samedi 18 avril 2015

Les exploiteurs, c'est la gôche

De tous temps, la droite dure a toujours été très anti sociale, anti travailleurs, anti ouvriers, et la gauche ne manque jamais une occasion de le rappeler.

Les congés payés, la dignité des travailleurs, ça les révoltait, et ils y voyaient la décadence de la Nation. Maurras, la divine surprise, toussa toussa...

Sauf que voila, la donne s'est totalement inversée.

J'affirme que les exploiteurs des travailleurs, c'est à gauche qu'ils se trouvent aujourd'hui.

   C'est la gauche qui dans le même temps qu'elle libéralisait la finance et les actions, votait la retraite à 60 ans à crédit pour les papy boomers (et pour les générations suivantes, les fonctionnaires uniquement vus que dans le privé, ils sont tous virés avant).

Aujourd'hui, le petit travailleur du privé se retrouve ainsi à financer les retraites françaises par répartition et les retraites des étrangers, par capitalisation, via les dividendes du CAC 40.

Une gauche honnête aurait laissé la retraite à 65 ans, aurait constitué un vaste fond de retraite public, et aurait fait en sorte que les dividendes servent à payer nos retraites.

   C'est la gauche qui veut à tout prix importer des millions de cas sociaux du tiers monde, inassimilables et inemployables pour la plupart, dans le même temps qu'elle leur promet de l'argent et des logements gratuits en veux tu en voila, le tout payé par la ponction de notre petit travailleur du privé qui ne peut, lui, même plus se loger. Immigration qui se déverse de plus sur le marché de l'emploi et déséquilibre le rapport de force travail/capital en défaveur du travail.

   C'est la gauche qui défend bec et ongle toute l'aristocratie ponctionnaire, la bureaucratie, les cohortes de peigne-cul de l' "exception culturelle", immigrationniste et mondialiste, protégée et subventionnée.

Retraites indues (surtout des fonctionnaires et des protégés), immigration délirante, bureaucratie étouffante, ce sont les 3 points majeurs qui ruinent et dépouillent le pays et saignent notre petit travailleur du privé.

C'est facilement 20 points de PIB que toutes ces clientèles de la gôgôche traitre volent aux travailleurs français sacrifiés.

Les exploiteurs, c'est à gauche qu'ils se trouvent. Pour moi, c'est de plus en plus limpide.

Et visiblement, je ne suis pas le seul à comprendre.

Un sondage Opinion Way donne des intentions de vote de 2nd tour pour 2017... Une bombe !

Ils sont en perdition.

1er tour :
Juppé 32%
Le Pen 29%
Hollande 15%
Mélenchon 11%
Bayrou 6%
Dupont-Aignan 4%
Duflot 2%
Hollande 15%. Duflot 2... La somme de toute la gauche fait 30%... C'est la déroute ! Et avec Sarkozy au lieu de Juppé, c'est grosso modo pareil.

2nd tour :
Sarkozy 63% / Le Pen 37%
Juppé 70% / Le Pen 30%
Hollande 40% / Sarkozy 60%
Hollande 30% / Juppé 70%
Hollande 52% / Le Pen 48%

Hollande ne gagne que contre Le Pen, et encore avec seulement 52%. Imaginez un peu ! Alors que toute leur stratégie consiste à obtenir un 2nd tour FN / PS, ils ne sont même pas sûrs de pouvoir gagner.

Tout le système va les lâcher. C'est intenable...

82 commentaires:

  1. et ? qu'est-ce que ca va changer ?
    Sharkozy ou Juppette (ou même Vallz) sera élu. Tu crois qu'ils vont revenir sur une seule des lois votées ?
    le laxisme judiciaire, le mariage pour pédé, l'écoute pour tous, le racket fiscal, l'Europe kafkaïenne et son immigration de peuplement, la préférence musulmane, les fonctionnaires qui se servent ...
    tout ça est de l'ordre de l'acquis pour eux.

    Sarkozy : « l’islam, c’est le progrès, la science, la finesse, la modernité »

    Quand je pense a cet abruti de Juppé qui pensent que les gens sont racistes parce qu'ils n'ont pas assez lu le Coran ...

    RépondreSupprimer
  2. Toi qui comme moi est dans le sud-ouest, comment expliques-tu que les gens continuent à voter par monts et par vaux pour le PS ?
    Dans ma région des Landes de Haute chalosse, les gens votent massivement pour ce nul de Emmanuelli depuis des lustres malgré toutes les affaires.
    Je peux comprendre que la fausse droite ne les fasse pas rêver, mais c'est quand même moins pire que ces traîtres socialos.

    RépondreSupprimer
  3. Faut pas s'emballer, Juppé est le meilleur candidat des socialistes de gauche

    RépondreSupprimer
  4. non la gauche ce n'est pas 30 % ! si tu rajoute juppé, ca fait 62 %. car pour moi (et beaucoup d'autres) juppé n'est pas de droite, c'est un imposteur. il est a la gauche de Valls. Et toute la médiacratie ne s'y trompe pas. Pour eux Juppé c'est l'assurance que les valeurs de la gauche actuelle continuent en toute impunité de se répendre dans la société. Juppé est le traître absolu. Ce n'est même plus le Juppé réformateur des années 90. c'est devenu un parfait socialiste. plutot crever que de voter pour lui en 2017

    RépondreSupprimer
  5. Regardez les idées. Regardez le programme.

    Et si vous le faites, vous verrez que le moins pire des politiques actuels (je dis bien : le moins pire), c'est Fillon.

    Je l'ai dit et je le redis.
    Et très souvent, on me dit : "oui, mais je n'aime pas Fillon... parce que je ne l'aime pas .... Il n'est pas charismatique, .... Il n'a pas de force de caractère.... Il a été à Matignon pendant 5 ans, il n'a rien fait .... "

    Dialogue de sourds (enfin d'un seul côté, parce que moi je vous entends bien).

    Contrairement au FN, Fillon a une assise politique : il y a pas mal d'élus à droite, parmi les moins corrompus qui sont prêts à le suivre.

    Fillon a été emmerdé pendant 5 ans par Sarkozy. C'est Sarkozy qui a freiné les réformes, pas Fillon.

    Il n'est pas charismatique : vous voulez dire qu'il n'est pas aux genoux des médias ?

    Fillon est ignoré par les médias, qui se sont entichés de Juppé.
    Alain Juppé de par ses idées est le meilleur homme de gauche que la droite puisse présenter ?

    Et pourquoi ne le serait-il pas ?
    Il a plus de 70 ans, c'est sa dernière chance d'être élu : il ne peut pas être plus à droite que Sarkozy ou le Pen. Il a fort justement analysé que sa meilleure chance est de présenter un "consensus mou", à la façon Chirac en 95.





    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fillon ne peut en aucun cas prétendre diriger un jour la France, voici pourquoi >> https://goo.gl/5PbVNz
      Et pour moi c'est rédhibitoire alors que nous avons de 1.200.000 à 3.000.000 de musulmans adeptes de l'immonde charia dans ce pays et donc favorables aux thèses totalitaires d'Al-Qaïda et de Daech. Ce qui est soigneusement caché au grand public. Réveillez-vous !!!

      Supprimer
    2. Juppé le meilleur candidat de la droite ? C'est une plaisanterie !
      Voici ce que ce vendu à l'islam a (entre autres) osé faire >> http://goo.gl/70yM6B
      Force est de constater que, depuis 45 ans, les mentors de droite comme de gauche ont mené ce pays au bord du gouffre. Ils ont amplement démontré leur totale irresponsabilité et incompétence en matière de gestion, notamment en temps de crise. La sécurité et la liberté des citoyens est de jour en jour gravement menacée. Si nous les laissons faire, ils n'hésiteront pas à le pousser dedans pourvu que leurs propres intérêts soient sauvés.

      Supprimer
  6. Tiens, Tonio est de retour ???
    J'en suis fort aise.

    Je souscris grosso modo à cette analyse, à 2 iota près :
    - ce ne sera pas Juppé, mais Fillon (et son acolyte Pécresse qui sera premier ministre)
    - la droite molle fera peu ou prou pareil, à ceci près qu'elle transférera - si elle le peut sans que ça pète - certaines prébendes du public vers le privé.

    Tout cela, bien sûr, sous réserve qu'un gros gadin économique ne nous précipite pas prématurément dans la 6e République...

    RépondreSupprimer
  7. Fillon ? le gars qui dit que c'est aux français a s'adapter à l'Islam ?
    C'est marrant ça, 30 ans à se faire enc... et ils en redemandent encore !

