mercredi 14 janvier 2015

Qu'espérer politiquement ?

Je tiens tout d'abord à préciser que ce post ne s'adresse pas aux jeunes, aux célibataires et aux sans enfants, qui pour leur grande partie se complaisent dans le nihilisme libertaire, dans le cycnisme, et dans le carressage de nombril dans le plus pur esprit canal.

Ce post ne s'adresse pas non plus aux papy boomers, génération initiatrice de ce désastre, vautrée dans dans son petit confort politiquement volé, au cerveau brûlé par 40 ans de propagande et incapable de la moindre pensée logique.

Non, ce post s'adresse à ceux, qui jeunes parents comme moi, ne peuvent plus cautionner les républicains intégristes devenus fous qui noyautent tout le système, qui nous assurent que par la force de leur Dieu la République, ils vont faire société de n'importe quel ramassis d'individus sans cohérence, et en réalité, promettent pour leurs enfants un monde invivable, voire d'horreur.

J'en veux pour preuve le sondage paru hier de TNS SOFRES sur la côte de popularité de Hollande/Valls.

On retrouve la même dynamique pour Valls.

Le pouvoir s'effondre chez les 25-34 ans, c'est à dire les jeunes parents.

On y voit aussi en dernière page que Fillon prend +8.

Alors que faire ? Qu'espérer ?

Tout d'abord, refuser la violence politique, inutile et toujours nuisible à la cause de celui qui agit violemment. Le système intégriste le sachant parfaitement organisera d'ailleurs surement des violences qu'il attribuera à ceux qui le combattent. Il l'a déjà fait à de nombreuses reprises.

Ensuite l'alternative FN

Il faut bien comprendre le mal qui est à l'oeuvre. On est dirigé par une sorte de caste de fous, totalement illuminée, qui a tout noyauté. L'arrivée au pouvoir du FN va braquer le système et n'aboutira qu'à l'affrontement et l'échec, vu que les manettes ne répondront pas. Fondamentalement, le FN ne reste qu'une sorte de bricolage politique que j'imagine mal gouverner. Sans parler du potentiel totalitaire que ce parti porte toujours.

En revanche, le FN est très utile car sa monté oblige les gens encore raisonnables dans le système à se réveiller et à ouvrir les yeux.

Chercher l'affrontement ? Non, justement. Je sais que certains rêvent d'esprit chevaleresque et d'affrontement direct, mais il serait peut-être temps d'apprendre. De regarder comment les intégristes ont pris le pouvoir par le bas, en noyautant, puis en imposant partout leur chape de plomb.

Je sais que certains veulent des têtes, une purge, ils réclament justice. Mais il serait peut-être temps d'être malin.

La clé de tout, c'est de retourner l'élite. De retourner progressivement le discours dominant.

Au début, ceux qui prendront le pouvoir auront toujours face à eux un système noyauté par les intégristes. Ils devront alors gouverner au referendum, pour bien leur faire comprendre qu'ils n'ont pas le pouvoir et qu'ils doivent se soumettre. Il faut purger a minima. Virer de manière visible quelques hystériques de la haine de soi, pour bien faire comprendre aux autres, à tous les demi convertis qui diraient n'importe quoi pour la gamelle, à toutes les girouettes et aux invertébrés, que s'ils veulent continuer de bouffer grassement, ils vont devoir se calmer. Faire la contre-révolution soft, et pousser au changement dans la continuité.

Qui plus est, une partie de l'élite, à moitié sataniste, appelle de ses vœux ce monde invivable. Elle sait, que maintenant qu'elle a détruit l'élitisme républicain, elle pourra acheter pour ses enfants les diplômes et les places qui permettront leur reproduction sociale dynastique, qu'ils s'installeront dans des quartiers bunkerisés et qu'ils seront les rois du pétrole. Mais ce sera réservé à une infime minorité. La petite élite n'aura pas droit à ce traitement.

Le cas des juifs

Autre point important, pour ce qui est de retourner l'élite. Sans esprit de polémique, je constate déjà que la communauté juive dans ce pays est extrêmement puissante. C'est un constat. Les retourner est donc essentiel. Un sondage laissait apparaître déjà que 17% des juifs votaient FN. Autrement dit, ceux-cis sont rentrés en dissidence totale avec leurs élites mondialistes. Car les élites juives, qui sont celles qui ont le plus poussé au multiculturalisme, à l'immigrationnisme fou, à la haine de soi, toute la clique SOS racisme et de la LICRA, vont devoir rendre des comptes à leur communauté, qui désormais vit l'horreur au quotidien. Ils vont devoir faire avec toutes ces petites gens autour d'eux qui les regardent méchamment. Si la France est devenue invivable pour les français juifs, c'est en grande partie à cause de leurs élites. Et je ne serais d'ailleurs pas étonné de voir un jour tourner sur le web une vidéo dans laquelle on voit Attali ou BHL se prendre une beigne par un de ses coreligionaires. Comment toute cette élite va résister à la pression ?

