vendredi 16 janvier 2015

PADA !

A bien y réfléchir, je me dis que je tiens dans mes 3 derniers posts sur la réduction drastique de l'immigration en échange de distribution de vélos en Afrique la clé de la victoire en 2017 pour tout responsable politique raisonnable qui voudrait véritablement sauver le pays.

Au risque de me faire incendier par les lecteurs, je précise d'ailleurs que j'ai poussé l'idée à Fillon sur son site.

   PADA qu'est-ce que c'est ?
Un sigle. Il s'agit de refuser de se soumettre au compassionnel 2.0 et aux logiques de communicants novlanguesques #jesuischarliesques, dont les procédés marquent généralement une manipulation totale et une vacuité totale de fond et d'action. Il faut choisir un acronyme qui fleure bon les années 60, qui se prononce bien, et dont les lettres indiquent bien ce qu'il est : Plan d'Aide au Développement de l'Afrique. Les gens pourront se l'approprier, comme ils se sont appropriés des acronymes comme la CAF, l'URSSAF, etc etc...

   Bien faire comprendre de quoi il retourne
Il faut bien expliquer de quoi il retourne. Qu'on parle de centaines de millions de petits agriculteurs sans aucun moyen de transport. Qu'à pieds, 20km de distance au premier marché, c'est 5 heures de marche, et qu'on peut difficilement transporter plus de 40 kilos de denrées. Il faut bien mettre en avant la situation exposée dans le documentaire de Rosling, et expliquer que beaucoup de gens et d'enfants meurent de cette misère totale.

   Se réconcilier avec les gens de gauche
Notez bien que j'écris gauche et pas gôche. Les gens de gauche, ce pays en a profondément besoin. Ce sont tous ces gens, qui fonctionnent à l'émotion, qui ont l'amour de l'autre chevillé au corps, et qui font en bonne partie tenir ce pays. Ce sont tous ces gens qui pour des salaires souvent pas bien élevés, choisissent des métiers très difficiles que jamais quelqu'un de droite n'accepterait. Pensez à une infirmière en service de gériatrie, à tous ces gens qui font la garderie de vos enfants pour 3 francs 50, etc etc...

Le problème de cette population là, c'est qu'elle ne brille pas par son réalisme et son sens des chiffres.

Et c'est là qu'arrive la gôche et sa bande de trotsko traitres babeliens, pour les manipuler et embarquer tous ces gens via des raisonnements tordus dans des politiques dont le but profond est tout autre, voire totalement contraire à ce qu'ils pensent.

   Désamorcer d'avance les critiques de la gôche
La gôche va forcément crier au chantage. Expliquer que l'on peut faire les deux.

Et là, il faut être clair et expliquer d'emblée que diriger c'est choisir, et que ce qui domine ce monde, c'est la loi de la rareté. Que c'est un mensonge d'expliquer qu'il y a de l'argent pour tout. Surtout en ces temps où le maximum de la courbe de Laffer a été franchi, et que l'on voit bien que la matière fiscale n'est pas un puits sans fond.

Avec ce plan, il s'agit là d'une politique profondément généreuse ET réaliste. La France en initiant un mouvement qui ne pourra manquer d'être suivi par d'autres, fera honneur à son histoire.

   Comment convaincre les pays africains bénéficiaires ?
  • Il faut être très clair sur le fait que ce soit une politique désintéressée sans aucun retour attendu
  • La France doit garder la main sur la distribution pour éviter toute gabegie. Et il faut expliquer aux "élites" locales qu'elles y gagnent à laisser la France agir, et que cyniquement, ils obtiendront
    • une population plus prospère et donc plus satisfaite de ses dirigeants,
    • un commerce qui se développe, ie de la croissance et donc plus d'impôts qui rentrent.
   Comment organiser opérationnellement la distribution ?
Il est essentiel dès le départ de montrer que la mise en pratique de l'idée a été réfléchie, et que ce n'est pas une idée en l'air supplémentaire lancée par un clown à roulettes qui aurait vu la vierge.