    Coté MLP c'est pas mieux elle fait tellement de lèche au média qu'elle en oublie ce qu'était le programme du FN au départ, qui est d'ailleurs totalement inepte sur le plan éco, en dehors du rejet de l'Euro.
    Elle refuse de parler du grand remplacement, et ne cesse de dire que les musulmans sont "français" (ce qui est faux: ceux qui mettent la France avant l'Islam ne sont qu'une poignée).

    Pour l'euro, si elle raison sur le fond, annoncer qu'on veut sortir de l'Euro c'est idiot alors que tous se battent pour ne pas avoir la responsabilité historique de cet échec. Il suffit de le laisser exploser et surtout, en sous marin, de se préparer à sa fin, en annonçant, a la rigueur qu'on est prêt à en faire une monnaie commune et basta.

    Bref ...

    On est en république bananière, et on est pas prêt d'en sortir, et à chaque élection ça va être la même comédie "gardons l'espoir" (alors que tout s'est détérioré entre temps).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi mon avis.
      Il y a peu de chances que l'homme ou la femme à poigne providentiel(le) apparaisse d'ici 2017. Je voterai donc MLP, le moindre mal, sans conviction, juste pour soutenir l'association MMLP-Identitaires, les seuls dignes de défendre les intérêts majeurs de ce pays, puisque eux ont tout compris des menaces gravissimes qui pèsent sur lui.

      Supprimer
  8. Sur le site lecontrarien.com, Charles SANNAT écrit :

    Celui qui va vous parler de l’empire américain, c’est George Friedman, fondateur et PDG de Stratfor qui est une société « privée » américaine que l’on pourra qualifier de très proche de la CIA pour rester sobre.
    Je vous invite donc à prendre moins de 12 minutes de votre temps quand vous le pourrez pour comprendre la stratégie de l’Empire. C’est un empire qui n’est pas sympathique, pas parce qu’il est méchant en soi, mais parce qu’il ne regarde que ses propres intérêts. Or leurs intérêts et les nôtres, souvent similaires, peuvent aussi être divergents.
    Ces divergences et les conséquences de ces divergences font peser sur notre pays, la France, des risques considérables, que vous pouvez voir par exemple dans l’affaire des navires Mistral devant être vendus à la Russie, ou de façon plus générale des tensions avec la Russie qui n’est en aucun cas notre ennemi mais le rival des Américains.
    Les conséquences de ces divergences sont également économiques avec la crise de l’euro, le système financier, boursier et monétaire avant tout dominé par l’Empire qui s’en sert comme d’une arme de soumission des peuples et des nations, non pas pour votre bien… mais pour son propre profit.
    C’est exactement cela qu’explique George Friedman. Il n’y a pas à lui en vouloir pour la simple raison qu’il agit en tant qu’américain pour favoriser les intérêts américains, et maintenir la domination américaine.
    Le problème n’est pas tant les Américains que nous-mêmes. À nous d’agir en tant que Français pour sauvegarder les intérêts français.
    Il n’y a, dans mes propos, pas plus de racisme que d’anti-américanisme primaire, il n’y a que du bon sens et une idée aussi vieille que celle de Machiavel dans Le Prince… la raison d’État et l’idée que l’on se fait des intérêts supérieurs de notre nation et de l’Europe qui nous entoure.
    La vidéo dure 11 minutes 19 :

    https://www.youtube.com/watch?v=qM8nYBnlBmU

    RépondreSupprimer
  9. Dans l'Union Européenne, il n'y a pas que la Grèce.

    Neuf pays de l'Union Européenne sont en faillite.

    La Grèce, l’Italie, le Portugal, l’Irlande, Chypre, la Belgique, l’Espagne, la France, le Royaume-Uni sont en faillite.

    Chiffres Eurostat publiés le mardi 21 avril 2015 :

    1- Médaille d’or : Grèce. Dette publique de 317,094 milliards d’euros, soit 177,1 % du PIB.

    2- Médaille d’argent : Italie. Dette publique de 2134,920 milliards d’euros, soit 132,1 % du PIB.

    3- Médaille de bronze : Portugal. Dette publique de 225,280 milliards d’euros, soit 130,2 % du PIB.

    4- Irlande : dette publique de 203,319 milliards d’euros, soit 109,7 % du PIB.

    5- Chypre : dette publique de 18,819 milliards d’euros, soit 107,5 % du PIB.

    6- Belgique : dette publique de 428,365 milliards d’euros, soit 106,5 % du PIB.

    7- Espagne : dette publique de 1033,857 milliards d’euros, soit 97,7 % du PIB.

    8- France : dette publique de 2037,772 milliards d’euros, soit 95 % du PIB.

    9- Royaume-Uni : dette publique de 1600,862 milliards de livres sterling, soit 89,4 % du PIB.

    http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/6796761/2-21042015-AP-FR.pdf/7466add3-3a70-4abb-9009-bc986a5d2c0a

    RépondreSupprimer
  10. Sur le site du journal LE MONDE :

    On connaît les chiffres : ces dix derniers jours, pas moins de 1 200 « boat people » venus d’Afrique, du Moyen-Orient et du Maghreb se sont noyés en Méditerranée.
    On connaît les images : ces milliers de malheureux fuyant la guerre et la misère entassés sur des « bateaux de la mort » et dérivant au large de l’« eldorado européen ».
    On sait ce qui nous attend : un million de migrants potentiels, venus de Libye, de Syrie, d’Irak, d’Afrique subsaharienne et de la Corne de l’Afrique et désireux de rejoindre l’UE.
    On ne se fait pas d’illusions : il n’est dans le pouvoir de l’Europe ni de pacifier le monde arabe, ni de ramener la paix en Libye, ni d’aider substantiellement à la prospérité de la Somalie, de l’Erythrée ou des pays du Sahel.
    On en tire une conclusion, qui est aussi une certitude : pour les dix ans à venir, les pays de l’UE vont être confrontés à une gigantesque question migratoire.

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/24/migrants-l-echec-des-europeens-pas-de-l-europe_4622133_3232.html

    Dans les années qui viennent, un million de migrants vont rentrer dans les pays européens.

    La plupart de ces migrants viendront du sud et ils traverseront la Mer Méditerranée.

    L’espace Schengen comprend les territoires des 26 États européens qui ont mis en œuvre l'accord de Schengen et la convention de Schengen signés à Schengen (Luxembourg), en 1985 et 1990.

    Carte de l'espace Schengen :

    En bleu : espace Schengen ; en vert : futurs membres.

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/63/Schengen_Area.svg

    L'espace Schengen est un grand espace de libre-circulation.

    Un étranger qui traverse la Mer Méditerranée, qui parvient à pénétrer en Italie, peut ensuite remonter vers le nord et passer en France.

    C'est une catastrophe pour la France.

    La France doit rompre avec ces trente années de libre-circulation.

    La France doit reprendre le contrôle de ses frontières.

    Vite.

    Avant qu'il ne soit trop tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est probablement déjà trop tard.

      Supprimer
  11. Que sont devenus les meneurs de mai 68 ?

    Des assis.

    Des notables.

    Des bourgeois.

    Les meneurs de mai 68 n'ont réussi qu'une seule chose : leur carrière.

    Serge July :

    De 1973 à 2006, Serge July dirige le journal Libération.

    Serge July est le principal artisan dans ces années de la transformation du journal Libération, situé initialement à l'extrême gauche, vers ce qu'il décrit par un euphémisme comme « libéral-libertaire ».

    Les principes fondateurs du journal sont ainsi abandonnés et dès février 1982, les premières pages de publicité apparaissent dans le journal. July justifie alors ce reniement des principes initiaux par un éloge opportun de la publicité : « Non, Libération ne change pas ; c’est la publicité qui a changé. Elle est un art. On ne sait plus très bien où commence la culture et où finit la publicité. Sans elle Libération eût été incomplet ».

    Depuis 1993, il fait partie du club Le Siècle, comme Laurent Joffrin, qui lui a succédé à Libération, et Édouard de Rothschild.

    En 2006, Edouard de Rothschild devient actionnaire de référence de Libération. Serge July quitte le journal. Il reçoit 500 000 euros d'indemnités de départ.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Serge_July

    Jacques Sauvageot :

    De 1983 à octobre 2009, il est directeur de l'école régionale des beaux-arts de Rennes.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Sauvageot

    Alain Geismar :

    Le 16 octobre 1990, il est nommé inspecteur général de l'Éducation nationale.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Geismar

    Daniel Cohn-Bendit :

    Après mai 68, Daniel Cohn-Bendit s'installe à Francfort. Il est successivement aide-éducateur dans une crèche autogérée et employé à la librairie Karl-Marx, mais s'éloigne peu à peu d'une perspective révolutionnaire : bien qu'ayant jusqu'alors dénoncé les « élections bourgeoises », il entame une carrière politique. Le 12 juin 1994, il est élu député européen. Il le restera vingt ans sans interruption, jusqu'en juillet 2014.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Cohn-Bendit

    RépondreSupprimer
  12. Dimanche 3 mai 2015 :

    Environ 4000 migrants secourus ce week-end en Méditerranée.