Politiquement, je note un petit espoir à droite. Comme par exemple quand Fillon a expliqué qu'il refuserait de voter pour des "sectaires", ie des républicains intégristes. Il faut voir comment le système fanatique l'a immédiatement lynché.

Il a un constat lucide sur l'État du pays. Et pour le redresser, il promet de m'en foutre plein la gueule à moi petit travailleur du privé, mais en même temps d'en finir avec la dictature gôchiste. Si il faut en passer par là pour que ma gamine puisse avoir un avenir vivable, j'accepte de sacrifier de mon confort.

Maintenant, il va falloir que ces gens nous montrent et nous prouvent qu'ils auront les couilles de reprendre vraiment le pouvoir et de retourner la situation. Tout ça est encore mince. Et on sent bien comme ils marchent sur des oeufs et restent les soumis qu'ils sont depuis 40 ans. On n'a plus le luxe de 5 ans d'effondrement supplémentaire. Ils devraient avoir un billard devant eux mais comme l'essentiel du peuple, je me méfie comme de la peste de ces éternels trouillards qu'ils sont, comme ils nous l'ont prouvé dans le passé.

Pour moi, la clé est à droite, à l'UMP.

Et il faut continuer de retourner l'élite, de déciller les yeux...

52 commentaires:

  1. UMP... J'entendais parler parler d'armes de contrôle mental hier, je crois qu'elle ont fait une victime.

    Moi je viens de me découvrir une nouvelle passion : le tir sportif, qui permet d'acquérir une arme sans chasser tout en apprenant à tirer. Qui veut la paix... J'appelle tous les résistants à se mettre au sport !

    RépondreSupprimer
  2. l'UMP.

    Ou comment, en une seule phrase, ruiner tout un blog qui existe depuis des années...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. une UMP retournée. Clairement et irrémédiablement.

      Pas l'UMP telle qu'elle est aujourd'hui.

      Supprimer
    2. retourné ... PMU ?? comme si ce n'était pas déjà du loto !!

      Supprimer
  3. Le FN utile, l'UMP la solution ...
    Rien de nouveau chez les extrémistes.

    Vous devez vraiment rien, avoir a faire, pour passer autant de tant à écrire des inepties pareilles.

    RépondreSupprimer
  4. Les gars à l'UMP qui commencent à voir le bousin dans lequel on est (Europe, immigration, etc..) se barrent au FN.

    Yann

    RépondreSupprimer
  5. Tu as complètement pété un plomb Tonio, ou tu t'ai fait lobotomiser, tu as oublié que l'UMP a été au pouvoir toutes ces années, regarde le résultat, tu t'imagines quoi là ?
    Plus aucun doute, ce pays est foutu, les Français qui avaient encore quelques neurones sont en train de les perdre. Pauvre France.

    RépondreSupprimer
  6. A propos de trois citoyens français :

    les deux frères Chérif Kouachi et Saïd Kouachi
    Amedy Coulibaly.

    De qui se réclament ces trois citoyens français ?

    Réponse :

    Vendredi, Amedy Coulibaly, le preneur d'otages de la porte de Vincennes, avait appelé de lui-même BFM TV vers 15 heures. Amedy Coulibaly s'était revendiqué de Daech (acronyme de l'Etat islamique en Irak et au Levant), qui mène aujourd'hui une guerre en Irak et en Syrie.
    Amedy Coulibaly avait affirmé avoir reçu des instructions du califat, dirigé par Abou Bakr al-Baghdadi pour mener les attaques de Montrouge (jeudi), où il a tué une policière, et de Vincennes (vendredi), où il a tué quatre clients de l'Hyper Cacher.

    Quant à Chérif Kouachi :

    Chérif Kouachi, joint ce matin par BFM TV, a affirmé avoir été missionné par "Al Qaida du Yémen".

    http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/bfmtv-a-ete-en-contact-avec-cherif-kouachi-et-amedy-coulibaly-recit-et-extraits-sonores-384343.html

    Mercredi 14 janvier 2015 :

    Attentats à Paris : Al-Qaïda au Yémen revendique l'attentat contre Charlie Hebdo.