On pourrait imaginer une distribution réalisée par des volontaire du service civil escortés par des militaires.

Pour eviter que s'instaure un marché noir où des gens qui monopoliseraient les vélos subventionnés s'enrichiraient sur leur revente
  • chaque jour un nouveau village, on ne donne pas à l'avance le planning, où et quand on distribue (important pour la sécurité de plus)
  • un vélo par personne visiblement adulte ou de plus de 1m50
  • chaque bénéficiaire trempe le doigt dans l'encre
  • il s'agit souvent de populations sans monnaie. Il faut pouvoir accepter du troc. Le convoi doit être accompagné d'un épicier/grossiste du cru pour évaluer le prix des marchandises troquées. Des marchandises pas trop encombrantes peuvent alors prendre la place des vélos dans les camions.
   Europe et CEDH
La reprise en main de la politique migratoire nécessitera de reprendre la main sur l'Europe et sur les gôchistes de la Cour Européenne des Droits de l'Homme à laquelle on est censés se soumettre.

Il va donc falloir forcer les autres pays à renégocier les traités, tout en leur offrant cette porte de sortie politique, alors qu'eux mêmes sont confrontés aux mêmes problèmes. On peut imaginer que chaque pays se spécialise dans une aide.

Enfin, politiquement, on peut toujours mettre en avant le Japon ou l'Australie, que personne n'accuse de fascisme, avec des politiques d'immigration pourtant très dures.

Je pense donner là une piste de compromis, pratique, réaliste, opérationnelle, pour sortir par le haut de l'impasse existentielle voire identitaire dans laquelle se trouve l'Europe.

Je lance ma bouteille à la mer...

   Addendum : On me dit en commentaire que j'ai "un petit vélo dans la tête".

L'importation industrielle de lumpen prolétariat tiers mondesque, pour une bonne part de gens louches semi truands dans leur propre pays, le tout dans l'objectif de nous briser et de créer cette nouvelle tour de Babel invivable si chère aux gôchistes, n'est plus supportable.

Dans le même temps, la situation de misère totale des petites gens dignes et enracinées africaines, et le retard de développement hallucinant qu'ils vivent n'est plus tolérable.

Ce que je propose là, c'est un choix de civilisation, rationnel et plausible.

Si c'est avoir un petit vélo dans la tête, et considéré comme un peu fou, utopique, je prends ça comme un compliment.

Mais pour moi, c'est tout sauf de l'utopie. C'est tout à fait à notre portée.

Enfin, j'y parle là de vélos. Mais c'est un exemple. On peut imaginer d'autres actions. Mais il faut des choses concrètes, partant du bas, distribuées directement à la population. Pas de gros bousins étatiques, mais des biens élémentaires dont le manque empêche tout développement. Le vélo en est un exemple très représentatif.

31 commentaires:

  1. Mon cher Tonio... comment tu vois ton idée... pour les pays du Maghreb ?

    Certes, on accueillie des immigrés africains qui débarquent littéralement de la brousse et des villages de cases... et dans ce cas, ton idée pourrait fonctionner.... Mais pour le Maghreb ? Toute l'Afrique du nord ?

    Là, ça fait plouf. Totalement plouf.

    Va proposer des vélos à l'Algérie, etc... Je ne pense pas que tu serais le bienvenu. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les vélos, c'est un exemple. On peut imaginer d'autres choses. Mais il faut des choses concrètes, du bas, distribuées directement à la population. Pas de gros bousins étatiques.

      Qui plus est, vus les taux de fécondité du Maghreb, je ne pense pas que l'enjeu soit là désormais.

      Supprimer
  2. Je n'ai qu'une question : Comment personne n'y a pensé avant ?
    peut être parce qu'il faut avoir un petit vélo dans la tête

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'importation industrielle de lumpen prolétariat tiers mondesque, pour une bonne part de gens louches semi truands dans leur propre pays, n'est plus supportable.