    Environ 4000 migrants ont été secourus ce week-end au large des côtes libyennes ainsi qu'au large de l'Egypte. Au total, 17 embarcations ont été secourues, selon les gardes-côtes italiens. Une dizaine de personnes ont été retrouvées mortes en Méditerranée.

    Dimanche après-midi, plusieurs opérations de secours étaient toujours en cours au large de la Libye, selon les gardes-côtes. Les autorités italiennes ont précisé qu'aucun bateau n'avait chaviré. Les opérations de surveillance et de sauvetage se poursuivaient parce que les passeurs profitaient des bonnes conditions météo.

    Les secours ont trouvé plusieurs personnes décédées parmi les migrants en détresse sur plusieurs bateaux, notamment dans des canots pneumatiques, tandis qu'au moins trois hommes sont morts en se jetant à l'eau pour monter à bord d'un navire de secours.

    La marine militaire italienne a pour sa part annoncé sur Twitter que son patrouilleur "Bettica" avait secouru dimanche plus de 400 migrants, dont une soixantaine de femmes et une quinzaine de mineurs, à bord de deux embarcations. Les nationalités des migrants n'ont pas été annoncées dans l'immédiat.

    La veille, les gardes-côtes italiens ont coordonné le sauvetage de près de 3700 migrants. Lors de leurs deux dernières journées "très chargées", les gardes-côtes avaient déjà coordonné le sauvetage de 3791 migrants le 12 avril et de 2850 le 13 avril dernier.

    Pour la première fois, le patrouilleur français "Commandant Birot", envoyé la semaine dernière pour renforcer le dispositif européen en Méditerranée, a participé samedi aux opérations. Il a secouru 219 migrants qui se trouvaient à bord de trois embarcations.

    Le patrouilleur était attendu dimanche en fin d'après-midi au port de Crotone, en Calabre, dans le sud de l'Italie, où les migrants et les deux passeurs présumés doivent être pris en charge par les autorités italiennes.

    En plus du patrouilleur français, les opérations de samedi ont mobilisé 4 navires des garde-côtes italiens, deux navires de la marine italienne, deux cargos, deux navires de la police douanière italienne et deux remorqueurs.

    Certains des autres migrants secourus samedi sont arrivés dans la nuit de samedi à dimanche sur l'île italienne de Lampedusa, la plus proche des côtes africaines, tandis que la plupart devaient débarquer entre dimanche et lundi en Sicile et dans le sud du pays.

    Ainsi, la frégate "Bersagliere" de la marine militaire était attendue lundi à Reggio de Calabre à la pointe sud de la Botte, avec à bord 779 migrants, dont plus d'une centaine de femmes et des mineurs.

    http://www.romandie.com/news/Environ-4000-migrants-secourus-ce-weekend-en-Mediterranee/589971.rom

    RépondreSupprimer
  13. Donc, ce 5 mai on a le même jour une polémique contre un maire qui a pratiqué un fichage illégal et une loi qui passe à l'assemblée et qui permettra un fichage généralisé pour lutter contre le terrorisme. Rien à voir entre les deux, certes.

    RépondreSupprimer
  14. Un article ahurissant sur les statistiques ethniques.

    Aujourd'hui, tout le monde joue les vierges effarouchées sur les statistiques ethniques à Béziers.

    Mais tout le monde joue la comédie.

    Le Parti Socialiste joue la comédie.

    Les ministres jouent la comédie.

    Le premier ministre joue la comédie.

    Le président de la République joue la comédie.

    5 octobre 2010 :

    Sur le site du journal LE MONDE, un internaute pose une question à François Rebsamen.

    ( François Rebsamen est Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. C'est un proche de François Hollande. )

    Le refus des statistiques ethniques n'est-il pas de nature à nourrir les fantasmes ? N'aurait-on pas au contraire grand intérêt à disposer de chiffres clairs et precis… ?

    Je ne sais pas comment répondre à cette question sans faire le lit du Front national. C'est un vrai sujet. Ces statistiques existent, en réalité, mais ne font pas l'objet de communications officielles. Elles existent y compris dans les commissions d'attribution de logements. Faudrait-il les rendre publiques ? J'en doute.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2010/10/05/securite-le-ps-n-aura-pas-de-mal-a-etre-plus-efficace-que-la-droite_1420737_823448_2.html

    RépondreSupprimer
  15. Bonjour Tonio,

    tu l'as loupé celui-là , une vrai perle. Des mères de famille en tenue traditionnelle qui veulent des blancs dans l'école de leurs enfants :

    http://www.midilibre.fr/2015/05/08/montpellier-petit-bard-des-parents-disent-non-au-ghetto-oui-a-la-mixite,1158950.php

    Comme toujours les commentaires, enfin ceux qui ont passé la censure, sont plein de bon sens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien aimé celui là.....

      mixité sociale ???? mais bien sur ! nous habitons Celleneuve, notre fils est à l'école Léo Malet depuis 2 ans, il a 7ans1/2, du coup, il parle avec un bel accent "raccaille", ne veut plus manger de porc !!!! nous sommes ravis d'avoir joué le jeux !!!!

      Supprimer
    2. C'est à dégueuler. J'étais au muséum cet après-midi c'était plein d'enfants de groupes scolaires: PAS UN BLANCS...Je suis tombé sur le cul. Continuez comme ça c'est un bel ethnocide.

      Supprimer
  16. La tragédie de la France.

    « Voulez-vous que la France sorte de la zone euro et repasse au franc ? » Réponse : oui, à 25 %.

    « Voulez-vous que la France reste dans la zone euro ? » Réponse : oui, à 75 %.

    http://www.les-crises.fr/sondage-nouvelles-fractures-francaises-de-lipsos/

    Toute la tragédie de la France est là.

    Le peuple français vote pour les européistes depuis mai 1974.

    Le peuple français vote pour la construction européenne depuis mai 1974.

    Le peuple français vote pour la destruction de la France depuis mai 1974.

    Et donc, dans les années qui viennent, la destruction de la France va continuer.

    Autrement dit :

    Ce n'est pas ce qui est à l'extérieur de la France qui détruit la France.

    C'est le peuple français lui-même qui détruit la France.

    Nous avons ce que nous méritons.

    « Les civilisations meurent par suicide, non par meurtre. » (Arnold Joseph Toynbee)

    RépondreSupprimer
  17. En Grèce, le bank run s'accélère.

    En avril 2009, les dépôts bancaires étaient de 240 milliards d'euros. Aujourd'hui, ils sont de 133,7 milliards d'euros.

    Lisez cet article du site bloomberg.com :

    En Grèce, les retraits d'argent s'accélèrent en avril.

    Les dépôts bancaires ont atteint leur niveau le plus bas depuis septembre 2004, soit 133,7 milliards d'euros.

    Les retraits d'argent des épargnants grecs se sont accélérés en Avril, au moment même où un bras de fer entre la coalition anti-austérité au pouvoir et ses créanciers a aggravé les doutes quant à l'avenir de la Grèce dans la zone euro.

    Les dépôts des ménages et des entreprises ont chuté à 133,7 milliards d'euros en Avril. Ils étaient de 138,6 milliards d'euros en Mars. C'est une baisse mensuelle de 3,6 %. Les dépôts représentent 100 milliards d'euros de moins qu'en Septembre 2009, a déclaré aujourd'hui la banque centrale de Grèce. Depuis le début de la campagne électorale qui a propulsé le parti Syriza au pouvoir, les retraits d'argent atteignent 31 milliards d'euros, soit 18,8 % du total des dépôts.

    Les dépôts privés sont tombés à leur plus bas niveau depuis Septembre 2004, en raison des craintes que la querelle entre le gouvernement grec et ses bailleurs de fonds mènera à un retour à la drachme, ou alors à la confiscation de l'épargne des déposants.

    Les banques grecques ont perdu l'accès aux marchés des capitaux ainsi que l'accès aux opérations de financement ordinaires de la Banque centrale européenne, au milieu d'un bras de fer entre le gouvernement et ses créanciers sur les conditions attachées à l'actuel plan de sauvetage.

    Les banques grecques ont déjà obtenu plus de 80 milliards d'euros d'Assistance de Liquidité en Urgence (ELA) accordés par la Banque centrale de Grèce pour boucher le trou des retraits d'argent et pour rester à flot.