    « Des héros ont été recrutés et ils ont agi », a déclaré dans la vidéo mise en ligne sur un site islamiste l'un des dirigeants d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), Nasser Ben Ali al-Anassi.

    Trois citoyens français.

    Trois citoyens qui ont trahi la France.

    Trois traîtres.

    Nous avons été trahis.

    Nous avons été trahis par des Français, qui sont ici, en France, et qui sont une Cinquième colonne.

    Oui, il existe une Cinquième colonne, ici, en France.

    Les traîtres sont parmi nous.

    RépondreSupprimer
  7. As tu vu la gueule des députés et sénateurs de l'UMP ? Ca sent le vieux, les haines recuites, l'arrivisme et la magouille de notable de province qu'on voit dans les films de Chabrol. Comment peux tu croire sérieusement qu'il pourrait se passer quelque chose à partir de ce syndicat de notable... ?!

    Tu es très désappointé. Et on peut le comprendre.

    RépondreSupprimer
  8. Tu as Dupont Aignan qui est pas mal je trouve. Bien mieux que Fillon.
    L'UMP ... lol ... tu n'as pas compris que jamais ils ne lâcheront leur maçonnerie, et tout ce qu'il y a derrière et ce que ça implique.
    Ils ne se retourneront pas contre leur opinions mais contre le peuple, comme ils le font déjà. Point.
    Question d'inertie cognitive.

    RépondreSupprimer
  9. A propos de ton ami Fillon, pour ne pas oublier....

    http://atheisme.org/fillon-argenteuil.jpg

    RépondreSupprimer
  10. Tonio, y a pas que les gars de ta condition et de ton âge. Ce sont tous les gens à peu prés normaux et qui habitent pas plein centre de Paris, Lyon, ou je sais pas ^ù. J' ai 52 ans et je me retrouve dans ce que tu écris. Sauf sur l' UMP.
    Oublie.
    L'idéal, ce serait que l' ensemble des électeurs n' aillent pas voter. Imagine un peu la g.. du pouvoir. 10 % de votants. Là, tous, y sont morts...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu crois vraiment qu'ils en ont qqch à faire que tu n'ailles pas voter ?
      Même si 2 voix suffisent pour accéder à la gamelle, dis toi bien qu'ils s'en régaleront.

      Supprimer
    2. malheureusement, tant que le vote blanc ne sera pas comptabilisé ET reconnu, on l'aura dans l'os, c'est pas pour rien qu'ils nous le refusent, comme la proportionnelle.

      Démocratie est un mot qui me fait doucement rigoler.

      Rien n'a changé depuis les rois, ce sont toujours les mêmes familles qui s'échangent les manettes, comme une course de relais

      Supprimer
    3. "L'idéal, ce serait que l' ensemble des électeurs n' aillent pas voter" (Anonyme 11:44)

      L'abstention, c'est effectivement l'idéal, pas pour les abstentionnistes mais pour ceux qui votent : leur voix a d'autant plus de poids qu'il y a d'abstentionnistes.

      Supprimer
    4. " ...leur voix a d'autant plus de poids qu'il y a d'abstentionnistes."

      Et à l'inverse, d'autant moins de légitimité...

      Supprimer
  11. Les prochains candidats de l'UMP seront Juppé ou Sarkosy avec un tropisme UDI et NKM avec quelques bouffons de type Dupont Gnangnan! Autant dire le creux soutenu par le vide. Il y a eu deux vainqueurs à l'issue de ces derniers jours. Le système et les islamistes. Le système qui a mis dans la rue quatre millions de veaux dhimmisés sous les yeux goguenards des islamistes tout en réussissant par leur sidération médiatique à s'exonérer de toute responsabilité dans la genèse des événements. Et les islamistes qui viennent d'instaurer en France le délit de blasphème par la peur. La seule chance pour que le système se perpétue est d'installer Marine Le Pen à l'Elysée quinze secondes avant l'effondrement total afin de lui imputer la chute et la ruine du pays.

    RépondreSupprimer
  12. Filllon, c'est sûr qu'il a les bonnes solutions !
    C'est vraiment dommage qu'il n'ait jamais été premier ministre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rappelons que le premier ministre ne peut que mettre en oeuvre la politique décidée par le président de la République, Sarkozy à l'époque. Tout le monde a d'ailleurs assez glosé sur cet "hyperprésident", mais a oublié depuis.