      Dans le même temps, la situation de misère totale des petites gens dignes et enracinées africaines, et le retard de développement hallucinant qu'ils vivent n'est pas tolérable.

      Ce que je propose là, c'est un choix de civilisation rationnel et plausible.

      Si c'est avoir un petit vélo dans la tête, et considéré comme un peu fou, utopique, je prends ça comme un compliment.

      Mais pour moi, c'est tout sauf de l'utopie. C'est tout à fait à notre portée.

      Supprimer
    2. Que fais-tu pour que ton choix de civilisation s'impose naturellement à nous, par tant de clairvoyance !!!
      Combien de vélos as-tu envoyé au Nigeria, au Niger, ... ?

      Supprimer
  3. "je précise d'ailleurs que j'ai poussé l'idée à Fillon sur son site" (D.T.)

    http://www.isitdownrightnow.com/force-republicaine.fr.html
    Force-republicaine.fr is DOWN
    It is not just you. The server is not responding...

    Bravo, beau résultat ;)

    RépondreSupprimer
  4. le socialisme des valeurs >tu veux dire les bonnes sœurs de gauche.
    Cette religion et si important que ça qu'elle restera au travers de l'histoire, ça fait peur.

    RépondreSupprimer
  5. Belle semaine pour le système ! Les pétroles de schistes, finalement, vont lui permettre de ne pas s'effondrer ; la Suisse est KO debout et finira par rentrer dans l'euro , le peuple qui se rassemble en masse pour crier son amour de la laïcité, Zemmour et Houellbecque au poteau d'exécution et Dieudonné qui se suicide bêtement....

    RépondreSupprimer
  6. si les élites mondialistes voulaient vraiment permettre aux plus pauvres dans le monde de ne pas mourir de tout, ca fait longtemps que ca serait fait.
    Une fois que ces gens auront leur vélo, et le ventre plein, ils auraient dangereusement le temps de réfléchir pour virer les multinationales qui dévastent leurs vies.
    C'est hyper subversif si tu y réfléchis bien :-)
    En tout cas merci pour ta longue proposition. Je suis "leNain"

    RépondreSupprimer
  7. Je crois que si nos amis du lumpen sont importés en masse, c'est en grande partie que certains y ont intérêt, ce que tu appelles ponzi-immigration. Il y a sans aucun doute tout un tas de solutions pour permettre à ces personnes de rester chez elles et de prospérer sans rêver à un faux Éden européen. Le problème est à régler chez nous à tous les niveaux en premier lieu en évitant le gouffre d'une guerre civile tel qu'il se profile à l'horizon. D'une certaine manière, tu devrais faire la promotion du vélo en France car cela permettrait une moindre consommation de pétrole et donc moins de chaos dans les pays producteurs qui provoquent un deuxième effet kiss-cool. Nos politiques et surtout ceux pour qui ils travaillent gagnent au grattage et au tirage avec notre complicité (difficile d'y échapper cela-dit)...

    Au delà, si donner des vélos à des africains permet d'en aider quelques-uns, tant mieux pour eux. Mais on ne videra pas l'océan avec une petite cuillère. Combien nous annonce-t-on d'africains pour l'avenir ? Quatre milliards je crois ? Même en Chine, il n'y a pas autant de vélos...

    Par ailleurs, j'aime bien l'article suivant de Patrick Reymond :
    http://lachute.over-blog.com/2015/01/aout-1914.html

    L'immigration après avoir été utilisée contre nous sera sacrifiée et nous avec. Ils sont déjà là, la question n'est plus de les fixer en Afrique (ou alors à la marge) mais d'éviter une guerre civile dont on ne se relèverait sans doute jamais.

    RépondreSupprimer
  8. Fion, le Bilderberg, il va sûrement utiliser ton idée d'envoyer des Tampax en Afrique pour limiter l'immigration. C'est génial, et tellement vendeur lors d'une campagne électorale. Répond moi franchement, ton site est-il hacké?

