mardi 10 février 2015

Cette si symptomatique Castellane

Haaa la Castellane. Ce nom qui fleure si bon l'histoire et le terroir de mon pays. Mais qui par honnêteté, ou juste par décence élémentaire, devrait plutôt être renommé Babel Ouech...

Vous avez surement suivi ce qu'il s'est passé hier...

Valls devait venir à Marseille annoncer à quel point en terme de sécurité ils roxxaient. Si si promis juré, ils déchirent !

Et là, paf. Une chance pour la France, chargée de nous enrichir et de payer les retraites, tire à la kalachnikov sur le directeur de la police locale.

S'en suit un branle bas de combat hallucinant. On se croirait à un checkpoint de zone verte à Baghdad ou Kaboul. Manquait que les chars...

Et v'la t'y pas, qu'ils nous trouvent des kilos de drogue et 7 kalachs dans un appartement. Comme ça, là, pif paf.

Moi je pense, et je suis surement pas le seul, qu'ils savaient exactement où aller chercher.

Alors du coup, question ? Pourquoi n'ont ils rien fait avant ?

Ma réponse est simple.

L'État est une mafia. Et la petite entreprise locale concurrente mafieuse en s'en prenant au parrain a franchi la ligne rouge.

Car en réalité, l'État adôôôre l'insécurité.

Son obsession, c'est de maximiser le pillage de sa population ouvrieuse.

Je rappelle qu'on est dans un pays où moins de 50% des actifs travaillent.

Et sur ces 50%, surement à peine la moitié produisent réellement plus de richesses qu'ils n'en consomment. Ce qui nous fait un bon gros 25% de rackettés. Pour être honnête, je me dois d'ailleurs d'ajouter que dans ces méritants, on trouve pas mal de petits fonctionnaires qui font le vrai boulot, et que j'en exclue pas mal de gars du faux privé où à la valeur ajoutée produite plus que douteuse.

Notez également au passage ce théorème Tocquevillien de la démocratie redistributive : on ne gagne pas une élection avec les 25% de productifs !

Et l'insécurité, en plus de terroriser le petit peuple, c'est bon pour le business. Ça oblige à cravater. A acheter des alarmes, des grillages, à racheter les voitures volées ou brulées, les iphones piqués, etc etc...

Allez au boulot les esclaves ! L'État vous protège. Et il roxxe, promis !

3 commentaires:

  1. Clip d'autopromotion de jeunes troubadours pour cette belle cité qui "chante" bon l'esprit de Pagnol,

    https://www.youtube.com/watch?v=KLuWLE3p4gg

    RépondreSupprimer
  2. Il est réjouissant de voir le Catalan se faire humilier de la sorte.

    Ce roquet n'a que ce qu'il mérite.

    Et en plus, son caractère borné, bas de plafond de torero toc avec son collant moulant... le piège. Encore et toujours.

    Car il annonce bravement que... il reviendra fin avril !
    ************
    Manuel Valls, au second jour de sa visite à Marseille, a annoncé qu'il reviendrait fin avril dans la cité phocéenne, pour un comité interministériel qui doit accorder de nouveaux moyens à la ville.
    ************
    Gageons que les locaux sauront lui réserver un accueil coloré, chatoyant, et pétaradant !

    RépondreSupprimer
  3. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi Tonio.
    Ils laissent faire le trafic parce qu'ils savent bien que si par exemple ils légalisent le cannabis, ils assèchent leurs revenus.
    Et si il n'y a plus de revenus. Ces sauvages iront les chercher ailleurs (je vous laisse deviner où).
    Ils ne nettoient pas ces zones de non droit parce qu'ils ne maitrisent plus rien et si ils les nettoient cela sera encore pire avec de braves gens qui morfleront.
    Donc résultat .............. ils ne font rien

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.