      Supprimer
  13. Pas faux, pour que ça marche il faudrai un Fillon dans chaque goulag de France .... à déterminé le nombre.

    RépondreSupprimer
  14. "Pour moi, la clé est à droite, à l'UMP." (D.T.), avec précautions ("Tout ça est encore mince" etc.)

    Courageux de ta part, Tonio, étant donné le public du blog, où la tendance "tous pourris, plurienafoutr" semble assez représentée.
    Je suis content de voir ce sursaut de réalisme. Pardon pour l'auto-citation, mais je ne peux mieux exprimer mon point de vue qu'en renvoyant au dernier paragraphe de ce commentaire :

    http://auxinfosdunain.blogspot.fr/2013/02/discours-de-fillon-la-mutualite.html?showComment=1362140688915#c3669067901181518539

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne sais pas si c'est du courage que de continuer à mettre la même bande d'escrocs au pouvoir.

      De toute façon, tonio décrit un rêve, basé sur la seule solution acceptable et viable.

      Mais ça reste un rêve

      Supprimer
    2. @Laurent
      Courage puisque comme il fallait s'y attendre, la plupart des commentateurs n'ont retenu que 3 lettres : "UMP".

      "même bande d'escrocs"
      Cette expression dénote l'indifférenciation. Or, je soutiens que la plupart des problèmes viennent des majorités menées par le PS. C'est l'évidence même.
      "UMPS" est peut-être un bon slogan pour le FN, mais il ne doit pas cacher la réalité.

      Supprimer
    3. @Durand: Avouez que l'UMP, là finalement depuis feu Mitterrand, n'a rien fait.

      Je m'étais même surpris, courant 2012, à me rendre compte que sarko avait fait plus de trucs de gauche que hollande

      Supprimer
    4. Regroupement familliale = Droite
      IVG = droite
      conseil d'état instaurant la république des juge et jugulant le politique = Droite
      Loi de 1973 sur le financement de la dette d'état = droite
      traité de Lisbonne avec déni complet d'un référendum = Droite
      Réintégration complète de l'OTAN = Droite
      De mon point de vue ils ont beaucoup fait pour faire progresser la tour de babel même si la gauche n'est pas en reste.

      Supprimer
    5. Courageux de dire qu'il faut voter UMP? J'ai lu beaucoup d'âneries dans ma vie mais là ont atteint des sommets.

      Supprimer
    6. @Anonyme 17:23
      Merci pour les arguments.

      Regroupement familial et IVG : notez que Giscard n'était pas à proprement parler la droite, mais le centre. L'UDF s'est aujourd'hui fondue dans le MoDem. Giscard ne semble "à droite" qu'en comparaison avec ce qui a suivi : Mitterrand.

      Pour ce qui est de l'immigration et de l'accession à la citoyenneté française, il faut être sourd et aveugle pour ignorer que c'est la gauche qui pousse en ce sens (ce n'est pas caché, ils l'assument ou s'en vantent).

      Pour la régularisation de clandestins, on est à plus d'un million rien que sous Mitterrand (peut-être même rien que pour son 1er septennat, à vérifier). Depuis, ça a diminué, mais ce n'est pas un hasard si ça a quand même augmenté de 50% en 2013 par rapport à 2012 (http://www.franceinfo.fr/actu/politique/article/les-regularisations-de-sans-papiers-ont-augmente-de-50-en-2013-334541).
      Sur l'accession à la nationalité, voir entre autres les lois Pasqua-Debré (http://fr.wikipedia.org/wiki/Lois_Pasqua-Debr%C3%A9), détestées par la gauche et vite supprimées sous Jospin.
      J'en passe, je résume à fond.

      A mettre au dédit de l'UMP : suppression de la "double peine". Encore un truc à Sarko.

      La loi de 1973, Lisbonne, l'OTAN :
      Tout ça est ridiculement secondaire voire insignifiant par rapport à nos problèmes. C'est malheureusement typique de ce qui vient régulièrement encombrer le débat, à croire qu'une catégorie de Français, qui veut pourtant apparemment le bien de son pays, est devenue folle et ne sait plus rien faire d'autre que ruer dans les brancards dans toutes les directions sans discernement.