    Le graphique du bank run en Grèce est ici :

    http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-05-29/greek-bank-deposits-bleeding-worsens-in-april#media-1

    RépondreSupprimer
  18. Le 5 juin, la Grèce doit rembourser 302,833 millions d’euros au FMI.
    Le 12 juin, la Grèce doit rembourser 340,687 millions d’euros au FMI.
    Le 16 juin, 567,812 millions d’euros.
    Le 19 juin, 340,687 millions d’euros.
    Total : en juin, la Grèce doit rembourser 1,552 milliards d’euros au FMI.

    Mais il y a un petit problème : la Grèce est en faillite.

    Solution ( ? ) au problème :

    Jeudi 4 juin, c'est-à-dire la veille de l'échéance fatale du 5 juin, la Grèce annonce qu'elle remboursera au FMI les quatre échéances EN UNE SEULE FOIS, le mardi 30 juin.

    «Les autorités grecques ont informé jeudi le Fonds monétaire international (FMI) qu'elles allaient regrouper les quatre échéances de juin en une seule, qui est maintenant celle du 30 juin», a indiqué le porte-parole de l'institution, Gerry Rice, à Washington.

    Question :

    la Grèce sera-t-elle capable de rembourser 1,552 milliard d'euros au FMI le mardi 30 juin ?

    Et, si oui, avec quel argent ?

    Quel suspens !

    Mais quel suspens !

    (Rappel : au total, la Grèce doit rembourser 32,1 milliards d'euros au FMI.)

    RépondreSupprimer
  19. Attention, article très important.

    Un journaliste de SUD-OUEST, Jean-Claude Guillebaud, vient de publier un article explosif sur le fonctionnement réel de l'Union Européenne.

    Dans cet article, Jean-Claude Guillebaud révèle plusieurs faits qui montrent le vrai visage de la construction européenne.

    Dimanche 7 juin 2015 :

    Europe, dans le cœur du réacteur.

    L'épisode aura été à la fois passionnant et inattendu. A Bruxelles, j'ai eu la chance de participer à un long débat avec une vingtaine de confrères accrédités auprès de la Commission européenne. Il y avait là des Français, des Allemands, des Britanniques, des Américains et même une impétueuse consoeur venue d'Albanie et naturalisée belge. Tous ces journalistes avaient en commun d'avoir choisi de suivre la construction européenne et, pour cela, de s'installer à Bruxelles. Ils sont depuis des années dans le cœur du réacteur. Pro-européens au départ, ils ne peuvent être taxés d'euroscepticisme ou de populisme. A plusieurs reprises, ce jour-là, ils ont tenu à nous affirmer qu'ils y croyaient encore.

    Admirable est la foi ! Pourquoi ? Parce que, au fil des échanges, nos confrères, parlant sans détour, nous ont décrit un univers kafkaïen, opaque, bureaucrtique, corseté par un fonctionnement étouffant et procédural.

    Les conférences de presse, par exemple, sont si minutieusement codifiées qu'elles n'ont plus beaucoup de sens. Les porte-parole ne répondent aux questions des journalistes que s'ils y ont été expressément autorisés, par écrit. Même dans ce cas, dès qu'une actualité un peu plus chaude est en jeu, le porte-parole se contentera de lire le texte écrit que sa hiérarchie lui a préparé.

    Ce qu'à l'échelon national nous appelons langue de bois acquiert à Bruxelles une opacité plus impénétrable encore. Le formalisme et le culte du secret paraissent avoir peu à peu asphyxié le fonctionnement de cette Commission européenne censée incarner, aux yeux du monde, la démocratie vivante du Vieux Continent et l'Etat de droit. C'est fou !

    Prenons un tout petit exemple, il parle à lui tout seul. Le nombre de journalistes accrédités auprès de la Commission était de 900 voici deux ou trois ans. Aujourd'hui, ce chiffre n'est plus accessible. Il a été classé top secret, pour de prétendues raisons de sécurité. Formule commode. En fait, tout laisse penser qu'il diminue chaque année, le projet européen perdant son attrait médiatique. Inutile de crier cela sur les toits.

    RépondreSupprimer
  20. Nous avons débattu d'autres sujets, comme la puissance des lobbies. Elle est indéniable à Bruxelles. Elle court-circuite allègrement les logiques démocratiques de base, enlisées dans la pratique obligatoire du compromis. Alors que nous échangions à ce sujet, un confrère américain présent parmi nous est intervenu sur un ton amicalement rigolard :

    « Il faut comprendre que le lobby le plus puissant ici, c'est l'Amérique du Nord elle-même. »

    Devant notre surprise, il a renchéri en disant que les Etats-Unis chaperonnaient avec vigilance l'Europe en devenir. « Vous ne le saviez pas ? » a-t-il ajouté.

    Une consoeur française a exprimé sans détour sa stupéfaction devant ce qu'elle entendait : « Ce que vous décrivez là, c'est une dictature douce en construction. Ce n'est plus du tout une démocratie. » Tout le monde s'est récrié poliment, pour la forme.

    Parmi ces correspondants accrédités était présent le doyen, le patriarche, le chouchou de Bruxelles : Quentin Dickinson, directeur des affaires européennes à Radio France. Il a suivi stoïquement nos conversations, sans intervenir. C'est une estimable figure de la profession, mais ce n'est pas lui faire injure d'ajouter qu'il est plus militant que journaliste. Il s'est d'ailleurs présenté en mars 2014 aux élections européennes sous l'étiquette UDI – Modem. Les 9 % obtenus par les centristes n'ont pas été suffisants pour qu'il soit élu au Parlement européen. Il est donc redevenu journaliste. Assurément, lui y croit encore.

    Bref, en quittant cette confraternelle réunion, nous étions à peu près tous convaincus qu'un (possible) naufrage était annoncé. Le pire n'est jamais sûr, je sais. Admirable est la foi, en effet …

    Jean-Claude Guillebaud.

    http://www.sudouest.fr/2015/06/07/europe-dans-le-coeur-du-reacteur-1943904-6057.php

    RépondreSupprimer
  21. Dommage que tu sois un peu en vacance Tonio, c'est un festival en ce moment :
    -les jet privés des politiques (Paris - Le Havre pour Sarko faut quand même être complètement déconnecté de la réalité pour oser le faire, surtout quand c'est payé par un parti politique en quasi faillite; Poitiers - Berlin pour Valls, tout pareil, faut juste remplacer "parti politique" par "état")
    -le nombre d'enfants pauvres qui explose. Quand on creuse un peu au delà de l'indignation médiatique qui veut nous pousser à plus de transferts sociaux, on trouve dans le désordre le chômage de longue durée, les familles monoparentales et l'immigration. Il ne faut pas vouloir 57% de prélèvement obligatoire et s'étonner de récolter du chômage, promouvoir le jouir sans entraves et s'étonner de l'explosion des familles monoparentales, ouvrir les vannes de l'immigration et s'étonner que la natalité débordante qui suit créé des enfants pauvres.
    -l'affaire Vincent Lambert est l'occasion d'une explosion de reductio ad hitlerum. Les défenseur du pauvre Vincent sont des extrémistes (sous-entendu ce sont des catholiques, dont certains ont même lutté contre l'avortement), soutenus par des mouvements de la droite la plus extrême (Civitas en l'occurrence qui a l'outrecuidance de militer pour une renaissance catholique). C'est quand même les nazis qui euthanasiaient les handicapés et pas les catholiques (qui avec les communistes étaient les pires ennemis des nazis). La capacité de certains à inverser la réalité avec la complicité des chaines d'infos est ahurissante.
    -un médecin s'insurge contre le vaccin 4 ou 5 en 1 qui remplace le DT polio. Le premier argument de notre ministre de la santé est de le discréditer au motif qu'il aurait été contre la pilule et l'avortement. Ces deux sujets sont devenus des totems intouchables comme l'illustre la réduction du délai de réflexion de 5 jours pour décider d'un avortement et le vote quasi unanime de l'assemblée il y a quelques mois confirmant le droit à l'avortement. J'ai du mal à avoir une position complètement tranché sur un sujet aussi complexe. Toute réflexion devient un crime de la pensée.
    Bref la décomposition de notre société se poursuit, et ce n'est pas Sarko qui va nous sortir de là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans oublier les femens qui manifestent contre la prostitution .... seins nus (l'une d'elle ne pratiquait-elle pas ce métier et les leaders femens ne sont-elles pas payées ?)

      Et quand même une note positive : le roundup bientôt interdit grâce à Madame Ségolène Royal. Là, pour une fois, il faut s'incliner devant la seule qui a un peu de courage dans cette équipe gouvernementale. Se payer Monsanto alors que le ministre de l'agriculture disait qu'il n y avait pas d'alternatives au glyphosphate..... BRAVO !

