mercredi 28 janvier 2015

Si je comprends bien la loi Macron...

Si je comprends bien, dans cette loi Macron, il y a une partie concernant les notaires, dont on nous dit qu'elle est là pour laisser leur chance aux jeunes et donc, "aider la jeunesse".

Les notaires, à ce que j'en comprends, c'est un truc de l'ordre des licences de taxi, des licences de tabac ou des licences 4.

En gros jusqu'ici, l'État organisait le rationnement des droits à exercer la profession de notaire.

Du coup, cette licence valait de l'or, et pour travailler, il fallait d'abord acheter un droit à travailler.

Mettons nous à la place d'un jeune, qui s'est installé il y a un an ou deux.

Il fait alors avec le système tel qu'il existe. Et il doit surement s'endetter de quelque chose comme 500 000€ pour racheter une licence de notaire. Surement quelque chose de l'ordre du prix d'une très belle maison.

Là dessus arrive le père Macron avec sa loi "pour-les-jeunes" qui explique que le système de licence est supprimé, et que le petit jeune sus-cité s'est endetté de 500 000€ pour un papelard sans plus aucune valeur juridique et qui vaut désormais 0...

En bref, pour résumer, ils lui ont littéralement détruit sa vie.

Comment peut-on tolérer que l'État d'un trait de plume change les règles de manière aussi radicale et détruise la vie des honnêtes gens, qui ont juste eu la connerie de se conformer aux règles que l'État imposait la veille ?

La vie de combien de jeunes va être détruite par leur loi-pour-les-jeunes ?

Je n'ai pas d'intérêt particulier pour les notaires. Je faisais juste ce post pour pointer du doigt à quel point notre pays devient de plus en plus totalitaire, et comment le monstre qui prétend gouverner nos vies pour notre bien devient de plus en plus une machine à broyer et à démolir.

17 commentaires:

  1. Premier tour de l'élection présidentielle, le 23 avril 1995 :

    Lionel Jospin arrive en tête, avec 23,30 % des suffrages

    Jacques Chirac est deuxième, avec 20,84 %

    Edouard Balladur a 18,58 %

    Jean-Marie Le Pen a 15 %

    Problème : les comptes de campagne de Chirac et de Balladur étaient faux !

    D'un point de vue légal, il aurait fallu annuler l'élection présidentielle de 1995 !

    Trop dangereux !

    ET DONC le Conseil constitutionnel a préféré valider les comptes de campagne de Chirac et de Balladur, alors qu'il savait que ces comptes étaient faux !

    Ce scandale d'Etat vient juste d'éclater aujourd'hui, 20 ans après.

    Le Conseil constitutionnel est déshonoré.

    Le Conseil constitutionnel est discrédité.

    http://www.lefigaro.fr/politique/2015/01/27/01002-20150127ARTFIG00389-roland-dumas-j-ai-sauve-la-republique-en-1995.php

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui connaît le Conseil constitutionnel ?

      Qui connaît... Roland Dumas ?

      Qui se souvient de... 1995 ? De Balladur ?

      Bref, BA, comme d'hab', tu as plusieurs trains de retard, car tu n'es pas assez cynique.

      Voilà le problème.

      Supprimer
    2. le TOC-MCP (Troublé Obsessionnel Compulsif - MultiCrossPosteur) n'a pas su/pu s'empêcher de tagger de nombreux blogs avec sa prose hors-sujet.

      Ce fait est connu depuis longtemps déjà, notamment via les nombreuses déclarations de R. Dumas. Non ce scandale ne vient pas "juste" d'écater.

      Supprimer
  2. Ne t'inquiète pas.

    La crise en Ukraine ou Poutine menace de faire tout péter si on retire la Russie de SWIFT.
    La crise Grecque, de la dette, de l'euro, qu'on est tous solidaire pour la paix ! lol
    La guerre civile ethnico-religieuse qui a démarrée, qui va faire comme aux Kosovo, comme au Liban, ou comme en Indonésie, dès qu'il y a des musulmans enjeu.
    Les 5400 milliards de dette de l'industrie du schiste qui vont exploser et entraîner le pic pétrolier, le vrai, pas simplement celui du conventionnel comme en 2005 avant la crise des subprimes.

    Pic pétrolier = explosion des dettes, explosion des pays producteurs (arabes notamment).

    Et pour nous guider dans tous ces remous on a Hollande. Et en 2017, on aura Valls ou Juppé (ou peut-être Sarkozy) qui vont nous expliquer que les méchants c'est nous, qu'on doit payer la dette, se laisser harceler par l'islamigration, et manifester #JeSuisAbruti dans la grande partouze babélienne financée avec l'argent gratuit de la BCE.

    RépondreSupprimer
  3. Ce que tu dis n'est pas faux, Disco. Mais je n'ai pas de sympathie particuliere pour les notaires. Ce sont pour la plupart des fils-a-papa: soit papa notaire, soit papa notable, avec une bonne connaissance de tous les codes pour bien aider fiston a se faire une situation. C'est triste a dire, et j'aimerais pouvoir affirmer le contraire, mais la grande majorite des jeunes notaires ne le sont pas par merite. J'ai fais des etudes de Droit (Master 2, obtenu en 5 ans), et j'en ai vu defiler, des fils-a-papa qui mettaient 4 ou 5 ans pour obtenir une licence, et qui, au final, ont aujourd'hui de bons postes. A l'inverse, j'ai aussi connus quelques fils d'ouvriers qui n'ont pas redouble pendant leur cursus en Droit et qui bossent aujourd''hui a la caisse de Geant Casino, (pour prendre un exemple bien concret).