      Supprimer
    7. J'ajoute :

      PS & co : Lois mémorielles, lois contre la liberté d'expression (Pleven, Gayssot). Interdiction du spectacle de Dieudonné... ils ne sont pas très Charlie !

      UMP & co : vente d'or de la banque de France (de l'ordre de 600 tonnes sur 3000). Encore Sarko !

      Il y a aussi la promesse par Hollande du droit de vote aux étrangers aux élections dites "locales". On devrait y échapper grâce au basculement à droite du Sénat (il faut la majorité des 3/5e du Parlement = Assemblée+Sénat).

      Supprimer
  15. Aïe aïe Tonio... En écrivant la "clé est à droite, à l'UMP", tu nous fais un nouvel accès de "bayrouisme".

    Périodiquement, tu t'emballes pour un red-herring, un leurre. Avant de te raviser.

    Franchement... l'UMP ? Fillon ? !

    En revanche, ta réflexion sur les juifs est très intéressante.

    Il faut leur reconnaître une part évidente de responsabilité.

    Pendant des années ils ont laissé parler en leur nom des "associations" dont l'obsession était de combattre l'"extrême drouâte"... En clair : le FN.

    Ca fait 30 ans qu'on bourre le mou des juifs avec "FN = antisémitisme".

    Les juifs, en bas de l'échelle, commencent à comprendre que l'antisémitisme existe bel en bien en France... mais qu'il est LE FAIT EXCLUSIF DES MUSULMANS !

    L'antisémitisme traditionnel de la droite, des cathos... c'était il y a 100 ans...

    Donc, 2014 : ils payent CHER leur aveuglement. Et on a encore rien vu.

    Il faut donc qu'ils se resaisissent et qu'ils suppriment immédiatement ces associations toutes plus nocives les uns que les autres. Et qu'ensuite ils supportent massivement, dans les médias par exemple, le FN.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Il faut leur reconnaître une part évidente de responsabilité."

      Ce n'est pas une nouveauté que l'élite juive rends la vie impossible voire dangereuse a leur communauté afin de les faire migrer en israel, qui souffre justement actuellement de problème démographique.

      Après tout ce pays fut crée en 48, dû aux exactions sur ce peuple par un parti et un pays financés par les Rothschild....

      Supprimer
  16. Le gars qui durant des années nous a dit UMPS c'est tout des jean-foutre. Et là ce matin tu viens d'anéantir par une seule phrase des années de travail sur ton blog, des années d'argumentations serrées et cohérentes. As-tu pris des champignons hallucinogènes? Tu nous dis que le salut est à l'UMP????J'ai envie de gerber. T'as accepté une commandite du parti de ton ami Sarkozy. Ton blog vivotais alors tu te fais sponsoriser? Ton texte de ce matin est certainement ma plus grande déception de l'année. Retourne dans la boîte où tu travailles et reste z-y, continue de faire le rebelle anti-système qui vote UMPS.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, Tonio qui vote UMP j'aurai tout vu. J'arrête pas de dégueuler depuis ce matin. L'avenir passe par l'UMP, la France forte. Le changement c'est maintenant avec l'UMP! J'ai trouvé le slogan de Fion: "Du solide, du sérieux, du vrai" à moins que "Le président qu'il nous faut" ou alors "Présider autrement" quoique "Debout la ripoublique" est pas mal, mais mon préféré "Pour que ça change fort". Ça coûtera pas cher ils sont usagés.

      Ahahaha! Tonio soit t'as reçu des menaces soit t'es carrément drogué.

      Supprimer
  17. Pour que le clientélisme fonctionne il faut qu'une partie de la populatio adhère au système.La classe politique s'appuie sur une base non négligeable qui se retournera quand elle ne sera plus alimentée sur le dos des autres.Ne rien attendre des élections.La crise économique mondiale va se charger des changements

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La base clientéliste du PS a déjà pris une sacré reculée avec les municipale. Une déroute au départementale et au régionale et des dizaines de milliers de goinfre co-optés et subventionnés vont l'avoir dans l'os. Je ne croit pas au changement par les urnes mais rien que pour le plaisir de virer quelques donneurs de leçon je voterai au prochaines.

      Supprimer
  18. Moi en fait je vais voter PS.

    Pourvu que hollande puisse se représenter, option au top, contre mlp, comme ça, sur qu'il passe.