      Supprimer
  22. Dans l'hebdomadaire PARIS-MATCH, publié le 27 octobre 1951, page 18, le journaliste pose la question :

    « Que pensez-vous de la fédération européenne ? »

    Le général Eisenhower répond :

    « Rien ne pourrait nous être plus agréable que d'apprendre que les Etats d'Europe occidentale ont décidé de réunir dans une ville d'Europe – disons à Luxembourg – des délégués responsables, avec mandat de rédiger l'acte constitutionnel de l'Europe, de désigner la capitale de l'Europe, etc. et qu'à partir du 1er janvier, l'Europe occidentale fonctionnera comme fédération. Aucune décision ne pourrait mieux nous aider dans la tâche que nous poursuivons. »

    En 1951, les Etats-Unis avaient décidé de créer une fédération européenne.

    Les Etats-Unis l'avaient rêvé, Jean Monnet a commencé à le faire.

    A propos de Jean Monnet :

    Concernant les participants aux réunions du Groupe de Bilderberg, Jean Monnet est sur la première page, à la dernière ligne :

    http://www.danielestulin.com/wp-content/uploads/portraits_bilderberg.pdf

    Sur la deuxième page, à la première ligne, nous pouvons voir la photo d'un certain George C. McGhee.

    George McGhee a servi comme ambassadeur américain en Turquie en 1952-1953, où il a soutenu sa candidature réussie à l'adhésion à l'OTAN.
    George McGhee a joué un rôle dans les relations américaines avec la République du Congo et la République dominicaine au début des années 1960.
    De Novembre 1961 à Avril 1963, il a occupé le poste de sous-secrétaire d'État aux affaires étrangères, sous l'admnistration Kennedy.
    George McGhee a été nommé ambassadeur en Allemagne de l'Ouest de 1963 à 1968.

    (Source : Wikipedia, version en langue anglaise)

    Une citation très importante :

    « Je pense que vous pourriez dire, déclara un jour le diplomate américain George McGhee, que le traité de Rome, qui a créé le Marché commun, a été mûri pendant ces réunions de Bilderberg et aidé par le flot de nos discussions. »

    Source : "L’Europe sociale n’aura pas lieu", de François Denord et Antoine Schwartz, édition Raisons d’agir, page 40.

    George McGhee avait le mérite de la franchise : le traité de Rome a été mûri pendant les réunions du groupe Bilderberg dans les années 1954 – 1955 – 1956.

    Dès le début de la construction européenne, le traité de Rome était voulu par les Etats-Unis.

    Le traité de Rome est l'oeuvre de grands banquiers, de grandes entreprises multinationales, de diplomates et de militaires membres de l'OTAN.

    Dès le début, la construction européenne était anti-populaire, anti-sociale, anti-démocratique.

    Et ça continue encore aujourd'hui.

    RépondreSupprimer
  23. En Grèce, le bank run s'accélère.

    Jeudi 18 juin 2015 :

    Les retraits des banques grecques s'accélèrent.

    Les retraits des banques grecques s'accélèrent depuis le blocage le week-end dernier des négociations entre Athènes et ses créanciers, a-t-on appris jeudi de sources bancaires.

    Les déposants ont retiré deux milliards d'euros sur les trois premiers jours de la semaine, soit environ 1,5% du montant total des comptes des banques du pays, qui s'élevait à 133,6 milliards d'euros fin avril, ont précisé les sources.

    http://www.challenges.fr/entreprise/20150618.REU9136/les-retraits-des-banques-grecques-s-accelerent.html

    Conséquence de ce bank run : les banques grecques sont en faillite.

    Vendredi 19 juin 2015, vers 8 heures du matin :

    ALERTE – Grèce : réunion d'urgence vendredi à la BCE pour accroître les financements aux banques.

    Le conseil des gouverneurs de la BCE doit tenir une conférence exceptionnelle ce vendredi pour discuter d'un possible relèvement des financements d'urgence (ELA) aux banques grecques, ont déclaré à l'AFP plusieurs sources européennes.

    Cette conférence, organisée par téléphone à la demande de la Banque de Grèce, est programmée vers midi (10H00 GMT), ont fait savoir ces sources qui ont demandé à ne pas être identifiées.

    Cette demande intervient alors que les retraits bancaires en Grèce se sont accélérés ces derniers jours.

    RépondreSupprimer
  24. Grèce : pour le mois de mai 2015, les recettes fiscales se sont effondrées.

    Les recettes fiscales sont en baisse de 24 %.

    Pour la Grèce, c'est la mort par asphyxie.

    Ces cinq derniers mois, les Grecs ont retiré 30 milliards d'euros hors des banques grecques.

    Et le bank run s'accélère : pour la seule journée de jeudi 18 juin, les Grecs ont retiré 1 milliard d'euros hors des banques grecques.

    Concernant la faillite des banques grecques, le gouverneur de la banque centrale de Grèce a paniqué. Vendredi matin, il a téléphoné à Mario Draghi pour lui demander une aide d'urgence.

    La BCE tiendra une réunion exceptionnelle vendredi après-midi pour tenter de sauver les banques grecques.

    Un membre de la BCE, Benoît Coeuré, a déclaré qu'il ne savait pas si les banques grecques pourraient ouvrir lundi 22 juin.

    Mais à part ça, ça va.

    http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRKBN0OZ0E420150619?pageNumber=2&virtualBrandChannel=0

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci BA pour ces nouvelles.

      PhiliP

      Supprimer
  25. Cela faisait un an et demi que je n'étais pas venu, et je sens toujours la même frustration fondamentale. Plus forte, plus sirupeuse...

    Il faudrait tripler le budget de la culture, développer les FRACs et les DRACs, finir de construire la Philharmonie.

    RépondreSupprimer
  26. 2015 : une série de 25 raz-de-marée va venir s'abattre sur la Grèce.

    Ces raz-de-marée, ce sont les échéances de remboursement.

    L'un après l'autre, ces 25 raz-de-marée vont percuter la Grèce.

    Dette publique de la Grèce : 317,094 milliards d'euros, soit 177,1 % du PIB.

    Echéancier de remboursement : pour cette année, dans le menu déroulant, cliquez sur « 2015 » :

    http://graphics.wsj.com/greece-debt-timeline/

    30 juin : la Grèce doit rembourser 1,539 milliard d'euros au FMI.

    10 juillet : la Grèce doit rembourser 2 milliards d'euros de bons du Trésor.

    13 juillet : 450,475 millions d'euros au FMI.

    17 juillet : 1 milliard d'euros de bons du Trésor.

    20 juillet : 2,095 milliards d'euros à la BCE.

    20 juillet : 1,360 milliards d'euros aux banques centrales nationales.

    20 juillet : 25 millions d'euros à la Banque Européenne d'Investissement.

    7 août : 1 milliard d'euros de bons du Trésor.

    14 août : 1,4 milliard d'euros de bons du Trésor.

    20 août : 3,020 milliards d'euros à la BCE.

    20 août : 168 millions d'euros aux banques centrales nationales.

    4 septembre : 300,317 millions d'euros au FMI.

    4 septembre : 1,4 milliard d'euros de bons du Trésor.

    11 septembre : 1,6 milliard d'euros de bons du Trésor.

    14 septembre : 337,856 millions d'euros au FMI.

    16 septembre : 563,094 millions d'euros au FMI.

    18 septembre : 1,6 milliard d'euros de bons du Trésor.

    21 septembre : 337,856 millions d'euros au FMI.

    9 octobre : 1,4 milliard d'euros de bons du Trésor.

    13 octobre : 450,475 millions d'euros au FMI.

    6 novembre : 1,4 milliard d'euros de bons du Trésor.

    7 décembre : 300,317 millions d'euros au FMI.

    11 décembre : 2 milliards d'euros de bons du Trésor.

    16 décembre : 563,094 millions d'euros au FMI.

    21 décembre : 337,856 millions d'euros au FMI.

    Question :

    Avec quel argent la Grèce va-t-elle rembourser ces 25 échéances ?

    RépondreSupprimer
  27. Une petite devinette pour vous détendre (ou pas).
    Le soir de la fête de la musique, où trouverons nous Flamby 1er ?

    Réponse : à l'institut du monde arabe.

    Je rappelle que c'est une devinette pas une blague.

    Deuxième devinette sous forme de QCM.
    Pourquoi Flamby 1er choisit-il de passer la fête de la musique à l'institut du monde arabe ?