    RépondreSupprimer
  9. Punaise, le site de Tonio a été hacké !!!!

    Sinon juste pour te dire que tes vélos ou autre chose, ils n'en ont rien à foutre, ce qu'ils veulent c'est venir en Europe et profiter d'une civilisation, d'un système démocratique et social que mes ancêtres et les tiens ont du en chier a mettre en place alors qu'en afrique c'est la guerre, la barbarie et le moyen-age depuis toujours.

    Si seulement ils avaient la volonté de s'intégrer et de faire "en France fait comme les Français"....Mais malheureusement ils n'ont pas envie et ils viennent chez nous en gardant leurs vieilles coutumes moyenageuse et tentent de nous les imposer. On a l'impression de revenir en arrière au temps ou c'est les religieux qui faisaient la loi et ça c'est inadmissible.

    RépondreSupprimer
  10. On est attaqué par les islamistes et que fait Taubira, elle durcit la loi pour faire taire les Français.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/01/16/97001-20150116FILWWW00417-taubira-va-renforcer-l-arsenal-contre-le-racisme.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Roger,
      Juste deux petites précisions, tous les Français ne sont pas raciste et tous les "français" ont des droits mais aussi des devoirs dont le respect des lois.
      Je dis ça mais je sais que le brun est très prégnant ...

      Supprimer
  11. Bon, mis a part que le vélo dans le sable, c'est galère, il y a des milliers de cas (subventionnés) d'aide aux populations d'afrique pour ne serait ce qu'avoir de l'eau à peu près potable ou des gogues.

    ça tombe toujours dans les mêmes poches, celles bien enflées.

    Il y a une volonté politique à laisser ces gens dans la merde, car comme tu le notes, il n'y a pas assez de ressources sur la planete pour un véhicule par personne et 4 télés dans chaque pavillon. En plus, nous ne pourrions plus les piller.

    spa pour rien que kadaf s'est fait buter, il devenait emmerdant avec ses envois de satellites et son engagement pour une banque africaine concurrente du fmi, et gros mot ultime, se décrocher du pétro dollar, comme sadam hussein en son temps.

    (marrant vis a vis des BRICS avec poutine en fer de lance de l'autre banque mondiale en cours de création, non ?)

    Non pas que je cautionne ces hommes que je viens de citer, à vrai dire je n'ai jamais été sur le terrain et voir si c'est vraiment trophorrrrible. Je remarque juste la constance des faits quand certains sorte de notre hégémonie.

    Et puis quand on voit le merdier que l'on fout dans tout ces pays, à creer des fondus du cerveau, comment peut bien réagir un dirigeant pour calmer la situation sinon en ayant recours à la force, il n'est pas inutile de rappeler que pas un des fondus de la semaine dernière n'est en mesure d'expliquer son geste, la démocratie et le bien vivre ensemble de pays super développé, quoi...

    RépondreSupprimer
  12. L'Afrique souffre beaucoup de l'importation massive de bien manufacturés d'occasion, de produits alimentaires bas de gamme invendus en Occident (ailes de poulet par exemple) et de fripes qui tuent tout commerce sur place. Le Mali, par exemple produit un coton d'excellente qualité mais ne l'utilise pas sur place pour fabriquer des vêtements "made in Mali". Comment créer son atelier quand le marché est inondé d'habits d'occasions qui cassent les prix? Ils faut aussi prendre en compte cette donné.

    Le célèbre : "Donne un poisson tu nourris quelqu'un un jour, apprend lui à pêcher, tu le nourriras toute sa vie."

    La mère d'une amie pratique quelque chose de semblable à ton idée. De l'aide en matériel agricole. A priori ça marche bien. Parfois il suffit de peu pour améliorer considérablement la qualité de vie de ces gens. Mais il faut dire qu'ils partent de très loin!

    Par contre, l'immigration ne vient elle ma majoritairement des villes? Freiner l'exode rural apporterait une solution, c'est vrai, mais alors les résultats viendrais plus tard.