    C'est plus rapide pour dépébéifier le pays, il a fait ses preuves. Car j'en ai assez de l'agonie, ça me semble la meilleure solution

    RépondreSupprimer
  19. "Sans esprit de polémique, je constate déjà que la communauté juive dans ce pays est extrêmement puissante. C'est un constat. Les retourner est donc essentiel. " : J'en connais un qui a essayé il y a 2015 ans !!!

    RépondreSupprimer
  20. Conclusion, tu prends la carte de l'UMP pour faire de l'entrisme ? parce que le changement il ne va pas se faire tout seul. Montre l'exemple ;-) Bonne chance ! hahaha

    RépondreSupprimer
  21. Ca sent surtout le désespoir ce genre de post.

    RépondreSupprimer
  22. Tonio a raison, autant parier sur le prochain vainqueur. Fillon président, Pécresse 1er ministre, comme planifié par nos amis de Bilderberg qui ne choisissent pas n'importe qui, on ne donne pas de la confiture aux cochons!
    http://www.latribune.fr/bourse/devises-forex/20130604trib000768321/fillon-pecresse-et-six-autres-francais-annonces-a-la-discrete-reunion-du-groupe-bilderberg-a-londres.html

    RépondreSupprimer
  23. Fillon hélas, aucune chance... surtout depuis qu'il a parlé de mafia. Cramé le gars, Je voudrai y croire, mais ce serait de la naïveté.

    RépondreSupprimer
  24. Je suis en couple, je n'ai pas d'enfant et je fais parti de ceux qui estiment profiter du temps libéré ainsi, d'une liberté matérielle avantageuse : 1. Pour me désendoctriner, me cultiver 2. pour avec le fruit de 1. concilier la cohérence de mes actes avec mes pensées. 3. pour agir dans ma vie en ayant cette idée que le monde change par l'exemple.

    Julien P

    RépondreSupprimer
  25. "La clé de tout, c'est de retourner l'élite. De retourner progressivement le discours dominant."

    Perso, je n'en connais pas d'élite et je doute que beaucoup en connaissent.
    Ils ne se retourneront pas sinon ils ne seront pas élus ou des "gros".
    C'est aussi simple que cela. Ils se prendront la propagande médiatique et ils couleront.
    Je suis convaincu que si les choses s'enveniment encore, ce qui va arriver, nos zelites préfèreront se retourner contre nous plutôt que de nous protéger de nos remplaçants.

    Je ne vois pas MLP "bien" gouverner, si cela arrive et ceci m'est clair. Mais foutu pour foutu, je la préfère encore aux autres. Un choix par défaut, c'est tout ce qu'elle est. Et c'est tout ce qui nous reste.
    Pour citer H16, ce pays est foutu.

    Equilibre.

    RépondreSupprimer
  26. Un politique qui denonce l'inaptitude de nos politiciens !

    http://www.marc-candelier.com/2015/01/la-france-3-0-pour-une-iconomie-entrepreneuriale.html

    RépondreSupprimer
  27. De mon point de vue, ca montre que la plus part d'entre nous se radicalise et s'extrémise.
    Et comme les extrêmes se rejoignent, beaucoup ne savent plus sur quel pied danser.
    Avant-hier tu disais pouvoir discuter avec les Anars à propos d'Onfray (commentaire effacé ?) et aujourd'hui tu t'encartes UMP...
    Tout ça, comme la pseudo manif de dimanche, montre un vide (c'est quoi être Charlie?) et la nature n'aime pas le vide. Elle le bouffe, l'engloutit.
    Ca va pas durer longtemps, on est malheureusement prêt pour l’établissement d'un régime totalitaire.
    Il faudra choisir son camp.

    RépondreSupprimer
  28. Selon moi anonymous a hacké le site, c'est pas possible autrement.

    RépondreSupprimer
  29. Et bien, je considère une fois de plus que c'est un excellent post de DiscoTonio !!!
    Et je n'ai aucun mal à l'écrire ... Vu que cela rejoint mes idées.
    D'abord, croyez-moi qu'en matière de solutions extrêmes, je suis probablement plus radical que la plupart des lecteurs du forum. Pour moi, ce qu'il faut dans ce pays pour rééduquer les pseudo-intellectuels et décideurs (Besancenot, Taubira, Caron,...) c'est Pol Pot (comme le dit Piero San Giorgio dans une de ses vidéos).
    Ca c'est l'idéal pour moi,... Et c'est du délire. En tout cas, ça déclenche la révolution, une énorme guerre civile : tout le monde se bat.
    Une fois que l'on revient sur Terre, qu'est-ce que l'on constate ?
    Dans la situation actuelle, il faut une majorité parlementaire pour gouverner.

