http://www.lesechos.fr/monde/europe/0204053007651-cameron-dit-vouloir-avancer-son-referendum-sur-lue-1079919.php

    Merkel serait prête à laisser la Grèce sortir de la zone euro.

    La chancelière allemande Angela Merkel est prête à laisser la Grèce sortir de la zone euro, au cas où la Gauche radicale remettrait en cause la politique de rigueur budgétaire dans ce pays, affirme l'édition en ligne du magazine Spiegel.

    « Le gouvernement allemand juge quasiment inévitable une sortie de la Grèce de la zone euro, si le chef de l'opposition Alexis Tsipras (Gauche radicale Syriza) dirige le gouvernement après les élections législatives, abandonne la ligne de rigueur budgétaire et ne rembourse plus les dettes du pays », affirme le site web de l'hebdomadaire, en s'appuyant sur "des sources proches du gouvernement allemand".

    Angela Merkel et son ministre des Finances Wolfgang Schäuble (tous deux conservateurs) ont changé d'avis et désormais « ils jugent supportable une sortie de la Grèce de la monnaie unique en raison des progrès accomplis par la zone euro depuis le sommet de la crise en 2012 », assure le Spiegel Online, toujours sur la base de ces sources.

    « Le risque de contagion pour d'autres pays est limité car le Portugal et l'Irlande sont considérés comme assainis. Par ailleurs, le MES (mécanisme européen de stabilité) fournit un mécanisme de sauvetage puissant et l'Union bancaire assure la sécurité des instituts de crédit », auraient encore confié ces sources.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/01/04/97002-20150104FILWWW00022-merkel-serait-prete-a-laisser-la-grece-sortir-de-la-zone-euro.php

    RépondreSupprimer
  36. Lundi 5 janvier 2015 :

    Grèce : pour la Commission européenne, l'appartenance à la zone euro est « irrévocable ».

    http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/01/05/grece-pour-la-commission-europeenne-l-appartenance-a-la-zone-euro-est-irrevocable_4549370_3214.html

    L'appartenance à la zone euro est « irrévocable » !

    J'éclate de rire !

    Lisez ce dialogue entre Charles de Gaulle et Alain Peyrefitte :

    - De Gaulle : Le Marché Commun, il n’y a en fait que deux ans qu’on a commencé à le réaliser. Or notre expansion industrielle remonte à bien avant deux ans. L’expansion industrielle allemande, italienne, de même. Ceux qui racontent des histoires sur les bienfaits incomparables de l’intégration européenne sont des jean-foutre.

    - Alain Peyrefitte : Le traité de Rome n’a rien prévu pour qu’un de ses membres le quitte.

    - De Gaulle : C’est de la rigolade ! Vous avez déjà vu un grand pays s’engager à rester couillonné, sous prétexte qu’un traité n’a rien prévu pour le cas où il serait couillonné ? Non. Quand on est couillonné, on dit : « Je suis couillonné. Eh bien, voilà, je fous le camp ! » Ce sont des histoires de juristes et de diplomates, tout ça.


    Alain Peyrefitte, « C’était De Gaulle », Fayard, tome 2, page 267.

    RépondreSupprimer
  37. Le mot de l'année 2015 : le Grexit (= Greece exit).

    Mardi 6 janvier 2015 :

    Allemagne : pour le patron de l’Ifo, la Grèce doit quitter la zone euro pour éviter le défaut.

    Après Angela Merkel, c’est au tour de Hans-Werner Sinn, patron de l’Ifo, d’évoquer sans tabou l’hypothèse du Grexit.

    C’est ce que l’on appelle « jeter de l’huile sur le feu ». Après la chancelière allemande Angela Markel, qui a fait savoir qu'une sortie de la Grèce de la zone euro n'est plus un problème, le patron de l’institut Ifo, Hans-Werner Sinn, scelle le destin de la Grèce. Ces propos sont rapportés par l'agence Handelsblatt. Pour Hans-Werner Sinn, la Grèce peut éviter un défaut en sortant temporairement de la zone euro.

    « Avec une forte coupe de la dette, évidente ou dissimulée, il y aurait une autre banqueroute. S’ensuivraient de nouveaux prêts et de nouvelles coupes de la dette, encore et encore lors des prochaines années, si on ne rétablit pas la compétitivité du pays via une sortie de la zone euro et une dévaluation de la monnaie », renchérit-il.

    Ce n’est pas la première fois que l’homme évoque le « Grexit », un scénario qui coûterait 77 milliards d’euros à l’Allemagne, selon les calculs de l’Ifo. Et 66 milliards d'euros à la France. « La situation grecque est insupportable pour la population et les prêts continus ne sont pas soutenables pour la communauté », a-t-il déclaré, rappelant que la Grèce a subi une chute de 30 % de sa production industrielle par rapport aux niveaux d’avant la crise.

    http://bourse.lesechos.fr/infos-conseils-boursiers/actus-des-marches/infos-marches/pour-le-patron-de-l-ifo-la-grece-doit-quitter-la-zone-euro-pour-eviter-le-defaut-1023134.php

    RépondreSupprimer
  38. Tout ce qui dit Zemmour est en train de se produire. C'est horrible à dire mais il fallait que cela arrive. Peut-être que les lopettes qui vous gouverne vont prendre conscience de quelque chose. En tout cas ils ne pourront plus se réfugier derrière la raison bidon de la folieet dire qu'il s'agit de schizophrènes agissant seuls. Wake up France!

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.