    RépondreSupprimer
  13. Alpari UK et FXCM sont en cessation de paiement suite au krach Suisse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. FXCM est sauvé par Jefferies.

      Supprimer
    2. On va rigoler jaune aussi, avec toute les collectivités locales et les villes qui ont toujours des emprunts pourris adossés au franc suisse... va y avoir des faillites

      Supprimer
  14. Rien à voir avec le sujet mais, comme c'est votre dernier billet, je me permet de vous pousser cette info ici, au cas où vous souhaiteriez l'exploiter :

    http://armstrongeconomics.com/2015/01/14/the-political-march-in-paris-is-a-photo-staged-op/

    Cordialement

    RépondreSupprimer
  15. Pour développer l'Afrique il faut s'inspirer de ce qui marche déjà aujourd'hui, la téléphonie mobile notamment. Je vous invite à regarder cette présentation sur l'utilisation des drones pour l'acheminement de petits colis, médicaments ou pièces détachées, c'est à méditer: http://www.ted.com/talks/andreas_raptopoulos_no_roads_there_s_a_drone_for_that

    RépondreSupprimer
  16. Bonjour, je ne suis pas un savant de la chose, ni très pointu pour apporter un commentaire, mais d'après les témoignages que j'ai pu entendre et les choses telles qu'elles se présentent, votre idée, si généreuse soit-elle, est vouée à l'échec. Le premier combat est à porter contre la corruption et/ou les républiques bananières et dictatoriales. La caste qui se sert sur le dos de ces peuples, vous en faites quoi ? Elle disparait comme par magie, et tout devient rose ? Et ces mêmes peuples, dont certains se contrefoutent royalement de ce qu'ils vont manger le lendemain, les vélos qui vous donneriez seraient tous revendus dans l'heure, en avez vous conscience ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour répondre à ce post, il est très difficile de lutter contre la "caste qui se sert sur le dos des peuples", et je sais de quoi je parle (je vais très souvent en Afrique).

      L'idée de DiscoTonio est bonne, car les élites ne s'intéressent pas aux vélos : c'est un produit purement utilitaire. Il peut être produit pour un coût assez bas, et il est encombrant : quelqu'un qui veut montrer des signes de richesse va plutôt collectionner les voitures de luxe. C'est ce que font la plupart des dictateurs africains.

      > les vélos qui vous donneriez seraient tous revendus dans l'heure, en avez vous conscience ?

      Il faudra contrôler à qui les vélos sont donnés.
      Mais bon, admettons qu'ils les revendent... A qui ? A des gens qui en ont besoin !

      > Le premier combat est à porter contre la corruption et/ou les républiques bananières et dictatoriales.

      Comment est-ce qu'on lutte contre les républiques bananières et dictatoriales ?

      Vous êtes déjà allé en Afrique ?
      Au premier mouvement que l'on fait en ce sens, on se fait taxer d'ingérence, et le pays africain en question se tourne encore un peu plus vers la Chine ... qui ne lui fait pas de leçon de morale.

      Laissez-moi deviner : vous êtes de gôche...












      Supprimer
  17. L'analyse de l'UPR sur la sortie de la Suisse de la zone plancher franc-suisse/euro, c'est qu'elle prouve à 100% l'arrivée du QE européen prochainement et qu'éventuellement, l'Allemagne tenterait de faire exploser l'euro en douce avant d'avoir à payer la facture pour tout le monde.

    RépondreSupprimer
  18. Un article ahurissant.

    Un scandale d'Etat, aux conséquences dramatiques.

    Le 30 décembre 2014, Amedy Coulibaly se fait arrêter par hasard, lors d'un contrôle de routine, par deux policiers. Les deux policiers découvrent qu'il est fiché comme étant une personne « dangereuse et appartenant à la mouvance islamiste ». Les deux policiers informent immédiatement leur hiérarchie et les services de l'antiterrorisme, mais personne ne réagit ! En haut lieu, personne ne bouge ! … Et donc les deux policiers relâchent Amedy Coulibaly dans la nature !