    Le programme du FN ne me choque pas, sauf sur un point majeur : l'économie.
    Sur le reste, et notamment sa politique sécuritaire, ce n'est rien d'autre que le programme du RPR d'il y a 15 ans (comme l'a reconnu Alain Juppé dans l'Emission Des Paroles Et des Actes).
    Mais le FN, aussi "raisonnable" soit-il, manque de cerveaux et de relais intellectuels pour mettre en musique sa partition. Cela viendra peut-être, ... mais cela m'étonnerait. Et surtout, la diabolisation permanente dont il fait l'objet (sans vouloir caricaturer Laurent Gerra imitant JM Le Pen) fait qu'il représente le repoussoir absolu. En résumé, le FN, c'est (malheureusement) la paralysie du pays.

    Donc, qui reste-t-il ?
    Bayrou (pour qui j'ai voté en 2007) : il est bien, mais vraiment seul. Tout aussi seul que Marine Le Pen. On peut dire la même chose de Nicolas Dupont Aignant.
    Ces deux là sont pas mal, mais ils n'ont pas le réseau. Ils n'ont pas les personnalités.

    Si l'on reste "dans le système", j'ai fait le tour, et il n'y a que Fillon qui tienne la comparaison.

    Malheureusement, Fillon a eu l'honnêteté de dire qu'entre un candidat PS et un candidat FN, il fallait prendre le moins sectaire, il s'est fait descendre en flèche par la presse aux ordres.
    Mais on ne sait jamais : Hollande était aussi très bas dans les sondages en 2009 et 2010...

    Un autre problème : Fillon est considéré par Monsieur Tout le Monde comme un mou, alors que Sarkozy est considéré comme un fonceur, un type actif qui sait prendre les décisions difficiles.
    Pour parler à mon avocat d'affaires qui les connait un peu, le plus résolu des deux n'est pas celui qu'on croit.

    ====================
    Si vous devez ne lire qu'un seul article sur le sujet, lisez celui sur Atlantico.fr :
    http://www.atlantico.fr/decryptage/grands-duels-qui-ont-fait-france-nicolas-sarkozy-et-francois-fillon-perrin-1946938.html
    ====================
    Pour répondre brièvement aux commentaires plus haut :
    > Filllon, c'est sûr qu'il a les bonnes solutions !
    C'est vraiment dommage qu'il n'ait jamais été premier ministre...

    => Fillon était dès le début en conflit permanent avec Sarkozy. Il est resté pour essayer d'imposer ses vues, et il y a eu des avancées.
    Il a été le premier à reconnaitre que le pays était objectivement en faillite.

    > A propos de ton ami Fillon, pour ne pas oublier....
    http://atheisme.org/fillon-argenteuil.jpg

    => Ca veut dire quoi ? On voit Fillon couper un ruban avec, probablement, des musulmans.
    Quelle est la signification cachée.

    =====================================
    Fillon est objectivement le meilleur (ou le moins pire) candidat pour 2017 ... si on reste dans le système.
    Après, si le pays part en vrille, s'enfonce dans la guerre civile, ... tout peut arriver, et le meilleur sera sans doute un homme hors du sérail, n'ayant rien à voir avec la politique actuelle.
    Mais cela voudra dire que nous serons en pleine Révolution (II) avec sa Terreur (II) et son cortège de morts... Est-ce qu'il faut vraiment en passer par là ?




    RépondreSupprimer
  30. Fillon, pourquoi pas? Ca peut difficilement être pire de toutes façons.
    Mais à mon avis, vous aurez plutôt Valls. Et à vrai dire, je ne vois pas trop la différence...

    Le problème tient dans ce qui sous-tend le raisonnement : que le changement vient de la politique.
    En fait, c'est exactement l'inverse : le changement politique arrive quand le changement social est à maturité.

    En 1981, tous les électeurs de gauche pensaient que Mitterand allait "changer la vie".
    Ils n'avaient pas compris que c'était l'évolution de la structure sociale et des moeurs, pendant toutes les années 70, qui avaient rendu ça possible.

    De même pour l'arrivée au pouvoir de Sarkozy qui était la traduction de la désintégration sociale du pays (raison pour laquelle il n'a pas plus de chance que Hollande en 2017).

    De plus, bon courage pour retourner l'UMP. Aux dernières nouvelles (d'après souvenir de sondages d'il y a quelques années), c'était le parti des vieux retraités et autres rentiers de l'immobilier qui demandaient aux jeunes chômeurs de travailler plus...