    RépondreSupprimer
  4. C'est le syndrome du rentier aristosassoit,

    - ça marche avec : L'exception qui confirme la loi.

    RépondreSupprimer
  5. Corée du nord je t'aime


    http://www.stop-djihadisme.gouv.fr/index.html

    RépondreSupprimer
  6. L'achat d'une charge de notaire se fait à un notaire sortant, pas à l'Etat. L'état n'est la que pour réglementer le nombre d'installation . En ce sens, c'est la même chose que pour l'immo.(les versements sont d'ordre privé mais la pénurie est organisée par le public)
    Du coup, avec ton argumentaire, il ne faudrait pas faire baisser les prix de l'immo parce que des jeunes peu regardant sur les prix ont acheté au prix fort en haut de bulle et que toute baisse de prix dès lors "détruirait leurs vies".
    La bonne affaire se fait à l'achat, jamais à la revente (sauf si présence de gros pigeon en face).
    Les notaires n'ont plus qu'à faire pareil, après avoir sciemment pour leur plus grand profit pousser et accompagner des pigeons à signer pour des biens sans valeur, ils vont apprendre à leur dépend ce que ca fait de se retrouver de l'autre coté du miroir. Ils se sont pendant des années rendus largement complices de la pénurie organisée en étant officier public et n'ont jamais beaucoup protester, ni même mi en garde contre l’envolée folle des prix de l'immobilier.
    A 16000 euros de revenu moyen mensuel, rassure toi, ils vont se remettre bien vite en selle, il y a pire comme vie détruite.

    RépondreSupprimer
  7. bah s'il est en tout début de carrière, une petite faillite personnelle et hop compteurs a zéro...

    RépondreSupprimer
  8. Je rebondis sur le message de Caro, les études de notaires sont effectivement souvent léguées aux membres de la famille qu'ils aient été brillants ou non lors de leurs études. Les quelques personnes qui ont fait des études de notaires restent bien souvent clerc de notaire (comprendre larbins). En allant jeter un coup d'oeil sur le site des notaires, on s'aperçoit même qu'il y'a une période minimale à faire le larbin avant d'avoir le "droit" d'être un jour notaire.

    Tout ça pour dire que toute loi qui supprime des privilèges, castes, etc et qui casse un peu cet élitisme à la française est une bonne loi, à mon avis.

    RépondreSupprimer
  9. On peut avoir une autre lecture : la loi Macron n'est que poudre aux yeux, pour permettre aux crapules de dire : "on réforme, ouh la la".

    Exemple concret : la doxa dit "Macron libéralise les transports par car".

    Erreur. Car dans le détail, c'est une commission machin-truc qui donnera son feu vert, au cas par cas, à l'ouverture de telle ou telle ligne. Et dans cette commission, y'a qui ? La SNCF.

    Vous croyez réellement que la SNCF se laissera concurrencer sur des lignes rentables ?

    Idem pour les notaires. Je n'ai pas le détail, mais je suis persuadé que c'est le même mécanisme. Une commission, un organe, un machin donnera son feu vert à telle ou telle nouvelle installation de notaires.

    Bref... du vent.

    Même chose pour le travail du dimanche. Sujet absurde, lutte homérique dans un verre d'eau pour... quelques dimanches de plus par an ?

    La bottom line est simple : si Sans-Dents, le Catalan et tous leurs complices étaient de vrais réformateurs, franchement les gars, on le saurait maintenant, non ?

    RépondreSupprimer
  10. Ca a déjà été dit plus haut mais , tu fustiges les rentes tant et plus et quand on en casse une tu te plains ...

    Bizarre !

    RépondreSupprimer
  11. Très souvent les notaires sont .... fils de notaires. Du moins ceux qui possèdent les charges.
    effectivement les notaires vont apprendre la dure réalité de la vie de ... leurs clients.
    Et pour ce qui est de l'achat trop cher qu'on est ruinés est ce que c'est comme les taxis ? C'est à dire l'essentiel de l'échange se fait au black le prix "officiel" étant relativement faible.
    Car c'est là que le bât blesse, il ne faudrait pas que ces gens se prévalent de leurs turpitudes, la fraude fiscale. on l'oublie trop souvent ça.

    RépondreSupprimer
  12. Les salariés (et les petits patrons) du privé ne leur suffisent plus, maintenant on s'attaque aux quelques travailleurs restant qui arrivent à bien gagner leur vie grâce à leur travail.

    Quelque part ce n'est que justice et quand tous les travailleurs tendront vers le SMIC, on aura enfin réalisé le rêve de l'oligarchie et de ses valets de la classe politico-médiatique.

    RépondreSupprimer
  13. non "ils ne sont pas ruinés", tout un chacun peut demander un dédommagement à l'Etat lorsqu'il subit des dommage résultant de son action (la loi en étant une) ou de son inaction. Exemples : expropriation, atteinte à la valeur d'une propriété, perte, même temporaire de clientèle, etc...

    RépondreSupprimer
  14. Il ne faut pas confondre "libéraliser" et "dérèglementer"... la loi Macron s'attaque aux professions réglementées non pas pour casser les rentes au profit du peuple... mais pour casser les rentes au profit de la finance... dérèglementer = faire rentrer dans le capital....
    Cette loi, outre le fait qu'elle ne changera rien pour le crétin lambda, elle enrichira encore et toujours les entreprises monopolistiques

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.