    1.pour montrer que c'est pas vrai que tous les musulmans interdisent la musique
    2.pour voir son pote Jack L.
    3.pour courtiser l'électorat issue de la diversité (comme il dit)
    4.pour faire monter Marine Le Pen et emmerder Sarkozy
    5.parce que les français de souche sont des ploucs qui font de la musique de ploucs
    6.parce qu'il emmerde les 80% de français qui ont une opinion défavorable du chef de l'état
    7.parce qu'il aime les loukoums
    8.parce qu'on une belle vue du dernier étage de l'institut du monde arabe
    9.pace qu'il espérait y retrouver le drapeau algérien qu'on lui a offert place de la Bastille le soir de son élection et qu'il avait perdu
    10.parce qu'il ne réfléchit pas et qu'il passait par là


    Réponse : il fallait cocher toutes les cases, sauf la 10


    RépondreSupprimer
  28. Mercredi 24 juin 2015, vers 14 heures 09 :

    ALERTE - La Grèce a rejeté une contre-proposition des créanciers.

    http://www.romandie.com/news/ALERTE--La-Grece-a-rejete-une-contreproposition-des-creanciers/605601.rom

    RépondreSupprimer
  29. Mercredi 24 juin 2015, vers 14 heures 33 :

    La Grèce rejette une contre-proposition des créanciers, Berlin pessimiste.

    Le gouvernement grec a rejeté mercredi une contre-proposition soumise par les créanciers à Athènes, comprenant surtout des souhaits du FMI, a indiqué à l'AFP une source gouvernementale grecque.

    "Cette contre-proposition" qui insiste, selon Athènes, sur la hausse des recettes de la TVA et sur des coupes plus importantes dans les dépenses publiques, intervient deux heures après que le Premier ministre grec Alexis Tsipras eut déploré que le FMI n'accepte pas "les mesures compensatoires" proposées par Athènes lundi, lors d'une réunion des dirigeants des pays de la zone euro à Bruxelles, jugées alors positives par les créanciers.

    A Berlin le pessimisme s'accentue avec la déclaration du porte-parole du ministre allemand des Finances affirmant qu'il "reste un long chemin" avant la conclusion d'un accord.

    "Il ne peut y avoir une solution, que si elle est approuvée par les trois institutions", à savoir l'Union européenne, la Banque centrale européenne (BCE) et le Fonds monétaire international (FMI), a déclaré ce porte-parole Martin Jäger.

    http://www.boursorama.com/actualites/la-grece-rejette-une-contre-proposition-des-creanciers-berlin-pessimiste-75bc7f5f35fbd9538f4ae760ec084d20

    RépondreSupprimer
  30. Mercredi 24 juin 2015, vers 20 heures 10 :

    La délégation grecque "pas d'accord" avec les nouvelles propositions.

    La délégation grecque "ne peut pas être d'accord" avec les dernières propositions des créanciers, a indiqué mercredi soir une source gouvernementale à Athènes, tout en ajoutant que "les négociations continuaient à tous les niveaux".

    Cette source est revenue sur les sources de désaccord : "la délégation grecque est venue discuter (à Bruxelles, ndlr) sur la base des propositions de lundi, les institutions de leur côté ont soumis une nouvelle proposition qui charge les employés et les retraités de manière injuste, tout en proposant des mesures qui épargnent les plus riches".

    "La délégation grecque ne peut pas être d'accord avec cette proposition ; les négociations continuent à tous les niveaux", assure-t-elle.

    http://www.boursorama.com/actualites/la-delegation-grecque-pas-d-accord-avec-les-nouvelles-propositions-167fcdcc125bc73f7e3631bea2e54b6f

    RépondreSupprimer
  31. Tsipras vient de rejeter les propositions de la troïka.
    Conséquences :
    – il n’y aura pas d’accord entre la troïka et la Grèce ;
    – la Grèce sera incapable de rembourser le FMI le mardi 30 juin ;
    – la Grèce sera en défaut de paiement vis-à-vis du FMI le 30 juin ;
    – la troïka ne prêtera pas 7,2 milliards d’euros à la Grèce ;
    – les conséquences de la faillite de la Grèce sont tellement gigantesques que Tsipras a besoin de montrer que c’est tout le peuple grec qui dit « non » aux propositions de la troïka ;
    – Tsipras va demander par référendum au peuple si il dit « oui » ou « non » aux propositions de la troïka ;
    – samedi 27 juin, le vice-premier ministre Yannis Dragassakis et le vice-ministre des Affaires étrangères Euclide Tsakalotos vont rencontrer le Président de la BCE Mario Draghi pour préparer le plan B ;
    – dans les semaines qui viennent, le peuple grec va répondre « non », et l’Europe va devoir gérer la sortie de la Grèce de la zone euro ;
    – les peuples européens vont maintenant devoir préparer l’après-euro ;
    – en Europe, nous sommes en train de vivre les journées les plus importantes depuis l’effondrement de l’URSS.

    Samedi 27 juin 2015 :

    Grèce : Tsipras annonce un référendum pour le dimanche 5 juillet.

    http://www.romandie.com/news/Grece–Tsipras-annonce-un-referendum-pour-le-dimanche-5-juillet/606633.rom

    RépondreSupprimer
  32. Le retour de l'Histoire.

    Dimanche 28 juin 2015 :

    Je recopie trois titres d'actualité sur le site romandie.com

    Ces trois titres sont ahurissants.

    On a l'impression que l'Histoire accélère comme un torrent qui dévalerait une montagne.

    ALERTE - Grèce : un Grexit presque inévitable.

    Le ministre autrichien des Finances a estimé dimanche qu’une sortie de la Grèce de la zone euro semblait presque inévitable, après le refus des ministres des Finances de l’Eurogroupe de prolonger le programme d’aide grec.

    ALERTE - Athènes envisage la fermeture des banques lundi (Varoufakis).

    Le gouvernement grec envisagera ce dimanche la mise en place de mesures de contrôle des capitaux et la fermeture des banques du pays lundi. Le ministre des Finances Yanis Varoufakis l'a annoncé à la BBC.

    ALERTE – Berlin, Bruxelles et Amsterdam conseillent à leurs ressortissants de « prévoir suffisamment d’argent liquide » en Grèce.

    Le ministère des affaires étrangères allemand a recommandé dimanche 28 juin aux Allemands se rendant en Grèce de « prévoir suffisamment d’argent liquide ». Berlin invite également ses ressortissants en partance pour la Grèce, l’une de leurs destinations de vacances préférées, à « se tenir informés de l’évolution de la situation via les recommandations de voyage du ministère et les médias ».

    Les Pays-Bas ont également recommandé la prudence aux Néerlandais, expliquant qu’il était « possible qu’il soit difficile de payer par carte de crédit ». « Prenez donc suffisamment d’argent liquide pour couvrir tous vos coûts jusqu’à votre retour », conseille aussi le ministère des affaires étrangères néerlandais sur son site.

    Vendredi, la Belgique avait émis la même recommandation.

    RépondreSupprimer
  33. Historique.

    C'est un moment historique, ce soir.

    Lundi 29 juin 2015, à 18 heures 20, la Grèce se déclare en défaut de paiement.

    Lisez cet article :

    18h20 : La Grèce ne remboursera pas le FMI mardi.

    La Grèce ne remboursera pas l’échéance de 1,6 milliard d’euros qu’elle doit au Fonds monétaire international mardi, a annoncé lundi un responsable du gouvernement grec.

    http://www.lesechos.fr/monde/europe/021173479300-en-direct-grece-la-porte-reste-ouverte-assure-le-patron-de-leurogroupe-1132804.php

    RépondreSupprimer
  34. Depuis 1918, il y a eu 67 créations d’union monétaire. Et à chaque fois, l’union monétaire a fini par éclater.

    67 tentatives … et au final 67 explosions.

    Alors oui, la zone euro va éclater.

    Oui, la Grèce sera la première nation à sortir de la zone euro.

    Oui, chaque nation européenne va retourner à sa monnaie nationale.

    Oui, dès sa naissance, la zone euro était destinée à éclater.

    L’économiste danois Jens Nordvig a répertorié qu’entre 1918 et 2012 quelque 67 unions monétaires ont volé en éclat. Toutes les tentatives d’États indépendants de constituer une monnaie commune unique ont fini par échouer. On ne connaît pas de contre-exemple.

    http://www.lefigaro.fr/vox/economie/2015/06/29/31007-20150629ARTFIG00142-referendum-grec-vie-et-mort-des-unions-monetaires.php

    RépondreSupprimer
  35. Comment c'est possible d'arriver à laisser des personnes prendre le contrôle de nos finances ? Je pense à ça parce que j'ai vu ça sur les internets :
    http://www.pret-dunion.fr/plus-grosses-pertes-trading/

    Autant Kerviel je connaissais mais pas les autres. Et à la lecture des avis des experts surtout sur la crise Grec, on se rend bien compte que ce sont les banques qui détiennent la dettes Grec

    RépondreSupprimer
  36. La fin de l'été approche. Le blog tristement à l'abandon, twitter aussi. Il se passe beaucoup de choses dans le monde en ce moment. Et peut-être aussi dans les jardins.
    Tonio, c'est fini?

    RépondreSupprimer
  37. ci git le blog de tonio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le système a eu sa peau... Dommage !