    Vous n'avez qu'un seul choix : vous armer de patience.
    Car ultimement, c'est un question de structure démographique, laquelle sous-tend la structure sociale.
    L'allongement de l'espérance de vie est un cadeau magnifique dont nos ancètres n'auraient jamais pu rêver : il me reste encore un grand-parent de 97 ans en parfaite santé, du moins pour son âge.
    Malheureusement, cela a des conséquences moins enviables pour les générations dans la force de l'âge : poids croissant des inactifs (quel que soit le système économique) et très grande lenteur du changement social (en clair, il faut attendre que les anciennes générations passent l'arme à gauche...)
    C'est le syndrôme du prince Charles.

    En attendant, vous pouvez contribuer, dans le sens de votre sensibilité, à construire le changement social qui aboutira demain à une classe politique complètement renouvelée.
    Cela ne vous bénéficiera peut-être pas directement mais vous pouvez le faire pour votre enfant.

    Et voyez comme la société change déjà : ce n'est pas ma sensibilité, mais il y a quelques années, on n'aurait jamais vu les français, plutôt de droite, descendre dans la rue pour contester le pouvoir.
    Il y a aussi les bonnets rouges, et toute l'ébullition des divers mouvements qui se forment par l'intermédiaire du net.

    Ce n'est qu'un début, mais c'est ça qui prépare l'avenir, pas l'attente du "sauveur" sorti des urnes.

    RépondreSupprimer
  31. "Le programme du FN ne me choque pas, sauf sur un point majeur : l'économie."

    j'en suis arrivé à la même conclusion.

    Pour Bayrou, je n'arriverai jamais à oublier son appel au vote hollande, juste par basse vengeance politicienne, il en a oublié le pays, ça montre une inconséquence grave.

    Hollande bas dans les sondages puis finalement tête de liste aux présidentielle: c'est juste un concours de circonstance (quoi que...)

    Fillon a été premier ministre, après d'autre mandats d'élu, c'est pourrait on dire tout sauf un perdreau de l'année. Et il y a quelques chose que j'ai noté à son endroit: Pas une casserole judiciaire...

    Soit il est extrêmement doué pour passer entre les gouttes, soit les pros de la mise au pilori se sont cassés les dents. et c'est mon sentiment à l'égard de cet homme.

    Malheureusement il met le doigt sur différentes choses qui ont été bannies du dico républicain français, et par défaut c'est sur ce point qu'il en prends plein la gueule par la bienpensance

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, c'est aussi un point que j'avais noté et que j'ai oublié de noter pour lui.
      Il n'a pas de casseroles judiciaires connues. Ce qui ne veut pas forcément dire qu'il est blanc comme neige, mais c'est un bon point pour lui. Et à son niveau de fonction, il aurait eu le temps d'en avoir.

      Il a aussi endossé la plupart des habits politiques : député, maire, ministre, premier ministre,...
      Certaines personnes du forum retiendront plutôt cela contre lui d'ailleurs. Mais au moins, il connait le job.

      Point essentiel pour moi : il a bossé dans le privé (mais pas très longtemps).
      Je n'en peux plus des politiques professionnels...

      En plus, il est l'ennemi de tous les ultra-voyous de l'UMP : Copé, Dati, Moreno,... Ca aussi, c'est un bon signe !

      C'est le portrait le moins pire de toute la classe politique.

      Il y aurait bien Xavier Bertrand aussi, ... mais il est franc-maçon, et on voit où ça nous a mené.

      Mais François Fillon ... manque de charisme.
      Quand j'en parle, on me dit : "Ah non, pas Fillon !"
      " Pourquoi ?"
      " Je l'aime pas !"
      ( fin de la discussion)


      Supprimer
  32. Fillion je n'y crois pas même si avec un flingue sur la tempe, je le choisirais à NS ou FH.
    Le programme éco de MLP c'est avant tout parler du libéralisme et du libre-échangisme. Même d'un point de vue écologiste, ce mondialisation horrible est intenable. Après, chanter qu'il faut libérer les énergies, libérer la croissance moi aussi je peux le faire. Ce que je constate, c'est que c'est le moins disant social qui est le moteur de l'action. De ce point de vue, j'aurais une vision beaucoup plus de gauche (s'il reste encore des gens de gauche non libéraux, non libertaires et non collectivistes dans ce pays).

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.