    Dix jours plus tard, Amedy Coulibaly commençait ses attentats (Montrouge, puis porte de Vincennes).

    C'est un scandale d'Etat.

    C'est une honte.

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/20/amedy-coulibaly-aurait-fait-l-objet-d-un-controle-de-routine-le-30-decembre_4560049_3224.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils auraient dû l’incarcérer pour quel motif ?

      Supprimer
    2. Au motif qu'il était noir?

      Supprimer
    3. Le petit agneau naît en 1982.

      Alors qu'il est lycéen en classe de première « bac pro », le petit agneau devient coutumier du braquage (vol de garage, vol de commerce).

      Le petit agneau est condamné, le 15 décembre 2004, à six ans de prison pour trafic de stupéfiants, recel, et pour le braquage de la banque BNP d'Orléans.

      C'est en 2005, durant son incarcération à la prison de Fleury-Mérogis, que le petit agneau fait la connaissance de Chérif Kouachi, emprisonné pour sa participation à la filière djihadiste des Buttes-Chaumont, et de Djamel Beghal, qui est devenu en prison le « mentor » de ce dernier.

      En prison, le petit agneau bascule alors dans l'islam radical.

      Après avoir purgé sa peine, le petit agneau sort de prison.

      Le petit agneau est arrêté le 18 mai 2010, mis en examen et placé en détention provisoire quatre jours plus tard. Il est en effet soupçonné par les services antiterroristes d'avoir participé à la tentative d'évasion de Smaïn Aït Ali Belkacem, l'un des principaux auteurs de la vague d'attentats commis en France en 1995, alors emprisonné à la maison centrale de Clairvaux.

      (Durant cette vague d'attentats, entre juillet et octobre 1995, la France avait été touchée par huit attentats à la bombe qui avaient fait huit morts et près de 200 blessés. Smaïn Aït Ali Belkacem fut condamné à la réclusion criminelle à perpétuité sans période de sûreté. )

      Les policiers se rendent au domicile du petit agneau. La fouille de son domicile permet de découvrir 240 munitions 7,62 de kalachnikov. Pour avoir participé à la tentative d'évasion de Smaïn Aït Ali Belkacem et pour avoir possédé illégalement des munitions de kalachnikov, le petit agneau est condamné à 5 ans de prison ferme.

      Le petit agneau sort de prison le 4 mars 2014. Il doit porter un bracelet électronique.

      Deux mois plus tard, le 15 mai 2014, on enlève le bracelet électronique du petit agneau.

      Le 30 décembre 2014, deux policiers arrêtent le petit agneau pour un contrôle de routine. Ils découvrent que le petit agneau est dans le Fichier des Personnes Recherchées. Sa fiche active est signée du service demandeur : AT (antiterrorisme). Il est considéré comme dangereux et appartenant à la mouvance islamiste.

      Les deux policiers préviennent imédiatement leur hiérarchie et les services de l'antiterrorisme … qui ne réagissent pas.

      Ils relâchent dans la nature le petit agneau, qui poursuit sa route SANS SURVEILLANCE, SANS PERSONNE POUR LE SUIVRE, SANS FILATURE, SANS RIEN.

      Dix jours plus tard, vous connaissez la suite.

      Circulez.

      Circulez, on vous dit, il n'y a pas de problème.

      http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/20/amedy-coulibaly-aurait-fait-l-objet-d-un-controle-de-routine-le-30-decembre_4560049_3224.html

      Supprimer
    4. Oui, BA, le scandale c'est la justice, les flics ne peuvent faire que leur boulot.

      Supprimer
  19. Ce soir sur BFMTV, des journalistes affirment, je cite, " qu'il faut traquer les déviants et les rééduquer".

    Qui aurait pu croire il y a encore quelques semaines qu'on entendrait un discours pareil en direct sur une chaine d'info ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est pas loin des camps de rééducation, hein?

      Supprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.