      Supprimer
  38. Mets nous un tweet de temps en temps, histoire de nous dire que tu es toujours vivant.
    Ca nous fera plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiètes, ça roule. Je passe juste à autre chose. Je commençais à tourner en rond... Je pense m'être fait une bonne grille de lecture de compréhension du monde. Maintenant, il s'agit de trouver à faire avec.

      Supprimer
  39. Une intervention récente et très intéressante de Michèle Tribalat :

    https://www.youtube.com/watch?v=XCJPEmB9JJ4

    Pour le faire court :
    * le grand remplacement en image,
    En 2011 immigration +155000
    Départ de natif -110000 (c’est énorme)

    * l'apport démographique de l'immigration entre 1960 et 2011, 1ère, 2ème 3ème génération est de 10 millions de personnes 15% de la population (en augmentation de 53% entre 1999 et 2011)

    * sans immigration, la croissance aurait été de moitié inférieure.
    (Autrement dit, les natif aurait fait plus d'enfants)

    * l'immigration des années 2000-2010 et deux fois supérieures, aux décennies précédentes.

    * 30% des moins de 60ans sont ou ont un parent d'origine étrangère

    * Il n'y a plus d'européen dans des villes comme Grigny

    * à 10:50 liste des villes ou la proportion de jeunes étrangers dépasse 60%

    * le cycle migratoire actuel est équivalent à celui des 30 glorieuses provoque des problèmes de concentration,

    * info, ce n'est pas Giscard qui est à l'origine du regroupement familial contrairement à l'idée généralement admise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci anonyme
      Malheureusement ton post risque d'être peu lu, l'audience chez Tonio a dû fondre. Ca serait bien maintenant de partager d'autres adresses de blog d'intérêt, histoire que depuis ici la communauté du nain puisse se retrouver ailleurs.
      Alors toi, fan du nain, quels blogs lis-tu maintenant?

      Supprimer
  40. quelques incontournables que j'apprécie bcp aujourd'hui, ça ne veut pas dire que je suis d'accord avec tout, mais les articles sont régulièrement d'une grande qualité :

    Maxime Tandonnet : https://maximetandonnet.wordpress.com/
    Eric Verhaeghe http://www.eric-verhaeghe.fr/
    Charles Gave http://institutdeslibertes.org/author/charlesgave/
    h16 http://h16free.com/
    JP Chevallier http://chevallier.biz/
    Olivier Berruyer http://www.les-crises.fr/
    ...

    et si j'ai posté ici, c'est que le nain est pour beaucoup dans ma découverte des ces auteurs, et même si je comprends sa position, c'est malheureux de voir ce blog en berne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu plus hard core, quoique H16 et JPC sont assez chaud :

      http://www.egaliteetreconciliation.fr/ bien sûr ! Avec ça si tu chope pas le sida, t'aura du bol.

      Son double : http://quenelplus.com/

      Le contraire : http://www.dreuz.info

      Le même en bien pensant : http://laregledujeu.org/ BéaHèL

      Encore un bien chaud http://ripostelaique.com/ Un Deuz qui se farcirait bien les juifs israëlosoumis mais il y a trop de rejet du muz pour ne pas s'allier aux sionistes antisémitoparano.

      Un peu de bien bien-pensance Bruxelloise : http://bruxelles.blogs.liberation.fr/ avec ça, vous pouvez postuler à n'importe quel poste au gouvernement qu'il soit PS ou LR.

      http://www.pauljorion.com/ indigeste à mon gout, mais ça peux plaire.

      Si vous n'avez jamais été à gauche : http://www.bvoltaire.fr/

      Un libéral islamophobe et depuis peu chrétien (?) : http://www.enquete-debat.fr/

      Du bon travail d'un islamofan : http://www.panamza.com/ Caroline Fourest ne va pas aimer vous voir sur ce site.

      Et si vous voulez plein de rouge-brun :

      http://news360x.fr/
      https://olivierdemeulenaere.wordpress.com
      http://fr.sott.net/

      Le rouge brun est un gars normal qui aurait bon coeur, sauf qu'il n'est pas content de se faire tondre par ses élites qui pratiquent massivement la niche et l'exonération fiscal, alors qu'il doit être solidaire avec le monde entier.

      Il est rouge car il serait bien solidaire de ses compatriotes.

      Mais il est brun car il pendrait bien ceux qui le force à une solidarité tout azimute et qui eux même ne font preuve d'aucune solidarité.

      C'est un nazi quoi !

      Supprimer
    2. Je sais pas comment vous faites pour lire hashtable et Chevallier, tout ce qu'écrivent ces gens sont une insulte à l'intelligence et la probité. Au moins Charles Gave a un cerveau (même si son néo libéralisme Friedmanien n'est pas du tout ma tasse de thé)

      Supprimer
  41. merci, juste une remarque, le rouge-brun un débat complexe, Qui était les pro-nazi en 40 ? sinon pour une bonne part les SFIO/PCF du gvt Pétain ? Déat, Doriot, Laval, tous de gauche, ils auraient bien été solidaire, mais il collaborait avec un régime qui ne faisait preuve d'aucune solidarité. regrouper tous les rouge-brun dans un même sac me parait .excessif .

    RépondreSupprimer
  42. Je suis canadien et là je suis venu faire un tour en France. Là je suis à Montmarte, le type qui m'a loué l'appartement m'a bien ici c'est bérêt et baguette de pain sous le bras. Il m'a eu la ta tousse. C'est hallucinant, il y a tellement de bruns, de bronzés, de cassos que j'en perd mes repères. Des nègres qui se battent pour des téléphones portables sous ma fenêtre, qui s'engueulent pour une banane. C'est ça la "richesse" pour la France? C'est ce que vos politiques vous ont vendu? Ces mecs sont une richesse? Vous êtes foutu, la France est foutu. La société française, le tissu social français est déchiré, pourri. Vous avez été baisé par vos élites jusqu'au trognon.
    P.S: Je sais pas si vous savez mais en plus ils vous haïssent. J'ai vu pleins de graffitis racistes anti-blancs sur les murs du métro, partout.

    RépondreSupprimer
  43. Salut,

    Pour le numerus clausus ça craque : http://www.lemonde.fr/etudes-superieures/article/2015/10/05/coucours-de-medecine-le-grand-contournement_4782799_4468191.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1444051734

    Versus

    RépondreSupprimer
  44. Salut Tonio,

    Qu'est-ce que tu deviens depuis ce temps ? Toujours esclave de la machine en SSII comme je le suis devenu moi-même ou tu as conquis ton indépendance ? Quel a été le rendement de ton potager en 2015 pour quel investissement ?

    RépondreSupprimer
  45. Apparemment notre Tonio national se reactive sur twitter, excellente nouvelle! Esperons quelques reflexions sur son blog bientot, qui puissent permettre a la communaute de se remettre a penser. Tu dois sourire Tonio depuis ton clavier, mais je t'assure que tu nous manques.

    Tiens, histoire d'animer les debats, que pensez-vous de http://www.historionomie.com/ ?
    L'auteur dit retrouver dans l'actualite des tendances deja en place dans le passe (Rome antique, nazisme), et a partir de cela formule des previsions. Il en deduit notamment que la domination des USA est loin d etre terminee, et que Poutine est comme Napoleon ou Hitler, en mal d'expansion (et que son intervention en Syrie est comme celle d'Hitler en Espagne en 36, un echauffement).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas vu ce site, mais tel que vous le décrivez, inutile de le consulter, vous avez ça à la télé dans les journaux, partout.

      Autant que la domination US soit éternel, c'est possible mais j'en doute, autant que Poutine = Hitler, c'est ridicule et entre parenthèse incompatible avec la première affirmation.

      Pour l'intervention en Syrie, vu les relations militaires de la Russie avec la Syrie, si Poutine était Hitler ou Napo, ça fait plusieurs année qu'il serait intervenu.

      Il aurait aussi pu intervenir directement en Ukraine, au Donbass au nom des doigt de l'homme et on aurait fait quoi ?

      Dans les deux cas, Poutine ne veut pas se retrouver dans un bourbier, il soutient les combattants locaux et regarde comment ça se passe.

      A priori, en Syrie, on voit bien que Assad résiste et qu'un petit coup de main lui permettra de renverser la situation sans pour autant impliquer une masse de militaire russe comme les US en Afghanistan et Irak.

      Supprimer
  46. Salut tous,

    Un petit lol ? Aller comme ça: http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2015/10/13/20002-20151013ARTFIG00164-ces-communes-qui-payent-leurs-fonctionnaires-pour-venir-travailler.php

    Versus

    RépondreSupprimer
  47. Le plus important c'est les fonctionnaires d EDF sans eux pas de lumière et c'est pas disco qui diras le contraire faut que le courant passe pour qu un pays puisse tourner

    RépondreSupprimer
  48. Pour fêter le réveil de tonio, un petit clip politiquement incorrect :
    https://www.youtube.com/watch?v=IYgDvkrife8
    Mais plus sérieusement, si la vérité se propage sur le génocide vendéen dans les masses, la république saute, la gôche saute, les ex-ump sautent. Chaque fois que M.V. ouvre la bouche pour prononcer ce mot république résonne un lourd passé.

    RépondreSupprimer
  49. Immo news :

    http://www.rtl.fr/actu/economie/immobilier-la-guerre-des-ages-sevit-silencieusement-en-france-7780432133

    &

    http://immobilier.lefigaro.fr/article/un-sous-sol-boueux-vendu-200-000-euros-derniere-extravagance-londonienne_8c9f2e90-82d3-11e5-823d-167f89fb4ba2/

    Salutations, Versus

    RépondreSupprimer
  50. Salut Tonio. Sache que certains de ta communauté continuent de se demander comment vas-tu ;-) Sans désesperer d'avoir de tes nouvelles (et en rêvant de revoir ce blog redémarrer, ta vision manque et il y a tant à commenter), voici une bonne année 2016!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salutations à toi Tonio.

      Effectivement je ne peut qu'être d'accord. Outre le fait que tes posts, tes coups de gueule, tes analyses nous manquent, avoir également des infos de toi, ta tribu ainsi que ton carré verdoyant de résistance potagère nous manquent =))

      La pause de ton blog que je suivait assidûment est triste.
      Et je me met à rêver que ton blog revienne.

      Je comprends tes impératifs familiaux, de moins t'investir sur le blog afin de te libérer du temps, etc. Néanmoins as-tu pensé à changer la forme du blog et la périodicité de tes posts ?
      Plutôt qu'une grande revue de presse quotidienne, bien chronophage comme tu le faisait à l’époque. Tu pourrais faire quelque chose de plus mensuel/ bi-mensuel accompagné de quelques articles avec tes analyses et éternels râlements que l'ont apprécie tous ;)

      Si on y réfléchi, les Moutons Enragés, crashdebug, etc proposent déjà des revues de presses et quelques articles d'analyse sous une forme quotidienne. Olivier Berruyer propose quant à lui le samedi et le dimanche deux revues de presses hebdomadaires.
      Toi tu pourrais sortir des revues et analyses à des moments plus espacés dans le temps, écrits à froid en y apposant tes réflexions et assurant un suivi dans le temps sur des sujets qui te tiennent vraiment à cœur. Car tu nous ferra pas croire que tu depuis que tu as lâché le blog, tu as lâché tous tes flux et lectures ? :-)

      Pleins de bonnes choses pour toi et les tiens.
      Versus

      Supprimer
  51. Perso sur le petit sondage en bas du blog, je trouve curieux que le nom fillon n'y apparaisse pas ...

    Je le trouve beaucoup plus crédible et pragmatique que le sarko.

    RépondreSupprimer
  52. Hey salut le nain,

    Je sais que tu aimes bien l'entassement urbain,

    Combien représente la population d'ile de france si elle occupait Bordeaux et tous les départements environnants.

    http://anthonyveyssiere.com/population_france/#comparea=ile-de-france;county=33-2-bordeaux

    Vs

    RépondreSupprimer
  53. Quelques doc sur l'éco ici, la vraie : http://www.histoireebook.com

    RépondreSupprimer
  54. Wall street protests, monkey edition

    https://www.youtube.com/watch?v=meiU6TxysCg

    RépondreSupprimer
  55. Salut,

    Tu as sans doute du voir: http://pluzz.francetv.fr/videos/l_angle_eco.html
    Celle du Mardi 31/05:

    La guerre des âges

    Diffusé le mar. 31-05-16 à 20h55
    Info | 150'| Encore 5 jours en replay | Tous publics |
    Avec F. Lenglet

    L'émission : Au sommaire : Emploi : génération galère. Enquête dans les entreprises où sur les mêmes postes, des jeunes en contrat précaire côtoient des anciens en CDI. - Immobilier : les seniors ont tout raflé ! - Ma retraite ou ton emploi ? - Canada : le pays qui aime les jeunes. - Le chassé-croisé des âges. Enquête dans les entreprises où sur les mêmes postes, des jeunes en contrat précaire côtoient des anciens en CDI. Reportage à Marseille, la ville de France après Paris où l'écart entre le pouvoir d'achat immobilier des jeunes et celui des seniors s'est le plus creusé. Les objectifs de rendement élevés des fonds de pension peuvent parfois menacer l'emploi de jeunes salariés. Alors que le niveau de vie des jeunes stagne, voire recule dans la plupart des pays de l'OCDE, le Canada fait figure d'exception. En Europe, c'est le chassé-croisé des générations depuis la crise. Des Allemands passent leur retraite en Espagne et de jeunes Européens du Sud partent travailler outre-Rhin.

    Le programme : Les grandes questions économiques sur lesquelles tout le monde a une opinion seront abordées et mises en perspectives sans détour.

    RépondreSupprimer
  56. Brexit cela sent comme une odeur de souffre .... J'ai comme l'impression que le projet Babelien de l oligarchie mondialiste est mis à mal enfin je dis ça je dis rien ... J'ai l intime conviction que d autres vont suivre inéluctablement, voilà qui va donner du fil à tordre à nos élites babelienne, affaire à suivre ...

    RépondreSupprimer
  57. http://www.lefigaro.fr/retraite/2016/07/13/05004-20160713ARTFIG00057-plus-de-la-moitie-des-retraites-francais-aident-financierement-un-proche.php

    Cela va te plaire Disco.
    Notre système de financement des retraites est foireux, ils empochent le jackpot avec nos cotisations, redistribuent un peu et on dit merci pour cet acte de générosité.

    RépondreSupprimer
  58. bonjour, bonsoir,
    quelle gauche ? où est l'intelligence d'un tel propos ?
    l'habit ne fait pas le moine...
    à visionner, les vidéos d'Henri Guillemin sur Jules Ferry
    Geoffrey, communiste belge (et oui, c'est possible)

    RépondreSupprimer
  59. La Gôche a toujours été au pouvoir de tout temps ... Sous différent aspect mais la résultante est la même ... Sacralisation des élites selon l'époque et inéluctablement la Chute et l'opprobre pour les défenseur le plus tenace du système qui n'ont pas su voir à temps le remaniement des cartes et toute les conséquences qui vont avec ... Inéluctablement, le système Babélien va s'effondrer sur le poids de sa propre incompétence.
    Et il faudra rendre à César ce qui est à César et récompenser les plus méritant et éviction des trop nombreux sympathisants afin de recréer un système meilleur et plus juste ... Je dis ça je dit rien ... Mais oui ça va pas tarder à sentir le souffre.
    Patience, patience ...

    RépondreSupprimer
  60. Juste pour nous dire que tout va bien, écrits trois mots.
    Salut Tonio et portes-toi bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout va très bien. Je suis juste passé à autre chose. Je pense avoir fait le tour :)

      Supprimer
    2. Ravi de l'entendre Tonio.
      Je suis un autre anonyme et je me faisais la même réflexion.
      Quel timing !
      Je te souhaite tout le bonheur possible.

      Supprimer
  61. Tout à fait Disco Tonio est passé à autre chose.
    Il a fait une analyse fine du paysage économique, médiatique et politique... Il a fait le tour comme il dit et a décidé de passer à autre chose et je trouve sa démarche intellectuelle honnête et sincère.
    Je pense que beaucoup devrait s inspiré de disco et accorder leurs actes avec leurs convictions et le monde ne s'en porterait que mieux.

    RépondreSupprimer
  62. Je trouve que la démarche de Disco est honnête et sincère.
    Quand il dit qu'il a fait le tour c'est pour signifier que l on a changer d époque et que tout le monde n étaient pas forcément prêt. Le mode de fonctionnement psychique n est plus le même et il faut tout réapprendre et ce n est pas facile pour tout le monde. Merci Disco pour ce blog et surtout bonne continuation pour la suite.
    Tenez nous au courant.

    RépondreSupprimer
  63. Je trouve que la démarche de Disco est honnête et sincère.
    Quand il dit qu'il a fait le tour c'est pour signifier que l on a changer d époque et que tout le monde n étaient pas forcément prêt. Le mode de fonctionnement psychique n est plus le même et il faut tout réapprendre et ce n est pas facile pour tout le monde. Merci Disco pour ce blog et surtout bonne continuation pour la suite.
    Tenez nous au courant.

    RépondreSupprimer
  64. La gauche sur l'échiquier politique, c'est la droite du capital.

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n'apparaît pas tout de suite, c'est normal. Il doit être validé avant publication.